AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782709659987
J.-C. Lattès (09/05/2018)
3.91/5   34 notes
Résumé :
Être tout seul, loin des autres et de leurs problèmes, voilà qui convient très bien à Thomas Major. Aussi, lorsque par un curieux concours de circonstances, le jour de la mort de David Bowie, l'occasion se présente à lui d'être le premier homme à aller sur Mars, il n'y réfléchit pas à deux fois. Sauf qu'il ne s'attendait pas à ce que ce voyage improbable mène sur sa route Gladys et sa famille.Gladys, avec l'âge, perd un peu la tête. Pourtant, quand elle reçoit un co... >Voir plus
Que lire après Allô, Major Tom ?Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
3,91

sur 34 notes
5
10 avis
4
7 avis
3
6 avis
2
1 avis
1
0 avis
Comment sur un malentendu parvenir à secourir une famille sur le point d'être dispersée au gré des services sociaux, alors que sur un autre malentendu on est train de filer allègrement vers Mars? Il faut s'appeler Major Tom, et soumis au bon vouloir d'un auteur qui prend en charge votre destinée, et est bien décidé de faire rire le lecteur à vos dépens.
David Bennet s'offre même le luxe de faire cohabiter plusieurs histoires, qui bien sûr ont quelques points en commun.

C'est drôle, quelquefois loufoque, malgré la gravité des sujets abordés : harcèlement à l'école, Alzheimer, dépression, délinquance induite par la précarité, tous ces maux modernes dont il est préférable de rire.
Les personnages sont extrêmement attachants, pris dans les filets de leur combat personnel, que ce soit la jeune lycéenne qui bosse après les cours qu'elle suit de moins en moins assidument, l'aïeule qui se rend bien compte que ces cellules grises ne sont plus au top, le gamin , génie qui vit un calvaire au collège, ou même cet astronaute improbable persuadé d'avoir tout raté dans sa vie.

Les dialogues sont drôles, empreints d'une authenticité réjouissante. Avec des réparties à l'humour très british.

On tourne donc les pages avec un grand plaisir, d'autant que l'intrigue laisse planer un suspens permanent sur l'issue de ces aventures. On se laisse bercer par les mélodies évoquées du regretté David Bowie.

Un très agréable moment de lecture, que l'on verrait volontiers transformé en comédie loufoque au cinéma.




Commenter  J’apprécie          590
*****

Thomas Major est un homme qui fuit. Il cherche à se retirer du monde, des gens, des souvenirs et des regrets. Et il ne trouve rien de mieux que de devenir le premier homme à partir sur Mars. Après quelques entraînements rapides, cet homme grincheux se retrouve dans la peau d'un astronaute en voyage pour une planète inconnue, inhabitée et certainement sans retour... Mais le rencontre avec une famille anglaise en détresse va bouleverser ses plans et surtout la vision qu'il a de lui-même...

Ouvert par hasard, ce roman m'a enchanté !! David M. Barnett écrit avec pudeur sur un homme meurtri qui ne croit plus en rien car il n'a plus foi en lui. Entre l'espace et la Terre un lien se crée. Fragile au départ, il va permettre aux personnages d'avancer, chacun avec ses armes, face à ses fantômes.
Sur un ton léger et rempli d'humour, l'histoire tout autant que les protagonistes sont touchants et attachants. Une véritable réussite pour un roman qui se veut tendre mais qui est profond...

Un grand merci à NetGalley et aux éditions JC Lattès pour le partage et la très belle découverte...
Commenter  J’apprécie          320
Allô, Major Tom ? Un livre plaisir, un livre rayon de soleil dans la grisaille ambiante, un livre qui fait chaud au coeur mème si le regard par moment se fait brillant , un livre doudou oserais-je dire même si nos héros vivent des moments douloureux et difficiles . Bref vous l'aurez compris j'ai beaucoup aimé !!
Embarqué pour le premier vol habité vers Mars Thomas Major dorénavant Major Tom passe ses premières journées dans la capsule Arès I comme un coq en pâte : enfin seul! , depuis le temps qu'il aspire à une solitude bien méritée . Dorénavant il peut à loisir écouter la musique qu'il aime , faire des mots croisés et accesoirement s'occuper de la mission qui lui a été confiée. Un soir va savoir pourquoi il compose le numéro de Janet son ex-épouse et ... tombe sur Gladys une dame âgée un peu félée. Voilà comment Thomas va faire la connaissance de la famille Ormerod et se surprendre à vouloir absolument les aider ..Et si la vie valait le coup d'être vécue ?
Un roman que j'ai pu découvrir grâce aux Editions J.C. Lattès via NetGalley , je les remercie chaleureusement
Commenter  J’apprécie          302
Je n'aime pas l'expression "Feel good", cela me fait tout de suite penser à ces romans un peu gnangnans, entre histoires larmoyantes, happy-end sans surprise et conseils de "développement personnel" (encore une expression que j'abhorre), aux titres presque toujours désolants et qui, pourtant, marchent du feu de Dieu si je me réfère aux classements des ventes en librairies.
Cependant, si je reprends la traduction littérale de ce terme "Feel good" qui est "se sentir bien" , il faut bien que j'avoue que ce roman m'a fait du bien !

