AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782702497692
445 pages
Le Masque (16/05/2007)
3.63/5   55 notes
Résumé :
Magistrats et truands au cœur d'une terrible affaire criminelle visant à renverser le premier ministre.

En 1646, Jules Mazarin, président du conseil royal, signe des lettres de patentes qui permettent à son frère Michel d'augmenter la surface de la ville d'Aix. Au même moment, le comte d'Alais, gouverneur de Provence, avertit le ministre que de fausses lettres de provision, toutes signées par le cardinal et permettant d'accéder à des charges de consei... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
3,63

sur 55 notes
5
3 avis
4
3 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

Bigmammy
  17 février 2021
Je viens de faire la connaissance de Louis Fronsac, né en 1613, fils de notaire parisien, notaire lui-même – donc homme d'étude et de déduction – mais aussi, en reconnaissance de services rendus, anobli en 1642 par Mazarin et fait chevalier de Saint-Michel et marquis de Vivonne.
Il est suité de trois compagnons : Gaston de Tilly, procureur du roi, son meilleur ami rencontré au collège de Clermont en 1624, amateur de jolies femmes, et de deux gardes du corps d'une indéfectible fidélité (des reitres, un mot directement venu de l'allemand Reiter) Antoine Gaufredi et Friedrich Bauer, un géant bavarois à l'accent à couper au couteau.
L'énigme du clos Mazarin se déroule en 1647. C'est le premier roman de la série, publié en 1997. Mais Jean d'Aillon ne publie pas les aventures de son héros dans l'ordre chronologique. Il faudra que je me mette en chasse du premier opus de la série …
Il s'agit ici d'une affaire de chantage et de recherche de faux documents qui risquent de mettre en difficulté Monseigneur Michel Mazarin, archevêque d'Aix, frère du Premier Ministre. L'équipe d'enquêteurs va donc faire le voyage jusqu'à la capitale nauséabonde de la Provence, où le Parlement comme le Gouverneur ne souhaitent aucune ingérence du pouvoir central : la régente d'Anne d'Autriche puisque Louis XIV n'a encore que huit ans.
Les principaux protagonistes de haut vol sont Jacques Gaufridi, président de la chambre des Requêtes, JeanHenri de Puget, baron de Saint-Marc, conseiller au parlement de Provence et Henri de Forbin-Maynier, baron d'Oppède, vice-président du parlement d'Aix.
Il s'agit d'une affaire de spéculation immobilière et financière doublée d'un chantage politique. Afin de renflouer les caisses de l'Etat épuisées par la guerre de Trente ans, Mazarin souhaite créer et naturellement vendre de nouveaux offices de Parlementaires – ce à quoi ceux déjà en place s'opposent vivement – et son frère Michel, archevêque d'Aix, assez maladroit, veut lotir une extension hors les murs de la ville d'Aix qui étouffe derrière ses remparts croulants.
Louis Fronsac entre dans cet imbroglio comme un chien dans un jeu de quilles. Il y aura bien des victimes, il y risquera la vie mais parviendra à résoudre cette affaire sans provoquer trop de vagues. Et, ce qui m'importe aussi, est que le digne représentant de la richissime famille de Forbin se tire sans dommage de l'affaire.
C'est un roman assez confus, avec une foule de détails topographiques sur la ville d'Aix ou gastronomiques, parfois inutiles, mais une description intéressante des intrigues de la Cour à la veille de la Fronde. Une période fort mal connue de nos jours.
Lien : http://www.bigmammy.fr/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Stefane59
  06 mai 2022
Jean d'Aillon. L'énigme du clos mazarin. 10/18. 5 étoiles.
Je découvre l'auteur par la lecture de ce livre-ci.
Globalement : très bien quoi qu'il y ait quelques incohérences / sensibilités mal placées.
Exemple :
p 100 : les héros tombent sur des bandits de grand chemin. Apparemment à l'époque c'était eux ou vous. En général quand ils se faisaient prendre, ils se faisaient pendre.
Contre toute raison, Louis fait le sentimental et les relâche. Cela n'a pas de sens par rapport à l'époque.
P 155 : Louis donne toutes les informations sur son garde du corps. Alors que se taire semble l'attitude la plus normale quand on est en mission dangereuse
P 159 : il voit un cadavre et ses jambes flageolent…mais à l'époque, des cadavres on en trouve tous les jours dans les rues de Paris. Sensiblerie d'aujourd'hui.
Le tour de la ville d'Aix est interminable. Et il n'y a aucun plan qui permettrait au lecteur de suivre.
P 165. Louis dit : Nous sommes suivis (et on leur veut du mal). Et ils ne prennent aucune dispositions ?
P 169. En mission…C'est mieux d'éviter de boire 😊
P 192. L'auteur parle d'objet en acier…Mais la fabrication de l'acier a été découverte au 19 ème siècle
P 252. Louis fait cavalier seul ? Incohérent
P 311. Pourquoi ne pas quitter l'auberge et éviter de se faire attaquer ?
P 317. Quand on est encore sous adrénaline d'avoir risqué sa vie, on ne laisse approcher personne et certainement pas un inconnu armé.

On dirait que Louis et Gaston manquent de jugeotte… 😊
Malgré tout le récit est plaisant et sans prétention…
On sent que l'auteur a envie de nous faire plaisir. Et il y réussi.
Pour les amateurs de récits historiques sur cette période : Alexandre Dumas (« Vingt après ») est mon préféré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41
Heureuse
  08 avril 2013
Comme d'habitude l'entrée dans le roman a été complexe ... Il débute avec une scène où se cotoient de nombreux personnages, ayant chacun plusieurs noms, des relations complexes entre eux et on ne sait pas bien s'ils seront essentiels dans l'histoire ou pas.
Comme d'habitude la suite était bien plus agréable à lire.
L'intrigue, un peu compliquée pour une profane (je ne pense pas avoir compris tous les tenants et aboutissants de cette histoire de lettres de provisions) n'est finalement que le prétexte d'une visite commentée du 17ème siècle. Louis de Fronsac, Gaston de Tilly et leurs deux compagnons sont nos guides pour ce voyage aussi plaisant qu'instructif. le propose est intéressant sans être pesant et sans tomber dans le documentaire fastidieux. Les personnages fictifs ne sont pas négligés pour autant et nous permettent de nous situer clairement dans la perspective d'un roman.
Une lecture très agréable. Un auteur que je recommande chaleureusement.
Commenter  J’apprécie          70
umezzu
  13 juin 2014
En 1646, Louis Fronsac, ancien notaire anobli, est de nouveau chargé d'une mission secrète par Mazarin. le ministre du jeune Louis XIV risque sa position du fait de lettres permettant d'accéder à des charges au parlement de Provence abusivement signées par son frère évêque à Aix en Provence.
Fronsac et son ami Gaston de Tilly, procureur du roi, vont devoir démêler le fil d'une intrigue qui implique tous les personnages importants d'Aix à l'époque, du gouverneur aux membres du parlement. Dans une ville sale et indisciplinée, la recherche de la vérité va s'avérer complexe. D'autant que les morts subites et assassinats s'accumulent.
Si l'époque est bien restituée et la vie quotidienne minutieusement décrite, l'évolution urbaine de la ville d'Aix est très détaillée, trop détaillée d'ailleurs pour qui n'est pas de la région. L'intrigue est elle inutilement complexe. A trop vouloir multiplier les rebondissements, on finit par s'y perdre un peu. D'autant que certains secrets familiaux se dénouent comme par miracle.
A l'arrivée le plaisir de lecture lié à une belle reconstitution historique est un peu gâché par une foule de détails et une enquête un peu trop tarabiscotée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
loeuillet
  30 janvier 2021
Une enquête de Louis fronsac, marquis de vivonne, qui se passe dans la capitale de la Provence, Aix.
Sur une sombre histoire de gros sous, la France est au bord de la ruine, mazarin tente de vendre des charges pour renflouer les caisses. Sauf que des comploteurs tentent de faire des fausses écritures afin de mettre à mal le 1 er ministre.. Voilà donc Louis chargé par le 1 er ministre de récupérer ces faux à Aix ou le frère de mazarin officie comme Archevêque.. En plus d'un nouveau plan d urbanisation d Aix en faveur de ce même frère, on est dans une mystérieuse conspiration
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
WictorianeWictoriane   12 février 2008
Au même instant, il aperçut (il s'agit de Louis _ NDLR) - comme dans un rêve - la tête de son agresseur qui se détachait de son corps et qui volait doucement dans les airs. Je suis mort, pensa-t-il. Malgré cette certitude, il suivit du regard ce visage qui traversait la nuit et il le vit s'écraser, tout près de lui, dans un floc gluant répugnant.
Commenter  J’apprécie          80
GrouchoGroucho   21 novembre 2014
Louis Bourbon était l'ami de Louis Fronsac, l'ancien notaire roturier qui avait été à ses côtés à Rocroy, quatre ans auparavant, alors qu'à vingt-deux ans, le prince n'était que duc d'Enghien.
Tous deux, avaient aussi été les frères d'armes du marquis de Pisany.
.../...
Pour toutes ces raisons, Louis était un féal du prince. Un de ses hommes liges.
Commenter  J’apprécie          40
GrouchoGroucho   21 novembre 2014
Louis n'avait pas besoin de se retourner pour savoir qui était celui qui venait de l'interrompre aussi grossièrement. Louis de Bourbon, nouveau prince de Condé et actuel général de l'armée du Nord, avait fait quelques pas vers lui et le considérait avec un sourire moqueur.
Commenter  J’apprécie          40
GrouchoGroucho   21 novembre 2014
Colmarduccio, toujours prêt aux négociations, suivit son précepte habituel : Tout accommodement est facile pourvu qu'on puisse le faire pour de l'argent.
Commenter  J’apprécie          60
collectifpolarcollectifpolar   19 novembre 2019
Ces lettres patentes devaient autoriser messire Michel Mazarin ,archevêque d'Aixet frère du ministre,à faire enclore dans la ville d'Aix le faubourg Saint-Jean ainsi que les jardins et les prés de l'archevêché
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Jean d` Aillon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean d` Aillon
Jean d' Aillon - Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson .Jean d' Aillon vous présente "Les chroniques d'Edward Holmes et Gower Watson : Une étude en écarlate" aux éditions 10-18. Retrouvez le livre http://www.mollat.com/livres/aillon-jean-une-etude-ecarlate-9782264065490.html www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : https://www.facebook.com/Librairie.mo... https://twitter.com/LibrairieMollat http://www.dailymotion.com/user/Libra... https://vimeo.com/mollat https://instagram.com/librairie_mollat/ https://www.pinterest.com/librairiemo... http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ https://soundcloud.com/librairie-mollat http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : louis xiiiVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2642 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre