AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Jean-Louis Hess (Photographe)
ISBN : 2841567737
Éditeur : Editions du Rouergue (13/09/2006)

Note moyenne : 3.96/5 (sur 12 notes)
Résumé :
« C’est facile d’être heureux quand on a des ailes ! »
résumé du livre

L'herbe est toujours plus verte dans le jardin du voisin, c'est bien connu ! L'asticot solitaire rêve d'être une mouche pour voler, la 'Mouchamère'' ne songe qu'à quitter les ordures pour découvrir le bleu du ciel tel l'aigle royal, quand ce dernier aimerait tant se débarrasser de ses griffes acérées pour se prélasser dans les bras réconfortants d'un humain. A chacun ses fru... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Palmyre
  08 juillet 2013
C'est l'histoire de A. Stico, il se sent inutile, minable. Il se plaint de sa pauvre existence. Mamz'elle Elise ne s'intéresse même pas à lui. Bref sa vie est nulle. Il préférerait avoir des ailes.
Mais vous voulez rire? Vous croyez que c'est drôle d'avoir des ailes et de vivre au milieu des ordures et des cadavres répond une mouche.
La mouche, elle aurait préféré être un aigle royal. Oui, mais apparemment pas si facile que ça la vie d'un aigle.
Et ainsi de suite, jusqu'à ce qu'arrive "la mort ". Est-ce que les personnages changeront d'avis lorsque la mort leur aura donner la vision de sa propre existence?
Est-ce que finalement, notre vie ne vaut pas le coup d'être vécue tout simplement sans se plaindre? C'est là le message que veut nous faire passer l'auteur Christian Voltz: prendre la vie comme elle vient et en profiter.
Des illustrations toujours aussi recherchées avec fils de fer et objets en tout genre. Des jeux de mots, une typographie qui permet de visualiser les mots sur lesquels l'auteur souhaite insister. Ce qui est pour moi le petit plus car on peut s'amuser à mettre le ton et faire participer les enfants (même s'ils ne sont lecteurs) en leur faisant reprendre quelques courts dialogues entre A. Stico et Mamz'elle Elise. L'effet comique est garanti.
Pour des enfants à partir de 6-7 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
Ophelien
  18 août 2014
Nous ne sommes jamais contents de ce que nous sommes ! C'est bien ce que ce petit livre démontre : l'aigle veut être chien, le chien être lièvre, le lièvre loup, etc., et tout s'enchaîne comme ça jusqu'à former une boucle. Comme quoi au final ça ne sert à rien, nous devons nous accepter tels que nous sommes !
Les illustrations avec des objets sont drôles et on s'amuse à deviner quel est l'animal représenté. La typographie en gras ou de taille plus grosse permet d'insister sur des mots ce qui peut être utile à voix haute.
J'ai adoré le ver personnellement, il me fait rire avec ses gros yeux et son long nez !
Un petit livre sympa, plein d'humour et intelligent.
Commenter  J’apprécie          51
Fifibrinda
  13 janvier 2017
C'est l'histoire d'A. Stico, un moins que rien, racontée avec des petits bouts de riens. A. Stico, misérable vermisseau, est amoureux de Mam'zelle Elise, qui n'a d'yeux que pour les mouches, qui auraient voulu être aigle royal, qui …
Vous l'aurez compris, C. Voltz nous régale à nouveau d'une de ces cascades dont il a le secret. Ici, chacun se désole de sa situation - l'herbe est toujours plus verte dans le pré voisin – jusqu'à ce que la Mort elle-même vienne boucler la boucle : elle envie A. Stico ! Qui l'eût cru ?
Commenter  J’apprécie          00
Chrisbookine
  11 avril 2013
Je suis différent et je dois m'accepter tel que je suis car dans la vie il y a toujours des inconvénients. Mais l'essentiel c'est de vivre sa vie pleinement et ne pas envier le sort des autres. Beau message d'optimisme.
Commenter  J’apprécie          20
scrambledspirit
  12 mars 2015
Tout le monde crois que c'est mieux d'être quelqu'un d'autre... mais peut-être que ce livre vous fera changer d'avis. Raconté et apprécié à chaque fois !
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
PalmyrePalmyre   08 juillet 2013
Hé! Hé!
Vous me voyez? Là, en bas...

Je suis petit...
Un minus, un minable.
Personne ne me remarque.
Un moins que rien.
Un pauvre rien du tout.
Personne ne s'intéresse à moi...

Mamz'elle Elise ne m'accorde jamais un regard.
Toujours les yeux au ciel, à admirer les mouches.
Ahhh, celles-là, elles en ont de la chance!

C'est facile d'être heureux quand on a des ailes!
Commenter  J’apprécie          130
Videos de Christian Voltz (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian Voltz
Marie-Françoise Ten, de "Lis avec moi", présente son coup de c?ur pour "loupé!", de Christian Voltz (éditions du Rouergue). Une chronique de l'émission "La Vie des Livres", sur Radio Plus (Douvrin). Retrouvez le livre chez son éditeur : http://www.lerouergue.com/catalogue/loupe Pour en savoir plus sur "Lis avec moi" : https://www.lasauvegardedunord.fr/etablissements/lis-avec-moi/ La page FB de l'émission "La Vie des Livres" : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
autres livres classés : confiance en soiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
294 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre