AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Chroniques de Prydain tome 4 sur 5

Lloyd Alexander (Autre)Marie de Prémonville (Traducteur)
EAN : 9782843379802
Anne Carrière (03/07/2020)
4.5/5   9 notes
Résumé :
Taran is an Assistant Pig-Keeper no longer-he has become a hero. Now he dreams of winning the hand of Princess Eilonwy, but how can someone who has spent his whole life caring for a pig hope to marry royalty? Taran must find out who he really is. Eager to learn his origins and hoping to discover noble roots, Taran sets off with the faithful Gurgi.

The journey takes the compagnions to the three witches in the Marches of Morva and though the many realms... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique

En vérité, jamais quête ne m'a parue plus sage, plus vaste, plus riche que celle de Taram dans ce petit livre.

Comme dans les tomes précédents, mais surtout dans celui-ci, sont distillées entre les pages maximes et petites philosophies de la vie. J'ai beaucoup, beaucoup aimé.

Et ce long voyage, que plus ou moins heureux a entrepris Taram, est conté toujours aussi simplement, parce qu'il n'y a pas besoin de grands mots ni emphatiques palabres pour nourrir les esprits.

Commenter  J’apprécie          130

Je dirais probablement de ce livre qu'il s'agit de mon préféré de cette pentalogie, pour l'instant. Je n'ai toujours pas lu le dernier, que je m'empresserais de dévorer dans peu de temps, mais cette série est une lente montée en puissance, archétype du roman d'apprentissage qui apprends à évoluer vers l'âge adulte.

Ce volume voit Taram quitter ses compagnons pour trouver son lignage, lui qui envisage de demander maintenant la main de Eilonwy. Sa quête sera donc tout autant métaphorique qu'aventureuse. Et c'est là le point positif de ce roman : malgré la fin que j'ai senti venir rapidement, c'est un excellent roman, très bien écrit et reprenant nombre de principes à d'autres genre (le conte, la geste médiévale ...) pour nous proposer l'évolution du personnage au fur et à mesure du temps. J'aime ce principe, l'apprentissage de l'humilité, du travail, du sens que l'on veut donner à notre vie, de la nécessité d'un long travail pour la moindre chose, de la noblesse des petites gens et de la sagesse de la vision de la vie. Plein de petits enseignements parsèment le roman, et c'est tout à l'honneur de l'auteur d'avoir pu développer autant son histoire, l'étoffant jusqu'à ce qu'elle soit à ce niveau. Une réussite totale, à mon avis.

Le livre est toujours du même style de lecture, plaisant et rapide, avec ce qu'il faut de description et de passages narratifs, alternés avec les dialogues et les moments d'actions. C'est rythmé, entrainant et tout a fait lisible. Parfait pour les jeunes, ce roman d'apprentissage se lit tout aussi bien lorsque l'on est adulte, bien que ce ne sera sans doute pas le même résultat que l'on en tirera. A offrir à tout les enfants qui veulent lire !

Commenter  J’apprécie          10

Depuis son retour de l'Ile de Mona, Taram tourne en rond. L'apprenti porcher ne fait que penser à la princesse Eilonwyn, qui lui manque terriblement. Mais il n'y a pas que cela. Si son maître lui a beaucoup appris, il y a une chose qu'il n'a jamais pu lui révéler : son identité. Taram aimerait savoir qui il est, d'où il vient et c'est pour cette raison qu'il quitte une nouvelle fois Caer Dallben, avec pour seule compagnie Gurgi, loyale petite créature ébouriffée...

Ce quatrième et avant dernier tome a tout d'une quête d'identité et il n'est pas sans intérêt. Encore une fois, l'auteur sait être efficace dans son récit et l'intrigue se met très vite en place. On prend plaisir à découvrir chaque nouvelle étape du voyage de notre jeune héros qui s'interroge et qui doit partir à la recherche du Miroir de Llunet si il veut ses réponses.

Le voyage ne se passe finalement pas comme prévu. Sans grande surprise, de grands dangers et épreuves l'attendent, le ralentissent, mais voilà qu'on redoute presque que Taram s'y perde. Si Taram a bien grandi et se trouve être moins impulsif depuis le premier tome, ses questions le hantent et il a encore quelques leçons à tirer de son aventure. Il doit notamment apprendre que la richesse et la valeur d'un homme ne se mesure pas à l'or qu'il possède.

Il y a quelque chose de très émouvant dans cette quête de soi. On avance dans la lecture en se demandant quelle voie le garçon choisira de suivre et quel sens il veut donne à sa vie. On se demande si il réussira à apaiser ses craintes, à se faire confiance. Et on découvre finalement un très bon quatrième tome, une très bonne quatrième aventure qui a beaucoup de sens pour notre héros.


Lien : https://revesurpapier.blog4e..
Commenter  J’apprécie          10

J'ai adoré encore une fois 😍 Bien qu'on change un peu d'ambiance dans ce tome, cela ne m'a pas du tout gêné au contraire suivre Taram dans sa quête d'identité était très passionnant ! J'attends le tome 5 avec impatience pour découvrir la suite de ce fantastique univers !😘

Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation

Drudwas m'a dit que je n'étais plus un étranger mais un ami. Et j'en suis heureux. Je regrette simplement d'être un étranger pour moi-même. Je ne sers à rien ! Ni à moi, ni à personne. A rien.

Commenter  J’apprécie          60

...Them follow me."

So saying, the farmer set off down the hillside, Taran and Gurgi behind him. Gurgi turned often to shake his fist in the direction of departed horseman, while Taran trudged along the darkening path, speaking not a word, deep in despair over Menylas and thinking bitterly that in this quest he had done no more than lose his horse and gain a broken head.

Commenter  J’apprécie          20

Évidemment que c'est moi, espèce de grande perche ! répondit la grenouille d'un ton cassant. Ce n'est pas parce que je ressemble à une grenouille à l'extérieur que ce n'est pas moi à l'intérieur !

Commenter  J’apprécie          40

Quel besoin ont-ils de rois ou de seigneurs ? Parce qu'au fond, le pouvoir d'un roi réside dans la volonté de ceux qu'il dirige.

Commenter  J’apprécie          50

Who Am I?

It was full springtime, with promise of the richest summer the farm had ever seen. The Orchad was white with frangrant blossoms; the newly panted fields lay light as green mist. Yet the sights and scents gave Taran little joy. To him, Caer Dallben was empty.

Commenter  J’apprécie          10

Notre sélection Jeunesse Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2155 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre