AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Guillaume Fournier (Traducteur)
EAN : 9782266164573
335 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (08/01/2009)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 357 notes)
Résumé :
Et si l'heure de votre naissance déterminait le cours de votre vie?

Il existe une ville, aux États-Unis, où le temps s'arrête à minuit. Plus un être ne bouge, tout semble figé...
S'ouvre alors l'heure secrète. Le monde appartient aux darklings, des créatures maléfiques qui rodent dans les ténèbres.
Seuls quelques ados, nés à minuit pile, sont capables d'évoluer dans cet espace-temps.
Ils se surnomment entre eux les midnighters. To... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (56) Voir plus Ajouter une critique
kllouche
  05 septembre 2011
Alors qu'on m'a régulièrement recommandé de lire la saga Uglies, je n'ai jamais réussi à trouver la quatrième de couverture intrigante. J'ai donc décidé de me rabattre sur une autre de ses sagas, j'ai nommé Midnighters.
Un des points forts de ce roman est les liens entre les personnages. Rex et Mélissa semble entretenir une relation forte et solide. Ils sont des amis vraiment très proches. Ils ont été les premiers midnighters et ont donc du partagés beaucoup de choses. de ce fait, quand Mélissa a enfin trouvé Dess, cette dernière s'est retrouvée un peu en marge du groupe. Ils sont tous amis mais Dess et un peu l'élément superflu. Je la plains, c'est certainement une situation qui va se retourner contre eux dans les prochains tomes.
Rex et Jonathan ne s'entendent pas. Ils sont en rivalité. Rex voudrait être le chef mais Jonathan lui fait de l'ombre à cause de son pouvoir qui plait beaucoup aux filles. D'ailleurs, à l'encontre de la volonté de Rex, Mélissa partage des conversations avec Jonathan qu'elle se refuse à ignorer. Jonathan n'aspire qu'à profiter de l'heure supplémentaire qui leur est offerte alors que les trois autres cherchent à tout maitriser et comprendre.
D'une manière générale, je dirai que l'histoire reste trop en surface. Outre les caractères des personnages, les pouvoirs de Mélissa et Rex ne sont eux-aussi largement pas assez exploités. Quand on y réfléchit on ne sait pas grand chose sur eux mis à part que la fille est télépathe et peut trouver les autres midnighters et que le garçon est voyant. Il a la connaissance sur le passé mais nous ne savons pas grand-chose sur ce passé. Il y a certainement beaucoup de choses à exploiter à ce sujet, c'est donc assez décevant. Je ne suis pas convaincue par l'histoire des darklings qui ont voulus échappés aux hommes. J'imaginais l'histoire plus complexe. Et c'est là que je me rends vraiment compte que je lis un roman jeunesse. J'ai beaucoup rit du pouvoir de la miss Jessica. Elle est capable de faire fonctionner les nouvelles technologies dans le temps bleu ! Waouh c'est magique. Je m'attendais à un superpouvoir de super héros, j'ai été bien déçue. Surtout que la découverte de ce pouvoir est le but et le point culminant de ce roman. L'intrigue de ce premier tome constitue en la découverte de ce qu'a Jessica de spécial. Tout ça pour ça ?
Par contre, j'ai bien aimé la relation entre Jonathan et Jessica. On n'en fait pas tout un plat. Seuls quelques minuits leur sont consacrés et pendant ce temps ils ne font pas que se bécoter et se raconter des mièvreries. Les darklings les attaquent. Constanza est, pour une fois, une fille la plus populaire du lycée/pouffe très intéressante. Jessica ne la repousse pas, ne cherche pas à être en marge du groupe des populaires. Au contraire, Constanza semble être une alliée pour Jessica, une bonne copine qui lui permet de rester en phase avec la réalité.
J'ai trouvé le récit plutôt bien construit. L'histoire se met en place avec le point de vue des principaux protagonistes. C'est une exposition assez originale qui permet au lecteur d'accrocher facilement. L'action est répartie agréablement dans le reste du récit. Pour une fois, tout n'arrive pas à la fin. Il y a des découvertes au fur et à mesure. La fin m'a déçue comme vous l'avez compris ; néanmoins j'ai vraiment bien aimé la relance pour le tome 2 : un humain est déterminé à tuer Jessica. Qui ? le mystère est entier puisqu'on peut avoir des doutes sur tous les amis de la jeune fille. Comme nous savons peu de choses sur eux, toutes les hypothèses sont plausibles. Une chose m'a un peu gênée dans ma lecture : les « ouais » et « -non ;-non ; -non » passent assez mal en français et les dialogues sont mal adaptés.
Midnighters –tome1 est donc un roman que j'ai pris plaisir à lire. Néanmoins, il reste un roman jeunesse qui ne va pas assez en profondeur et qui m'a laissé insatisfaite à la fin de ma lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          51
Parlons_fiction
  20 septembre 2015
J'ai acheté Midnighters : L'heure secrète, premier tome de la trilogie du même nom, sans en avoir jamais entendu parler auparavant. le nom de l'auteur, Scott Westerfeld, m'a tout de suite sauté aux yeux et je me suis vu dans l'obligation de me procurer ce roman. En effet, Scott Westerfeld est l'auteur de la saga Uglies qui m'avait particulièrement plu, notamment le premier tome qui avait été un véritable coup de coeur. Malheureusement pour moi, Midnighters aura été une énorme déception.
Ce roman raconte l'histoire d'une jeune fille, Jessica, qui va emménager dans une ville où les journées durent 25 heures. En effet une treizième heure existe dans laquelle seules certaines personnes peuvent évoluer : les mignighters. Jessica va donc découvrir qu'elle en fait parti, et ce que cela implique.
Honnêtement, cette histoire m'a parue bancale. D'abord, ses personnages ne sont absolument pas attachants, et même parfois méprisables pour certains. Durant ma lecture j'ai eu la nette impression que ces personnages ne possédaient pas de "réelle" personnalité. Dans le récit, on énonce bien quelques traits de caractères par-ci par-là mais cela s'arrête là. Rien dans l'histoire nous prouve qu'ils sont réels. Les personnages donnent donc impression d'être "vides". Ensuite, l'histoire est creuse et se contente d'une esquisse d'intrigue pour mener à bien son histoire sans rien n'y ajouter pour l'étoffer. On se contente de se retrouver la plupart du temps durant la treizième heure, sans rien de réellement nouveau ou d'excitant. Enfin, les relations entre les personnages sont plus qu'étonnantes : elles passent d'un stade à un autre sans aucune évolution ni explication. Je pense notamment à Jessica et Jonathan qui se retrouve en couple du jour au lendemain, comme ça : cela m'a réellement interpellée.
Sinon, d'un côté plus positif, j'ai tout de même appréciée les changements de points de vue d'un chapitre à un autre qui nous permettaient de nous trouver partout à la fois, même si cela ne changeait malheureusement pas grand chose.
En conclusion ce livre a été une grande déception pour moi, j'ai été habituée à mieux venant de cet auteur. L'intrigue aurait pu donner quelque chose de très intéressant mais malheureusement elle reste sous exploitée et l'histoire vide et lente avec une fin prévisible du type " on vous donne un petit indice rajoutée à la dernière minute dans le but de vous faire lire le tome 2". En tout cas cela se fera sans doute sans moi, trilogie à ne pas poursuivre.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Yumiko
  19 avril 2012
Jessica quitte avec sa famille la ville de Chicago pour venir à Bixby. Dans cette petite ville bien tranquille, elle va rapidement se faire des amis et certains d'entre eux semblent un peu étranges. Ces personnes ne sont pas les seuls faits bizarres, car dans cette ville outre la présence d'un couvre-feu, il se passe de drôles de choses quand minuit sonne. A cette heure-là, alors que le commun des mortels est plongé dans le sommeil, certaines personnes nées aux alentours de 00h00 vivent pendant une heure dans un autre temps. Un temps suspendu où d'étranges créatures (maléfiques?) rôdent en ville.
