AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2228922544
Éditeur : Payot et Rivages (07/11/2018)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Les oiseaux disparaissent ; les insectes disparaissent ; les vers de terre, les grenouilles, les libellules disparaissent ; les grandes espèces sont sur le déclin ; et l'homme ? Sur le thème, qui l'obsédait, de la fin de l'espèce humaine, et donc de sa survie, voici cinq textes publiés par H.G. Wells entre 1891 et 1896 ("Zological Retrogression", "On Extinction", "The Man of the Year Million", "The Extinction of Man", et "Intelligence on Mars"), et un constat : la G... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
alberthenri
  24 août 2019
H.G. Wells, auteur de classiques de ce qui ne s'appelait pas encore Science-Fiction tels que "La guerre des mondes", "La machine à voyager dans le temps "ou encore "L'homme invisible", fut aussi un auteur et journaliste de vulgarisation scientifique.
Ce petit livre propose cinq textes de Wells journaliste, sur le thème de l'extinction de l'espèce humaine, par "espèce humaine" (et non "race humaine", erreur courante) l'auteur entend bien la totalité de l'humanité.
Ecrits entre 1891 et 1896, ces textes partent du principe que la vie sur terre existait bien avant l'humanité sous une forme différente (la faune et la flore des temps préhistoriques) et que des animaux qui régnaient en maîtres sur la planète, les dinosaures, ont disparus, ainsi pourquoi ne serait-ce pas le sort de l'humain ?
Wells insiste sur l'anthropocentrisme qui consiste à croire que tout tourne autour de l'homme maître du monde, et que par conséquent, l'humain ne peut envisager sérieusement sa disparition .
Il écrit : "L'égotisme démesuré de l'être humain se révèle le mieux lorsque celui-ci exprime son incrédulité à l'idée toute simple qu'il puisse un jour disparaitre. "un monde sans nous !" s'exclame-t-il, comme s'était sans doute aussi écrié le jeune cephalapsis exalté, occupé à nager dans l'ancienne mer du silurien."
Plus d'un siècle après la parution de ces textes, la question d'une éventuelle disparition de l'humanité se fait plus prégnante, l'humain survivra t-il à ce millénaire ?

Wells conclut dans une conversation en 1939 : "Tout comme le dinosaure a été un échec parce qu'il s'était concentré sur sa taille, nous sommes un échec parce que nous n'avons pas produit le cerveau qu'il fallait. Aussi commencerons nous par nous détruire, puis nous disparaitrons en tant qu'espèce, nous redeviendrons simplement de la boue et de la vase, et nous l'aurons bien mérité."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          341
Lire un extrait
Videos de H.G. Wells (62) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de H.G. Wells
Pierre Hillard (préfacier) et les éditions du Rubicon présentent la traduction française du Nouvel Ordre Mondial (1940)
autres livres classés : dinosaureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Pays des Aveugles de Wells

Où se déroule l'action de cette nouvelle?

Equateur
Pérou
Chili
Bolivie

25 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays des aveugles et autres récits d'anticipation de H.G. WellsCréer un quiz sur ce livre