AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070575886
128 pages
Éditeur : Gallimard (28/09/2006)
4.17/5   551 notes
Résumé :
Marguerite Abouet naît à Abidjan en 1971. Elle a douze ans quand ses parents l'envoient avec son grand frère "suivre de longue études" à Paris, où les héberge leur grand oncle maternel. Après des études moins longues que prévu, elle écrit des romans qu'elle ne fait lire a aucun éditeur, tout en devenant tour à tour punk, super-nounou pour triplés, pour mamies et papis, serveuse, opératrice de saisie, puis assistante juridique dans un cabinet d'avocats. Elle vit aujo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (50) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 551 notes
5
14 avis
4
29 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

marina53
  20 avril 2013
Adjoua a enfin accouché de son petit garçon dont le père est censé être Moussa. Mais les parents de ce dernier, les Sissoko, riches industriels qui ne voient ici que l'appât du gain, refusent de le croire. Et malheureusement pour Adjoua, le bébé ne ressemble pas du tout à son papa. Au contraire, il est le portrait craché de Mamadou, le grand séducteur de Yopougon.
Drôle d'ultimatum pour les parents d'Adjoua: ils doivent trouver au moins un membre de leur famille qui ressemble au bébé. Et les voilà partis à travers Abidjan et ses environs pour trouver le père idéal... Ils feront alors une bien étrange découverte...
Pendant ce temps, trop affairée à se promener ou vendre ses claclos, Adjoua confie de plus en plus son enfant à Aya qui se ravit de cette nouvelle occupation.
Quant à Bintou, elle s'est entichée d'un Parisien de passage qui lui promet monts et merveilles... Cela ne cache-t-il pas quelque chose?
Le dépaysement est toujours là et quelle joie de retrouver Aya et ses amis. Après un premier tome des plus prometteurs, mon plaisir fut bien là à la lecture de cette seconde aventure. Plus ancré sur fond social, cet album, tout comme le premier, se déguste avidement. L'on passe de passages plus émouvants à des passages plus légers.
Marguerite Abouet a su tisser des liens étroits entre nos trois héroïnes et le lecteur n'attendant plus qu'avec grande impatience la suite de ces singulières péripéties ivoiriennes.
Le travail de Clément Oubrerie est toujours aussi agréable, sympathique et coloré.
Avec cette fois, le recette du Kédjénou et la technique pour porter bébé sur le dos. Toujours instructif!
Aya de Yopougon... koutoubou! Comme c'est bon!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
cuisineetlectures
  26 juin 2013
Adjouna et Moussa les jeunes mariés sont parents d'un petit Bobby, comme le héros de Dallas bien sûr ! Mais Bonaventure Sissoko on ne lui fera pas croire que son fils, un bon à rien tout moche, est le père de cet enfant. Adjouna ne dit pas la vérité à son père Hyacinthe et ce dernier est prêt à tout pour démontrer la vérité. Allez hop ! Tout le monde en voiture, on va photographier toute la famille élargie et on finira bien par trouver un villageois qui ressemble à cet enfant. Il ne va pas ménager sa peine pour sauver l'honneur de sa fille. Adjouna lui dit la vérité, il en est sûr. Moussa restera-t-t-il le papa de Bobby ?!!!
Bobby, c'est plutôt Aya qui s'en occupe toute la journée. Mais Aya, elle veut accompagner Ignace, son père, un cadre éreinté par sa lourde de tâche qui part travailler loin de la maison chaque semaine. .. Enfin c'est ce qu'il raconte et Aya ne sera pas au bout de ses surprises en étant à ses côtés. Mais c'est qui cette fille sur la route qui dit qu'elle connaît son père ?!!! Une immense maison de standing pour loger seul !!! Oups ! Les ennuis en cascade vont commencer pour le père de famille tranquille. En plus son patron, Bonaventure Sissoko veut qu'il revienne IMMEDITEMENT, pour une réunion urgente. Réductions de couts à l'ordre du jour !
Bintou a trouvé l'AMOUR de sa vie, trop beau, trop classe qui veut l'emmener en France. IL ne manquait qu'elle à son bonheur !!! Elle va tout de même s'inscrire à un concours de miss.
Scènes pathétiques, hilarantes, grotesques, le deuxième tome de Aya est aussi drôle que le premier, personne n'est épargné mais c‘est toujours avec humour et tendresse et ils se passe tant de choses que l'on a pas le temps de s'ennuyer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Under_the_Moon
  09 mars 2017
Deuxième tome des aventures de la belle Aya de Yopougon qui s'est transformée en nounou et institutrice particulière tout en étudiant pour ses études !
Pendant ce temps et loin d'avoir des programmes aussi chargés, les amies d'Aya cherchent toujours l'amour, l'argent et le succès pour remporter l'élection de Miss Yopougon. Avec à la clé, qui sait, une bassine ou des litres d'huile qui pourrait être utilisés au marché ! Quant aux hommes .... ils en prennent pour leur matricule ! La vengeance des femmes gronde ...
Une fois de plus j'ai passé un bon moment de lecture avec le soleil qui se dégage de ces planches. de quoi vous redonner le sourire même par les journées les plus pluvieuses !
Commenter  J’apprécie          210
Didili
  23 décembre 2015
J'ai poursuivi (toujours en 2011) ma découverte de la vie des habitants de Yopougon et je me régale de ces situations cocasses et de l'art de vivre africain dans ce tome 2.
Les dessins qui ne me charmaient pas vraiment au départ, surtout dans les visages et les yeux pas très expressifs, me plaisent d'avantage et j'aime surtout les paysages urbains et les couleurs qui collent bien à l'image que je me fais de l'Afrique.
Les planches en grands formats représentants les rues, les voitures, les hôtels sont très belles.
Les expressions sont toujours un bonheur et les proverbes africains tordants !
Dans Aya de Yopougon les personnages masculins en prennent pour leur grade et je suis morte de rire avec Moussa le fils du patron !
Ayé je suis mordue, vivement le tome 3 que je vais emprunter à la bibliothèque ! Dêh !
Commenter  J’apprécie          180
Tostaky61
  29 octobre 2019
Retour à Yopougon pour ce deuxième volet des aventures d'Aya, l'héroïne de Abouet et Oubrerie.
Adjoua présente son bébé à sa future belle famille qui a de sérieux doutes sur la paternité de Moussa.
Bintou tombe amoureuse d'un Parisien bien mystérieux.
Aya accompagne son vieux sur son lieu de travail ce qui ne semble pas enchanter ce dernier.
Voilà que se profile l'élection de Miss Yopougon.
Je me suis régalé une fois de plus dans la lecture de cette BD.
Peut-être plus que dans le premier, les dialogues à l'accent savoureux de l'Afrique m'ont fait rire et sourire.
Ils sont attachants tous ces personnages, Aya en tête, qui fait le lien entre tous, qui écoute, qui soutient, qui conseille, qui raisonne, qui console, qui apporte son aide, qui tente de comprendre le monde dans lequel elle vit et qui a toujours des rêves...
Hâte de lire la suite...
Commenter  J’apprécie          170