Cette histoire d'entraide entre un homme malheureux et grognon, que sa misanthropie conduit à une mission sans retour dans l'Espace, et une famille (deux enfants et leur grand-mère qui perd la boule) en proie à beaucoup de difficultés évite la mièvrerie grâce à beaucoup d'humour (british) et à des situations improbables.

Ce sont, en effet, cet humour et ce côté lunaire (bien qu'il s'agisse ici de Mars et non de la Lune!) qui font contre-poids aux thèmes abordés qui sont loin d'être drôles (précarité, harcèlement scolaire, sénilité, solitude, abandon, perte des êtres aimés).

Si on rajoute à cela des références-hommages au cinéma de Georges Lucas et à la musique de David Bowie, on se retrouve devant un roman savoureux, touchant mais jamais racoleur, divertissant, drôle et rocknroll (ou plutôt space-rock).

A lire avec en bande-son l'album "Space Oddity" de David Bowie, et en particulier la chanson du même nom qui raconte l'histoire de l'astronaute imaginaire Major Tom, naufragé de l'Espace qui a bien inspiré David M. Barnett.

Mes aïeux, aurais-je lu et savouré, à l'insu de mon plein gré, un livre Feel good ?!!


Commenter  J’apprécie          200
Allô, Major Tom ? de David M. Barnett est un roman découvert grâce aux éditions J.-C. Lattès via net galley. Je l'ai lu il y a quelques temps, et je me rends compte que j'avais zappé de le chroniquer !
Être tout seul, loin des autres et de leurs problèmes, voilà qui convient très bien à Thomas Major.
Aussi, lorsque par un curieux concours de circonstances, le jour de la mort de David Bowie, l'occasion se présente à lui d'être le premier homme à aller sur Mars, il n'y réfléchit pas à deux fois.
Sauf qu'il ne s'attendait pas à ce que ce voyage improbable mène sur sa route Gladys et sa famille...
Allô, Major Tom ? est un roman qui m'a beaucoup plu. J'ai apprécié les personnages, notamment Tom.
J'ai également apprécié le fait qu'on trouve dans ce livre de l'humour 100 % British, comme j'aime en lire de temps en temps :)
L'histoire est très bien trouvée, et j'ai apprécié le coté loufoque de ce roman.
Pourtant les thèmes abordés sont assez graves : harcèlement scolaire, dépression, maladie d'Alzheimer... Mais c'est traité de façon à ce que par moment je n'ai pas pu m'empêcher de sourire.
J'ai aimé ma lecture, et je mets cinq étoiles à Allo, Major Tom ?
Commenter  J’apprécie          190

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
- Tu travailles ici ? Je cherche Cent ans de solitude. C'est pour mon club de lecture.
- Jamais entendu parler.
- Moi non plus. Ça m'a l'air assommant. C'est vrai, quoi. Cent ans de solitude, j'ai ça tous les soirs à la maison. A 7 heures, il roupille déjà dans son fauteuil.
Commenter  J’apprécie          100
Je suis parti dans l’espace parce que je ne supportais plus d’être sur Terre, parce que je ne pouvais pas contempler une seconde de plus le gâchis absolu qu’était ma vie. Depuis tout petit, tout est allé de travers. Je n’ai pas été foutu d’être un fils, d’être un mari, pas été foutu de rien. Je n’ai même pas été foutu de ne pas être le premier homme sur Mars. Cette mission n’a jamais été prévue pour moi. Je ne suis parti que parce que celui qui devait y aller est tombé raide mort sous mon nez.
Commenter  J’apprécie          40
D'accord. Tu veux savoir ce qui me plaît le plus dans l'espace ? C'est de ne pas être sur Terre. Je devais avoir à peu près ton âge quand j'ai compris un truc: que le monde est une merde et tous ceux qui l'occupent aussi. J'ai passé ma vie à voir mes ambitions partir en fumée. Alors quand l'occasion de tout larguer s'est présentée - et je dis bien tout larguer au sens propre - j'ai sauté dessus à pieds joints. Aujourd'hui, j'ai la seule chose que j'ai toujours voulue. Plus personne. Je suis seul. Dans la plus complète et totale...
Commenter  J’apprécie          30
Thomas se méfie des gens qui mettent une cravate pour aller bosser, de nos jours. C'est totalement inutile. Les cravates, c'est pour les enterrements - dont Thomas a une grande expérience - et pour les mariages, dont il a une connaissance fugace.
Commenter  J’apprécie          30
Toutes les familles heureuses se ressemblent, mais chaque famille dysfonctionnelle azimutée à la con est dysfonctionnelle azimutée à sa façon, songe Ellie assise sur un banc public devant la banque, d'où, abritée de la bruine intermittentes par des arbres malingres, elle guette le passage de famille heureuses.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : astronautesVoir plus
Les plus populaires : Littérature étrangère Voir plus

Autres livres de David M. Barnett (1) Voir plus

Lecteurs (71) Voir plus



Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
19941 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..