AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Magali Bonniol (Illustrateur)
EAN : 9782211073271
25 pages
L'Ecole des loisirs (07/11/2003)
4.17/5   233 notes
Résumé :
Quand il était petit, Pierre ne voulait pas manger sa soupe. "Tu sais ce qui arrive aux petits garçons qui ne veulent pas manger leur soupe ?" lui disait son père, "Eh bien, à minuit, la sorcière Cornebidouille vient les voir dans leur chambre, et elle leur fait tellement peur que le lendemain, non seulement ils mangent leur soupe, mais ils avalent la soupière avec."Pierre s’en fichait. Il ne croyait pas aux sorcières. Mais il faut admettre que son père avait raison... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (48) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 233 notes

Andromeda06
  28 septembre 2022
Votre enfant fait des histoires à table ? C'est tous les jours la galère pour qu'il avale sa soupe ? Ne cherchez plus la solution, elle est toute trouvée : racontez-lui la légende de Cornebidouille ! Vous ne la connaissez pas ? Et bien la voici, racontée par le papa de Pierre :
« Et tu sais ce qui arrive aux petits garçons qui ne veulent pas manger leur soupe ? Eh bien, à minuit, la sorcière Cornebidouille vient les voir dans leur chambre et elle leur fait tellement peur que le lendemain, non seulement ils mangent leur soupe, mais ils avalent la soupière avec. »
Alors là, c'est sûr que votre enfant fera beaucoup beaucoup moins d'histoires pour avaler sa soupe ! Enfin... sauf si c'est une tête de mule qui a réponse à tout comme le petit Pierre... Dans ce cas, c'est mort, dommage pour vous !
Et pourtant, Cornebidouille, elle est effrayante : elle est laide, elle sent mauvais et elle a du poil au menton. de quoi en faire peur à plus d'un ! Mais Pierre est bien trop malin et effronté pour se laisser faire par cette sorcière affreuse sortie de son armoire. Elle peut bien l'insulter ("moustique à lunettes", "crotte de fourmi"), Pierre est plein de réparties ("vous avez un gros bidon et le nez en tire-bouchon", "vous sentez le gruyère et le vieux camembert", vous avez un gros derrière, une langue de vieille vipère et le nez plein de vers de terre"). Elle peut bien grandir et grossir de colère jusqu'à atteindre les nuages, Pierre usera de malice pour s'en débarrasser.
Au final, on termine l'histoire avec une sorcière minuscule jetée dans les WC et un petit garçon qui refuse encore de manger sa soupe !
Ce livre, mon fils le connaît par coeur, tellement je lui ai lu et relu. Il en arrive même à sortir les répliques avant moi et en rigole à l'avance. C'est plein d'humour et de répliques cinglantes rigolotes. Et quand on y met le ton, c'est encore plus de fous rires.
Le petit Pierre plaît : il désobéit, il est têtu, il répond, il insulte. Mais il est aussi plein de courage et de ruse. Et il gagne à la fin : il arrive à se débarrasser de Cornebidouille et refuse toujours de manger sa soupe.
Un album jeunesse très fun, pour faire rire les petits comme les grands. À mettre entre toutes les mains ! Éclats de rire assurés !
Les suites, au nombre de quatre à ce jour, sont tout aussi excellentes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5715
Ptitgateau
  21 mars 2021
Vous cherchez un livre jeunesse à offrir à un enfant ? Plus besoin d'y réfléchir : Cornebidouille : succès garanti auprès de nos têtes blondes de 5 à 9 ans (ou plus car personnellement, je m'éclate bien en le lisant à mes CP).
Tout est venu du petit Pierre qui ne veut pas manger sa soupe au désespoir de sa maman et malgré les menaces de son papa qui affirme que les sorcières viennent faire peur aux enfants qui ne mangent pas leur soupe, le soir, dans leur chambre... Mais rien à faire ! Pierre ne veut toujours pas manger sa soupe !
Alors, ça ne loupe pas, on aperçoit l'ombre d'une grosse sorcière laide qui arrive dans la chambre. Mais Pierre le téméraire n'a pas peur, et il brave la méchante Cornebidouille. Oh l'insolent et rusé petit Pierre ! Oh la grosse méchante et stupide Cornebidouille !
Des dialogues à faire hurler de rire l'auditoire qui ne manquera pas d'en redemander, heureusement, il y a plusieurs tomes,
de belles illustrations colorées, comiques et parlantes, et de quoi s'amuser comme des fous quand on est l'adulte qui lit, car cela peut se faire de façon très théâtrale !
A posséder d'urgence dans sa collection d'albums jeunesse !
Lien : https://1001ptitgateau.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          492
milamirage
  20 octobre 2012
Pierre est un petit garçon qui n'aime pas la soupe, mais alors, pas du tout ! Et ce n'est quand même pas parce que son père le menace avec l'arrivée dans sa chambre, en pleine nuit, de la sorcière Cornebidouille qu'il va finir son assiette ! Ah ça non alors ! D'ailleurs, il ne croit pas aux sorcières, mais vraiment, pas du tout... Et pourtant, alors qu'une fois de plus il est allé se coucher le ventre vide, la porte de son armoire s'entrouvre avec un grincement terrible... et Cornebidouille pénètre dans la pièce, menaçante et arrogante. de quoi, vous en conviendrez, déstabiliser n'importe quel enfant au caractère bien trempé ! N'importe quel enfant... oui, mais Pierre est-il n'importe quel enfant ???
Mon avis : Cet album au format à l'italienne de 25 X 30 centimètres ne vous permet pas de rebrousser votre chemin à partir du moment où votre regard s'est posé sur lui. Peut-être est-ce dû à cette impressionnante sorcière en forme de soupière vert pommes (peut-être devrais-je plutôt dire vert velouté de poireaux…), vous savez, de ces volumineuses soupières qu'on a connues chez nos grands-mères. Cornebidouille, c'est son nom, occupe presque toute la première de couverture et plus impressionnante, il n'y a pas… Mais attendez voir… ce petit garçon en pyjama rayé rouge et noir qui se tient à ses pieds en serrant contre lui son doudou lapin a un tel regard derrière ses lunettes rondes qu'il y est très probablement pour quelque chose aussi… quoi qu'il en soit, les dés sont jetés, cette histoire, on veut la lire… Pascal, ah non, c'est Pierre, n'aime pas la soupe, au grand désarroi de ses parents et grands-parents ; il le dit haut et fort et refuse de la manger. Cornebidouille peut bien venir, il en fera son affaire ! Elle a beau gagner en taille et en forme chaque fois que Pierre affirme son indifférence à ce qu'elle est, il finira par s'en débarrasser en utilisant la ruse. Définitivement ? Ça, c'est une autre histoire… le récit est truffé d'humour, plein de ces expressions très imagées qui régalent mes petits auditeurs (petit morveux, loustics, moustique à lunettes, crotte de fourmi…). Ils adoreront aussi la chute, que je ne vous révèlerai pas, (ah, vous voulez un indice… disons qu'elle peut faire penser à celles du Niagara…). Les illustrations portent très bien le récit et en rajoutent une louche (mais non, pas de soupe, de drôlerie !). Certaines sont en pleine page, voire même en double pages, d'autres sont deux ou trois planches par page. Les personnages sont très expressifs et la malice de Pierre nous saute aux yeux et nous ravit. Bientôt la période d'Halloween, ce qui équivaut pour moi à des animations sur les sorcières, c'est incontournable tous les ans… Et bien, mon choix est fait avec ce livre… qui pourrait se suffire à lui-même, sauf que… promis, vous en saurez plus dans quelques jours…
Public : à partir de quatre – cinq ans.
Si vous voulez aller sur le site de l'auteur, Pierre Bertrand, vous pouvez suivre cette adresse :
http://www.mondoral.org/-Pierre-BERTRAND-Conteur-Auteur-.html
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Palmyre
  26 octobre 2013
Elle est laide,
Elle ne sent pas bon,
Elle a du poil au menton,
Cornebidouille est son nom.
C'est une sorcière qui vient la nuit dans la chambre des enfants qui n'ont pas mangé leur soupe au dîner. Pierre, un petit garçon s'en moque et va la défier jusqu'à ce qu'elle s'attaque à son doudou. Pierre arrivera-t-il à se débarrasser de cette encombrante sorcière?
Ce livre est un succès auprès des enfants qui s'amusent à reprendre en choeur les répliques répétitives du texte. Pierre Bertrand et Magali Bonniol ont réussi un coup de maître en créant ces deux personnages et pour notre plus grand plaisir, il y a une suite: "La vengeance de Cornebidouille" et "Cornebidouille contre Cornebidouille".
Commenter  J’apprécie          251
paroles
  05 octobre 2014
Quel bon week end avons-nous (Théo et moi) passé avec Cornebidouille la sorcière ! Nous avons lu et relu ses aventures avec le petit Pierre qui ne s'en laisse pas conter.
Il ne veut pas manger sa soupe. On le menace de la venue de Cornebidouille. Qu'importe ! Car qui sera le plus malin des deux ?
Je me suis délectée à prendre une drôle de voix pour jouer la sorcière. Pour faire peur au petit Théo. Oui un petit peu, je l'avoue. Car qui était le plus malin des deux ? Sur ce coup là, ce fut moi car ainsi Théo se serrait bien contre moi. Ah la vilaine sorcière !
Commenter  J’apprécie          252

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
milamiragemilamirage   19 octobre 2012
" Et tu sais ce qui arrive aux petits garçons
qui ne veulent pas manger leur soupe ? "
" Nan, j'sais pas ! "
" Et bien, à minuit, la sorcière Cornebidouille
vient les voir dans leur chambre et elle leur fait
tellement peur que le lendemain,
non seulement ils mangent leur soupe,
mais ils avalent la soupière avec. "
" M'en fiche, j'y crois pas aux sorcières !"
Commenter  J’apprécie          180
Andromeda06Andromeda06   25 septembre 2022
– Alors, crotte de fourmi, est-ce que je te fais peur ?
– Nan, mais vous avez un gros derrière !
– Comment ?
– Une langue de vieille vipère !
– Comment ?
– Le nez plein de vers de terre !
– COMMENT ?
Commenter  J’apprécie          210
milamiragemilamirage   20 octobre 2012
" Alors, crotte de fourmi, est-ce que je te fais peur ? "
" Nan, mais vous avez un gros derrière ! "
" Comment ? "
" Une langue de vipère ! "
" CoMmEnT ? "
" Le nez plein de vers de terre ! "
" COMMENT ? "
Alors là, Cornebidouille
est devenue complètement
cramoisie.
Commenter  J’apprécie          120
parolesparoles   06 octobre 2014
- Alors comme ça, petit morveux, on ne veut pas manger sa soupe ?
- Nan, j'veux pas
- Et tu sais ce que je leur fais, moi, aux loustics dans ton genre ?
Commenter  J’apprécie          120
alicejoalicejo   05 janvier 2011
Elle était laide, elle ne sentait pas bon, elle avait du poil au menton. Cornebidouille était son nom.
Commenter  J’apprécie          80

Videos de Pierre Bertrand (II) (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pierre Bertrand (II)
livraginarium: gloups! j'ai avalé cornebidouille! (4/4)
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
18442 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre