AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791091504867
Éditeur : L'Arbre vengeur (22/02/1900)
3.92/5   6 notes
Résumé :
En quelques nouvelles et un parcours très bref, l'Américain Stanley G. Weinbaum a imposé son nom jusque sur la planète Mars où un cratère porte désormais le sien. Imaginatif, scientifique sans être abscons, souvent prophétique mais avec une dose d'humour qui le distingue, il a marqué l’âge d'or de la Science-Fiction. Sa large palette de sujets témoigne d'un talent éclectique à laquelle cette anthologie et sa traduction inédite veulent rendre justice : sept nouvelles... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
kanux
  11 février 2020
Paru aux éditions L'Arbre Vengeur, voici un recueil formidable qui nous fait redécouvrir une figure de la SF américaine bien trop peu connue mais qui, pourtant, a eu une influence énorme sur les auteurs de l'Âge d'Or américain que sont Asimov ou Heinlein par exemple. On a du mal à croire, tant certains textes sont modernes, qu'ils ont été écrits, pour certains, à la fin des années 1920, puis publiés au début des années 1930. Chaque texte apporte une pierre de plus à ce qui sera l'édification d'un genre encore balbutiant. Dans l'Odyssée martienne, Weinbaum nous fait rencontrer, sur Mars, un alien qui, pour la première fois, n'est pas belliqueux, mais aide le héros à se sortir de son pétrin. La nouvelle n'a sans doute plus la saveur de "nouveauté" d'autrefois, mais reste très belle avec une résolution amusante.
On y note aussi une nouvelle extraordinaire, peut-être ma préférée, Dérive des mers, qui imagine qu'après un tremblement de terre, les deux amériques se scindent, ayant pour effet déstastreux d'annihiler le gulf stream. Résultat des courses, plus de gulf stream, plus d'Europe tempérée... et devinez qui devient des réfugiés climatiques (ou essaient de le devenir parce que les USA ne l'entendent pas de cette oreille) ? Bluffant de modernité en tout cas, tout comme "Les mondes du si" ou l'auteur imagine une machine à potentialités... "Et si les nazis avaient gagné la guerre ?", ça vous parle ? En réalité, dans ce texte aussi fin qu'intelligent, Weinbaum théorise dans les années 30 un genre particulièrement à la mode : l'uchronie. Quant au texte qui donne son titre au recueil, bien qu'il ne soit pas SF, il tourne autour des mathématiques et met en scène un physicien dont la carrière a subi un coup d'arrêt à cause d'une erreur d'un mathématicien. Il décide de se venger de l'un d'eux en l'enlevant. le mathématicien n'a qu'une seule solution pour sortir de là où on l'a enfermé et sauver sa peau : résoudre une énigme mathématique. Un texte qui ressemble à un polar en chambre close, à la fois drôle et cynique : une merveille. Ceci n'est qu'un échantillon (la moitié des textes). le recueil ne contient aucun raté, tous sont surprenants à leur façon diversifiée d'aborder l'imaginaire (il y a même une nouvelle qui commence comme de la fantasy... urbaine !). Bref, un très gros coup de coeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Nomic
  05 mars 2020

Il faut s'accrocher quand on entame les premières pages ce recueil : l'écriture, les dialogues, le comportement des personnages et les fantaisies scientifiques, tout accuse son âge. En effet, tout ça date des années 1930, et la SF américaine de cette époque n'a pas forcément tendance à bien vieillir (le choix de couverture a d'ailleurs le bon goût d'assumer totalement ce côté rétro). Mais si on inspire profondément et qu'on s'entête un peu, la magie ne tarde pas à opérer.
La première nouvelle, et la plus fameuse, est Odyssée martienne (1934). Comme le titre l'indique, c'est l'histoire d'un explorateur qui est forcé de s'infliger une longue randonnée sur Mars. Ah, l'époque où on pouvait respirer sur la planète rouge et y croiser tout un tas de créatures bizarres ! En effet, notre narrateur tombe rapidement sur Trille, une sorte d'autruche intelligente avec qui il fera tout le voyage. Trille est un personnage excellent : c'est un esprit étranger, et les deux vadrouilleurs ont du mal à se comprendre, ils baragouinent, il répètent, ils se font des signes. Ensemble, ils font face à deux espèces : un métamorphe qui fait penser à l'entité de Solaris et un machin informe et minéral qui n'est pas sans rappeler les shoggoths de Lovecraft. Je comprends que cette nouvelle soit perçue comme un classique : le traitement de l'altérité des aliens est exemplaire, surtout pour l'époque. Et à la fin, on comprend qu'encore une fois, c'est l'humain, le narrateur, qui a causé le conflit.
La suite sur mon blog :
Lien : http://lespagesdenomic.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TmbM
  23 février 2019
Les textes présentés ici sont très différents les uns des autres mais brillent tous par l'intelligence de leurs sujets et par l'ironie subtile avec laquelle ils sont traités. Il faut bien sûr adhérer à la désuétude de la langue et au caractère daté des références scientifiques, accepter que l'on puisse respirer et se promener sans équipement sur Mars ou sur Vénus. Pour le reste, cette sélection variée reflète une aisance à jongler avec les registres, une prodigieuse imagination et un talent précoce. Elle donne surtout très envie d'en lire plus.
L'article complet sur mon blog.
Lien : https://touchezmonblog.blogs..
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Liberation   03 avril 2019
Fraîcheur et optimisme se dégagent globalement de ces sept nouvelles, qui se terminent pour la plupart par une chute espiègle.
Lire la critique sur le site : Liberation

autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3676 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre