AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749155398
Éditeur : Le Cherche midi (20/09/2018)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Vous reprendrez bien une dose d'optimisme ?

Lorsque deux jeunes femmes que tout oppose se rencontrent, le destin pourrait bien basculer.
Annie mène une existence vide de sens et de joie depuis qu'un drame a brisé sa vie deux ans plus tôt.
Polly est condamnée, il lui reste trois mois à vivre.

Mais Polly, aussi rayonnante et excentrique qu'Annie est terne et renfermée, a décidé de relever le défi des "cent jours pour être h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
musemania
  05 décembre 2018
J'ai eu la chance de remporter ce livre dans le cadre d'un concours organisé sur le site Lecteurs.com (que je remercie vivement en passant ainsi que la maison d'édition, Le Cherche Midi) et ça été un vrai plaisir de découvrir cette histoire à la fois tendre, drôle et pleine d'espoirs.
L'année 2018 aura été marquée à bien des égards de bons moments mais également des plus pénibles. Alors que je me cantonnais à lire principalement des thrillers et des polars, cette année, je me suis ouverte à d'autres genres littéraires et notamment, la littérature feel-good. Dans les moments difficiles, je trouve qu'il n'y a pas de mieux que de pouvoir se plonger dans une histoire qui permet de s'évader, loin des tracas du quotidien. « 100 jours pour être heureux » d'Eva Woods en est un exemple parfait.
C'est l'histoire de la rencontre et des prémisses d'une amitié entre deux jeunes femmes diamétralement différentes : Polly est une trentenaire pétillante, lumineuse, extravertie mais condamnée à court terme. Annie, quant à elle, a vu sa vie basculer deux ans auparavant et peine depuis à retrouver un semblant de vie. Alors qu'elles n'auraient jamais dû se rencontrer et se côtoyer, le destin va les mettre sur la route l'une de l'autre et apporter une petite étincelle de lumière dans un quotidien parfois si morose.
Alors que ce livre reprend des sujets très durs et tragiques (notamment, la maladie et la mort), Eva Woods a su en faire un roman émouvant rempli d'espoirs. Sans tomber dans les bons sentiments ou dans le mièvre, on évolue dans cette amitié hors du commun en s'attachant facilement aux personnages. Tant les deux héroïnes principales que les acteurs secondaires sont parfaitement développés par l'auteure. Chacun y trouve sa place au fil du récit.
Comme son titre l'indique, l'importance des 100 jours entourera entièrement ce livre, à la fois dans la découpe des chapitres que dans la durée du récit. Les chapitres sont parfois très courts mais intenses et on y alterne entre le sourire aux lèvres et les yeux mouillés. Autant ce livre peut être bouleversant, autant il a su me mettre du baume au coeur par cette ode à la vie. Alors que cette histoire pourrait sembler légère aux premiers abords, Eva Woods nous pousse nous-mêmes à la réflexion (Que ferions-nous s'il nous restait moins de trois mois à vivre ? Quelle empreinte souhaiterions-nous laisser sur cette terre ? Que dirions-nous aux gens que nous aimons ?, ….).
Je conseille vivement cette hymne à la vie, à tous les lecteurs et lectrices qui souhaiteraient trouver une histoire belle mais dotée de profondeurs pour les prochaines vacances de Noël qui arrivent à grands pas.
Lien : https://musemaniasbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Elodieuniverse
  21 novembre 2018
Quand la lumière rencontre l'obscurité. Quand Polly rencontre Annie. Elles ont décidé que les 100 prochains jours, elles feront tout pour être heureuses...
Ce livre nous parle d'amitié, du moment présent, d'homosexualité et bien d'autres sujets importants. Il nous montre qu'il suffit parfois d'un petit rien, d'ouvrir les yeux et de savourer l'instant.
Entre questionnements existentiels, incertitudes, peurs et confidences, Polly et Annie vont ensemble trouver une certaine sérénité. Laquelle des deux va-t-elle vraiment aider l'autre? L'une est tournée vers le passé, un passé qui lui gâche la vie, l'autre vit simplement le moment présent. le sujet est bien évidemment difficile, triste mais tout est raconté d'une manière positive, parfois drôle. Un roman lumineux! (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          190
MademoiselleMaeve
  05 novembre 2018
100 jours pour être heureux d'Eva Woods n'est pas un manuel de développement personnel. Ce n'est pas un roman de développement personnel non plus. Après l'avoir lu, vous aurez peut-être envie de vous lancer dans le challenge de Polly pour changer de vie, mais vous aurez surtout besoin d'un mouchoir. Et d'un petit moment pour vous remettre de vos émotions, pour sangloter, vous rouler en boule ou refaire complètement votre make-up qui se sera fait la malle.
Si vous me connaissez un peu, ou que vous passez sur mon blog de temps en temps, vous le savez sans doute : je n'aime pas les histoires tristes. Je n'aime pas pleurer, ce qui est une lutte de tous les instants ou presque car j'ai la poussière dans l'oeil facile. 100 jours pour être heureux et moi nous n'aurions donc pas dû nous rencontrer. J'aurais dû, au pire, partir en courant après avoir lu « Polly est condamnée, il lui reste trois mois à vivre ». Mais je ne suis pas partie en courant. Et j'ai eu envie de le lire. Mais j'avais aussi très peur de mal vivre cette lecture. Mais bon, c'est bien aussi de sortir de sa zone de confort. Paraît-il.
Annie est à l'hôpital quand elle rencontre Polly. La première tente de se faire comprendre par une infirmière qui ne fait pas le moindre effort pour au moins faire semblant de l'écouter. Elle est au bord de la crise de nerf. Et Polly arrive. Une boule à facettes, une licorne en robe à paillettes. En deux temps trois mouvements, Polly décoince la situation d'Annie et disparaît dans une explosion de couleurs.
Le lendemain matin, Annie découvre Polly sur son paillasson. Elle a jeté son dévolu sur elle et veut l'embarquer dans son défi des 100 jours pour être heureux. 100 jours, c'est à peu près le temps qu'il reste à vivre à Polly. Être heureuse, cela ferait du bien à Annie dont la vie a volé en éclats deux ans plus tôt. Sans vraiment comprendre pourquoi, Annie se retrouve embarquée dans le projet de Polly. Enfin, peut-être qu'il est temps pour elle de se remettre à vivre, à se laver les cheveux et à parler à son colocataire. Bref, l'envie de vivre de Polly est contagieuse.
Ne vous attendez pas à un retournement de situation. Je sais que 100 jours pour être heureux est une fiction et que dans une fiction tout est possible. Mais dans celle-ci les médecins sont impuissants à guérir la tumeur de Polly. Alors forcément, il y a des passages très douloureux à lire. L'histoire d'Annie est également très triste. Mais ce roman est plein d'espoir et plein de vie. D'émotions aussi. On voit Annie sortir de sa coquille, contaminée par la présence de Polly. Et bien sûr, Annie sera l'amie des derniers instants. Elle l'aidera à aller au bout des 100 jours, à avoir un dernier rencard, réalisera certains challenges quand Polly ne sera pas assez en forme… Les deux amies se sont bien trouvées. Malgré tout.
Si vous aimez ce genre de romans qui donne de l'espoir et fait pleurer, foncez sans hésiter une seconde. Si vous êtes comme moi, que vous n'aimez pas les histoires tristes, ne fermez pas totalement la porte à ce roman, il pourrait tout de même vous plaire. Car c'est malgré tout un feel-good book, avec des personnages attachants, fantasques, de la romance et de l'humour.
Eva Woods a écrit d'autres romances, non traduites en français, et un roman policier publié sous son vrai nom Claire McGowan.
Lien : https://mademoisellemaeve.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lunatic57
  04 octobre 2018
Annie rencontre Polly alors qu'elle est à l'hôpital pour visiter sa mère, touchée par un Alzheimer précoce. Polly, pleine d'originalité, se montre rapidement un peu envahissante aux yeux d'Annie, mais elle saura malgré tout l'amadouer et la convainc de relever avec elle le défi d'être heureuse sous 100 jours. Pourquoi 100 jours? C'est le temps qu'il resterait à vivre à Polly condamnée par la maladie. Un pitch qui pourrait annoncer un roman triste, noir, et il n'en est rien… Polly apporte du bonheur autour d'elle ! Elle est touchante, émouvante, marrante et elle amènera Annie à retrouver le sourire, à trouver la vie belle, malgré un passé dramatique et un quotidien difficile.
Comment ne pas s'attacher à nos deux héroïnes si différentes, et qui pourtant vont former un magnifique duo. Les personnages secondaires vont aussi être pris dans cet élan de bonheur. On rit, on souffre, on a peur, on pleure, on est heureux… Et on referme ce roman en se disant qu'il faut vraiment profiter de notre vie, et se donner les moyens d'être heureux, ne pas passer à coté. J'ai lu ces 500 pages sans m'en rendre compte, on arrive rapidement à l'issue des 100 jours, redoutant un final qu'on nous laisse présager dès le départ. Ce roman me fait penser au club des feignasses. Ce même sentiment étrange pendant la lecture mêlant bonheur et drame, avec l'impression d'avoir pris des bouffées d'espoir et d'optimisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
