AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2367404755
Éditeur : Scrineo (09/03/2017)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
20 juin 1791 : Marie-Thérèse, fille aînée de Louis XVI, roi de France, reçoit de sa mère Marie-Antoinette la consigne de quitter sa chambre le soir même pour rejoindre son frère et sa gouvernante…
C’est le début d’une fuite effrénée au cours de laquelle Marie-Thérèse et sa famille voyageront incognito vers la frontière. Tandis qu’ils oscillent entre mouvements de panique et flambées d’espoir, Marie-Thérèse se rappelle son enfance fastueuse à Versailles et se... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil
05 mars 2017
Marie-Thérèse, une princesse au destin tragique
L'année dernière, je lisais et redécouvrais le destin sacrifié de cette jeune princesse, première née de Louis XVI et de Marie-Antoinette dans Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert. En effet, Marie-Thérèse de France a seulement 11 ans lorsque les troubles de la Révolution Française éclate en 1789. (Son petit frère le Dauphin Louis-Charles, lui, n'a que 4 ans.)
Aujourd'hui, je découvre la princesse au travers de 1791, Une Princesse en fuite, un roman historique jeunesse de Gwenaële Barussaud. L'auteure a choissi d'axer son intrigue autour d'un épisode précis : la fuite de Varennes.
Cette fuite qui coûtera si cher à la famille royale...
Le récit se déroule sur un laps de temps très court, à peine quelques jours. le lecteur suit le périple à travers le regard et les ressentis de Marie-Thérèse. Entre peur, courage, révolte, la petite Princesse essaie de lutter et de rester digne face à des forces qui la dépassent. Et elle le sait.

"C'est donc ça, la liberté ? Cette sensation grisante, ce souffle puissant qui vous envahit la poitrine et vous rendrait capable de toutes les audaces. Un instant, elle songe au peuple français sous les fenêtres de Versailles. "Liberté ! criait-il. Liberté !" Et elle comprend que ce mot de liberté dont on a abreuvé le peuple est de nature à vous enivrer. Il vous donne quelque chose qui ressemble au courage, quelque chose de puissant et d'invincible. Soudain, elle a le vertige. On dit que la liberté en marche ne s'arrête jamais. Jusqu'où mènera-t-elle le peuple français "
Le contexte de la fuite de Varennes :
La fuite manquée des 20 et 21 juin 1791 — plus connue sous le nom de fuite de Varennes — est un épisode important de la Révolution française, au cours duquel le roi de France Louis XVI, sa femme Marie-Antoinette, et leur famille immédiate (Madame Elisabeth, soeur du Roi, Marie-Thérèse et Louis-Charles) décidèrent de rejoindre le bastion royaliste de Montmédy, à partir duquel le roi espérait lancer une Contre-révolution.
L'objectif consistait à rallier discrètement la place forte de Montmédy, pour y rejoindre le marquis de Bouillé, général en chef des troupes de la Meuse, Sarre et Moselle, coorganisateur du plan d'évasion et soutien fidèle de la Couronne avec le duc de Choiseul. Malheureusement, une série de mauvaises applications de ce plan transformera cette tentative en échec. (Retard sur l'horaire, troupes de soutien absentes, etc)
Cette fuite a été pensée et organisée suite à la mort de Mirabeau en Avril 1791 puis aux « Pâques inconstitutionnelles ». Les premières traces attestées de la préparation de la fuite datent de septembre 1790.
Une jeune héroïne prise dans la tourmente :
Ce qui est différent du roman de Sylvie Yvert lors de la lecture, c'est l'empathie beaucoup plus prononcée qu'éprouve le lecteur pour la jeune princesse. En effet, celui-ci ressent de plein fouet toutes les émotions de Marie-Thérèse. Evidement, le lectorat de par son âge et sa cible n'est pas du tout le même. Pourtant l'intensité du drame qui se joue sous nos yeux est identique.
On a peur, on espère, on lutte et on aime avec Marie-Thérèse. On est Marie-Thérèse. Et grâce à ce procédé, on découvre en Marie-Antoinette une maman et une reine digne dans l'adversité, et en Louis XVI, un roi, certes débordé par tout cela, mais aussi un père aimant. Marie-Thérèse partage avec nous ses souvenirs, comme lorsqu'elle allait se promener avec son papa jusqu'à la ménagerie de Versailles et que celui-ci lui racontait des anecdotes sur les animaux.
On partage les sentiments de Marie-Thérèse pour ses parents, ce soutien muet mais plein de force qu'elle leur apporte. Bien qu'encore très jeune, elle comprend les enjeux de cette fuite.
Malgré cet amour, elle discerne aussi que cet état de fait qu'est la royauté a atteint ses limites et qu'une force inconnue jusqu'à là va les balayer.
Toutefois, ce n'est pas une héroïne bardée dans une armure de courage et d'abnégation et lorsqu'elle entend ses parents insultés, elle a honte et elle est vraiment malheureuse. de plus, la violence qui se déchaîne autour d'elle, qu'elle soit physique ou verbale, laisse des traces indéniables sur son jeune esprit.
"Elle souffre de voir sa mère malheureuse et son père insulté. M ais tout de même, fuir, ce n'est pas digne d'un roi. En elle, un mélange de sang Bourbon et de sang Habsbourg bouillonne. Un roi sans royaume, qu'est-ce que c'est ? Et à quoi peut bien ressembler un royaume sans roi ? Est-ce que son père abandonnerait la France ?"
Il faut dire que voir des têtes coupées à 11 ans, c'est pas terrible !
D'ailleurs, je trouve que c'est une lecture plutôt dure, pas au niveau du lexique (qui est quand même élevé) mais au niveau historique et narratif pour un lectorat de 11 ans et plus qui pourra se sentir extrêment proche d'une héroïne du même âge. Il est fort possible que cela soit adapté, mais j'avoue avoir eu beaucoup d'empathie pour cette petite princesse en tant qu'adulte et que la plume de Gwenaële Barussaud réussi très bien à imerger le lecteur dans une intimité royale et donc à faire vivre tout le tragique de ces instants. Alors pour un enfant... ?
1791, Une Princesse en fuite a été une très belle lecture, mettant en lumière cette échappée si folle et tragique. Ce roman focus permet de faire découvrir la royauté et la Révolution Française à travers une approche très différente des livres d'histoire et des manuels scolaires grâce au personnage de la princesse Marie-Thérèse emportée et ballotée par la tourmente d'une époque en pleine mutation.
Un excellent roman pour découvrir et apprendre les dessous de l'histoire de France !
Lien : http://lecomptoirdelecureuil..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lire-une-passion
24 avril 2017
Moi, quand on me montre un roman historique, je suis faible et je ne sais pas dire non, c'est comme ça ! Et ça c'est passé exactement comme ça avec ce court roman. J'ai été intriguée par le résumé, et la couverture est vraiment très jolie. Alors, après tout, pourquoi pas ! Et ce fut une bonne découverte, bien qu'un peu courte à mon goût.

Nous sommes en juin 1791. La révolution est de plus en plus menaçante. Marie-Thérèse, fille de Louis XVI et de Marie-Antoinette, n'a pas encore 13 ans quand elle quitte avec sa famille le palais des Tuileries en pleine nuit. Elle ne se doute pas que ce voyage va déterminer son avenir et ce qu'elle va devenir. le voyage est long et incertain et rien ne se déroule comme prévu.

Pour ce court roman, nous nous retrouvons dans la tête d'une petite fille de 13 ans, qui malgré son âge, comprend que ce voyage n'est pas une promenade de santé. Que tout ne risque pas de se passer comme avant, et que la révolution n'y est pas étrangère. Mais malgré tout, elle va garder en elle tout ce qu'elle pense et ressent. Elle ne veut pas inquiéter encore plus ses parents sur tout ce qu'elle entend pendant leurs arrêts. Parce qu'au fond d'elle, elle espère que tout va finir par s'arranger.

Malgré son âge et la condition dans laquelle elle se retrouve, j'ai trouvé qu'elle était forte. Certes, c'est une enfant, et les enfants n'ont pas à vivre tout ce qu'elle a vécu, mais elle fait avec ce que la vie lui offre. Au fil de ce voyage, elle va découvrir la liberté, ce que c'est de ne pas être enfermée dans une cage dorée, de ne pas se conformer aux exigences de son rang. Elle va grandir bien plus vite qu'il ne le faudrait, mais cela va aussi l'aider à comprendre ce qui est le plus important et lui permettre de mettre de côte les choses les plus futiles. Finies les belles robes, les belles parures. Finis les grands dîners que ses parents organisaient souvent. À présent, ils sont tous à la même enseigne.

Mais en dehors du fait d'être dans sa tête, nous avons aussi une vision nouvelle concernant sa mère. Marie-Antoinette n'était la reine aimée de tous. Mais être dans son intimité, permet de la voir d'une autre façon. Il est vrai que j'avais l'impression de violer son intimité, mais l'auteure apportait des explications tout en finesse et simplicité. On apprend à l'aimer et à s'attacher à elle, bien qu'elle ne soit pas le personnage principal. L'auteure nous dévoile des facettes d'elle inconnues (du moins pour ma part), et cela adoucit quelque peu l'ambiance du roman. On sent qu'elle voue un amour inconditionnel à ses enfants et son mari. Qu'elle veut protéger envers et contre tout les premiers et qu'elle soutient ouvertement le second dans tous les choix qu'il doit faire.

Même si on se doute de la tournure que va prendre la fin, que c'est une histoire vraie et que l'histoire n'est pas modifiable, on a tout de même ce petit espoir que tout s'arrange. Notre coeur de lecteur veut que tout aille mieux, même si on sait que ça n'arrivera pas. Mais ce que j'ai apprécié, c'est que l'auteure n'aille pas dans l'horreur, que certes, elle dise ce qui s'est réellement passé, mais qu'elle ne donne pas des exemples macabres.​
​En résumé, ce court roman d'histoire était une bonne parenthèse dans mes lectures et malgré tout, fait en quelque sorte du bien au moral. Marie-Thérèse est une jeune fille très attachante, elle grandit certes trop vite, mais cela lui évite d'entrer dans des futilités inutiles. Elle prend vite conscience de la vraie vie et découvre un monde cruel, loin de la vie qu'elle mentait dans ce château où elle avait tout ce qu'elle voulait. Pour tous ceux qui s'intéressent à l'histoire, je pense que ce court roman pourrait vraiment vous intéresser. Ou bien pour des enfants qui commencent à étudier l'histoire de France. C'est un livre qui peut être mis entre toutes les mains et qui doit être lu par beaucoup et mis en avant.

*Je remercie Margaux et Scrineo pour leur confiance ! *
Lien : http://lire-une-passion.weeb..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Preskilia
25 avril 2017
Marie-Thérèse est un personnage que j'ai trouvé très touchant. Sa jeunesse et son innocence parte rapidement en fumée, on la découvre en manque d'affection, incertaine et en proie a la peur. On s'attache rapidement à elle et on souhaite la soutenir dans cette épreuve difficile.

La dynamique familiale est très importante dans ce récit, on découvre tout un nouvel aspect de la famille royale et des liens qui unissent ses membres. L'auteur nous emmène progressivement dans le cocon familial et perce la carapace de ses figures royales que l'on aperçoit généralement que de loin.

Revivre l'histoire de l'intérieur donne une autre perspective et nous emmène en immersion dans l'intrigue. Une manière originale de revoir son histoire en revivant les grands moment de cette époque à travers les souvenirs de Marie-Thérèse.

J'ai beaucoup aimé ce court récit qui dévoile une facette totalement différente de l'histoire de France. Une fiction qui laisse à réfléchir sur le bien fondé des événements et la confiance que l'on peut octroyer à ses pairs.

Une lecture rapide et agréable, un récit en douceur avec une pointe de stress durant la fuite, des rebondissements et de grandes déceptions. Court mais intense.
Lien : http://preskilia.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Maeli-chan
22 mars 2017
Beaucoup de choses ont été écrites, documentées, scénarisées sur la Révolution et la fin du règne de Louis XVI et de Marie Antoinette. Pour la plupart des gens, les faits sont connus, on sait comment cela s'est fini et on a souvent vu le point de vue de Marie Antoinette ou Louis XVI vis à vis des événements mais ici, petit point original: on découvre le point de vue de Marie Thérèse, l'aînée de la famille royale.
Nous sommes les témoins privilégiés d'un court instant de l'Histoire, un bref épisode qui n'aura duré que quelques jours et qui pourtant scellera le destin de la famille royale et dessinera notre France actuelle.
L'auteure nous raconte la fuite de la famille royale et son arrestation à Varennes. Celle-ci, prisonnière des révolutionnaires aux Tuileries, décide de se déguiser et de fuir aussi discrètement que leur rang le permette vers la frontière et vers le frère de la reine : l'empereur Joseph II, pour obtenir sa protection et son soutien.
Malheureusement les quiproquos et les coups de malchance vont faire échouer le projet et la famille sera arrêtée et ramenée à Paris.

L'histoire nous est racontée, comme je l'ai dit précédemment, du point de vue de Marie Thérèse, fille aînée du roi. Bien que jeune, elle comprend très vite la gravité de ce qui se passe autour d'elle et l'enjeu de cette fuite. Car même si elle ne comprend pas la haine que semble nourrir la population vis à vis de ses parents, elle entrevoit l'ampleur que le sentiment de liberté fait naître chez les gens.
Pendant ce long trajet, la jeune princesse se remémore les bons moments passés en famille, ainsi que les événements qui ont précédé le déménagement aux Tuileries. Ce qui permet à nous, lecteurs, d'avoir un aperçu de la vie quotidienne ainsi que le ressenti de chacun sur les actes passés.

J'ai beaucoup apprécié de découvrir cette jeune princesse, que Napoléon nommera plus tard "le seul homme de la famille". Elle a conscience de son rang, de son devoir et assimile de façon réfléchie la situation. Même si la peur la submerge, elle se force à tenir pour son jeune frère, ainsi que pour ses parents. Elle sait pertinemment ce qui l'attend s'ils se font prendre et elle commence à prendre conscience qu'il sera impossible de revenir en arrière. Elle ne comprend pas toujours les décisions prises par son père et s'indigne parfois de son manque d'autorité.
L'histoire se termine sur le retour de la famille à Paris et sur le sort qui semble inévitable désormais.
Pour continuer l'histoire, un petit dossier avec photos, nous dévoile le point final de la famille royale ainsi sur ce qui est advenu de Marie Thérèse.

En bref j'ai trouvé ce livre bien que court, 160 pages, assez passionnant, je suis une bonne cliente sur tout ce qui touche à L Histoire. Je pense que ce livre convient très bien pour un jeune public au niveau compréhension, les mots sont simples et l'écriture fluide. Il est un bon complément pour étoffer l'histoire de la Révolution.
Lien : http://le-coin-lecture-emili..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
My-Little-Anchor
16 mars 2017
1791: Une princesse en fuite est le deuxième roman que je lis dans le cadre du club des lecteurs Scrineo 2017. J'avais hésité à le prendre puisque c'est un roman très jeunesse et j'avais peur qu'il ne me plaise pas mais finalement le sujet me plaisait beaucoup trop pour passer à côté ! Quand je me suis penchée sur le résumé, j'ai tout de suite pensé au livre de Julie Grêde sur les + grands chagrins d'amour puisqu'il abordait les histoires du passé concernant de grandes personnes. du coup, j'ai eu envie de découvrir la vie de Marie-Thérèse alias Mousseline la sérieuse qui n'est pas autant connue qu'on le croit ! Résultat : j'ai beaucoup apprécié ce roman et si vous voulez savoir pourquoi, je vous laisse vous pencher sur la suite de cet article ! ;)
Dans ce roman, nous suivons Marie-Thérèse, la fille du roi Louis XVI et de Marie Antoinette, connue également sous le pseudo de Mousseline la sérieuse, dans une période plutôt compliquée et mouvementée.
En effet, on est au coeur de la révolution qui se veut menaçante. La famille royale n'est donc plus à l'abri des émeutes. Pour se protéger, elle décide de quitter Versailles en douce pour aller vers d'autres contrées. Malheureusement, ce n'est pas aussi simple pour eux de voyager incognito, même déguisés. Marie-Thérèse va se questionner tout au long du voyage notamment sur la condition des riches et des pauvres. Mais aussi sur les valeurs de sa famille, de la République, comprendre pourquoi le peuple se soulève contre son père : le roi.
1791 : une princesse en fuite est un roman jeunesse qui nous dévoile la vie mouvementée de la princesse à l'aube de la révolution. Un roman où L Histoire est mise en avant et où petit comme grand pourront découvrir la vie de Marie-Thérèse à un moment donné de sa vie et surtout à un moment important de notre ère.
J'ai trouvé ce roman très pédagogique car on apprend un pan de l'Histoire tout en s'évadant ! Ce n'est pas un sujet qui est forcément traité et reste donc encore très peu connu du public. J'ai trouvé ça très intéressant de s'intéresser à cette reine puisque l'on découvre un moment, une période du passé qui nous est totalement inconnu. On découvre que ce n'est pas forcément évident de vivre au sein d'une famille bourgeoise quand le peuple se soulève contre son roi.
De plus, j'imaginais très bien un parent lire cette histoire à son enfant car le style est délicieusement beau et fluide. C'est un roman à lire à haute voix !
Finalement, c'est un roman raconté du point de vue d'une enfant de 11 ans pour des lecteurs du même âge qui pourront tout autant s'évader que cette future reine au destin trafique !
Lien : http://my-little-anchor.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil04 mars 2017
C'est donc ça, la liberté ? Cette sensation grisante, ce souffle puissant qui vous envahit la poitrine et vous rendrait capable de toutes les audaces. Un instant, elle songe au peuple français sous les fenêtres de Versailles. "Liberté ! criait-il. Liberté !" Et elle comprend que ce mot de liberté dont on a abreuvé le peuple est de nature à vous enivrer. Il vous donne quelque chose qui ressemble au courage, quelque chose de puissant et d'invincible. Soudain, elle a le vertige. On dit que la liberté en marche ne s'arrête jamais. Jusqu'où mènera-t-elle le peuple français ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LineloLinelo17 mars 2017
La servante lui fait face, elles se regardent en silence. En se voyant si proches et pourtant si différentes, Marie-Thérèse s'interroge : quel mystérieux hasard décide de vous faire naître servante ou princesse ? Quelle puissance invisible préside aux destinées des hommes ? Parce qu'elle est née princesse, elle a connu le faste, l'opulence, la richesse quand d'autres souffraient de la faim et du froid. Parce qu'elle est née princesse, elle va peut-être mourir alors qu'elle n'a pas 13 ans...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LineloLinelo17 mars 2017
Les souverains se bercent de cette illusion. Ils sont persuadés que, pour reconquérir le royaume, il suffit de quitter Paris, de gagner la province encore imperméable aux idées révolutionnaires. C'est oublier que les idées voyagent, comme les hommes. Cela, Marie-Thérèse s'en est rendue compte en écoutant les voyageurs attablés. Mais elle n'ose pas détruire les espoirs de ses parents, quand bien même ceux-ci sont dangereux. D'ailleurs, tout le monde est content, et on est bientôt sauvés. Pourquoi irait-elle assombrir la joyeuse atmosphère qui règne dans la berline ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil04 mars 2017
Elle souffre de voir sa mère malheureuse et son père insulté. Mais tout de même, fuir, ce n'est pas digne d'un roi. En elle, un mélange de sang Bourbon et de sang Habsbourg bouillonne. Un roi sans royaume, qu'est-ce que c'est ? Et à quoi peut bien ressembler un royaume sans roi ? Est-ce que son père abandonnerait la France ?
Commenter  J’apprécie          00
Le_Comptoir_de_l_EcureuilLe_Comptoir_de_l_Ecureuil04 mars 2017
La comédie est drôle, comme on va s'amuser ! Marie-Thérèse sourit pour ne rien dissiper des illusions de son frère. Comment lui dire que la comédie risque de finir en tragédie ?
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : princesseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
879 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre