AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2841144585
Éditeur : Ramsay (30/11/-1)
Résumé :

Tandis que cinq cent mille jeunes Américains sont perdus dans le bourbier d'une guerre tragique au Viêtnam et que des dizaines de milliers ont choisi l'insoumission, cinq cent mille autres se rassemblent à Woodstock pour trois jours de paix, de musique et d'amour. L'été 1969 marque la fin d'une époque, sans doute la dernière étape de la longue marche des babyboomers, l'ultime fracture avec le silence de leurs parent... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
abitbol84
  24 février 2012
Très déçu par cet ouvrage rempli d'inexactitudes et d'oublis. Première chose qui fâche, l'auteur réduit la source du rock au seul blues et passe à la trappe la country (pourtant toute aussi importante si ce n'est plus). le deuxième souci est la subjectivité de l'auteur. Certes l'exercice est difficile quand l'on relate la période sixties américaine, mais il aurait pu éviter de faire passer les "flics" comme des sortes de SS tabassant gratuitement de pauvres hippies remplis d'amour.
Jean-Marc Bel dépeint les hippies comme des marginaux consommant de l'herbe et du LSD (l'image qu'on en a généralement). Il oublie les dommages faits par l'héroïne à l'époque (lire le magnifique "Oh Hippie Days" d'Alain Dister, qui nous montre une réalité toute autre). C'est tout le problème de ce livre qui cherche à faire croire que les sixties étaient une sorte d'utopie à la California Dreamin'. Sans doute pour cela que Bel s'arrête à Woodstock et non à Altamont, la piqure de rappel qui ramènera la génération Flower Power à la réalité.
Ajouter à cela des prises de position neuneus / démago (rayer la mention inutile) du style : "L'Etat fédéral dépense énormément dans les branches militaires et spatiales ce qui fait d'autant moins d'argent pour les écoles et les hôpitaux". Faut-il rappeler le contexte géopolitique pour le moins "tendu" de l'époque ?
Bref, des connaissances musicales se réduisant à 3 strophes de Dylan et un manque d'objectivité font que ce livre ne sera pas le compte rendu ultime de cette période extrêmement intéressante. Dommage...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
JCOates
  20 mars 2015
Jean-Marc Bel dresse dans ce livre documentaire le portrait d'une génération d'Américains, la génération des babyboomers. Alors que Kennedy devient le 35e président des États-Unis, donnant à la jeunesse un brin d'espoir pour l'avenir, le rock'n roll voit le jour avec Bill Haley, Chuck Berry et bien sûr Elvis Presley. C'est une description aussi bien historique, politique, sociale, que musicale de toute une décennie.
De la crise de Cuba, à la guerre du Vietnam, en passant par la lutte menée par Martin Luther King pour les droits civiques des Noirs, l'assassinat de celui-ci, mais aussi de Kennedy, les premiers hippies, le développement du LSD, etc. ; d'Elvis à Jimmy Hendrix jouant The Star Spangled Banner au festival de Woodstock, sans oublier l'artiste majeur de cette décennie, Bob Dylan, l'auteur construit son livre, en établissant des parallèles entre l'évolution politique et sociale et l'évolution musicale et culturelle (c'est également l'époque de Kerouac et Ginsberg notamment). le rock'n roll qui faisait enragés les adultes et parents devient ultra-populaire, tandis que naissent d'autres courants musicaux, jusqu'à la folk, menée, entre autres, par Bob Dylan et Joan Baez, donnant des hymnes aux étudiants, jeunes et marginaux en lutte contre la politique américaine, notamment la politique étrangère. Viendront ensuite le rock anglais des Beatles et le rock psychédélique de Jefferson Airplane et Jimmy Hendrix. le dernier chapitre se clôt sur l'organisation et le déroulement du Woodstock Music and Art Fair.

L'auteur parvient à retracer une décennie aussi riche politiquement que musicalement sans perdre le lecteur. Certains sujets sont évidemment traités plus rapidement que d'autres, l'auteur attendant du lecteur une certaine connaissance de l'époque et des références culturelles. C'est un livre que je recommande car il dresse un panorama assez complet, même si certains pourront regretter une trop grande subjectivité de l'auteur sur certains sujets politiques ou sociaux. Ce n'est pas un essai sur Woodstock, mais plus un documentaire qui nous entraîne avec bonheur sur le chemin du festival, après nous avoir replacés dans le contexte d'une époque.
Lien : https://cafeantidote.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
bohanonbohanon   11 mai 2013
Entre juillet 1954 et novembre 1955,Sam Phillips enregistre et sort cinq singles,les fameuses Sun Sessions sur son label Sun; les deux derniers culminent au numéro 10 et au numéro 1,mais seulement des "charts" country.La réputation d'Elvis commence a déborder les frontières du Deep South,mais c'est Bill Haley qui,le 9 juillet 1955,propulse le rock en tete du Billboard,revendiquant toute sa vie,avec la meme obstination que Allan Freed,le titre envié de "père du Rock'n'Roll".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Pentaquiz : on recherche le cinquième terme

Afrique, Amérique, Asie, Europe, ...

Basson
le chien Dagobert
Le Deutéronome
Jean Valjean
New York
Océanie
Rimski-Korsakov
Russie

16 questions
385 lecteurs ont répondu
Thèmes : anatomie , bande dessinée , géographie , géopolitique , littérature , musique , société , sport , zoologieCréer un quiz sur ce livre