Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures Inscription classique


> Joëlle Sanchez (Autre)
> Philippe Bouquet (Autre)

ISBN : 2264010835
Éditeur : 10-18 (2008)


Note moyenne : 3.62/5 (sur 29 notes) Ajouter à mes livres
Résumé :
À Stockholm, un sénateur américain, "héros" de la guerre du Viêt Nam est reçu officiellement par le Premier ministre suédois. Cette visite, loin de faire l'unanimité, déclenche des manifestations d'hostilité d'une p... > voir plus
Ajouter une citation Ajouter une critique

Critiques, analyses et avis (1)

> Ajouter une critique

    • Livres 4.00/5
    Par Sharon, le 01 mars 2014

    Sharon
    Et la boucle est bouclée. Dix ans après Roseanna, Maj Sjöwall et Per Wahlöö mettaient un point final à la série Martin Beck - volontairement. Et ces Terroristes sont l'occasion pour eux de s'interroger sur l'évolution de la société suédoise.
    Il est question de démanteler la brigade criminelle, non qu'elle soit inutile ou incompétente, mais parce qu'elle obtient de trop bons résultats. Ces forces pourraient être employées ailleurs, là où l'on en a vraiment besoin. Aberration ? Vu de France, bien sûr. En Suède, cela semble logique, tout comme le fait que la formation des policiers soit inexistante, et que la plupart soit des abrutis finis. D'ailleurs, le successeur que Beck s'était choisi a démissionné, occupe désormais un poste à mi-temps dans un musée, et se consacre principalement à ses rôles d'homme au foyer et de père, pendant que sa femme s'épanouit dans sa carrière - impensable en France aujourd'hui, alors en 1975, je vous laisse imaginer. Reste ce brave Gustav Larsson, insupportable, imbuvable, mais fiable - et il en vivra, des aventures, dans ce dernier opus.
    N'oublions pas le sujet : Les Terroristes. Il est inimaginable que des terroristes osent agir sur le sol suédois, comme il est impensable que ces braves suédois n'accueillent pas à bras ouverts le sénateur américain, ardent défenseur de la guerre au Vietnam. Et pourtant... Ce roman se révèlera tout aussi palpitant que ces homologues américains. Ce n'est pas seulement une course contre la montre pour empêcher l'attentat et arrêter les suspects, c'est aussi le procès de la justice suédoise et de ses dysfonctionnements flagrants. le procureur ? Il n'intervient que s'il est sûr de gagner. Les avocats ? le meilleur se ferait sortir d'un tribunal français dès la seconde incartade - et même avant. Il prononce pourtant un vibrant plaidoyer, constat d'échec de la société suédoise à prendre soin des siens.
    Les Terroristes, une oeuvre majeure de la littérature policière suédoise.
    > lire la suite

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la critique

> voir toutes (4)

Citations et extraits

> Ajouter une citation

  • Par LUKE59, le 20 novembre 2011

    ...tout le monde se dit qu'il faut mentir pour s'en sortir dans la vie,et,quand ceux qui ont le plus de pouvoir et qui sont chargés de dire aux autres ce qu'ils doivent faire et ne pas faire,quand ces gens-là sont encore plus menteurs que les autres,eh bien voilà ce que ça donne.Comment est-ce qu'un filou,une canaille,peut être placé à la tête d'un pays tout entier?(p441)

    Commenter     J’apprécie          0 5         Page de la citation

  • Par LUKE59, le 16 novembre 2011

    C'était un homme excessivement occupé qui avait tellement peu le temps d'être chez lui,par exemple,qu'il lui avait fallu trois semaines pour découvrir que sa femme l'avait quitté définitivement et qu'elle était remplacée par un message laconique posé sur l'oreiller.(p41)

    Commenter     J’apprécie          0 3         Page de la citation

  • Par LUKE59, le 16 novembre 2011

    Malm avait atteint sa situation actuelle grâce à ce qu'il est convenu d'appeler une habile gestion de sa carrière,c'est-à-dire un ensemble de procédés vulgairement qualifiés de "léchage de bottes".(p171)

    Commenter     J’apprécie          0 4         Page de la citation

  • Par LUKE59, le 20 novembre 2011

    Plus d'un mois avant la veille de Noël,c'est-à-dire le grand jour,un matraquage publicitaire en faveur de tout et n'importe quoi,harcelait les nerfs des gens dans le seul but ,apparemment,de leur extorquer jusqu'à leur dernier sou.(p531)

    Commenter     J’apprécie          0 2         Page de la citation










Sur Amazon
à partir de :

3,55 € (occasion)

   

Faire découvrir Les Terroristes par :

  • Mail
  • Blog

Découvrez les éditions 10-18

> voir plus

Quiz