critiques presse (1)
Lecturejeune   01 mars 2007
Lecture jeune, n°121 - Petit organigramme présentant les nombreux personnages pour nous rafraîchir la mémoire… Nous voici à nouveau plongés dans le quotidien des habitants du quartier de « Yop city » à Abidjan… Le bébé en gros plan c’est Bobby, l’enfant présumé d’Adjoua et Moussa, unique héritier des opulents Sissoko, qui rappelez-vous, ont été rapidement mariés à la fin du premier tome (LJ n°118). Le problème, c’est que l’enfant ne ressemble pas du tout à ses parents et que les Sissoko menacent d’annuler l’union ! Bintou, elle, s’éprend d’un Parisien qui lui promet monts et merveilles… Heureusement Aya, toujours bonne copine, soutient ses amies. Bref, les péripéties s’accumulent ! Ce second tome tient toutes les promesses du premier : humour efficace et dialogues savoureux, personnages attachants, rythme enlevé. Mais les situations sont plus ambiguës et plus complexes. La palette de couleurs, douces et séduisantes, installe des ambiances singulières. C’est donc avec un grand plaisir que nous avons retrouvé l’univers et la douceur de vivre d’Aya de Yopougon. Hélène Sagnet
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
le_Bisonle_Bison   13 février 2013
Gervais, je compte sur vous : soyez ferme, car comme dit le sage : les oreilles ont beau pousser, elles ne dépasseront jamais la tête.
Commenter  J’apprécie          400
petitsoleilpetitsoleil   08 décembre 2012
- Bonaventure, tu es soucieux, y a quoi ?
- Simone, la situation de la Solibra m'inquiète, là.
- A ce point ?
- Oui. si ca continue, je serai obligé de licencier quelques employés.
- Oh les pauvres, mais si c'est la volonté de Dieu, alors fais-le.
- Simone, Dieu n'a rien à faire ici. Le problème, c'est que les Ivoiriens apprécient de plus en plus le koutoukou.
- Je vais alors prier pour qu'ils boivent plus de bière !
- Tu crois qu'Il t'écoutera ? Ca ne fait pas partie des Dix Commandements, ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
le_Bisonle_Bison   09 février 2013
Comme le dit le proverbe : si pressée que soit la mouche, elle attend que l'excrément soit sorti.
Commenter  J’apprécie          370
petitsoleilpetitsoleil   08 décembre 2012
- Mais qu'est-ce que vous faites chez moi ? Mamadou, tu as fait quoi encore ?
- Votre broussard de fils a enceinté ma fille !
- Ce sont de fausses wouya, papa.
- Adjoua, montre-lui le bébé.
- Oh Seigneur Jésus !
- Mais c'est ta photocopie, Mamadou !
- En couleurs, en plus !
- Bon. Mon ami. Il faut qu'on discute tous.
Commenter  J’apprécie          90
EnmargedesmotsEnmargedesmots   12 février 2014
-On a vu ton beau-fils Moussa, là. On n’a pas vu sa beauté.
-Mais c’est parce que vous ne l’avez vu qu’au mariage… Il faisait nuit. Et puis vous ne savez pas que un beau et une belle, ça fait un vilain, un vilain et une vilaine ça fait un joli, mais… une jolie et un vilain, ça fait un beau !
-Aaah, mais voilà !
-Dis-nous plutôt ça ! p.7
Commenter  J’apprécie          60

Lire un extrait
Videos de Marguerite Abouet (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marguerite Abouet
Une web série originale pour s'immerger dans l'univers intime des créatrices et créateurs de littérature jeunesse.
Avec Marguerite Abouet , écrivaine, scénariste et réalisatrice.
La pause Kibookin est une production du Salon du livre et de la presse jeunesse avec le soutien de la Sofia et du Centre Français d'exploitation du droit de Copie.
autres livres classés : côte d'ivoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Aya de Yopougon 1

Dans quelle ville se déroule l'action ?

A Abidjan
A Ouagadougou
A Johannesburg
A Bamako

10 questions
30 lecteurs ont répondu
Thème : Aya de Yopougon, tome 1 de Marguerite AbouetCréer un quiz sur ce livre

.. ..