AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747077780
Éditeur : Bayard Jeunesse (15/02/2017)

Note moyenne : 3.46/5 (sur 66 notes)
Résumé :
Un seul instrument, une seule voix.
Et c’est un peuple entier qui est menacé
Mathilde a 10 ans. Un jour, un monophone est installé sur la place de son village. Comme l’explique le Maire, ce drôle d’instrument « parle d’une seule voix, pour nous tous ».
Les habitants sont ravis : le monophone diffuse de la musique, mais aussi des messages importants. Bientôt, les roux sont priés de se présenter sur la place du Marché, puis les myopes. Où vont-ils... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (70) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  10 mars 2017
Un monophone est installé sur la place du village. Il commence par émettre de la musique entraînante avant de servir à amplifier la voix du Maire qui l'utilise pour embrigader la population.
Tout d'abord on demande aux personnes qui ont des taches de rousseur de se rassembler. Ils sont fiers d'être choisis sans savoir où ils iront ni quelle tâche va leur être assignée. Ils disparaissent définitivement du village. Puis c'est au tour des roux...
Mathilde a dix ans et si elle ressent le même enthousiasme que ses amis. Mais elle a très vite le sentiment d'un certain malaise.
Il y a les copains qui s'en vont sans jamais revenir. Il y a aussi les autres qui se mettent à arborer des chemises ou des brassards noirs et qui veulent maintenant diriger les gens et leurs esprits. Ce n'est pas acceptable pour la jeune fille...
Un roman qui prend la forme d'un conte pour nous rappeler les dangers d'une voix unique. Il met en scène un village pour dénoncer la manipulation insidieuse qui va du populisme au totalitarisme.
Mais en parallèle il évoque aussi la faculté qui existe toujours de résister, de dire non et de se battre pour ses idées et pour la liberté.
A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Dabherriot
  18 décembre 2017
Ce livre parle d'une jeune fille Mathilde 10ans, qui vit dans un petit
village avec sa mère,dans une jolie maison. Mathilde a dans son jardin
une cabane d'où elle aime bien voir le village. Un jour alors qu'elle était
en train de regarder le village avec ses jumelles elle vu qu'un grand objet
arriva sur la place du village,c'était un Gramophone. A côté de ce
Gramophone ce trouvait le maire et des homme qu'on appelait les
chemises noires. le maire annonça quelque chose et soudain on
entendit de la musique. Il y avait de la musique alors Mathilde et ses
amis se rendèrent sur la place pour danser.Un jour Mathilde vu que sur
la place du village on appelait le roux pour qu'ils se présentent sur la
place.
Alors Mathilde va devoir trouver pourquoi les roux se font appeller.
Et ça est un mystère que Mathilde va devoir résoudre.
Ema B
Dans une ville, est installé un monophone. Mathilde, une fille de 10 ans, et tous les habitants se demandent ce que c’est.Le maire explique que cet appareil diffusera des messages et de la musique. Un jour, ce monophone diffuse un message. Toutes les personnes ayant des taches de rousseurs devront se présenter le lendemain. Toutes les personnes concernées sont d’abord inquiètes, puis joyeuses et tout le monde les envie. Le lendemain, les gens à taches de rousseur partent. On ne sait pas où ils vont et quand ils reviendront. Les habitants se retrouvent sur la place quelques jours après. Tous les roux doivent se présenter eux aussi sur la place. Ils sont heureux d’être appelés.Mylène, la meilleure amie de Mathilde, lui dit que sont père fait partie des chemises noires, ces hommes qui surveillent le monophone. Le jour suivant seront attendus les bègues. Mathilde se pose des questions, elle se demande si les chemises noires veulent chasser ou contrôler les gens. Puis c’est au tour de ceux qui portent des lunettes. Mathilde et sa mère deviennent de plus en plus inquiètes. Le chef des chemises noires annonce que les enfants de plus de 9 ans partiront en excursions, feront de la chorale et des activités sportives. Il dit que c’est pour favoriser le vivre ensemble. Mylène fait partie des chefs de brigade. Un jour, les chemises noires disent que tous les hommes devront se battre pour sélectionner les plus forts qui deviendront officiers. Ils devront être présents le lendemain. Mathilde et son meilleur ami, Coolman, veulent trouver un plan contre les chemises noires. Une nuit, les deux enfants vont couper les fils électriques du monophone. Le lendemain, il ne fonctionne plus. Coolman, Mathilde, ses grands-parents, sa mère et la maîtresse décide de cacher le monophone dans une grotte.
J’ai bien aimé ce livre car les personnages ont tous un caractère différent. Ce qui m’a plu c’est le suspense, car quand on lit un chapitre, on veut continuer avec celui d’après. J’ai préféré le passage où Mathilde et Coolman essaient de trouver un plan pour se débarrasser du monophone.
A.F.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EsseG71
  15 août 2017
Le jour où un monophone est installé sur la place du village, la vie a changé : la musique rend tout le monde heureux, et le maire insiste sur l'immense honneur qui leur est fait. Mathilde aime écouter la musique et danser avec ses camarades de classe. Petit à petit, l'ambiance change. Des gardes en chemise noire surveillent en permanence le monophone. Puis un jour, par l'intermédiaire du monophone, leur chef demande à tous ceux qui ont des tâches de rousseur de se présenter sur la place le lendemain. En fanfare et accompagnés par les hourras de la population, ils quittent le village. C'est sûr, ils vont sûrement vivre une aventure formidable ! Mais les jours passent et les familles restent sans nouvelles. Quelques jours plus tard, ce sont les roux qui sont convoqués. Certains commencent à s'interroger. Mathilde ressent un malaise sans savoir trop l'expliquer. Et pourquoi sa maman est-elle aussi critique envers le monophone et les chemises noires ?
Un roman qui va permettre d'ouvrir le débat avec les élèves : qu'est-ce qu'une dictature, la pensée unique, le communautarisme, l'extrémisme ? L'histoire est très simple et parfois un peu bancale mais je pense que les jeunes vont comprendre l'intention de l'auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
odin062
  25 décembre 2017
« le monophone » est un court roman (200 pages) de Elisabeth Zöller, auteure et chercheuse dans le droit. Ce roman est proche de ce qu'on pourrait appeler une dystopie. On ne sait pas où ni quand se déroule l'histoire, on suit juste les pensées et aventure de Mathilde, jeune adolescente de 10 ans qui voit débarquer sur la place du village un « monophone », comprenait un appareil diffusant la pensée unique. Au début tout va bien puis… ce sont les disparitions, les engagements, la violence et enfin la resistance…
C'est donc un beau clin d'oeil aux régimes totalitaires qui existe dans certains pays et qui ont existés par le passé. Pour un enfant, il nécessitera sans aucun doute une discussion avec un adulte afin de mieux comprendre l'histoire et ses enjeux. Difficile pour un élève de début de collège de tout comprendre à cette étrange aventure.
Mais personnellement, je dois dire que j'ai adoré. le texte et l'histoire sont très simples mais à la fois très efficaces. le fait de passer cette histoire aux cotés de Mathilde est très intéressant car c'est un personnage qui remet beaucoup de choses en questions. Un beau message est ainsi véhiculé : aussi petit et faible que nous soyons, nous sommes tous capable de résister contre quelque chose qui nous indigne. de plus, les poèmes présentés sont un atout certain pour l'histoire
Bref, une bien belle surprise que cette lecture ! Je la conseille vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
5e4editionwallon
  06 mars 2018
Le livre parle d'une jeune fille nommée Mathilde âgée de 10 ans qui vit avec sa mère. Cette jeune fille est souvent dans sa
cabane. Un jour, le maire de la ville décide de placer un monophone sur la place du village. Au début tout est convivial
jusqu'au jour où, « les chemises noires » décident d'inviter les personnes qui ont des tâches de rousseurs à les suivre
dans un autre lieu. Puis après les personnes rousses, les personnes à lunettes etc... Mathilde essaie de découvrir où vont
toutes ses personnes mais sa mère lui interdit fortement d'y aller. le comportement des gens autour de Mathilde change
… des chefs de brigade voient le jour … sa meilleure amie devient l'une d'entre elle … on leur apprend petit à petit à penser
comme les chemises noires … puis à utiliser les armes … il n'en faut pas plus à Mathilde, sa famille et ses camarades
pour se révolter …
Le message de ce livre est un peu difficile à comprendre, notamment sur la mise en place d'une dictature. Je l'ai toutefois
beaucoup aimé car il est amusant, animé, intéressant et poétique. J'ai appris beaucoup de vocabulaire en le lisant. Je le
conseillerais car il y a beaucoup de suspense, et il est facile à lire. 
Mini
***
C’est l’histoire de Mathilde 10ans qui vit avec sa mère dans un petit village. Un jour, sur la place du village, le maire se présente avec un gramophone entouré par des hommes nommés ‘’chemises noires ‘’. La venue de ce gramophone n’intrigue personne jusqu’au jour où les personnes ayant des tâches de rousseurs sont appellées à un rendez-vous inconnu. Puis c’est le tour des roux … Mais où vont-ils ? Mathilde va devoir résoudre ce mystère…
J’ai bien aimé ce livre qui nous montre comment une dictature peut être instaurée si on ne fait rien. Les personnages ont tous un caractère différent, chacun a un rôle à jouer. Il y a aussi beaucoup de suspense. Même si ce livre est agréable à lire et pas trop difficile, je l’ai trouvé à des moments un peu trop humoristique et un peu long.
Ulysse
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
MuBoDocMuBoDoc   19 août 2017
Peu à peu je retrouve ma sérénité. Je suis libre ! Libre de penser et de décider ce que je veux. Je l'ai toujours été, et personne ne pourra jamais me l'enlever. Pour mieux m'en persuader, je me le répète plusieurs fois à voix haute.
Commenter  J’apprécie          60
MotsNesAMonnetMotsNesAMonnet   08 décembre 2017
Ma tête est ma maison, mon cerveau en est maître
Mes oreilles et mes yeux en sont les deux fenêtres
Je les tiens grandes ouvertes aux pensées vagabondes
Au bruit, à la rumeur et l’écho de ce monde
Ma tête est pleine d’idées, d’images, de ritournelles
Tantôt calme et dociles, tapageuses ou rebelles
Je rêve , je réfléchis, j’hallucine, parfois
Et tout ça se mélange et fait que je suis moi
Commenter  J’apprécie          30
WatteauBabelchTeamWatteauBabelchTeam   16 août 2017
Ma tête est ma maison, mon cerveau en est maître
Mes oreilles et mes yeux en sont les deux fenêtre
Je les tiens grandes ouvertes aux pensées vagabondes
Au bruit, à la rumeur et l'écho de ce monde.

Ma tête est plaine d'idées, d'images, de ritournelles
Tantôt calmes et dociles, tapageuses ou rebelles.
Je rêve, je réfléchis, j'hallucine parfois,
Et tout ça se mélange et fait que je suis MOI.

JE PENSE CE QUE JE VEUX !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheBest6eTheBest6e   08 février 2018

Mathilde 10 ans se sent menacée à cause d’un gramophone placé sur le centre de son village. Plusieurs types de personnes seront appelés : ceux aux taches de rousseurs, les roux, les myopes etc.
Alors qu’au début il était apprécié de tous pour écouter de la musique et danser, le gramophone est devenu peu à peu un instrument de dictature.

J’ai bien aimé ce livre, mais le suspense dure trop longtemps. On ne sait pas si les personnes qui ont été emmenées vont revenir. Je classerais ce livre dans la catégorie des romans science fiction . Je le conseillerais au lecteur qui aiment le suspense et les romans policiers. Ce livre est original, l’histoire est intrigante, il se passe beaucoup d’actions, ce qui fait plusieurs fois rebondir l’histoire.

Maxime.G
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
5e4editionwallon5e4editionwallon   06 mars 2018
« Ce n'est pas une question d'âge. Tu te vois continuer comme ça ? Tu veux vivre la peur au ventre, avec le mono phone qui te donne des ordres ? Maman pousse un soupir. Tu as raison, ma puce. On ne peut pas rester sans rien faire. Elle me prend dans bras et mes serre contre son cœur.

Citation choisie par Mini
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : embrigadementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Elisabeth Zöller (II) (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Le monophone de Clara

Comment s'appelle le personnage principal ?

Coolman
Mathilde
Antoine

7 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Le monophone de Elisabeth Zöller (II)Créer un quiz sur ce livre
.. ..