AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782709664844
J.-C. Lattès (27/03/2019)
3.55/5   114 notes
Résumé :
"Malgré la violence que nous avons dû endurer,  nous sommes toujours ensemble, Eva et moi.  Dans nos errances respectives, nous avons la  rage silencieuse.  Un jour, tout finira par exploser."
Mariés, Paul et Eva ont vécu il y a huit ans un drame qu’ils s’efforcent d’oublier. Un jour, un homme  mystérieux débarque dans leur vie...  Chaque famille a ses secrets,  chaque couple ses  mensonges. Mais nul n’échappe aux fantômes du passé. Avec "La Vie sans toi", Xa... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (59) Voir plus Ajouter une critique
3,55

sur 114 notes

Ladybirdy
  18 décembre 2019
Je suis littéralement passée à côté de ce roman.
L'histoire est fluide, simple, sans grande surprise. On suit ce couple à travers Eva et Paul qui partagent un lourd secret. Un drame s'est passé il y a huit ans. Un drame qui plonge le couple dans le silence des non-dit. On devine facilement ce qui s'est passé. le mystère ne tient pas la route.
Roman choral où l'on suit au départ la voix de Paul puis celle d'Eva. Survient alors un troisième personnage, la personne clé du drame d'outre-tombe et enfin un quatrième personnage s'immisce.
Bref, ce roman m'a semblé tellement niais et simpliste qu'il sera relégué aux oubliettes.
Mis à part la plume de l'auteur qui se lit avec plaisir, l'intrigue m'a semblé sans grande surprise au point qu'on en rajoute une couche dans le surréalisme. Je n'ai donc pas du tout accroché à ce livre malgré les avis unanimes.
Commenter  J’apprécie          753
Annette55
  23 juin 2019
« Ce sont les questions des anges
Qui ont provoqué l'irruption des démons. »
Cette citation de René Char inspire la tonalité de cet ouvrage surprenant, addictif qui commence doucement , une narration à plusieurs voix.
Les chapitres alternent entre les voix respectives de Paul , artiste peintre , créatif, onirique , angoissé: il ne parvient pas à relancer la machine , reste là, à fuir devant sa toile inachevée , mari d'Eva , toujours entre deux avions , elle travaille beaucoup dans la finance .Elle , est dans le réel , le concret , Ils ont deux petites filles : 12 ans et 8 ans : Marie et Louise ....
Le lecteur comprend vite que le couple a enduré le deuil de leur fils Stan, il y a huit ans .
Malgré la violence ils sont restés ensemble , murés dans leur douleur respective , leur rage silencieuse, un vide, un silence, une perte immense dont on ne se remet pas.
Ils s'efforcent d'oublier le drame , meurtris par l'absence, les regrets.... Elle dans l'action, lui dans l'art ....
Un couple comme les autres , pas du tout «  On ne prend jamais le temps de souffler .
Souffler c'est réaliser son absence , l'entendre mourir de nouveau .
Chez nous, souffler c'est crever. »
Des situations, des personnages nouveaux apparaissent et lentement.....le roman glisse dans un autre registre, l'angoisse monte chez le lecteur ....
Les fantômes du passé se dévoilent , les non dits affleurent, les émotions refoulées explosent ...
Les mensonges et les secrets aussi.
Sans lui, sans elle , mais pas sans suspense, le roman dont on ne peut plus rien dire entraine le lecteur médusé dans un thriller psychologique - psychiatrique inquiétant , angoissant , prenant que l'on ne peut lâcher .
L'auteur excelle dans l'art du suspense et des retournements .
Dans la quatrième partie que j'ai relue tellement les points de vue changent , un incroyable mélange des genres .
Tout explose ...Jusqu'à la dernière phrase le lecteur est bluffé ...
La personne qui m'a prêté ce livre ne l'a pas aimé, je comprends pourquoi ....une réalité totalement trompeuse , bien plus que les apparences ...
Je ne lis pas souvent ce genre et j'avoue que ne suis pas très douée pour les critiquer.
La première de couverture est très belle, incitative ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          542
kateginger63
  03 mai 2019
La dissection d'un couple qui explose
*
Au risque de décevoir certains fans de cet auteur, je suis passée complètement à côté de ce roman. Et pourtant j'ai réellement été attirée par les différents sujets de ce thriller psychologique : les non-dits, la narration à plusieurs voix (donc plusieurs points de vue possibles), l'explosion d'émotions refoulées, la réputation de l'auteur pour son écriture poétique et fluide.
