AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290374160
384 pages
J'ai Lu (09/03/2022)
3.64/5   250 notes
Résumé :
Aux États-Unis, de nos jours.

Zack Walker a une obsession : la sécurité. Marié et père de deux enfants, cet auteur de science-fiction a préféré quitter un environnement urbain qu’il estime trop dangereux, pour une vie de banlieue bien paisible.
Paisible ? A voir. Car Zack, en bon parano, continue de voir le danger partout : ses ados s’obstinent à laisser la porte d’entrée ouverte aux cambrioleurs potentiels et surtout, sa femme Sara laisse son... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (54) Voir plus Ajouter une critique
3,64

sur 250 notes

Ziliz
  15 décembre 2013
Zack est auteur de science-fiction. Ce n'est pas un mauvais bougre, bien au contraire, mais son obsession pour la sécurité teintée de paranoïa le rend insupportable pour sa femme et leurs deux adolescents. Déjà, il leur a fait quitter la ville - ses assassins, ses voleurs, ses toxicos - pour une banlieue résidentielle tranquille. Tranquille ? mouais ! On a parfois de drôles de surprises en apprenant à connaître les gens. Et Zack a un don certain pour se fourrer dans des situations inextricables.
De Linwood Barclay, j'avais lu 'Crains le pire', un polar plein de suspense, de ceux que l'on peut classer dans les page-turner, mais somme toute très classique. Rien de tel ici, l'intrigue policière est secondaire, ce sont la naïveté du narrateur, ses aventures loufoques et les situations cocasses en cascade qui font tout l'intérêt du livre. Guère de suspense, mais peu importe. Ou tant mieux, même, tant on a envie de continuer à rire des mésaventures du sympathique anti-héros. D'autant plus que le côté 'Guignol' est jubilatoire : le lecteur voit venir bien des choses évidentes avant le narrateur, tellement crédule, innocent, honnête, limite con-con, parfois.
Très bons moments de lecture avec ce roman beaucoup moins "policier" qu'humoristique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
Acoun
  31 mars 2016
Pourtant tu m'avais prévenu :
« Je n'insisterai pas trop là-dessus. Disons seulement qu'il ne vous faudra pas longtemps avant de penser que je suis un vrai con. Ou du moins un connard. »
S'il y a un héro qui ne nous prend pas en traitre, c'est bien Zack Walker.
Oui Zack, t'es vraiment un connard. Je ne sais pas combien de fois je me suis dit « Non, il va pas faire ça ? »... Bin si, tu le fais...
Soyons honnête, il nous arrive à tous de nous tromper, de prendre de mauvaises décisions...
Mais toi, tu fais systématiquement le mauvais choix, même après avoir mûrement réfléchi.
Tu pèses le pour et le contre, mais, tel le vendeur de légumes sur le marché, tu n'hésites pas à donner un ptit coup de pouce pour faire pencher la balance du mauvais côté.
Et, c'était couru, (bon okay, moi j'ai l'avantage de lire la 4ème de couv) : pour avoir voulu donner une leçon à ta femme, te voilà embarqué dans un truc qui te dépasse rapidement.
Les évènements s'enchainent sans que tu n'aies le temps de reprendre ton souffle, et surtout sans que tu ne puisses faire le point sur la meilleure attitude à adopter.
Bim, boum, un ennui attire un problème, ce problème crée de gros soucis, qui sont alors sources d'emmerdes... Ca marche comme ça avec toi, Zack. Tu crois voir un peu de lumière, le début d'un bout du tunnel... Bin non, mauvaise pioche, t'es reparti encore plus profond.
Quiproquos, poursuites, bagarres, drogue, tueurs, escrocs, chantage, revolver, menottes, incendies, explosions, cadavres.
Si tu veux mon avis, ça manque un tout petit peu de sexe pour que le tableau soit complet mais bon... Comme ta fermme l'a constaté, il y a des moments ou on a la tête ailleurs...^^
Il est assez jubilatoire de suivre tes tribulations, confortablement installé dans un fauteuil devant la cheminée,un verre de whiskey sur la table basse. Par contre, bon sang, je suis content de ne pas t'avoir pour ami... Ou alors il faudrait me présenter ta voisine Trixie, la...Hem Hem... comptable...
Bon, si j'ai bien compris, Papa Linwood t'a bricolé trois autre aventures.
J'ai deux trois trucs sur le feu, alors si tu pouvais me laisser un peu de temps avant de te laisser emporter dans un nouveau tsunami d'embrouilles, promis je serai à tes côtés.
Si tu croises Iris, fais lui un gros poutou de ma part, c'est quand même grace à elle qu'on s'est connu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          324
coquinnette1974
  24 mai 2021
Pour faire baisser ma PAL papier, je me suis plongée dans Mauvais pas de Linwood Barclay.
Zack Walker a une obsession : la sécurité.
Marié et père de deux enfants, cet auteur de science-fiction a préféré quitter un environnement urbain qu'il estime trop dangereux, pour une vie de banlieue bien paisible.
Paisible ? A voir.
Car Zack, en bon parano, continue de voir le danger partout et à donner des leçons à son entourage, quitte à faire n'importe quoi !
