AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Découvrez les meilleures listes de livres


" Nos Patagonies intérieures... ou bouts du monde de nos rêves !!"

Liste créée par fanfanouche24 - 24 livres. Thèmes et genres :

Après ma lecture très enthousiaste du texte de Laurence Nobécourt "Patagonie intérieure", je me permets de copier son titre pour proposer une sélection de récits de voyage ...mais pas seulement !! Récits d'Ailleurs qui sont aussi des quêtes individuelles, spirituelles...d'écrivains qui me sont chers... **** 14 août 2017


1 Patagonie intérieure
Lorette Nobécourt
13 critiques 31 citations

"Y a-t-il un monde au bout du monde ? Un secret à découvrir aux confins de ces terres sauvages où ce n'est plus l'homme qui habite la nature mais la nature qui tolère l'homme ? Un hiver, Lorette Nobécourt part seule au Chili pour réaliser ce «rêve très grand et très ancien d'aller un jour en Patagonie ». De Valparaiso jusqu'en Terre de feu, en bateau, à pied, en bus, l'auteur nous emmène au bout du monde où se dévoile, à travers des paysages inouïs, les contours de cette Patagonie intérieure que nous portons tous, espace libre et sauvage dont nous est révélée ici la géographie intime." Ajouter à mes livres
2 Adios, Tierra del Fuego
Jean Raspail
2 critiques 12 citations

"A l'extrême pointe du continent sud-américain, aux confins du détroit de Magellan et du cap Horn, s'étendent la Patagonie et la Terre de Feu. voyageant en 1951 dans ces terres reculées, Jean Raspail y a aussitôt reconnu la vraie patrie : celle du c?ur. Elle a inspiré plusieurs de ses livres. A l'occasion d'un nouveau séjour, en 1999, il mêle ici les impressions d'autrefois et celles d'aujourd'hui, et ressuscite, avec une érudition immense et un irrésistible talent de conteur, les figures et l'histoire souvent épiques de tous ceux qui avant lui se sont aventurés sous ces cieux : corsaires et cavaliers, soldats perdus et missionnaires, explorateurs et fondateurs d'empires. Et celles aussi de peuples condamnés par la marche de l'Histoire, Tehuelches, Alakalufs, nomades de la mer... " Ce Sud du Sud est mon pays. Nul ne pourra plus m'y rattraper ", écrit-il. Ce livre est aussi une méditation très personnelle sur le temps qui passe, l'Histoire, les souvenirs et le monde d'aujourd'hui." Ajouter à mes livres
3 Dernières nouvelles du sud
Luis Sepúlveda
23 critiques 34 citations

"Nous sommes partis un jour vers le sud du monde pour voir ce qu'on allait y trouver. Notre itinéraire était très simple : pour des raisons de logistique, le voyage commençait à San Carlos de Bariloche puis, à partir du 42e Parallèle, nous descendions jusqu'au Cap Horn, toujours en territoire argentin, et revenions par la Patagonie chilienne jusqu'à la grande île de Chiloé, soit quatre mille cinq cents kilomètres environ. Mais, tout ce que nous avons vu, entendu, senti, mangé et bu à partir du moment où nous nous sommes mis en route, nous a fait comprendre qu'au bout d'un mois nous aurions tout juste parcouru une centaine de kilomètres. Sur chacune des histoires passe sans doute le souffle des choses inexorablement perdues, cet "inventaire des pertes" dont parlait Osvaldo Soriano, coût impitoyable de notre époque. Pendant que nous étions sur la route, sans but précis, sans limite de temps, sans boussole et sans tricheries, cette formidable mécanique de la vie qui permet toujours de retrouver les siens nous a amenés à rencontrer beaucoup de ces "barbares" dont parle Konstantinos Kavafis. Quelques semaines après notre retour en Europe, mon socio, mon associé, m'a remis un dossier bourré de superbes photos tirées en format de travail et on n'a plus parlé du livre. Drôles d'animaux que les livres. " Ajouter à mes livres
4 Moi, Antoine de Tounens, roi de Patagonie
Jean Raspail
6 critiques 2 citations

"Présentation de l'éditeur Sur une modeste tombe d'un petit cimetière du Périgord, on peut lire cette épitaphe: Ci-gît Orélie-Antoine Ier, roi de Patagonie, décédé le 18 septembre 1878. La plus étrange épopée qui se puisse concevoir... Durant les vingt-huit années du règne d'Orélie-Antoine, le rêve et la réalité se confondent aux bornes extrêmes du monde, là-bas, en Patagonie, au détroit de Magellan. Qui est Antoine de Tounens, roi de Patagonie, conquérant solitaire, obscur avoué périgourdin embarqué sur les flottes de la démesure, son pavillon bleu, blanc, vert claquant aux vents du cap Horn ? Un fou ? Un naïf ? Un mythomane ? Ou plus simplement un homme digne de ce nom, porteur d'un grand destin qu'il poursuivra toute sa vie en dépit des échecs, des trahisons, des sarcasmes qui peupleront son existence... Es-tu roi de Patagonie ? Je le suis! Il n'en démordra pas. Roi il fut, quelques jours au moins, et toute une vie. Des sujets, il en eut : Quillapan, cacique des Araucans, Calfucura, cacique des Patagons, mais aussi Verlaine, Charles Cros, le commodore Templeton, le général Chabrier, l'amiral Dumont d'Urville, l'astronome Camille Flammarion, le colonel von Pikkendorff, Véronique, reine de Patagonie, aux multiples visages, et tant d'autres, le c?ur débordant d'émotion, qui se déclarèrent un jour ou l'autre, l'espace d'un instant, sujets du roi Orélie-Antoine. Car nous sommes tous des Patagons. Là-bas, en Patagonie, l'homme devient roi. Sa longue nuit s'illumine" Ajouter à mes livres
5 Chère Patagonie
Jorge Gonzàlez
11 critiques 3 citations

"Un livre-monde graphiquement époustouflant sur la Patagonie. Indiens, colons européens, exilés, campagnards et urbains, et même un réalisateur de films allemand vont voir leurs relations évoluer, changer au fil du temps, mais toujours sous l?influence de l?immensité de ce Finistère sud-américain : la Patagonie, le territoire le plus austral de la planète." Ajouter à mes livres
6 Souffle en mon coeur un vent de Patagonie
Nacho Carranza
3 critiques 3 citations

"Ces voyages dans ma mémoire se sont passés à une vitesse proche de l'instantanéité, en une infime fraction de milliseconde. Et je me retrouve là, dans ma Raque boueuse, abandonné à la délicieuse incertitude du monde. Je songe alors aux passions s'immisçant dans le quotidien de nos labiles existences. À nos faits et gestes se répétant, se dédoublant, se reflétant. Au travail subtil du destin jouant avec les coordonnées de nos vies. À nos rencontres. Toute vie est un roman, dit-on. Ou une mosaïque d'histoires. Celles de Nacho Carranza composent, entre passion et déraison, entre tendresse et perplexité, le curriculum vitae imaginaire de quelqu'un qui lui ressemble." Ajouter à mes livres
7 Qui se souvient des hommes...
Jean Raspail
16 critiques 6 citations

"Ils s'appelaient eux-mêmes les Hommes. Ils étaient parvenus à cette extrémité de la terre - qui devait, bien plus tard, être nommée Terre de Feu -, au terme d'une si longue migration qu'ils en avaient perdu la mémoire. Sans cesse poussés par de nouveaux envahisseurs, ils avaient traversé un continent et des millénaires dans l'ignorance et la peur. Ils s'étaient établis là où, semblait-il, nul ne pouvait les rejoindre, tant sont cruels le ciel, la terre et la mer dans cet enfer austral. Ils furent peut-être un peuple ; ils ne furent plus que des clans, puis des familles. Un jour, et c'est demain, il n'y aura plus que Lafko - Lafko, fils de Lafko, fils de Lafko depuis le fond des âges -, le dernier des Hommes, celui que nous voyons, à la première et à la dernière page de ce livre, tenter de trouver dans la tempête la grève où il pourrait mourir, seul sous le regard de Dieu. Dans l'intervalle, depuis le rêve de Henri le Navigateur et l'apparition des vaisseaux de Magellan, les Hommes, ces " sauvages ", ont regardé passer l'Histoire et l'ont subie. Demain, Lafko va se perdre dans la nuit. Qui se souvient des Hommes ? Jean Raspail, pour avoir rencontré l'un des derniers canots des Alakalufs (tel est leur nom moderne), ne les a pas oubliés. Dans ce livre - que, faute de mieux, il qualifie de " roman ", mais " épopée " ou " tragédie " seraient sans doute plus exacts -, il recrée le destin de ces êtres, nos frères, que les hommes qui les virent hésitèrent à reconnaître comme des hommes. C'est une immense et terrible histoire. Et c'est un livre comme il n'en existe pas aujourd'hui, et dont on sort transformé. " Ajouter à mes livres
8 Fin de roman en Patagonie
Mempo Giardinelli
5 critiques 4 citations

"Originaire des zones tropicales du nord-est de l'Argentine, Mempo Giardinelli décide un jour de partir pour l'inconnu : la Patagonie. Il s'embarque à bord d'une vieille Ford Fiesta en compagnie d'un ami, avec un budget de 2000 euros chacun et 40 jours de liberté (car le premier venu, s'il a de l'argent, du temps et un 4x4, peut sans problème traverser la Patagonie !). Giardinelli espère échapper aux difficultés qu'il rencontre dans l'écriture d'un roman. Ce voyage devient une vraie aventure faite de paysages et de rencontres exceptionnelles, peu à peu l'écrivain se remet à rêver et son roman prend un tour qu'il n'attendait pas. Récit de voyage tissé de morceaux de fiction, d'esquisses d'intrigues, d'amitié, de grandes discussions et de silence, ce livre est une invitation à la découverte de ce bout du bout du monde encore sauvage, en cours de destruction, mais peuplé de gens à l'hospitalité légendaire. " Ajouter à mes livres
9 En Patagonie
Bruce Chatwin
17 critiques 27 citations

"Départ pour une réserve d'excentriques ! Bruce Chatwin nous emmène à l'extrême pointe australe de l'Amérique du Sud où s'étend la Patagonie, siège de l'imagination de l'auteur britannique. Ce dernier en fait le repaire de tous les exclus, hors-la-loi, indésirables et autres rebuts de la planète. Vous y croiserez quelques Mormons, Juifs ou Boers fuyant qui un pays, qui une désillusion, ou en quête désespérée d'un peu de liberté ; ou encore le fantôme de Butch Cassidy qui y termina sa vie. Pourquoi avoir entrepris un tel voyage ? Tout a commencé avec la découverte d'un fragment de peau de brontosaure sur le buffet de sa grand-mère et, bien plus tard, avec celle d'une carte de la Patagonie chez une amie designer ! En Patagonie est certainement le récit de voyage le plus burlesque du genre. Il valut à son auteur une entrée remarquée en littérature (1979). Il fut suivi de près par deux autres succès : Le Vice-roi de Ouidah et Les Jumeaux de Black Hill ; et plus tard, par Le Chant des pistes... --Laure Anciel " Ajouter à mes livres
10 Fous de Patagonie : Quatre découvreurs du bout du monde, 1856-1897
Chantal Edel
"Immenses territoires balayés par des vents d'une rare violence, mais aussi fjords dentelés où de luxuriantes forêts côtoient des glaces flottantes, la Patagonie et sa Terre de Feu, "Terra nullius" ou "Tierra de nadie", terres de rien et de personne, ne pouvaient qu'attirer d'étranges destins. Les dernières tribus indiennes ont fondu comme neige au soleil. Premiers habitants des lieux, ils capturèrent le jeune Auguste GUINNARD et captivèrent le Comte Henry de LA VAULX, auteurs de récits pour le moins ahurissants du présent ouvrage. Suivent les surprenants témoignages du Dr Paul HYADES, défenseur des Yaghans, et d'Otto NORDENSKJÖLD, découvreur d'un mylodon préhistorique, qui, contrairement à Charles DARWIN, posent sur les Fuégiens un regard surprenant de modernité et de bienveillance. Ces quatre hommes d'exception, nous font découvrir à notre tour cette mythique Patagonie qui inspire aujourd'hui l'imaginaire des uns et le voyage des autres, à la suite de Bruce CHATWIN, Francisco COLOANE et Jean RASPAIL - préfacier de ce livre, pour qui " toutes ces ombres d'autrefois forment l'âme de la Patagonie, et celle-ci est éternelle ". Ajouter à mes livres
11 Routes et déroutes
Nicolas Bouvier
3 critiques 12 citations

"« ... Si les moments d?extrême bonheur, d?extrême danger ou d?extrême malheur sont si difficiles à décrire, c?est précisément parce que le langage s?arrête à un certain point et que vous, vous allez un peu plus loin... La musique, elle, passe plus furtivement cette douane mais sans aller jusqu?au bout, sinon, de nouveau, le firmament s?éteindrait. ... Je ne sais pas dans quelle mesure, ni dans quel état je la passe, mais ce sont des moments qui vous saignent. Et quand on en sort, on est comme un homme sauvé de la noyade, estourbi, content, et on se dit : J?ai peut-être fait passer un petit quelque chose de frais ou de cruel avec ces mots qui ont traîné dans toutes les bouches, comme de vieilles cuillers. » Pourquoi, un jour, tout de suite après la guerre, à l?âge de 16 ans, décide-t-on de partir, seul, pour Florence? Pourquoi pousser toujours plus loin le voyage et faire de la vie ce long détour? Nicolas Bouvier, voyageur, écrivain et poète, photographe et iconographe par nécessité aussi bien que par goût, parle pour la première fois de son enfance, genevoise et protestante, de ce désir de partir, de ce besoin d?immersion dans d?autres cultures, de la difficulté d?écrire, du rire et du plaisir. Une réflexion sur la vie, sur les autres, Routes et Déroutes dévoile l?auteur, entre autres, de Chronique japonaise, du Poisson Scorpion, du Journal d?Aran. Sept ouvrages publiés, autant de chefs-d??uvre." Ajouter à mes livres
12 Journal d'Aran et d'autres lieux
Nicolas Bouvier
12 critiques 20 citations

"LIRE Globe-trotter poète, écrivain du voyage, Nicolas Bouvier aura sans doute rempli autant de carnets de notes qu'il aura achevé de paires de chaussures. Le Journal d'Aran et d'autres lieux s'ouvre sur une balade le long des falaises d'îles irlandaises, saoules de vent et hantées par la solitude minérale, sur les traces de quelques moines fondateurs d'abbayes, de bâtisseurs acharnés. Ou plus simplement dans le sillage de la "jeune garce bottée" croisée dans le petit aéroplane cahotant assurant la liaison entre Galway et Aran. Comme l'écrivait Bouvier, le voyageur "vit d'instants volés, de reflets, de menus présents, d'aubaines et de miettes". Ses phrases sont dictées par sa seule sensibilité, elles s'épanouissent avec la légèreté d'un souffle dans lequel l'esprit du lieu se fait palpable. Grâce à un style précis, un sens de l'évocation rare, Nicolas Bouvier accomplit la prouesse de rendre son intimité au vaste monde qu'il arpente. --Lenaïc Gravis et Jocelyn Blériot " Ajouter à mes livres
13 Oeuvres complètes
Nicolas Bouvier
6 critiques 20 citations

"A quel envoûtement obéit un jeune Suisse bien né, sur le berceau duquel les fées se sont penchées, pour " prendre la route " à 24 ans, ses diplômes en poche, en Flat Topolino, mais sans un sou vaillant et pour un aller simple ? Il est décidé à en découdre. Avec lui-même, avec la vie et avec l'écriture. De la Yougoslavie au Japon, c'est dur, mais c'est cette dureté qu'il recherche : la descente en soi qui peut être illumination ou descente aux enfers, l'intensité de l'instant et l'ennui qu'il faut meubler avec des riens. Le pittoresque, l'observation ne sont que des supports à la quête de soi et à la douleur de l'écriture, mais ils nous valent des portraits truculents, des récits merveilleux car ce conteur est un enchanteur. Il fait son miel avec les surprises de la route qui ne sont pas ce que l'on croit. Ainsi ce corps encombrant qui réclame chaque jour sa pitance et que frappe un cortège de malarias, de jaunisses à répétitions, sans parler des dents qui prennent la poudre d'escampette. On s'en va " pour que la route vous plume, vous rince, vous essore, vous rende comme ces serviettes élimées par les lessives qu'on vous tend avec un éclat de savon dans les bordels... Sans ce détachement et cette transparence, comment espérer faire voir ce qu'on a vu ? ". Mission accomplie. Nicolas Bouvier a payé sa livre de chair et bien au-delà, et son écriture de l'extrême exigence, de l'économie du mot, fait de nous des visionnaires par procuration auxquels il arrache " des râles de plaisir ". Ajouter à mes livres
14 Petit traité sur l'immensité du monde
Sylvain Tesson
49 critiques 126 citations

"Sylvain Tesson parcourt le monde. Dans les steppes d'Asie centrale, au Tibet, dans les forêts françaises ou à Paris, il marche, chevauche, escalade, bivouaque dans un arbre ou sous un pont, construit des cabanes. Cet amoureux des reliefs poursuit le merveilleux et l'enchantement. Dans nos sociétés de communication, il en appelle à un nouveau nomadisme, à un vagabondage joyeux. Ce Petit traité sur l'immensité du monde est un précis de désobéissance naturaliste, une philosophie de poche buissonnière, un récit romantique contre l'ordre établi." Ajouter à mes livres
15 Retour en Patagonie
Bruce Chatwin
1 critique 13 citations

"Conversation à propos de la Terre de Feu et de Coleridge, de Borges et des pensions de famille londoniennes, de Butch Cassidy et d'Arthur Gordon Pym. Par deux infatigables écrivains-voyageurs ..." Ajouter à mes livres
16 Patagonie Express
Paul Theroux
1 critique 3 citations

"Hiver 1978. L'Américain Paul Theroux cherche le soleil. " Il m'apparut qu'un chemin se déroulait sans interruption de ma maison de Medford au grand plateau de Patagonie, au sud de l'Argentine. " C'est le début d'une odyssée ferroviaire. Plus souvent en tortillard qu'en wagon-lit, mais toujours dans le compartiment littérature. Theroux va traverser le Mexique, le Guatemala, le Salvador, le Costa Rica, Panama, la Colombie, l'Equateur, avant d'entrer en Patagonie, contrée " préhistorique ". Chaque page ouvre sur un mystère, une couleur, un paysage, une rencontre - telle celle avec Borges en Argentine. Theroux a inventé une forme aventureuse. Avec lui, le monde saute aux yeux, pour reprendre sa place, où ou ne l'avait jamais vu." Ajouter à mes livres
17 Qu'est-ce que je fais là
Bruce Chatwin
1 critique 1 citation

"Qu'est-ce que je fais là est un choix que Bruce Chatwin a effectué lui-même parmi les récits, portraits et journaux de voyages qu'il a rédigés au cours de sa trop brève existence. On y retrouve la fascination qu'ont exercée sur lui le beau et le bizarre, les terres et les temps méconnus, et ces histoires surprenantes qu'il a entendues au cours de ses pérégrinations. Il part au Népal à la recherche du yéti et, en Afghanistan, suit les traces de son mentor, Robert Byron. Il interviewe André Malraux, accompagne Mme Gandhi dans sa campagne électorale et retrouve au cœur du Ghana Werner Herzog qui tourne Cobra Verde avec Klaus Kinski. Eternel nomade, ce voyageur arpente sa vie à pied car, dit-il, "le vrai domicile de l'homme n'est pas une maison mais la route, et la vie elle-même est un voyage à faire à pied". Usant d'une prose baroque et colorée, Bruce Chatwin fut salué par la critique comme "le plus grand écrivain voyageur de ces dernières années". Ajouter à mes livres
18 La nuit commence au Cap Horn
Saint-Loup
1 critique 3 citations

Belle suggestion de aleatoire---- "Duncan Mac Isaac, un pasteur écossais dont la foi n’a d’égale que la volonté de puissance, débarque seul en Patagonie en vue de convertir les Indiens « primitifs » de la Terre de Feu, au péril de sa vie et aux frais de l’Angleterre. Mais le courage et l’abnégation ne suffisent pas toujours : au-delà du sifflement du vent, de la morsure du froid et du vertige de la solitude, il est des obstacles insurmontables et des lois – humaines, naturelles, cosmiques – qui conduisent inévitablement à des tragédies. Qui se souvient des Onas, des Yaghans et des Alakaloufs ? Peuples fiers encore au début du XIXe siècle, ils n’ont pas vu le soleil austral se lever à l’aube du siècle suivant. La parole de l’Évangile s’était offerte à eux… Avec La nuit commence au cap Horn, que soutint notamment Colette pour le Goncourt en 1953, Saint-Loup signe son chef-d’œuvre et livre une puissante réflexion, inspirée de faits historiques, sur l’universalisme et la colonisation. Mais ce roman épique, qui sape les fondements du monde moderne et présente une autre civilisation – plus dure mais plus saine –, n’est pas seulement le récit de la terrible agonie des tribus fuégiennes victimes du progrès : il pose aussi la question du bien, du mal et du sens du sacrifice." Ajouter à mes livres
19 L'amant de Patagonie
Isabelle Autissier
47 critiques 58 citations

"1880, Ouchouaya, Patagonie. Orpheline farouche, Emily l’Ecossaise a 16 ans. En cette période d’évangélisation du Nouveau Monde, Emily est envoyée en Patagonie en tant que « gouvernante » des enfants du Révérend. Elle qui ne sait rien de la vie découvre à la fois la beauté sauvage de la nature, les saisons de froid intense et de soleil lumineux, toute l’âpre splendeur des peuples de l’eau et des peuples de la forêt. La si jolie jeune fille, encore innocente, découvre aussi l'amour avec Aneki, un autochtone Yamana. Alors, sa vie bascule. Réprouvée, en marge des codes et des lois de la civilisation blanche, Emily fugue, rejoint Aneki et croit vivre une passion de femme libre. Jusqu’au drame. De la colonisation des terres patagonnes à la mort des croyances ancestrales, des affrontements sanglants entre tribus au charme du dépaysement, le roman d'Isabelle Autissier puise à la fois aux sources du réel et de la fiction : qui connaît mieux que la navigatrice les mers du Grand Sud et leurs histoires ? Mais il fallait le talent de la romancière pour incarner ces amants de Patagonie." Ajouter à mes livres
20 Tierra del Fuego
Francisco Coloane
23 critiques 34 citations

suggestion de ClaireG. Ajouter à mes livres
21 Le Passant du bout du monde
Francisco Coloane
7 critiques 22 citations

"A quatre-vingt-dix ans bientôt, le vieux loup du Grand Sud nous sort un dernier tour de son sac : l'histoire de sa vie, rien de moins. Qu'on ne s'attende pourtant pas à lire une autobiographie au sens classique du mot. Coloane, depuis son enfance dans l'île de Chiloé, fouetté par les vents du large, jusqu'aux années de la notoriété dans le sillage de son " frère " Pablo Neruda, navigue à vue - et compose son livre à l'inspiration : un livre aussi indiscipliné que sa tignasse. Bref un récit à la Coloane, un de plus, et de grande allure. L'écrivain s'en explique : il a toujours voulu que ses livres taillent leur route aventureuse au plus près de la vie. " J'ai veillé, dans ces dernières pages, à ce que l'écriture triche le moins possible. Au moins mes lecteurs ne seront pas dépaysés. Je leur vends cette fois encore le même alcool, tiré du même alambic, un alcool aussi peu frelaté que possible - simplement, cette dernière cuvée aura mariné un peu plus longtemps que les autres dans le tonneau. " Ajouter à mes livres
22 Le sillage de la baleine
Francisco Coloane
12 critiques 22 citations

Proposition de ClaireG Ajouter à mes livres
23 Le monde du bout du monde
Luis Sepúlveda
62 critiques 87 citations

Proposition de mosaique92---------MERCI "Un garçon de seize ans lit Moby Dick et part chasser la baleine. Un baleinier industriel japonais fait un étrange naufrage à l'extrême sud de la Patagonie. Un journaliste chilien exilé à Hambourg mène l'enquête et ce retour sur les lieux de son adolescence lui fait rencontrer des personnages simples et hors du commun, tous amoureux de l'Antarctique et de ses paysages sauvages. Il nous entraîne derrière l'inoubliable capitaine Nilssen, fils d'un marin danois et d'une Indienne Ona, parmi les récifs du Cap Horn, sur une mer hantée par les légendes des pirates et des Indiens disparus, vers des baleines redevenues mythiques." Ajouter à mes livres
24 Fuegia
Eduardo Belgrano Rawson
"Une famille d'Indiens de Patagonie fuit un îlot du Sud, protégé par une mission en décrépitude, avec l'espoir de gagner un Nord plus pacifique. Dans un long périple à travers steppes, forêts, canaux et glaciers, elle croise tragiquement la route des chasseurs de phoques , puis celle des éleveurs anglais venus faire fortune dans ce nouveau Far West, et qui s'apprêtent à déclarer les Indiens "calamité nationale". Ni témoignage ni document ethnographique, Fuegia est un roman au souffle inoubliable, hanté par les souffrances de ceux qui vivaient encore, il y a à peine un siècle, en cette région du bout du monde: la Terre de Feu. Dans un sublime décor battu par la mer et les tempêtes, ce livre mémorial fait entendre la clameur d'un peuple en voie d'extermination." Ajouter à mes livres
Commenter  J’apprécie          3311