voyagelivresque
  04 octobre 2018
100 jours pour être heureux de Eva Woods , un très beau coup de coeur pour ce roman touchant, émouvant, plein de fantaisie, de gaité,  de joie de vivre, malgré un sujet triste.
Un roman véritable hymne à la vie, une ode à profiter de cette vie jusqu'au dernier jours fut il proche ...Voilà la devise de ce roman !!!
Un joli face à face entre deux femmes , et je vous l'avoue , on ne peut qu' avoir un coup de foudre pour la bouillante , vibrante, rayonnante , tourbillonnante Polly ....
Un arc en ciel de couleurs quand elle se déplace et un bouquet de sentiments quand elle s'exprime.
 Annie et elle,  se rencontrent dans un hôpital, une , est morose , triste comme un jour sans fin, subissant encore et toujours les blessures du passé , broyant du noir chaque jour , n'ayant plus de but et venant rendre visite à sa mère atteinte d'une démence précoce à soixante ans.  L'autre est pleine de joie , de lumière, de douceur, cohabitant comme elle peut avec Bob , la tumeur au cerveau qui est en train de la ronger et sachant qu'il ne lui reste que 100 jours à vivre .... Une,condamnée par la vie , elle, qui l'adule , l'autre condamnée à vivre, elle, qui la subit ....
Mais voilà , Polly est un rayon de soleil , elle n' apporte que du bonheur autour d'elle et elle décide de prendre sous son aile Annie et faire le pari de lui redonner gout de vivre en 100 jours malgré son passé et son quotidien difficile .
Un magnifique duo féminin, des personnages forts autour de nos deux héroines...
Une belle leçon d'optimisme , un roman qui ne tombe jamais , dans la mièvrerie , dans le pathos, un roman qui vous fait sourire , parfois rire , vous serre le coeur et vous ne pourrez que laisser perler une larme pour Polly quand elle nous quitte , car nous le savons depuis le départ , le décompte a commencé... mais,  on s'attache , on s'attache inévitablement à cette belle personne et .....
Alors, on pense à la soif de vivre de Polly et en son nom et pour elle , on sèche cette larme qui coule et on se dit la vie est belle et on doit en profiter à 100%.
Ce livre est un merveilleux feel-good qui vous fait relativiser et réfléchir sur beaucoup de sujets  et vous convie à vous sentir bien !
 Un livre que je vous conseille .....
Lien : http://www.voyagelivresque.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleilpetitsoleil   31 octobre 2018
On s'habituait à tout, finalement.
Même dans un hôpital, on pouvait finir par se sentir chez soi. Une inconnue pouvait commencer à vous apparaître comme votre meilleure amie. Et votre mère pouvait - ma foi - devenir une étrangère.
Commenter  J’apprécie          70
petitsoleilpetitsoleil   01 novembre 2018
C'était ça, la mort. Il était trop tard pour tout. Il était impossible de revenir en arrière. Elle comprenait que Polly veuille faire tant de choses, être tant de gens à la fois, l'espace de ces cent jours.
Commenter  J’apprécie          70
petitsoleilpetitsoleil   01 novembre 2018
- Je ne comprends pas, ils ne se rendent pas compte que ce n'est pas bien de débarquer comme ça [à l'hôpital, dans la chambre de Polly, qui est très malade] et de te harceler ? (...)

- Ça les excite, je crois.
Ils sont terrifiés à l'idée que ça puisse leur arriver à eux,
et soulagés que ce ne soit pas le cas. C'est du voyeurisme, en réalité.
Et surtout, s'ils trouvent un moyen de se dire que c'est de ma faute si ça m'arrive, ça les rassure encore plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
lizzoneimaginativeetlitterairelizzoneimaginativeetlitteraire   19 octobre 2018
Mon but, c'est de prouver qu'on peut être heureux et profiter de la vie même quand on pense avoir touché le fond.
Commenter  J’apprécie          00
petitsoleilpetitsoleil   31 octobre 2018
La dernière chose qui meurt, c'est l'espoir
Commenter  J’apprécie          10
Video de Eva Woods (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eva Woods
Something Like Happy: A novel by Eva Woods
autres livres classés : démenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr




Quiz Voir plus

Quiz spécial Tintin ! (niveau assez difficile)

Dans quel journal Tintin travaille-t-il ?

Le Monde des Bulles
Le Petit Vingtième
L'illustré
Le journal de Tintin

10 questions
1467 lecteurs ont répondu
Thèmes : tintin , bande dessinéeCréer un quiz sur ce livre
.. ..