Un jour, voulant lui donner une leçon au supermarché, Zack lui vole son sac. Qui est en fait celui d'une inconnue.
Les choses se compliquent vraiment quand Zack se rend au domicile de celle-ci et découvre son cadavre…
Qui pouvait bien en vouloir à cette secrétaire ?
La banlieue n'est donc pas l'antre de félicité qu'il avait imaginé ? Qu'est-ce qui se joue derrière les façades proprettes de ces pavillons coquets ?
Bien décidé à résoudre le mystère de la mort de la jeune femme, Zack va se trouver au centre d'un véritable guêpier..
Mauvais pas est un thriller mettant en scène Zack, un auteur un peu agaçant car il est totalement parano. Suite à la disparition d'une fillette dans son quartier, il a décidé d'emmener toute sa famille en banlieue. Ils y sont bien même si là aussi il y a des dangers, évidemment.
Zack est un personnage un peu stressant par moment car il se mêle de tout, donne sans cesse des leçons à son entourage et parfois elles ne sont pas toujours les bienvenues ! Il a des idées qui sont vraiment limites.
Quand il vole le sac à main de sa femme dans un supermarché.. il découvre rapidement que... ce n'est pas le sac à main de son épouse ! Et c'est le début d'un sacré paquet d'ennuis qui vont lui faire comprendre que non seulement les embêtements arrivent en groupe mais qu'en plus, la banlieue n'est pas le lieu si paisible qu'il imaginait !
Aimant les thrillers de Linwood Barclay, j'ai apprécié Mauvais pas car on ne s'ennuie pas une minute. Il se passe toujours quelque chose, et même si Zack m'a parfois agacé avec son comportement, c'est un homme qu'on n'oublie pas et qui interpelle. Son épouse et ses enfants ont parfois bien du courage pour le supporter lol
L'histoire est bien ficelée et j'ai passé un bon moment de lecture même si je n'ai pas eu de coup de coeur.
Ma note : quatre étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Bobo1001
  18 septembre 2022
Navarro en banlieue canadienne...
Ma journée n'aura pas été vaine car je vais rendre ici un petit service, résumer en une phrase l'intérêt du livre que je viens de finir : aller habiter en banlieue ca n'est pas toujours une bonne idée car on peut s'y ennuyer ferme. le centre-ville c'est drôlement plus vivant, a priori...
En tout honnêteté on n'est pas obligé de lire ce polar molasson, ni drôle, ni passionnant. Excitant omme une rediffusion d'un vieux Navarro... le tout se veut une comédie policière vive, mais j'ai trouvé tout cela d'une extrême banalité. Il serait bien difficile d'extraire une phrase intéressante de ce policier morne.
Seul intérêt, cela se passe dans le Canada anglophone, ce qui nous vaut quelques quiproquos avec le lecteur quand par exemple le héros cherche une arme et se dit que cela va être très dur car seuls les policiers sont armés... Et là je me suis dirigé vers la première page qui m'a appris que c'était traduit de l'anglais du Canada. Un intérêt fort limité, vous dis-je !
Ce sera mon premier et dernier contact avec cet auteur, la vie est trop courte. le Monde vient de sortir un article passionnant sur les livres dont on se débarrasse dans les boites à livre (Number 1 Henri Troyat), Linwood Barclay pourrait devenir un challenger !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Kassuatheth
  22 août 2016
Avez-vous déjà empiré la situation en voulant réparer une erreur? Puis, parce que vous avez insisté, vous êtes m onté d'un cran?
Moi, cela m'est déjà arrivé en plomberie et cela vient tout juste d'arriver en informatique.
Je ne suis pas le seul n'est-ce pas? Tant mieux, ces mésaventures vont vous permettre de mieux comprendre Zack Walker, l'anti héros de Linwood Barclay. Puis cela va vous consoler de constater que d'autres sont pires que vous.
Zack Walker est non seulement maniaque de sécurité, mais il fait tout pour obliger sa famille à suivre ses recommandations, comme par exemple cacher la voiture de son épouse dans la rue voisine pour lui faire comprendre les risques de laisser ses clés trainer…
C'est comme ça que ses mésaventures ont commencé. En voulant donner une autre leçon à sa conjointe, il prend son sac dans le panier à provision et l'apporte dans leur auto…
Malheur, ce n'était pas le sac de son épouse. Zack n'est pas un détective exemplaire, il ne réussit qu'à se mettre les pieds dans les plats.
J'aime bien ce personnage qui nous change des super héros qui peuvent trouver le coupable à partir à partir d'un indice ridicule. Il est peut-être maniaque de la sécurité mais ne voit pas ce qui se passe derrière les portes de ses voisins.
Il s'en sort heureusement indemne, prêt à vivre une nouvelle aventure où la malchance l'empêtre encore plus mais où la chance lui donne un coup de main. Une lecture légère et agréable avec quelques pointes de tension.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180

Citations et extraits (51) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   11 décembre 2013
- Ma production [de marijuana] du sous-sol correspond à un besoin. J'offre un service. C'est comme écrire de la pornographie, ajoute-t-il en faisant un geste vers moi.
- Je n'écris pas de la pornographie mais de la science-fiction.
- Ouais, enfin, si tu écrivais du porno, ça serait la même chose.
- Non, parce que je n'écris pas de porno.
- D'accord, simplement, t'as pas compris mon point de vue. Les gens ont des besoins. Peu importent les lois et les règles mises en place. Ils veulent assouvir leurs besoins, d'une manière ou d'une autre. Ils sont de plus en plus stressés. (...) Les gens ont envie de réconfort et mon boulot consiste à leur en donner.
(p. 124)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
MarymaryMarymary   03 mars 2020
Les gens ont des besoins. Peu importent les lois et les règles mises en place, ils veulent assouvir leurs besoins, d'une manière ou d'une autre. Ils sont de plus en plus stressés. Stress au boulot, stress à la maison. D'un côté on éduque nos gosses, de l'autre on veille sur nos vieux parents. Chaque matin, on se lève avec une nouvelle douleur. Un saignement quand on va aux toilettes, des doigts de pied insensibles, peut-être un cancer. On ignore ce qui va se passer. Peut-être qu'on va se retrouver pris dans un détournement d'avion. Peut-être que ce fichu monde va exploser. Qu'un dingue va entrer à la Bourse avec une bombe. On ne sait foutrement pas de quoi demain sera fait. Les gens ont envie de réconfort et mon boulot consiste à leur en donner.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
jadziajadzia   04 septembre 2013
Je n’insisterai pas trop là-dessus. Disons seulement qu’il ne vous faudra pas longtemps avant de penser que je suis un vrai con. Ou du moins un connard.
En fait, je ne crois pas être un con, parce que le con de base a peu de chances d’être conscient de son état (combien de cons savent-ils qu’ils le sont ?). Ce que je veux donc souligner, c’est que je me suis conduit comme un con en certaines circonstances, je ne fais pas partie de la confrérie. Je comprendrai toutefois que vous ne soyez pas convaincu.
Quand vous en aurez fini avec cette histoire, vous risquez de penser : Bon sang ! Zack Walker, quel gros con !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
isalef95isalef95   17 août 2015
"Zack ! Oh, mon Dieu. J'ai appelé au moins cent fois ! Qu'est-ce qui s'est passé ?
- Sarah, tout va bien. Calme-toi. Tout le monde va bien : les enfants, moi. Tout roule.
- Mais Paul m'a dit que tu étais tombé, que tu ne bougeais plus...
- Je sais mais c'est un malentendu. J'étais seulement allongé par terre, c'est tout.
- Allongé par terre ?
- En gros, oui !"
Silence sur la ligne. Puis :
" Tu me jures qu'il n'y a aucune urgence ?
- Exactement.
- J'ai donc brûlé un feu rouge et écopé d'une contravention pour des prunes."
Angie, qui ne pouvait entendre sa mère mais qui voyait mon expression, m'a murmuré :
- Tu veux que je demande à l'ambulance de revenir dans une demi-heure ? Tu pourrais en avoir besoin quand maman va rentrer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
manue14manue14   01 mars 2015
- Tu peux être plus précis ?
- J’ai déplacé ta voiture un peu plus loin dans la rue.
- Là où je ne la verrais pas.
- Oui, c’était mon plan.
- Et quand j’aurais cherché mes clés, je ne les aurais pas trouvées et je me serais aperçue que la voiture avait disparu. J’aurais cru qu’elle était volée, j’aurais eu une putin de crise cardiaque. Tout ça pour te permettre de me punir. C’est exact ?
- Je n’ai jamais voulu te causer une crise cardiaque. Seulement te donner une leçon.
- Une leçon !
J’avale ma salive avec difficulté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Linwood Barclay (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Linwood Barclay
'Elevator Pitch' by Linwood Barclay - Book Trailer
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Mauvais pas" de Linwood Barclay.

Comment s'appelle l'homme qui a été retrouvé la tête dans une bouche d'égout ?

Jeff Conklin
Archie Roget
Arnold Murphy

10 questions
8 lecteurs ont répondu
Thème : Mauvais pas de Linwood BarclayCréer un quiz sur ce livre