AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2258136490
Éditeur : Les Presses De La Cite (02/06/2016)

Note moyenne : 3.63/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Des personnages cabossés, un moyen de transport insolite, un long et périlleux voyage.À douze ans, Bobby passe ses nuits à répertorier cheveux, vêtements et autres traces de la vie de sa mère en attendant son retour... qui ne viendra pas. Cette dernière est morte brutalement, et le jeune garçon n'est pas prêt à l'accepter. Battu par son père, Bobby se croit seul au monde jusqu'au jour où il rencontre Val et sa fille handicapée, Rosa. Tous trois nouent des liens très... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
letilleul
  26 juin 2016
On découvre Bobby est un personnage cabossé et rencontre Val et sa fille handicapée Rosa. La force de l'ouvrage est de nous faire partager la force des liens qui se nouent entre les personnages. En paysage, il y a "le" BIBLIOBUS et ces livres en bibliotherapie. Les personnages sont en fuite, en aventure, en reconstruction. On assiste à un roadmovie, rempli d'humanité et de tendresse le temps d'un été.
Commenter  J’apprécie          180
saphoo
  10 avril 2017
Il était une fois... ce livre est presqu'un conte, il en a la construction en somme. D'un côté les méchants, la victime qui est sauvée par la belle princesse puis il rencontre un "ogre gentil" une belle bande de personnages cabossés prenant la fuite d'un monde qui leur échappe, traquée par la police.
Bobby, Val, Rosa, Joe,Bert, Captain vers la fin, et bien sûr le bibliobus nous peint l'histoire d'un gamin battu par son père depuis la disparition de sa mère, Val en manque d'amour, Rosa sa fille avec un petit handicap, Joe lui aussi, un blessé de l'enfance qu'on accuse à tort, Bert, le chien, Captain l'ara etc... Sans oublier le gamin qui veut se transformer en Cyborg pour protéger son ami Bobby.
Les livres seront comme une bouée pour les enfants, par lesquels tour à tour, ils cernent mieux le monde qui les entoure, mais aussi dans lesquels ils peuvent s'échapper.
Référence aux grands classiques jeunesses évidemment, mais j'ai trouvé ce miroir intéressant.
L'histoire est menée sur un tempo moyen ce qui nous permet de bien appréhender à la fois l'histoire et ce qu'elle nous souffle en filigrane.
La fin est narrée au début puis nous arrivons à la fin comme au début. L'auteur nous laisse toutefois sur un doute ou un espoir dans la fin tragique du bibliobus et Joe, il reprend la fin d'un conte nous faisant croire que... tout fini bien... ?????
Une lecture agréable sans grande surprise certes, mais originale par les personnages, leur périple, et les réflexions qui sont soulevées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Carolivra
  25 juin 2016
Je remercie une nouvelle fois les éditions Presses de la Cité qui m'ont permis de sélectionner ce titre dans leur catalogue. Grâce à ce roman, j'ai passé un agréable moment de lecture.
L'intrigue débute avec Bobby qui n'arrive pas à faire le deuil de sa mère et qui s'imagine qu'elle va rentrer d'une minute à l'autre. C'est avec cet espoir chevillé au corps que le petit garçon subit les brimades de ses camarades, l'alcoolisme chronique de son père et la bêtise de sa nouvelle belle-mère. Un jour, Bobby croise la route de Valérie et Rosa. Cette mère célibataire vit avec sa fille handicapée. Elles se prennent toutes deux d'affection pour Bobby.
Après une ultime brimade de la part de son père, Bobby se réfugie chez Valérie. Il n'en fallait pas plus pour que Bobby, Valérie et Rosa prennent la fuite à bord d'un bibliobus réformé mais bourré à craquer de romans parce que comme le dit Bobby, les aventures ne se vivent pas que dans les livres.
Cette histoire donne donc lieu à un roman feel good qui fait vraiment du bien. On suit l'échappée folle de ces trois personnages que la vie n'a pas épargné. Les trois amis vont ainsi lier des liens très forts au fil de leur aventure. Bobby va trouver en Val une mère accueillante et aimante et il va tenter de soigner ses blessures.
Le bibliobus joue lui aussi un rôle crucial puisqu'il « nourrit » spirituellement les personnages en leur donnant à lire les classiques de la littérature. Bobby découvre les livres et leurs rôles salvateurs notamment à travers la lecture du Petit Prince ou de Charles Dickens. L'auteur démontre la réalité du pouvoir de la littérature.
Le roman offre également pas mal de situations loufoques et amusants comme seuls les Anglais savent les imaginer. Ainsi, nos personnages camperont dans les bois, feront la rencontre d'un Baron et de son perroquet, se déguiseront en personnages de Narnia. L'auteur se permet beaucoup de choses mais reste toujours très drôle.
L'échappée belle du bibliobus livre une intrigue tendre, vivante et émouvante qui n'épargne pas ses personnages ni son lecteur. Un roman aux accents feel good, sans prise de tête dans la lignée d'Une année particulière de Thomas Montasser.
Lien : https://carolivre.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
bebi
  29 septembre 2016
Bobby a perdu sa mère, il y a quelques années. Depuis, il est livré à lui-même, sauf quand son père se rappelle de son existence, et que sa main le démange.
Renfermé sur lui-même, collectionnant le moindre souvenir de sa mère, et ayant développé des réflexes de protection de son cru, il a des terreurs qui le poursuivent, et auxquelles il ne peut échapper.
Tout ça, c'est jusqu'à ce qu'il croise un jour, par hasard, le chemin de Rosa et de sa mère, Val. Toutes les deux, elles vivent en microcosme, l'une pour l'autre. Rosa a un handicap mental, et pour Val, mère célibataire, il n'est pas évident de joindre les deux bouts. Pourtant, quand elle croise Bobby, qui s'adresse à sa fille tout à fait normalement, elle ne peut s'empêcher de remarquer que le petit garçon présente des signes de détresse évidents.
Sur un coup de tête, les voilà embarqué à bord d'un abribus, poursuivi par la police du pays entier, et bien décidés à vivre leur aventure à fond…
Voilà un roman totalement particulier. Prenez trois individus atypiques, un bouleversement émotionnel, un moyen de transport, et vous avez le décor de départ.
Il est difficile de savoir où tout cela va nous mener. Si ce n'est le premier chapitre qui nous transporte à la fin de l'histoire. de quoi déstabiliser un peu le lecture hihi.
J'ai accroché à l'histoire assez rapidement. Bobby est attachant, dans sa bulle, et qu'on a vraiment envie de protéger. Il est unique en son genre, préférant, et de loin, se déplacer dans le noir qu'à la vue de tous, compter ses pas partout où il va au cas où il lui faudrait s'échapper. Il a un ami indéfectible, prêt à absolument tout pour le protéger autant qu'il le peut. Même si sa propre vie est en danger. Et dans cette amitié, la peur de Bobby est lancinante, bouleversante.
En somme, ce roman parle d'un groupe de véritables écorchés vifs, chacun pour des raisons particulières. Et l'auteur sait mettre les mots qu'il faut pour qu'il ne soit pas nécessaire de demander d'explications supplémentaires. Il est sait exprimer par un mimique d'une personnage, une phrase sibylline, ou un regard perdu, toute la peine ou toute la joie du monde.
Je n'ai pas eu de coup de coeur, mais pas parce que le roman était mal écrit, au contraire. Ce serait plutôt parce c'était tellement bien écrit, que Bobby me brise le coeur, que leur aventure n'aurait pas dû s'arrêter, parce que j'aurais aimé que les choses se passent autrement…
En tout cas, il vaut la peine d'être lu, vraiment.

