AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782264046765
432 pages
Éditeur : 10-18 (19/02/2009)
3.58/5   60 notes
Résumé :
Etrange personnage que le docteur Simon Bloomberg ! Dans son hôtel particulier de la rue Mazarine à la façade presque aveugle, conçu comme une pyramide égyptienne, cet aliéniste au regard pénétrant et à la réputation sulfureuse traite ses patients selon des méthodes avant-gardistes qui font scandale. Lorsque la jeune Anglaise Sarah Englewood entre à son service, elle tombe immédiatement sous le charme de ce scientifique hors du commun, fascinée par le mystère qui l'... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
3,58

sur 60 notes
5
8 avis
4
7 avis
3
4 avis
2
2 avis
1
0 avis

LePamplemousse
  23 mai 2020
Simon Bloomsberg est un médecin aliéniste et c'est le protagoniste principal de cette série de romans historiques et policiers qui se passe à la fin du XIXème siècle.
Ce premier tome de la trilogie est captivant.
On y fait la connaissance de plusieurs personnages atypiques, que ce soit Ulysse un colosse un peu simplet, Elzbieta la femme égyptologue de l'aliéniste, un duo de policiers dont l'un boit trop et l'autre se prend pour un mannequin, une jeune gouvernante curieuse…
Il sera question de personnes disparues, d'un cadavre volé, d'une maison étrange, d'un couple de singes plutôt dangereux, de séances de spiritisme, de légendes anciennes….
L'auteur nous emmène visiter Paris, l'exposition universelle mais aussi l'hôpital de la Pitié Salpêtrière et la clinique Sainte Anne où les aliénés étaient enfermés plutôt que soignés.
J'ai beaucoup aimé ce mélange de mystères inexpliqués et d'enquêtes policières classiques, les personnages sont attachants et le Paris de l'époque très bien décrit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
Didili
  16 décembre 2013
Livre dédicacé à la fête du livre de Sainté édition 2011. C'est là que je me dis que ma PAL est encore longue !
J'avais envie de plonger dans ce livre pour :
- L'époque : la fin du 19ème,
- La ville : Paris
- Un personnage qui est aliéniste : Simon Bloomberg.
"Premier pas dans l'antre de Barbe Bleue" j'ai à l'instar de Sarah découvert le personnage de Bloomberg à l'intérieur de sa maison, véritable "personnage" du livre !
J'ai apprécié la description des personnages de cette histoire et de cette maison.
Ils sont nombreux ces personnages : Il y a Sarah, justement, la jeune anglaise qui va essayer de découvrir la vérité sur la mystérieuse absence de la femme de son patron Simon Bloomberg.
Il y a les bonnes de la maison et un homme à tout faire et patient de l'aliéniste : Ulysse
Il y a aussi des policiers Léonce Desnoyers et Raoul Mesnard qui forment un tandem assez sympathique.
Il y a aussi Gaëtan de Saint Monastier, jeune homme séduisant qui semble jouer un double jeu ....
En clair toute une galerie de personnages assez bien campés.
Néanmoins j'ai eu peine à un moment à lire ce livre car je trouvais que l'intrigue n'avançait pas, ou du moins pas assez vite. Il est vrai que Bizien a très certainement voulu camper ses personnages récurrents puisque ce titre est le tome 1 d'une série. J'espère que l'on retrouvera le tandem de flics Desnoyers et Mesnard dans les autres tomes, car ce sont presque eux qui m'ont le plus intéressée !
Ce n'est qu'à la 410 ème page sur 430 que l'intrigue est dénouée, avec l'arrivée d'un personnage totalement inconnu de nous les lecteurs ! ( du moins presque ... Il est évoqué mais la ficelle est un peu fine ) !!!! J'en ai été toute déçue et j'aurais même préféré ...
Enfin bref je ne peux le dire sans dévoiler, ce que vous lecteurs, mettrez 410 pages à découvrir.
En résumé, une lecture avec une chouette galerie de personnages
mais une intrigue un peu capillotractée et surtout arrivant un peu tard
dans le déroulement de l'histoire.
Je ne sais si je lirais la suite...
Et vous l'avez-vous lu ?
Merci à Jean-Luc Bizien pour sa gentille dédicace !
Lien : http://imagimots.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Jardinssecrets
  17 août 2020
C'est en chinant à droite à gauche que je suis tombé sur ce roman il y a quelques semaines par hasard.
C'est le premier tome d'une trilogie.
Dès le premier chapitre, l'auteur nous fait pénétrer dans un Paris angoissant. Simon Bloomberg est un médecin aliéniste et c'est le protagoniste principal de cette série historique et policière qui se déroule à Paris à la fin du XIXème siècle. L'exposition universelle, l'hôpital de la Pitié Salpêtrière et la clinique Sainte Anne où les aliénés y étaient enfermés plus que soignés.
Les chapitres sont courts et se terminent régulièrement par un rebondissement, suscitant un intérêt grandissant au fur et à mesure de ma lecture, accentuant de même le suspense du récit. Jean-Luc Bizien nous plonge dans un Paris en plein essor, où l'étude des traitements des maladies mentales était encore à ses balbutiements…
Simon Bloomberg, l'aliéniste est un homme plein de secrets. le couple qu'il forme avec Sarah Englewood, sa gouvernante, est des plus attachant. Ulysse est un colosse un peu simplet mais gare à ceux qui se frotteraient à lui ! Elzbieta, la femme de Simon Bloomberg, est égyptologue et se trouve au milieu de toutes les énigmes et un “drôle” de duo de policiers qui cherche à résoudre cette étrange enquête. La maison des Bloomberg joue elle aussi un rôle très important dans le récit. Avec son imposante présence et son atmosphère pleine de secrets… C'est un véritable musée dédié à l'Égypte.
Il sera aussi question de personnes disparues, d'un cadavre volé, de séances de spiritisme, de légendes anciennes…
J'ai eu beaucoup de plaisir dans ma lecture, dont Jean-Luc ne dévoilera l'intrigue qu'à la toute fin, faisant ainsi un excellent polar sur trame historique fouillée et toute en finesse, avec des personnages attachants et surtout un scénario très original !
J'ai aimé aussi ce mélange de mystères inexpliqués et d'enquêtes policières, le Paris de l'époque est superbement bien retranscrit.
Merci Jean-Luc pour ce très bon roman et pour les personnalités intéressantes et très diverses des protagonistes, tous très attachant.
Il ne me reste plus qu'une chose à faire.
Essayer de trouver, et lire la suite des aventures du Dr. Bloomberg dans cette “Cour des Miracles” !
÷÷÷÷÷÷÷
Extraits :
« - Je ne serais pas surpris outre mesure d'apprendre un jour qu'elle milite pour la construction d'un pyramide en plein Palais du Louvre !
L'image était fort cocasse et Sarah en rit de bon coeur - une pyramide élevée au coeur du château, voilà qui relevait de la fantaisie ! »
…/…
« À l'extrémité de la pièce, un bureau repose, comme une baleine encore hébétée de sentir sous son ventre le contacte râpeux du sable. Un chandelier à sept branches l'illumine. Ses fumerolles hésitent, s'éloignent, titubent, puis plongent vers la voûte en s'accouplant furtivement avant de disparaître. La chaleur des flammes vient souligner le travail exquis du bois, la préciosité du sous-main de cuir.
Il n'y a rien sur ce bureau, ou presque.
Un encrier de cristal, où s'enfonce avec régularité une plume finement taillée. Et le chandelier, au pied duquel la cire inflige au cuir ses baisers cruels.
On n'entend rien dans la pièce, ou presque.
Soudain, il trace un rapide croquis, au trait fulgurant. Sa main entreprend alors un curieux ballet au-dessus du carnet. le dessin apparaît, c'est un profil d'oiseau, une barque, un oeil…
Satisfait, l'homme contemple son oeuvre. Sa respiration s'est accélérée, tandis qu'il rédige à la hâte les dernières lignes… »
Lien : http://leressentidejeanpaul...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Grifferouge
  14 novembre 2012
Immersion totale dans le quartier Saint Michel à Paris en cette fin de XIXe siècle. On retrouve les personnages typiques qui font l'imaginaire de ce quartier parisien, et ça, c'est plutôt sympathique et dépaysant. Quant à l'intrigue, elle passe véritablement au second plan tant l'auteur s'attache à nous décrire les personnages de cette histoire. Est-ce qu'on peut dire que c'est dommage? Je ne sais pas tant les personnages proposés sont différents les uns des autres. L'héroïne, Miss Englewood est touchante et au premier abord semble particulièrement policée, pour se révéler être pleine d'audace au fur et à mesure de la lecture. le Dr Bloomberg, l'aliéniste, demeure terriblement secret et donc intriguant. Autour d'eux gravite une galerie de personnages hétéroclites: des policiers gouailleurs, des scientifiques imbus et sérieux, des domestiques attachants pour la plupart. Là, vous me dites, bon, plein de personnages différents c'est bien mais l'intrigue alors! Quand on lit la quatrième de couverture, on se dit "Chouette, plein de mystères en perspectives". Et bien, sur les quatre-cents et quelques pages du livre, le lecteur n'en entend pas particulièrement parler. Seule la dernière centaine de pages s'occupent de résoudre l'enquête. Et pour tout dire, le lecteur tombe des nues quand il apprend qui est l'investigateur de cette série de faits macabres. Je pense que Jean-Luc Bizien s'est attaché à mettre en place ses personnages dans cette histoire pour développer clairement une intrigue plus soutenue dans une suite. Réellement, je me laisserai tenter par une prochaine histoire ne serait-ce que pour retrouver ces personnages qui valent le détour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chevalierortega33
  02 mai 2020
Plongée dans le Paris des années 80, oui mais 1888 pour être précis. L'éditeur annonce le tome 1 d'une trilogie. J'ai déjà lu de cet auteur la trilogie de Seth Ballahan qui s'est vue augmentée d'un quatrième volume : ça y est je suis prête à enchainer…
Avec un petit côté suranné dû au ton et à l'exotisme d'une époque d'avant la police scientifique, d'avant les téléphones portables, internet et la géolocalisation, et qui n'a d'autre choix qu'un retour aux fondamentaux de la nature humaine, le hasard et l'intuition, faisons donc connaissance avec un aliéniste comme on disait des psychiatres de l'époque. Simon Bloomberg, dominant ou dominé, va se trouver au coeur d'une enquête liée à la disparition de son épouse, la défenestration d'une espèce de gigolo et ce que l'on qualifierait de nos jours de meurtres ou du moins de disparitions en série. Des réunions occultes de ce qui pourrait être une secte à la recherche de l'immortalité ont été initiées semble-t-il par son égyptologue d'épouse. Elle manque cruellement à notre aliéniste, du moins c'est ce qu'il fait penser à son entourage. La présence d'Elzbieta semble encore palpable dans leur maison qu'elle a fait construire en forme de pyramide et dotée d'une cage renfermant bien des secrets ! Cependant Simon est le suspect n°1 de sa disparition …
La narration suit alternativement un duo de policiers, Sarah la toute nouvelle gouvernante, Simon ou ses collègues aliénistes hospitaliers, Ulysse l'ancien malade. L'enquête se déroule précisément et logiquement jusqu'à l'ultime rebondissement, emportant le lecteur dans une ambiance d'un autre temps, un Paris où les clivages sociaux sont déjà présents mais cependant encore bien insouciant, un Paris contemporain d'Alphonse Bertillon père de la police scientifique, après qui plus rien ne sera pareil !
J'ai passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome, en découvrant une situation surprenante et des personnages attachants. Ceux qui auront survécus, sûre, je les retrouverais prochainement.
Lien : https://collectifpolar.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
collectifpolarcollectifpolar   01 mai 2021
À l’extrémité de la pièce, un bureau repose, comme une baleine encore hébétée de sentir sous son ventre le contacte râpeux du sable. Un chandelier à sept branches l’illumine. Ses fumerolles hésitent, s’éloignent, titubent, puis plongent vers la voûte en s’accouplant furtivement avant de disparaître. La chaleur des flammes vient souligner le travail exquis du bois, la préciosité du sous-main de cuir. Il n’y a rien sur ce bureau, ou presque. Un encrier de cristal, où s’enfonce avec régularité une plume finement taillée. Et le chandelier, au pied duquel la cire inflige au cuir ses baisers cruels. On n’entend rien dans la pièce, ou presque. Soudain, il trace un rapide croquis, au trait fulgurant. Sa main entreprend alors un curieux ballet au-dessus du carnet. Le dessin apparaît, c’est un profil d’oiseau, une barque, un œil… Satisfait, l’homme contemple son œuvre. Sa respiration s’est accélérée, tandis qu’il rédige à la hâte les dernières lignes…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   01 mai 2021
Paris est un océan de goudron ce soir.

Au cœur des ténèbres, la Seine s’étire paresseusement, reptile ventru à la formidable musculature. En cette morne soirée, Paris ne vit plus, Paris s’est éteint. Quelques épaves, l’esprit engourdi par l’absinthe ou la drogue, hantent encore ses ruelles. Les plus chanceux atteindront leur domicile sans heurts. Les autres tomberont sous les coups des crocheteurs, ou seront happés par les roues d’un fiacre jaillissant de nulle part. Des chiens trop maigres les regardent passer. Leurs yeux chassieux s’interrogent un instant : faudra-t-il disputer le territoire, défendre les déchets trouvés sur les pavés luisants ? Mais déjà les danseurs de l’aube s’éloignent. Leurs pieds lourds battent le pavé. L’écho va s’amenuisant. Le calme et le silence retombent.
L’ombre est de nouveau maîtresse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   01 mai 2021
Quelque part au milieu des toits, une étincelle persiste. Son halo pâle révèle le vasistas clos d’une pièce mansardée, étroite et longue. Un réduit fleurant la négligence et la solitude. Sur les lattes fatiguées, qui n’ont pas connu la caresse de la cire depuis des lustres, un matelas est posé. Un large coffre de bois, semblable à ceux qui envahissaient les cabines des capitaines corsaires, déverse des vêtements froissés. C’est un capharnaüm chamarré, où de tristes fripes côtoient des habits de spectacle aux couleurs violentes. Les draps défaits de la couche, maculés de larges traces de sueur, auxquelles viennent s’ajouter les témoignages en fleurs rêches sur la toile de plaisirs vécus sous ces combles malodorants, accentuent l’arrière-goût de lassitude planant sur les lieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolarcollectifpolar   01 mai 2021
La jeune femme était partagée entre le rire nerveux et la consternation. Cette idée n’était pas si folle, à bien y réfléchir : la maison était une espèce de refuge aveugle, un cercueil de pierre. Quel secret renfermait-il ? Quelle terrible malédiction nécessitait autant de précautions ? Qui donc trouvait refuge derrière ces fenêtres contrefaites ?
« Cesse de divaguer, ma fille, pensa Sarah. Tu es fatiguée. Encore un effort et tu auras peut-être du travail – et un nouveau toit ! – dès ce soir. »
Elle s’arrêta devant la porte. L’édifice la dominait, semblable à un géant penché au-dessus d’elle. Il s’en dégageait une impression de malaise inexplicable. Une sourde menace semblait suinter de ses murs
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
chevalierortega33chevalierortega33   02 mai 2020
La lumière révéla le cortège de figurines démoniaques qui encombraient murs et étagères. L’égyptologue en avait collecté des dizaines, qu’elle entassait à loisir dans la maison. Les monstres avaient pris possession des lieux. Ils jaillissaient des murs, couraient sur les plateaux de la bibliothèque, épiant les visiteurs. Ici, les créatures étaient de tailles moins imposantes que celles du rez-de-chaussée. Pourtant, à bien les regarder, les gardiens de l’antre d’Elzbiéta étaient de loin les plus abominables. C’était à croire que la maîtresse des lieux s’était attachée à graduer l’horreur et que l’on n’accédait à son bureau qu’après avoir surmonté l’épreuve du couloir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Jean-Luc Bizien (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Luc Bizien
Retrouvez vos "Live Books" du treizième numéro saison 2 de Gérard Part En Live ici :
La nef des fous de Richard Paul Russo, Pascal Casolari, et al. aux éditions Pocket https://www.lagriffenoire.com/96688-sci-fi-la-nef-des-fous.html
Katana, I : Vent rouge: Katana I de Jean-Luc Bizien aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/60897-sci-fi-vent-rouge.html
L'évangile des ténèbres de Jean-Luc Bizien aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/5593-poche-l-evangile-des-tenebres-poche.html
La frontière des ténèbres de Jean-Luc Bizien aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/62849-divers-polar-la-trilogie-des-tenebres-la-frontiere-des-tenebres-vol2.html
Le berceau des Ténèbres de Jean-Luc Bizien aux éditions Toucan https://www.lagriffenoire.com/62848-divers-polar-la-trilogie-des-tenebres-le-berceau-des-tenebres-vol3.html
Clementine Churchill : La femme du Lion de Philippe Alexandre et Béatrix de L'Aulnoit aux éditions Tallandier https://www.lagriffenoire.com/143883-encyclopedie-clementine-churchill---la-femme-du-lion.html
La dynastie des Forsyte 1: le propriétaire de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124451-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-1---le-proprietaire.html
La dynastie des Forsyte 2: Aux aguets de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124112-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-2---aux-aguets.html
La dynastie des Forsyte 3: A louer de John Galsworthy aux éditions Archipoche https://www.lagriffenoire.com/124113-divers-litterature-la-dynastie-des-forsyte-3---a-louer.html
Nancy Mitford - La dame de la rue Monsieur de Jean-noel Liaut aux éditions Allary https://www.lagriffenoire.com/142052-divers-litterature-nancy-mitford---la-dame-de-la-rue-monsieur.html
Isola - Tome 1 de Fletcher Brenden, Kerschl Karl aux éditions Urban Comics 9791026830351
Le lambeau - Prix Femina 2018 de Philippe Lançon aux éditions Gallimard https://www.lagriffenoire.com/109311-poche-le-lambeau.html
Le fil de nos vies brisées de Cecile Hennion aux éditions Anne Carrière https://www.lagriffenoire.com/141532-livres-preparation-ecole-public-le-fil-de-nos-vies-brisees.html
Les Déracinés de Catherine Bardon aux éditions https://www.lagriffenoire.com/143497-divers-litterature-les-deracines.html
Je dirai malgré tout que cette vie fut belle de Jean d'Ormesson aux éditions Folio https://www.lagri
+ Lire la suite
autres livres classés : aliénisteVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2193 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..