Jess va découvrir à ses dépens qu'elle peut évoluer durant cette heure bleue et que les darklings et autres grouilleurs ne cherchent qu'une chose: la tuer. Alors que cette heure devrait être synonyme de liberté, elle signifie enfer et course poursuite pour elle. Pour s'en sortir, elle poura compter sur l'aide d'autres « midnighters », tous dotés d'un pouvoir qui leur est propre: Jonathan peut voler, Dess est une pro des mathématiques, Melissa peut lire dans les pensées et Rex peut détecter l'ancien savoir. Et Jess… eh bien personne ne sait ce dont elle est capable. Il faudra bien qu'ils le découvrent car de cette réponse dépend sa survie.
Dès les premières lignes nous sommes plongés au coeur de l'histoire. A travers les yeux de Jess nous découvrons cette heure secrète si particulière et tout ce qui s'y rattache. L'avantage de ce livre est le changement sporadique de narrateur. Tous les midnighters prennent la parole pour analyser un événement ou faire le point de leur situation. Ce qui permet de nous rapprocher de chacun d'eux et d'en apprendre davantage sur leurs sentiments, leur vie. Ils ont tous leurs doutes, leurs forces et leurs faiblesses, ils sont tous attachants à leur manière.
J'ai été particulièrement touchée par Melissa qui vit un enfer en entendant constamment les pensées des autres. de plus elle ne peut pas toucher les gens, car ce contact augmente le volume ce qui rend son don encore plus pénible.
J'ai énormément apprécié ce premier tome. L'histoire est bien pensée et je me réjouis de découvrir ce que l'auteur nous réserve par la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
murielan
  08 avril 2013
Jessica débarque à Bixby et découvre l'existence de l'heure bleue, cette 25° heure où tout se fige et où seuls quelques Midgnighters peuvent évoluer. Ils ne sont qu'une poignée (Mélissa, Rex, Dess et Jonathan) et Jess en fait partie : chacun a un pouvoir qui lui permet de combattre les grouilleurs et les darklings, des créatures de l'ombre. Alors, quel est celui de Jess et pourquoi semble-t-elle attirer ces monstres comme un aimant ?
Scott Westerfeld nous plonge à nouveau dans un univers fantastique. Cette fois-ci, les héros ont des pouvoirs et semblent avoir créé des liens très particuliers entre eux. Beaucoup de mystères entourent cette heure bleue et le passé des midnighters et j'espère en apprendre plus dans les 2 autres tomes car je suis un peu restée sur ma faim.
Un avis mitigé donc...
Commenter  J’apprécie          100
Tsukihime
  05 octobre 2013
Un tome lu très rapidement, non pas parce que j'y suis resté accroché mais parce que j'arrivais pas à dormir.
Le début m'a rappelé Twilight, un passage m'a rappelé Nés à minuit, les méchants m'ont rappelés Kingdom Hearts. Mais à part ça, quand est il de l'histoire ?
Moins abouti qu'Uglies je dirais, l'Heure Secrète est une véritable entrée en matière, on fait connaissance avec la ville, les personnages, leurs relations et le mystère qui entoure Bixby, Oklahoma. le souci vient peut-être de ma lecture trop rapide, mais en tout cas je n'ai pas vraiment accroché à tout ça. On saute trop vite d'un personnage à un autre, sans vraiment le temps de s'y attacher avec en plus, des caractères assez antipathique. La palme revient tout de même à Melissa, qui a des circonstances atténuantes, mais qui semble vraiment trop insupportable à mon sens.
Autre fait intéressant, pour une série jeune adulte, la romance qui caractérise ce genre, n'est pas vraiment présente. Certes on a un couple et on échafaude un triangle amoureux, qui se retrouve être inexistant par ailleurs, mais le dit couple passe au troisième, si ce n'est quatrième plan de l'intrigue. Étonnant comme constatation.
Comment résumer ce tome alors ? Une histoire à survoler qui donne peu à réfléchir mais qui se lit facilement. Au moins, on ne s'ennuie pas et les autres tomes vont peut-être renforcer tout ça. A suivre donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50