Lien : http://au-fil-des-pages477.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
carnetdelecture
  20 août 2016
Je me suis rapidement attachée à Bobby, ce petit bout d'homme que la vie n'épargne pas. Livré à lui-même depuis le décès de sa mère, il est le souffre-douleur de sa classe et n'a qu'un seul ami. Rêveur et ingénieux, il vit dans un monde imaginaire, peuplé de cyborgs et d'autres créatures fantastiques. La rencontre avec Valérie et Rosa va lui permettre de découvrir le monde merveilleux des livres et des histoires qu'ils renferment. Loin des coups de son père alcoolique et des remarques cinglantes de sa belle-mère, Bobby va se trouver une nouvelle famille aimante.
Par contre, j'ai eu plus de mal avec le personnage de Valérie. D'une part en raison de son comportement peu responsable mais aussi parce qu'elle noue une relation étrange avec Bobby, qui m'a dérangée.
En dehors de cet aspect, David Whitehouse a une écriture tellement fluide qu'il nous emporte sans difficulté dans cette expédition à bord d'un semi-remorque rempli de bouquins. L'échappée belle du bibliobus est une lecture agréable et divertissante, idéale pour l'été. Les livres y occupent une grande place et nourrissent l'imagination de Bobby, que cette grande aventure fera gagner en maturité.
Lien : http://carnetdelecture.skyne..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
BibaliceBibalice   01 juillet 2016
La bibliothèque occupait l'arrière d'un semi-remorque, le genre de véhicule qui vous fait grincer des dents quand il vous double en vrombissant sur l'autoroute. Un vrai cauchemar pour les mâchoires.
Commenter  J’apprécie          20
loup0loup0   15 février 2019
Les livres sont des clés, dit Val. Chacun d’eux contient une réponse aux mystères de l’existence. C’est ce qui les réunit. Quand tu lis une histoire, elle prend vie grâce à toi. Et puis, ce qui se passe dans le livre peut aussi se passer dans ta propre vie !
Commenter  J’apprécie          10
cabecoucabecou   06 septembre 2016
Comme elle chérissait ces moments partagés dans le bibliobus ! Les histoires qu'ils avaient lues à voix haute ; les ouvrages qu'ils avaient découverts ; les héros qu'ils avaient encouragés et les méchants qu'ils avaient vilipendés, comme si leurs victoires et leurs revers de fortune reflétaient les leurs ; comme si ces personnages détenaient des parts d'eux-mêmes dont ils ignoraient l'existence avant de les découvrir, cachées entre les pages d'un livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
cabecoucabecou   06 septembre 2016
L'espoir est une flamme constamment allumée dans votre âme ; une flamme dont la lumière vous guide ; qui jamais ne vacille, jamais ne s'éteint. Même si nous ne nous en rendons pas toujours compte, nous nous réchauffons les mains à sa flamme chaque matin. C'est elle qui nous tire du lit ; c'est elle qui nous pousse à sortir. C'est elle qui nous donne l'énergie de vivre.
Commenter  J’apprécie          00
BibaliceBibalice   01 juillet 2016
Bobby consacrait de nombreuses heures à ses archives sous l’œil de la lune, son unique spectatrice, vissée dans le ciel nocturne comme le monocle d'un dieu borgne mais vigilant.
Commenter  J’apprécie          10
Video de David Whitehouse (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de David Whitehouse
Le trailer de Couché de David Whitehouse .Malcolm n'était pas un enfant ordinaire, il avait cette espèce de confiance qui attire les adultes et fascine les enfants. Sa famille, ses parents et son frère, était sûre qu'il était promis à un destin extraordinaire. En un sens ils avaient raison. Un jour, à l'âge où l'on se lance dans la vie, Mala décidé d'aller se coucher. Il ne se relèvera pas.En l'espace de vingt ans, l'enfant chéri s'est gavé jusqu'à atteindre un état de paresse gargantuesque. Pourquoi ? La réponse viendra, à traversle regard de son frère qui observe Mal devenir, plus qu'un homme, une planète, autour de laquelle ses parents et lui gravitent, otages affectifs de cet immobilisme délibéré.Ce livre est un choc littéraire, un tour de force surréaliste et l'improbable rencontre de Roald Dahl et Franz Kafka. Antiroman d'apprentissage et déclaration d'insolence d'une génération entravée dans un monde d'ambition et de vitesse, c'est aussi un roman sur la famille, les liens qui nous unissent, l'amour, la jalousie. À la fois drôle et noir, Couché laisse étourdi, ébloui et rassasié.En librairie le 5 avril 2012http://www.plon.fr/ficheLivre.php?livre=9782259214704
+ Lire la suite
autres livres classés : road tripVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Nos Étoiles Contraires

Comment s'appelle la narratrice de l'histoire ?

Anna
Lidewij
Anne
Hazel

10 questions
2120 lecteurs ont répondu
Thème : Nos étoiles contraires de John GreenCréer un quiz sur ce livre
.. ..