*
Le début m'a paru prometteur. On entre dans le vif du sujet avec la narration des deux parents éplorés. Chacun englués dans sa douleur. Le décès de leur fils qui cristallise leur quotidien (malgré leurs deux filles bien vivantes). Une impossibilité de communiquer rend tout difficile et insupportable. L'alternance des voix permet de mieux comprendre leurs affects, leurs caractères, leurs différences. La mère dans le réel et le concret, le père dans la création et l'onirisme.
Et puis tout bascule dans le chaos à l'arrivée d'une troisième personne. La tension s'accroît. Et puis là, l'auteur m'a perdu....
Entre les différentes dates (nous changeons donc continuellement d'espace-temps), et même une quatrième voix, le lecteur ne sait plus reconnaître la vérité du mensonge.
Est-ce voulu? Oui, certainement pour descendre dans la folie avec les différents protagonistes.
Plusieurs fois, je suis revenue en arrière pour chercher "la phrase perdue que j'aurais manqué". Mais non, pas de sésame. C'est à n'y rien comprendre.
J'ai lu la suite (la dernière partie) avec beaucoup de questionnements , de doutes sur l'intrigue. La purée de pois s'est épaissie. Je n'ai pas compris ce final. Il est vrai que nous naviguons entre le paranormal et la réalité tout le long du récit mais j'aurais voulu quelque chose de plus "vraisemblant".
*
Malgré une écriture efficace et soignée, le fracas d'un couple bien disséqué, une peur constante pour certains personnages, je n'ai pas adhéré à ce drama psycho-psychiatrique :)
*
Merci à Netgalley et JC Lattès
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          522
coquinnette1974
  24 mai 2019
Je remercie chaleureusement les éditions J.-C. Lattès pour l'envoi, via net galley, du roman La vie sans toi de Xavier de Moulins.
Mariés, Paul et Eva ont vécu il y a huit ans un drame qu'ils s'efforcent d'oublier. Un jour, un homme mystérieux débarque dans leur vie...
Chaque famille a ses secrets, chaque couple ses mensonges...
Mais nul n'échappe aux fantômes du passé...
Ayant beaucoup aimé Les hautes lumières de cet auteur, j'étais ravie de pouvoir lire son dernier roman.
J'ai retrouvé sa plume avec plaisir et je n'ai pas du tout été déçue par ma lecture.
Au début, nous découvrons Eva, une femme qui travaille beaucoup. Mère de deux enfants, mariée à Paul, artiste peintre que nous découvrons aussi. Un couple comme les autres ?? Oui, en apparence, car très vite nous découvrons des zones d'ombre... de sacrés zones d'ombres..
D'autres narrateurs arrivent au fur et à mesure que nous tournons les pages mais je ne vous dirais pas qui ils sont car pour moi La vie sans toi est un roman qui se lit mais qu'il est difficile de raconter, comme cela arrive parfois :)
J'ai beaucoup aimé ce roman, et bravo à Monsieur Xavier de Moulins car il a réussit à me scotcher, ce qui devient difficile.
Je lis énormément, il est difficile pour moi d'être surprise par un roman mais là, je n'avais pas vu venir ce qu'on découvre dans cette troisième partie.
La vie sans toi est un bon thriller psychologique, qui m'a beaucoup étonné et à qui je donne cinq étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          331
manU17
  05 juin 2019
"On ne prend jamais le temps de souffler.
Souffler, c'est réaliser son absence, l'entendre mourir de nouveau.
Chez nous, souffler, c'est crever."
La Vie sans toi. le titre déjà laisse supposer une perte, un deuil ou une rupture. le récit alterne le point de vue d'une femme et de son époux. Très vite, on comprend qu'il est question de la perte d'un enfant. La douleur dont on ne se remet pas, le couple à jamais brisé.
Mais lentement s'opère un glissement à peine perceptible. Quelque chose est en train de changer. Un retournement inattendu vient le confirmer et modifier le roman dans son ambiance et dans sa forme.
Les points de vue changent, le roman devient thriller psychologique qui ferre son lecteur qui peine désormais à lâcher cette histoire aussi inquiétante que prenante.
Voilà un roman qui m'a autant étonné que séduit dans sa forme et sa construction très originale. Roman dont il faut dire le moins possible pour éviter d'en dire trop et gâcher le plaisir de la découverte. Mais laissez-vous tenter, vraiment !
La personne qui me l'a prêté l'a abandonné au bout de quelques pages, déçue. J'ai eu envie de me faire ma propre opinion. Les cinquante premières pages, curieusement j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire, décontenancé par le manque de musique des mots de l‘auteur. Une sensation difficile à expliquer. Puis petit à petit, la communion s'est faite jusqu'à avoir du mal à le lâcher tellement l'auteur excelle dans l'art du suspens et du twist propre aux thrillers les plus addictifs.
Je découvre avec plaisir la plume du journaliste Xavier de Moulins désormais romancier, sacrément prometteur.
La Vie sans toi, sans lui, sans elle, mais pas sans surprise…

Lien : https://bouquins-de-poches-e..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          280

Citations et extraits (40) Voir plus Ajouter une citation
Annette55Annette55   22 juin 2019
«  C’est un long processus, toutes ces graines d’amour à planter dans tous ces cœurs épuisés, mais quand on y parvient, c’est une joie pure que l’on ressent .
Quand le lien se tisse entre les vivants et les morts, que le dialogue s’instaure, c’est une renaissance et une épiphanie .
Même protégés par leurs morts, les vivants restent libres, de gâcher leur vie. »
Commenter  J’apprécie          160
LadybirdyLadybirdy   17 décembre 2019
Les enfants ont cette force dont sont dépourvus les adultes, ils passent vite à un autre sujet. Ils détestent perdre leur temps à souffrir pour rien. 
Commenter  J’apprécie          240
manU17manU17   03 juin 2019
On ne prend jamais le temps de souffler.
Souffler, c'est réaliser son absence, l'entendre mourir de nouveau.
Chez nous, souffler, c'est crever.
Commenter  J’apprécie          150
LadybirdyLadybirdy   18 décembre 2019
Même protégés par leurs morts, les vivants restent libres, de gâcher leur vie.
Commenter  J’apprécie          180
missmolko1missmolko1   19 mars 2019
Le chef des pompiers s’approche de la caméra. C’est un homme fort, un type à la mâchoire carrée, large d’épaules, cintré dans sa veste d’intervention ; le visage de la reporter se reflète grossièrement dans son casque d’argent. Il est ému d’être là, il s’apprête à prendre la parole avec l’air solennel de celui qui va révéler l’innommable.
Il va balancer toute la vérité sur les premiers éléments de l’enquête ; dans un silence de cathédrale, la foule retient son souffle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Xavier de Moulins (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Xavier de Moulins
La campagne du CNL, #Jeliscommejeveux, en faveur de la lecture, arrive sur les réseaux sociaux grâce aux témoignages de 18 personnalités médiatiques.
Nikos Aliagas • Éric Antoine • Agathe Auproux • Djibril Cissé • Claude Dartois • Frédéric Diefenthal • Élodie Frégé • Mallory Gabsi • Agustín Galiana • José Garcia • Kendji Girac • Michaël Gregorio • Justine Hutteau • Alexandra Lamy • Mac Lesggy • Florent Manaudou • Xavier de Moulins • Laury Thilleman
Ils lisent comme ils veulent et se mobilisent pour (re)donner le désir de lire !
À travers des souvenirs d'enfance ou des lectures marquantes, dans des lieux évocateurs ou tout simplement des endroits du quotidien, en piochant dans une bibliothèque, en écoutant un livre audio ou en téléchargeant les ouvrages sur tablettes, téléphones mobiles…, ces 18 figures incontournables de la télévision, du sport, de la cuisine ou de la scène racontent leur histoire avec la lecture, dévoilent leurs coups de coeur et partagent leurs émotions.
La meilleure façon de lire, c'est la tienne … #jeliscommejeveux
À travers cette campagne, le CNL accompagné par l'agence Øconnection, souhaite propose une représentation de la lecture renouvelée : libre, immersive, plurielle, décomplexée, intergénérationnelle et ouverte à l'autre. Suivez le CNL sur son site et les réseaux sociaux :
Site officiel : www.centrenationaldulivre.fr Facebook : Centre national du livre Twitter : @LeCNL Instagram : le_cnl Linkedin : Centre national du livre
+ Lire la suite
autres livres classés : polyphoniqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2500 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre