AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782081362468
250 pages
Éditeur : Flammarion (04/11/2015)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Comment et d'où viennent les idées ? La liberté créatrice a-t-elle besoin de contraintes ? Quel rôle jouent les rituels de chacun dans l'élaboration de la pensée ? Karol Beffa et Cédric Villani répondent à ces questions et bien d'autres dans un dialogue à bâtons rompus abordant la création dans leurs disciplines respectives, les mathématiques et la musique, qui partagent une longue histoire commune.Au fil de cette conversation, c'est un portrait de ces deux grands e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Gil5868
  17 juillet 2016
Un bon témoignage à 2 voix sur les différents stades de la création et de la créativité.
Belle synthèse entre la création musicale et la démonstration mathématique.
La création, c'est de l'énergie, du doute et de la curiosité.
Commenter  J’apprécie          40
Mysterfool
  23 mai 2019
Quand deux surdoués et touche-à-tout parlent de la création ; c'est un peu surréaliste mais quelque fois passionnant. Ils se sont connus à l'école normale supérieure et continuent à se suivre l'un l'autre quand leurs activités prolifiques leur en laissent le temps.




Commenter  J’apprécie          00
gloubik
  04 avril 2017
À lire... si vous aimez les biographies, les interviews, les essais sur l'art ou les mathématiques, les oeuvres à plusieurs mains.
Lien : http://sciences.gloubik.info..
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
gloubikgloubik   04 avril 2017
KB: Et s'il ne fait pas de grosses multiplications, que fait donc un mathématicien de ses journées ?

CV: D'abord, il évite les multiplications, parce que le plus souvent il est moyen, voire médiocre, en calcul. Le temps des grands mathématiciens calculateurs, comme Euler, Gauss ou Ramanujan, est révolu. Le mathématicien contemporain se concentre sur ce qui fait l'essence de son métier: le raisonnement. Il passe beaucoup de son temps à préparer des arguments, des preuves, des démonstrations, des théories, des hypothèses. On peut comparer un mathématicien à un avocat ou à un détective, qui prépare une plaidoirie ou une enquête. Il faut que tout s'enchaîne de manière parfaitement logique et fluide, pour entraîner l'adhésion. Un mathématicien est aussi un mécano des concepts. Ces concepts abstraits, il faut les manipuler comme des objets, les emboîter les uns sur les autres, les emmancher; les visser et les étirer: À la fin, cela doit démontrer ou prouver quelque chose. Le plus souvent. tout se joue dans l'articulation des concepts, qu'il s'agisse de modèles (qui font le lien entre une observation réelle et un objet mathématique), de théorèmes, ou encore d'algorithmes, qui permettent à un ordinateur de faire tel ou tel calcul.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Gil5868Gil5868   17 juillet 2016
Le mathématicien contemporain se concentre sur ce qui fait l'essence de son métier : Le raisonnement. Le savoir en mathématique ne peut être validé que par le raisonnement logique, pas par des expériences, si nombreuses soient elles.
Commenter  J’apprécie          30
Gil5868Gil5868   17 juillet 2016
La question qui se pose ici, c'est effectivement l'organisation de la vie et de l'environnement. Le moment et le lieu pour la création. On a besoin d'un certain cadre.
Commenter  J’apprécie          30
Gil5868Gil5868   17 juillet 2016
On apprend des maitres, mais on apprend aussi énormément des compagnons de route : camarade de classe, collègues.......c'est capital!
Commenter  J’apprécie          30
MysterfoolMysterfool   23 mai 2019
Toi, on peut mesurer l’utilité de ton travail de mathématicien, même en le quantifiant, apparemment, puisque tu disais que 16 % du PIB britannique dépend des mathématiques. Moi, l’utilité de mon travail de compositeur est difficile à quantifier.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Karol Beffa (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Karol Beffa
Pourquoi la musique de Mozart adoucit-elle les m?urs ? Nous fait aller mieux ? Nous donne le sentiment, parfois, d'être immortel ? Explications avec l'écrivain Philippe Sollers et le pianiste Karol Beffa.
Retrouvez la série "Philosopher avec Mozart" des Chemins de la Philosophie sur France Culture : https://www.franceculture.fr/emissions/series/philosopher-avec-mozart
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤16Karol Beffa7¤££¤6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
+ Lire la suite
autres livres classés : mathématiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Pas de sciences sans savoir (quiz complètement loufoque)

Présent - 1ère personne du pluriel :

Nous savons.
Nous savonnons (surtout à Marseille).

10 questions
321 lecteurs ont répondu
Thèmes : science , savoir , conjugaison , humourCréer un quiz sur ce livre