AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782264047946
288 pages
Éditeur : 10-18 (01/04/2010)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 22 notes)
Résumé :
En novembre 1936, Andrew Singleton et James Trelawney reçoivent à leur domicile la visite de la belle et mélancolique Alice Grey. Depuis près d'une semaine, le fiancé de la jeune femme, Frederic Beckford, entomologiste au British Museum, a disparu sans laisser de traces. Craignant qu'un malheur ne soit arrivé, Miss Grey implore les détectives de lui venir en aide. Seul indice : un entrefilet relatant un accident survenu en pleine nuit entre un taxi et un fauve en li... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
umezzu
  22 juin 2020
En 1936, deux détectives amateurs, Andrew Singleton et James Trelawney, partent à la recherche d'un entomologiste disparu. Leurs investigations les amènent à interroger un chauffeur de taxi qui prétend avoir heurté un animal étrange, une sorte de grand chat avec des dents pointues. Frederic Beckford, l'entomologiste, avait juste avant sa disparition demandé à ce chauffeur de taxi de l'accompagner au British Museum pour identifier la bête. Manifestement il s'agit d'un Machaidorus, le félin aux dents de sabre… disparu il y a vingt mille ans.
Quatrième ouvrage d'une série, ce petit policier fantastique assume pleinement ses sources. L'auteur rappelle le niveau des connaissances en paléontologie dans les années trente (qui sont aussi celles où le public britannique s'est passionné pour le monstre du Loch Ness). Il rend un hommage à Conan Doyle et tout particulièrement au Monde perdu. Tout dans ce récit s'inscrit dans la lignée des aventures du professeur Challenger.
Le côté un peu suranné de l'Angleterre des années trente est plaisant. La naïveté et l'enthousiasme des héros font un peu sourire : on est dans l'ouvrage de détente, parfois un peu trop « facile » et « gentillet ». Il ne faut attendre de ce récit une réelle intrigue policière : on nage dans le fantastique à l'anglaise, avec tous les clichés qui vont avec, mais qui réjouissent aussi le lecteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
LePamplemousse
  19 mars 2014
Ouah, excellent ! Je viens de refermer ce petit roman et j'en suis ravie.
J'avais déjà lu un autre titre du même auteur dans lequel on faisait la connaissance de deux jeunes hommes, apprentis détectives.
Dans cet opus, on les retrouve avec plaisir et ils doivent aider une jeune femme à retrouver son fiançé disparu, alors que des évènements étranges ont lieu en plein Londres.
Fabrice Bourland est visiblement un grand fan de Conan Doyle et cela se ressent aussi bien dans le style ancien et très travaillé de l'écriture que dans l'histoire.
Il nous avait déjà montré dans " le fantôme de Backer Street" qu'il adorait les romans consacrés à Sherlock Holmes, ici, il rend hommage à un autre livre du grand Conan Doyle : "Le monde perdu".
Je me suis régalée avec cette lecture qui allie une vraie qualité d'écriture , une histoire qui tient la route, des pointes d'humour et plein de rebondissements et tout ça, grâce à un auteur français.
Mr Bourland, si l'occasion se présente un jour, je serais enchantée de vous rencontrer ! (eh, on peut rêver, hein...!)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
bina
  23 novembre 2012
Entre le monde perdu (de Sir Arthur Conan Doyle) et Adèle Blansec (Tardi) dans une histoire avec un ptérodactyle, Fabrice Bourland nous plonge dans le Londres des années 1930 où survit un chat à dent de sabre, un ancêtre des hommes (un pithécanthrope), un ptérodactyle à l'allure de démon et un savant fou handicapé.
James Trelawney et Andrew Singleton vont en voir de toutes les couleurs lorsque Miss Grey vient les solliciter suite à la disparition de son fiancé deux semaines plus tôt.
En remontant à l'origine de cette disparition, nos deux détectives ‘'dégringolent'' l'échelle de l'évolution'' (p170) pour retrouver l'homme primitif. En effet, certains scientifiques s'interrogent sur la présence d'anomalies zoologiques, cachées au grand public.
Nous voilà directement plongé dans les écrits de Conan Doyle, qui trouve à travers l'expédition du Professeur Challenger, un plateau coupé du monde où survivent des espèces préhistoriques. Ces animaux étant présent sur la terre dans les années 1930 (selon certains ‘'savants''), comment peuvent-ils se retrouver au coeur de Londres, le long de la ligne de chemin de fer de Brighton ?
Fabrice Bourland à nouveau avec délice dans le surnaturel à la recherche de personnes disparues. Trelawney et Singleton ont bien failli subir le même sort peu enviable de finir dans le bec d'un ptérodactyle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
athena1
  18 octobre 2010
Voici le 4ième tome des aventures de Singleton et Trelawney.
Nos deux enquêteurs reçoivent la visite d'Alice Grey. Cette dernière s'inquiète de la disparition de son fiancé, Frederic Beckford, un entomologiste au Bristish Museum. En effet, la police, informée de cette disparition, piétine dans son enquête...
C'est en retraçant les dernières activités de Beckford que Singleton et Trelawney vont faire une incroyable découverte.
Un polar a vous coupé le souffle avec une odeur d'Arthur Conan Doyle dont on ne lassera jamais.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
umezzuumezzu   22 juin 2020
Il y a plus de 100 million d'années, en plein cœur du Jurassique ou du Crétacé, la force brute régnait sans partage à tous les étages la création. Le rut et le coup de folie étaient la règle en chaque parcelle de vie. Et tout ça aurait été balayé d'un revers de manche ? Bien sûr que non !
Commenter  J’apprécie          60
umezzuumezzu   20 juin 2020
Au début du siècle, il se développa en Europe une vive émotion à propos des cruelles manières d'agir du roi Léopold II de Belgique et de son administration dans la province du Congo. En 1909, soit deux ans avant d'entreprendre la rédaction du Monde perdu, Doyle avait pris parti, à travers un petit livre en forme de réquisitoire, contre les atrocités commises là-bas par le roi des Belges.
Commenter  J’apprécie          10
athena1athena1   18 octobre 2010
Mr Crooks, qui avait dans les cinquante ans, était grand et maigre, avec des cheveux d'un noir corbeau. Sa moralité naturelle était loin d'être sans tache, mais, pour sa plus grande infortune, l'individu souffrait d'un strabisme divergent qui avait comme particularité de s'aggraver chaque fois qu'il proférait un mensonge.
Commenter  J’apprécie          10
umezzuumezzu   20 juin 2020
- Ça vous paraît si énigmatique, à vous, un entomologiste qui papillonne ?
Commenter  J’apprécie          70
umezzuumezzu   20 juin 2020
- Mais ce n'est pas à un vieux singe qu'on apprend à faire la grimace. Quand vous mettez les pieds au Yard, c'est qu'il s'agit d'une affaire sérieuse. Racontez-moi !
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Fabrice Bourland (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fabrice Bourland
Fabrice Bourland est en tête à tête avec Jacqueline Pétroz de France Inter sur le plateau des Deblogueurs à Saint Maur en poche 2015
autres livres classés : paléontologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2014 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre