AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2738472923
Éditeur : Editions L'Harmattan (15/05/1999)

Note moyenne : 5/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Là, devant, cette ligne vert sombre sur l'horizon, Cayenne…!
C'est ça! On y est! La liberté enfin, la richesse!
C'est au bout de cette quête jalonnée de souffrances et de privations que José, clandestin brésilien, croit trouver la vérité, sa vérité.
Cayenne, cette ville mythique, celle que tous appellent l'Eldorado, est l'espoir d'un avenir meilleur.
Mais il va devoir se battre, le petit brésilien, avec sa foi simple. Il connaîtra la hain... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Mijouet
  08 août 2012
Dès les premières lignes, Daniel Vigoulette nous fait vivre intensément l'exode quotidien des clandestins brésiliens en Guyane française, leur "Eldorado". Il vous plonge instantanément dans l'ambiance de l'Oyapok, des piroguiers passeurs, l'état de non droit de certains lieux, des guerriers révolutionnaires surinamais du Maroni, et enfin de Cayenne, et sa "faune " particulière.
Le seul manque c'est peut-être la saveur de la forêt amazonienne, et encore, si vous l'avez déjà sentie, elle vous reviendrait à l'esprit comme lors de la lecture de "Muséum" de Frédéric Clément.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MijouetMijouet   10 août 2012
L'estuaire était sous influence de la marée, et le courant descendant était fort. Le bateau traversa perpendiculairement le dernier bras du fleuve, puis longea encore longtemps l'autre berge. La forêt tombait directement dans l'eau. Les branches enchevêtrées, mêlées de lianes et de plantes parasites formait un mur opaque infranchissable. Peu à peu, les racines des arbres se découvraient, laissant apparaître un talus de boue grise. Décidément la vase était partout !
Le ciel s'obscurcissait rapidement. La nuit était proche. L'environnement, bien que différent, restait immuablement hostile. La pirogue fonça soudain droit dans le mur végétal. Le motoriste était-il devenu fou ? Voulait-il s'empaler dans les branches basses et rester bloqué ? Mais étrangement, l'embarcation se fraya un passage dans la végétation touffue et pénétra dans une caverne de verdure. L'eau devint claire. Le moteur stoppa. Le bossman attacha la corde de proue à une branche et laissa le bordage se coucher contre le feuillage
- La marée descend. Pour prendre la canal qui mène aux marais de Kaw, il faut attendre qu'elle soit presque haute, chuchota Mato-Grosso à l'oreille de José.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : orpailleurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr


Lecteurs (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Titres d'oeuvres célèbres à compléter

Ce conte philosophique de Voltaire, paru à Genève en 1759, s'intitule : "Candide ou --------"

L'Ardeur
L'Optimisme

10 questions
444 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , roman , culture générale , théâtre , littérature , livresCréer un quiz sur ce livre