AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505014133
224 pages
Éditeur : Dargaud (03/02/2012)
3.7/5   127 notes
Résumé :
Punpun est un enfant dont la vie bascule le jour où son père blesse sa mère lors d'une violente dispute. C'est l'histoire d'une vie comme toutes les autres, truffées de pièges, d'obstacles, de doutes et de ces petits bonheurs qu'il ne faut pas perdre de vue.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (30) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 127 notes

LiliGalipette
  24 mars 2012
Punpun est un petit garçon. Il va à l'école. Il a des copains. Il se pose des questions sur l'amour, sur les étoiles, sur le métier qu'il voudrait exercer plus tard. « Je vais devenir un chercheur de l'espace. » Punpun aimerait découvrir une nouvelle planète et faire émigrer les humains avant la disparition de la vie sur Terre. le soir, Punpun entend souvent ses parents se disputer. C'est la vie banale d'un jeune garçon. À un détail près : Punpun n'est pas dessiné sous les traits d'un petit garçon, mais sous ceux d'un oiseau. Ce qui ne veut pas dire que c'est un oiseau. Non, c'est un garçon, mais qui se voit comme un piaf.
Punpun tombe amoureux d'Aïko le jour où elle arrive à l'école. Et les ennuis commencent : il aimerait être avec elle, mais il ne peut pas lâcher ses copains. Aïko est fine mouche et elle sait comment faire parler Punpun. « Je ne pourrai pas sauver tout le monde, mais j'ai envie de te protéger, au moins toi, Aïko. » Aïko n'est pas du genre à se satisfaire de demi-mesures, elle exige beaucoup, elle veut des promesses et des serments, elle menace et terrorise le pauvre Punpun. « Pour Aïko, “toujours”, ça voulait dire jusqu'à quand ? C'est en pensant à ça que Punpun ne parvint pas à lui répondre spontanément. »
Dans la famille de Punpun, tout n'est pas rose. le père est au chômage et il bat la maman, jusqu'à l'envoyer à l'hôpital. Arrive alors l'oncle de Punpun, un autre piaf un peu paumé. Livré à lui-même, Punpun passe beaucoup de temps avec ses petits camarades qui sont friands de revues et de films pornographiques. Un jour, en visionnant une cassette qui leur promettait de grandes révélations sensuelles, ils assistent à l'étrange confession d'un homme. Une nouvelle aventure commence et conduit les enfants sur les traces d'un mystère.
Punpun est un garçon taciturne, il s'exprime plus par geste et par pensée que par mot. Rêveur et sensible, il endure plus ou moins bien les premières désillusions et vérités de son existence. Il invoque souvent un dieu un peu loufoque qui lui donne de curieux conseils. Punpun est un jeune garçon/oiseau très angoissé et c'est assez douloureux de le voir si fragile au quotidien.
Bonne nuit Punpun est le premier manga de ma vie de lectrice. J'ai réussi à dépasser les premiers ratés dans le sens de la lecture des pages et des cases. Bien trop novice pour parler du style de l'auteur, je me contenterai de parler du genre. Sous sa couverture jaune canari, ce manga oppose un dessin qui me semble traditionnel au trait simpliste, voire grossier, qui dessine Punpun et sa famille. Je ne sais pas si c'est propre aux mangas, mais j'ai eu le sentiment que l'intrigue passait sans cesse du coq à l'âne. Il y a les premières amours des enfants, l'accident de la mère de Punpun, la vidéo mystère, le secret d'Aïko, etc. Même si tout se rejoint à peu près, cette lecture me laisse un sentiment bancal et d'inachevé. Par curiosité, je lirai le deuxième volume, mais j'ai vraiment l'impression de ne pas avoir tout compris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
colimasson
  31 décembre 2012
Si Punpun a la tête d'un petit canari tout jaune, ce n'est pas qu'il soit victime des dernières radiations en date survenues au Japon… Ce n'est pas non plus qu'il se nourrisse de graines et de vermisseaux car, comme tous les petits garçons de son âge, il préfère manger des tartes au chocolat, des currys doux à la pomme râpée et des fondues savoyardes ( !). Ce n'est pas non plus qu'il se passionne pour les oiseaux, car il préfère passer son temps libre à étudier les étoiles dans l'espoir de découvrir une nouvelle planète sur laquelle il pourrait se réfugier avec Aïko, sa romance secrète… A moins qu'il ne se contente d'un prix Nobel de physique, ce qui ne serait pas mal non plus à défaut d'autre chose.

En fait, si Punpun a l'apparence d'un canari, c'est peut-être simplement parce que son créateur, Inio Asano, a voulu le distinguer du reste des personnages. Après tout, il est vrai que Punpun est un peu différent des enfants de son âge… et quel meilleur endroit que l'école pour laisser aux différences la possibilité de s'exprimer et de se comparer ? Lorsque ses camarades sont bruyants, extravertis et polissons, Punpun se place en retrait, plus observateur qu'acteur, reste calme et discret et fait preuve d'une naïveté qui n'est plus de son âge. Même les adultes sont plus délurés que lui, et l'extravagance des comportements, que l'on retrouve typiquement dans le manga japonais, s'exprime ici dans toute son exubérance. le maître de la classe de Punpun s'emporte dans des jeux de rôles dramatiques, les directeurs de son école s'amusent comme des petits fous dans leurs bureaux, et les petits vieux des maisons alentours refusent de laisser le temps agir sur leur énergie et leur entrain… Même Dieu est plus décontracté que Punpun, qui lui reproche d'être trop sérieux et de se poser trop de questions ! Quant à ses parents, ils sont extrêmes eux aussi, même s'ils penchent plutôt du côté négatif de l'exubérance en déchaînant, du côté de la mère, des craintes et des inquiétudes pathologiques et, du côté du père, une violence qui l'entraînera en prison.

Punpun doit donc gérer beaucoup de choses. Sa petite tête de canari, inexpressive, ne permet jamais de savoir ce qu'il pense des situations qu'il vit, mais il s'exprime d'une autre manière, dans un monde imaginaire qu'Asano personnalise par des procédés graphiques judicieux. Pupun tempère un peu la folie des personnages qui l'entourent et offre des trêves relatives qui permettent au lecteur de souffler un peu, là où la fatigue aurait rapidement pu apparaître.

Finalement, si l'on met de côté cette audace graphique qui a coûté à Punpun son apparence humaine, Bonne nuit Punpun ne se distingue pas spécialement des autres mangas décrivant le chemin de maturité d'un jeune personnage. La lecture est agréable et se ponctue de nombreux évènements pas forcément prévisibles, mais n'apporte rien de neuf au panorama déjà bien encombré du manga.
Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
MilkshakeMademoiselle
  07 septembre 2020
J'ai été entraînée sans préavis dans la lecture de ce conte étrange qui m'a fascinée.
Son ensemble de personnages moralement répugnants mais néanmoins intéressants et tellement humains peuvent vous faire fuir au départ mais une fois l'engrenage enclenché vous serez captivés. Néanmoins je préfères vous avertir, l'histoire n'est pas pour les âmes sensibles.
En effet elle traite des thèmes tels que la violence domestique, le suicide, le viol, le divorce et la violence pour n'en nommer que quelques-uns. le casting est constitué d'un ensemble de personnes abîmées par la vie. Une palette d'alcooliques, de maniaques violents, de solitaires suffisants, d'idiots, ou encore de fous interagissant tous les uns avec les autres. Des amitiés se forment et se brisent, les relations sont consommées, des regrets se construisent. Et tout ce que vous faites en tant que lecteur, c'est d'observer ce monde à travers les yeux de quelqu'un qui ne le comprend pas mais qui essaie désespérément de le faire.
En effet l'histoire suit Onodera Punpun et se concentre sur les luttes que son esprit éprouve afin de comprendre comment l'humanité fonctionne à mesure qu'il grandit. J'aime le fait que ce manga dépeint la vie sous sa forme la plus crue d'une façon très intime. Nous nous souvenons tous des erreurs que nous avons faite en grandissant et nous avons tous quelques squelettes dans nos placards. Oyasumi Punpun ouvre tous les placards et nous projette à l'intérieur sans nous épargner.
Ce qui rend ce manga si spécial et intéressant ce sont les aspects psychologiques lourds qui entourent Punpun et son entourage tout au long de l'histoire. Ils ne sont pas là pour être sympathiques et appréciés. Ils sont humains et imparfaits, avec des défauts et des tares.
Le voyage de Punpun pour devenir adulte est difficile, rempli de problèmes familiaux, de problèmes romantiques, de sexe, d'alcool ou encore de dépression. Oyasumi Punpun n'est pas du tout une histoire heureuse, et Punpun ne passe jamais un chapitre sans être triste, se remettre en question, ou prendre une mauvaise décision à un moment donné. Il a de nombreux défauts et en grandissant il commence à en remarquer de plus en plus et à collectionner les regrets. Au fur et à mesure que l'histoire progresse, il s'éloigne de plus en plus de l'enfant joyeux qu'il était et de ses rêves. Tout au long du manga, Punpun traverse différents drames, relations, problèmes et angoisses. Et pourtant, malgré son comportement violent, sa confusion, ses déprimes, ses défauts il est étrangement facile à comprendre.
Ceci renforcé par l'apparence de notre anti-héro à l'allure d'oiseau simpliste en deux dimensions aux longues pattes maladroites. L'idée de donner à Punpun un aspect différent des autres personnages est un excellent moyen de montrer ses vraies émotions. Nous percevons la psychologie de Punpun et ses chamboulements alors que les autres personnages le perçoivent normalement. Comme si l'ont pouvait voir à travers sa façade, c'est très intimiste.
D'un point de vu technique les dessins sont absolument magnifiques. J'ai été émerveillée par la capacité d'Asano Inio à pouvoir à chaque fois adapter son style à l'ambiance et aux émotions qu'il cherche à transmettre. Les arrière-plans sont remarquables. Les nuits étoilées, les bâtiments, les appartements, tout est tellement détaillé qu'on s'y croirait.
Je conclurais en disant qu'Oyasumi Punpun n'est pas facile à aimer. Ce n'est pas une histoire légère et agréable à lire qui transmet de la joie et donne le sourire. C'est une représentation impartiale et bien trop réaliste de la vie et ses déboires. Oyasumi Punpun vous fera ressentir des sentiments profonds. Je ne peux pas dire que j'ai lu un autre manga si puissant capable de transmettre une telle brillance artistique malsaine et doté de personnages convaincants.
Néanmoins malgré la morosité qu'il partage c'est devenu l'un de mes mangas préférés. C'est un chef-d'oeuvre qui montre comment fonctionne la vraie vie. Oyasumi Punpun offre ainsi un mot de réconfort pour les âmes perdues, pour les déprimés, pour les échecs et les personnes qui se cherchent. Vous n'êtes pas seuls. C'est peut-être l'un des mangas les plus déprimants, mais si vous pouvez gérer ce genre d'histoire ainsi que de nombreux thèmes matures alors je recommande vivement Oyasumi Punpun. C'est ce genre d'histoires qui changent la vie et que vous ne devriez pas manquer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chocobogirl
  11 mai 2012
Punpun est un jeune garçon de 13 ans qui mène une vie tout à fait ordinaire entre l'école et les copains. Mais quand Aiko débarque dans sa classe comme nouvelle élève, Punpun tombe amoureux tout de suite. Ils sympathisent rapidement mais le comportement et les promesses que la jeune fille lui impose font peur à Punpun. Malheureusement, c'est la vie familiale du jeune garçon qui va bientôt être perturbé. Sa mère est à l'hôpital victime d'un "accident" tandis que son père a quitté le domicile. C'est désormais son oncle Yuichi qui va s'occuper de lui.
Formidable manga qui se cache derrière ses couvertures colorées et énigmatiques ! Contrairement aux apparences, il ne s'agit pas ici d'un manga pour enfant mais plutôt d'une chronique de vie pour adultes.
Inio Asano restitue ici cette période entre enfance et adolescence à travers la vie de Punpun que l'on voit mûrir au fil des pages. Jeune garçon naïf, Punpun est témoin du jeu des adultes qu'il ne comprend pas toujours mais dont il perçoit le malaise. Perturbé par l'absence de ses parents, par le mensonge qui entoure les faits et gestes des grands, perturbé par cet amour naissant qu'il a dû mal à gérer, Punpun hésite constamment sur la conduite à tenir. Ce sont les débuts de la sexualité avec les magazines et revues porno qu'on se refile entre copains avant de découvrir que la cervelle peut jaillir de son petit zizi ! Ce sont les premiers émois amoureux qui vous font promettre les choses les plus extrêmes. C'est le dur choix à faire entre les copains et l'amoureuse. La vie n'est pas tendre avec Punpun qui éprouve bien des difficultés à devenir adulte et à trouver sa place.
Les adultes, parlons-en. Ils sont loin ici d'avoir une image positive... le père bat sa femme et s'enfuit de la maison. La mère tente de se suicider lors de son séjour à l'hôpital. L'oncle est au chômage et lui parle d'un dieu funky à qui on peut tout demander pour mieux s'emporter sur la religion plus loin. Une autre mère oblige sa fille à l'accompagner au démarchage en porte à porte pour la secte auquelle elle appartient. Plus loin, c'est un meurtrier qui a assassiné sa famille qui fera son apparition, etc... Les autres adultes ont tous une attitude extrême et exagéré au possible qui ne fait qu'accentuer l'absurdité de leur inquiétant comportement.
Bref, à travers cette petite chronique quotidienne, l'auteur n'hésite pas à égratigner la société japonaise dont il dénonce les excès et les artifices.
Graphiquement, l'auteur a fait preuve d'une réelle inventivité et de renouvellement en donnant à son personnage principal l'apparence d'un poussin, grossièrement dessiné. Ainsi, Punpun et toute sa famille sont peints sous les traits de curieux volatiles qui ne semblent pas à leur place dans ce manga (dans cette société japonaise ?) Autre particularité : vous ne verrez jamais Punpun parler. Les pensées et paroles du héros sont constamment rapportés par ses interlocuteurs ou devinable par le contexte. Un étrange parti-pris donc qui peut déstabiliser au début mais qui s'assimile très rapidement et qui n'élimine pas pour autant une large palette de sentiment.
Les adultes ont souvent des visages grimaçants, des traits fortement caricaturés tandis que la petite Eiko est synonyme de douceur et beauté.
Vous l'aurez compris, Bonne nuit Punpun est un manga profondément humain qui s'arrête sur les individus, leur place dans la société, sur le malaise de l'adolescence de manière tout à fait subtile et douce-amère. Oscillant entre tristesse et petites joies éphémères, entre fraicheur enfantine et interrogations tourmentées, le récit s'épanouit avec richesse autour de la figure de Punpun. Loin d'être très sombre pourtant, l'histoire ménage des passages plus enlevés où l'humour a aussi sa place. Un humour typiquement japonais qui fait naître sous la plume de l'auteur des situations totalement improbables avec des adultes complètement barrés, ce qui donne un contrepoint intéressant à des thématiques plus difficiles.
C'est donc une série plus que prometteuse dont il s'agit ici puisqu'elle est déjà de haut niveau, une histoire au long cours (8 tomes à ce jour au Japon) qui nous permettra de suivre dans le temps le jeune Punpun (2 ans s'écoule dans les 2 premiers tomes).
Une oeuvre véritable profonde et touchante pour moi, un vrai coup de coeur !
Lien : http://legrenierdechoco.over..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
PostTenebrasLire
  16 décembre 2014
On découvre Punpun enfant (d'une dizaine d'années ?) qui se voit et est représenté comme un oisillon.
Les membres de sa famille (les parents et l'oncle) sont aussi dessinés comme des oiseaux.
On suit Punpun, les graves problèmes de ses parents, ses relations avec ses camarades, ses rêves, sa découverte de la vie.
Malgré la violence de certaines situations (son père ne peut plus le voir, car il a battu sa femme), tout est beaucoup suggéré par des silences. Tout le monde dialogue en effet via des bulles traditionnelles sauf Punpun. Punpun parle rarement sauf par quelques cases spécifiques. La narration est donc plutôt dirigée du monde extérieur vers Punpun qu'un véritable dialogue.
Punpun est un garçon qui a encore beaucoup de choses à découvrir (comme le sentiment amoureux, la sexualité … normal : il est jeune). C'est un rêveur confronté à un monde adulte sans certitudes.
Il y a dans ce tome de bons moments d'émotions, de sentiments exprimés par des gestes simples.
En ce qui concerne le dessin, il est de bonne qualité avec un contraste intriguant entre les “punpun” et les autres personnages.
Aiko et Punpun
Avec ce tome, il est encore trop tôt pour se prononcer sur la qualité de la série. Tout va dépendre des histoires quotidiennes de la vie de Punpun et du dosage poésie / drame familial. Je me demande aussi à quelle vitesse Punpun va grandir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (6)
Liberation   09 décembre 2013
Ambitieux, cru, onirique et bancal, le manga d’Inio Asano échappe à tous les codes du manga, définitivement affranchit des normes.
Lire la critique sur le site : Liberation
BullesEtOnomatopees   16 février 2012
Sous ses airs un peu étranges et peut-être simplistes de par la représentation de son personnage principal, Bonne nuit Punpun cache en réalité une œuvre profonde et terriblement réaliste.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
BDGest   08 février 2012
Première série au long cours de l’auteur, Bonne nuit Punpun démarre sur des bases intrigantes à souhait, comme un subtil mélange de David Lynch en mode intelligible avec du Gus Van Sant quand il traite de l’adolescence. À suivre…
Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   06 février 2012
C’est un récit plus enjoué, plus amusant, plus initiatique […]. Et en cela, c’est sans doute une œuvre plus personnelle que les autres de l’auteur.
Lire la critique sur le site : Sceneario
ActuaBD   02 février 2012
Une œuvre douce-amère à la fois fidèle au travail de l’auteur et originale dans son traitement.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Telerama   01 février 2012
Dans cette chronique sensible d'un amour débutant, le mangaka restitue avec une incroyable netteté les angoisses, les tirail­lements, les sentiments en forme de montagnes russes de cette période fugace où, sans cesser d'être un enfant, on se découvre des désirs d'adulte.
Lire la critique sur le site : Telerama
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
colimassoncolimasson   03 janvier 2013
- Tu m’as appelé, Punpun. Que veux-tu ?
- Mon père et ma mère ne pourraient-ils pas mieux s’entendre ?
C’est ainsi que Punpun s’adressa à Dieu.
- Pour être honnête, j’en ai assez de ce sujet. Tu n’as pas autre chose ?
- Plus tard. Quel genre d’homme je vais devenir ?
- Prends ton temps pour réfléchir. Rien ne presse. Tu as en toi des possibilités infinies. Tu prends cela tellement sérieusement. Il ne faut pas devenir adulte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
JuinJuin   14 janvier 2013
La maladie. Les accidents. Les catastrophes naturelles. Les trahisons.
Dieu seul sait quand on tirera la carte du malheur
Peu avant de prendre sa retraite, mon père m'a dit ceci.
"Maintenant je vais profiter de ma deuxième vie"
C'était avant d'apprendre qu'il avait un cancer.
Il ignore quand son tour viendra, alors il s'accroche de toutes ces forces à des instants de bonheur, à de l'espoir. c'est ça qu'il appelle "profiter de la vie" ?!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
colimassoncolimasson   11 janvier 2013
- Et toi, qu’est-ce que tu comptes faire avec cette batte ?
- Je me demandais ce qui se passerait si je frappais de toutes mes forces avec ça un ivrogne bon à rien.
- Il ne se passerait rien du tout. Tout ce que tu briserais, c’est ta propre vie et rien d’autre.
Commenter  J’apprécie          80
colimassoncolimasson   31 décembre 2012
Il faut que vous ayez de grands rêves dans la vie !! Rêvez, ça ne coûte rien ! Bien sûr, il est important de tenir compte de votre personnalité et de la situation financière de votre famille !! Sinon, l’avenir risque d’être assombri par de grandes déceptions !!
Commenter  J’apprécie          80
AsilAsil   21 mars 2012
En réalité, le rêve de Punpun c'est de devenir joueur professionnel de base-ball. Il n'a encore jamais joué au base-ball, mais il sait que son père est toujours de très bonne humeur quand il regarde un match à la télé.
Commenter  J’apprécie          90

Lire un extrait
Videos de Inio Asano (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Inio Asano
Lisez gratuitement le chapitre 1 : bit.ly/3tHkpNy
L'histoire :
Taiyô Asano est un lycéen à la timidité maladive. La seule personne avec qui il arrive à parler normalement est son amie d'enfance Mutsumi Yozakura. Mais cette dernière est la fille d'une famille d'espions qui oeuvre depuis plusieurs générations, et son grand frère, qui lui voue une affection excessive, a décidé d'éliminer Taiyô ! Par quel moyen Taiyô va-t-il pouvoir sauver sa peau et en même temps protéger Mutsumi ?!
autres livres classés : violences familialesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
1036 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre

.. ..