critiques presse (1)
Lecturejeune   17 février 2012
Lecture Jeune, n°130 - juin 2009 - Jessica Day quitte Chicago pour Bixby, une petite ville perdue de l'Oklahoma. Elle y rencontre trois adolescents marginaux qui semblent beaucoup s'intéresser à elle. Un soir à minuit, la jeune fille se réveille brusquement : le temps est comme suspendu, même les gouttes de pluie ne tombent plus et tout ce qui l'entoure est auréolé de bleu. Étaitce un rêve ? Ses trois amis lui apprendront que cette vision était bien réelle et qu'il existe un espace-temps peuplé de créatures étranges et agressives, aussi vieilles que le monde, que sont les « darklings ». Elle découvre également que seuls les gens (dont elle fait partie) nés à minuit pile ont la faculté de voyager dans ce qu'ils nomment la 25e heure et disposent de certains pouvoirs : Tess est polymathe, elle a une aptitude paranormale pour les mathématiques ; Melissa est télépathe, et Rex peut voir ce qui a été touché par « le temps bleu ». Quant au séduisant Jonathan, il peut voler. Seule Jessica semble dépourvue de dons bien que les « darklings » soient particulièrement agressifs à son égard. Scott Westerfeld livre ici un roman à mille lieues de la critique sociale d'Uglies (Pocket Jeunesse, 2007, LJ n° 123) ! Juste une aventure extraordinaire, vécue par une adolescente ordinaire. Le lycée, les amourettes, les cours, le quotidien routinier d'une adolescente de 16 ans auxquels se mêle cette fantastique heure secrète qui s'ouvre à certains privilégiés, à minuit. Même si l'intrigue et l'existence du temps bleu semblent un peu complexes à aborder, son explication progressive par Rex, au fil du texte, fait qu'on ne se perd jamais. Le roman est rythmé et Westerfeld corrige avec cette aventure en trois tomes son principal défaut : dans ce récit, pas de temps mort et l'histoire progresse en permanence. Thomas Bailly
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   08 avril 2014
Jonathan battit des cils, puis ferma les yeux. Jessica était toute chaude contre lui, dans l'air tiède de l'heure secrète. Il referma ses bras autour de sa taille et la sentit décoller légèrement du sol.
Lorsqu'ils se détachèrent, il sourit.
-Waouh.Je crois qu'on a découvert ton talent.
Elle rit.
-Il était temps, Jonathan.
-Qu'on s'embrasse ? Oui, Je commençais à...
-Non. Que tu me dises que tu venais a la fosse aux serpents.
-Enfin,Jess, bien sûr que je viens. je ne vais pas laisser Rex te faire tuer.
-Tu aurais du me le dire tout de suite, dit-t-elle.
-Tu aurais du me le demander.
[...]-Dis-moi, avais-tu déjà embrassé une fille ...
-Oh, quand même.(L voyant froncer les sourcils, il rectifia :) Je veux dire, bien sûr.
-Je disais, reprit-elle, les yeux malicieux, avais-tu déja embrassé une fille pendant l'heure secrète ?
Il rougit, puis secoua la tête.
-Non, c'est la première fois.
Le sourire de Jessica s'élargit.
-Alors tu n'as jamais fais ça.
Elle le saisit par la taille et fléchit les genoux. Il eut à peine le temps de se préparer qu'elle sautait, les propulsant tous les deux en plein ciel.
-Oh, dit-il.
Et ils recommencèrent à s'embrasser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   08 avril 2014
Tout autour de la maison, l'air étincelait, scintillait comme s'il avait neigé.

Jessica se frotta les yeux, mais les diamants qui flottaient devant elle refusaient de disparaître. Il y en avait des milliers, comme suspendus en l'air à des fils invisibles. Leur éclat emplissait la rue et la chambre. Certains flottaient à quelques centimètres de la vitre, sphères translucides parfaites, pas plus grosses que des perles.

Jessica recula et se rassit sur son lit.

- Drôle de rêve, dit-elle à voix haute. (...)

C'était forcément un rêve : des millions de diamants flottaient au-dessus de l'asphalte mouillée. Distants de quelques centimètres les uns des autres, ils se multipliaient à perte de vue, le long de la rue, dans le ciel - des petites gemmes bleues pas plus grosses que des larmes.

La lune était cachée. D'épais nuages s'étendaient toujours au-dessus de Bixby, massifs, immobiles, comme taillés dans le roc. La lumière semblait émaner des diamants, telle une invasion de lucioles bleues mystérieusement pétrifiées.

Jessica ouvrit grand les yeux. Le spectacle était si beau, si paisible et merveilleux que son anxiété se dissipa aussitôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   08 avril 2014
Alors que les livres passaient de main en main, une retardataire entra dans la salle. Habillée tout en noir, avec des verres fumés et une masse de colliers scintillants, elle paraissait plus jeune que le reste de ses camarades. M. Sanchez leva la tête et sourit.
-Content de vous voir, Desdémone.
-Salut, Sanchez.
La fille exprimait dans sa voix autant de lassitude qu'en éprouvait Jessica. Elle affichait une expression de dégoût teinté d'ennui. M. Sanchez la dévisageait comme s'il s'agissait d'une mathématiciennes célèbre qu'il aurait invitée pour expliquer en quoi la trigonométrie pouvait changer une vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   08 avril 2014
Dess fronça les sourcils.
-Whaouh. Il faudra que tu me montres comment tu as fait.
-Oh, par hasard. Comme tout le reste.
-Plus tard, les interrompit Rex. Fais-nous gagner un peu de temps, Dess. (Il se tourna vers Jessica.) Heu, Jess .. ?
-Quoi encore ?

Rex hésita.
-Tu es maquillée, ou c'est moi qui ... ?

Elle leva les yeux au ciel.
-Lâchez-moi. On est vendredi soir !
- Non, mais ça te va super. Vraiment. Bon, allons-y.

Jessica pressa la main de Jonathan, puis se détourna.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   08 avril 2014
C'était forcément un rêve : des millions de diamants flottaient au-dessus de l'asphalte mouillée. Distants de quelques centimètres les uns des autres, ils se multipliaient à perte de vue, le long de la rue, dans le ciel - des petites gemmes bleues pas plus grosses que des larmes.

La lune était cachée. D'épais nuages s'étendaient toujours au-dessus de Bixby, massifs, immobiles, comme taillés dans le roc. La lumière semblait émaner des diamants, telle une invasion de lucioles bleues mystérieusement pétrifiées.

Jessica ouvrit grand les yeux. Le spectacle était si beau, si paisible et merveilleux que son anxiété se dissipa aussitôt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Scott Westerfeld (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Scott Westerfeld
Les rescapés ont réussi à sortir de la jungle mais un nouveau défi les attend : ils débarquent dans un désert étouffant, tout aussi hostile que la forêt tropicale à laquelle ils viennent d?échapper. Alors qu?ils se trouvent face à des choix cruciaux pour survivre au Désert du Sang, les survivants en révèlent davantage sur leur passé, et les raisons qui les ont sans doute conduit dans cet endroit hors du commun.
Bourré de surprises et de rebondissements, Deadzone poursuit avec brio la série entamée par Scott Westerfeld : un roman d?aventure et de science-fiction à lire en retenant son souffle !
http://www.albin-michel.fr/ouvrages/horizon-tome-2-9782226399380
+ Lire la suite
autres livres classés : minuitVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Série Uglies (test 1)

Quel est le nom de famille de Tally ?

Yougbloud
Younglood
Youngblood
Yougloud

10 questions
181 lecteurs ont répondu
Thème : Uglies de Scott WesterfeldCréer un quiz sur ce livre

.. ..