AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782707182586
200 pages
Éditeur : La Découverte (20/11/2014)
4.12/5   4 notes
Résumé :
On a souvent dit qu’il était plus facile de penser la fin du monde que celle du capitalisme. Pourtant, ce système présente aujourd’hui des signes de rupture qui permettent d’en anticiper le déclin imminent, et ce en recourant non pas au prophétisme, mais beaucoup plus simplement aux sciences sociales. C’est ce que démontrent ici cinq des plus éminents chercheurs internationaux.
Dans une langue qu’ils ont voulue accessible à tous, s’appuyant sur des idées for... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
ErnestLONDON
  12 octobre 2018
Cinq chercheurs universitaires spécialisés dans l'analyse des systèmes-mondes se penchent sur les signes de ruptures annonçant le déclin et anticipant la fin du système actuel. Il s'interrogent sur celui qui pourrait lui succéder et, recourant aux sciences sociales, se demandent comment pourrait s'effectuer la transition.
(...)
Cette confrontation de différents points de vue, mélange d'accords et de divergences, inhabituelle dans un même ouvrage, permet au lecteur d'arbitrer un débat productif, pour se forger sa propre opinion à l'aide d'une vision panoramique. Cet ouvrage regorge d'analyses que nous n'avons pu rapporter, malgré la longueur déjà conséquente de ce compte-rendu.
Article complet sur le blog :

Lien : https://bibliothequefahrenhe..
Commenter  J’apprécie          130
Yunyun
  18 janvier 2017
Si on suit l'actualité, cette question de l'avenir du capitalisme est tout à fait pertinente. Dans cet essai, aucun futur n'est affirmé, mais selon les tendances mondiales, les essayistes dressent des situations qui pourraient tendre vers une fin d'un capitalisme tel qu'on le connait aujourd'hui.
Un ouvrage fort intéressant autant par sa pertinence que par le style d'écriture. Il est néanmoins dommage que cet ouvrage soit difficile d'accès pour un néophyte dans le domaine.
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   07 octobre 2017
Afin de mieux comprendre cette plate-forme économique et géopolitique qu'on appelle la Russie, il convient de remonter jusqu'aux moments clés de l'histoire pendant lesquels l'Empire russe a pris sa forme familière. On peut identifier un premier moment de ce type à l'aube de l'ère moderne, entre 1500 et 1550. Si nous pouvions sonder les analystes politiques de l'époque sur la direction dans laquelle s'engageait alors l'humanité, ils s'accorderaient avant tout à décrire l'émergence spectaculaire de nouveaux empires à travers la vaste étendue continentale qui sépare l'océan Pacifique de l'océan Atlantique. Il est probable que ces experts imaginaires ne penseraient guère à mentionner la Réforme protestante, dans la lointaine extrémité nord-occidentale de l'Eurasie, ni peut-être même la récente découverte des Amériques. À l'époque, c'était la Chine des Ming qui était le vrai géant démographique et manufacturier de la planète. Peu après 1500, les Moghols imposèrent leur domination impériale à un sous-continent indien naturellement enclin aux divisions.
Au même moment, les Safavides étaient en plein essor en Iran et les Turcs Ottomans revendiquaient vigoureusement l'héritage de l'Empire romain d'Orient, tandis que les Habsbourg espagnols paraissaient sur le point de jeter les fondations d'un grand empire catholique en Occident. Pour presque tout le monde, les terribles désordres du Moyen Âge étaient enfin révolus. Ce regain d'ordre et de prospérité était assuré par de vastes empires et renforcé par toute une série d'innovations importantes : techniques agricoles et artisanales plus efficaces, administration fiscale centralisée, religions officielles conservatrices, sans parler de l'invention de nouvelles pièces d'artillerie bien plus puissantes que jadis.

Chapitre 4 : Ce qu'était le communisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
Nastasia-BNastasia-B   23 mars 2020
Dans un contexte où le chômage est à 10 % et où l'économie semble émerger timidement de la récession, cette polarisation n'est pas très sensible. Mais si l'on imagine un chômage à 50 % et la profonde dépression qui l'accompagnera certainement, les chances d'un effondrement majeur des structures étatiques seront bien plus grandes. À ce stade, la solution la plus évidente sera un renversement révolutionnaire du système de propriété existant, y compris la prise de contrôle du système financier afin de l'empêcher de détruire la monnaie émise par le gouvernement. Ce ne serait plus seulement telle ou telle caractéristique du capitalisme, mais toute son infrastructure institutionnelle, qui serait éliminée.

Chapitre 2 par Randall Collins, Emploi et classes moyennes : la fin des échappatoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          406
Nastasia-BNastasia-B   29 avril 2015
En général, la contingence historique correspond à l'actualisation, par le biais de l'intervention humaine, d'opportunités structurelles latentes qui émergent dans les moments de crise, lorsque les contraintes du passé sont balayées. La créativité et l'énergie visionnaire — tout comme l'incapacité de saisir l'occasion et le déficit de leadership — sont des conséquences de l'action humaine sur les potentialités et les contraintes structurelles émergentes. Les alternatives semblent improbables à tout le monde sauf, bien entendu, à ceux qui seront proclamés visionnaires A POSTERIORI. La véritable prouesse de ces visionnaires est de découvrir de nouvelles possibilités dans le feu de l'action et de transformer ces possibilités en réalité.

Chapitre 4 : Ce qu'était le communisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Nastasia-BNastasia-B   30 décembre 2018
Il est clair qu'on a besoin d'un tout autre type de culture politique si on souhaite affronter sérieusement la question du chômage technologique de la classe moyenne. Des politiques " progressistes " de soutien public au secteur privé peuvent éventuellement prolonger la vie d'un capitalisme mal en point, mais cette approche hybride ne pourra pas résoudre le problème à long terme du chômage technologique tant que le moteur de l'économie sera la recherche du profit privé.

Chapitre 2 : Emploi des classes moyennes : la fin des échappatoires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          327
Nastasia-BNastasia-B   30 septembre 2017
Aucun socialisme dans un seul pays — ou dans une seule usine — ne peut survivre tant que le système-monde capitaliste ne sera pas remplacé par un système historique différent où l'accumulation du capital ne sera plus la priorité absolue.

Chapitre 4 : Ce qu'était le communisme.
Commenter  J’apprécie          543

Lire un extrait
Video de Immanuel Wallerstein (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Immanuel Wallerstein
Immanuel Wallerstein on the end of Capitalism
autres livres classés : économieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox