AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Arcana (Serena Blasco) tome 1 sur 3
EAN : 9782382330074
112 pages
Drakoo (06/10/2021)
4.18/5   172 notes
Résumé :
Deux sœurs, des oracles, des Arcanes Majeurs, une terrible prophétie.

Fauna vit sur l’île de Bâtons et Flora sur l’île d’Épées.
Elles ont quinze ans et des tempéraments bien différents. Ces deux jumelles qui ignorent tout l’une de l’autre sont nommées pour intégrer les brigades des Arcanes Majeurs au Coven du Tarot.
Envoyées sur l’île d’Arcana pour suivre leur apprentissage, elles réalisent leur parenté. Mais rien ne va : en plus d’êtr... >Voir plus
Que lire après Arcana, tome 1 : Le coven du tarotVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (43) Voir plus Ajouter une critique
4,18

sur 172 notes
5
17 avis
4
21 avis
3
2 avis
2
2 avis
1
0 avis
J'adore les histoires de magie et il me semblait compliqué de ne pas succomber à une couverture si attrayante, avec de belles illustrations et de jolies couleurs, qui laissait présager pas mal de sorcellerie...

Dans le premier tome de cette saga, Serena nous présente un univers magique assez riche. Nous rencontrons deux soeurs jumelles séparées à la naissance, qui ignorent jusqu'à l'existence de l'autre. Fauna et Flora ont quinze ans et vivent chacune sur une île différente, jusqu'à ce qu'elles soient sélectionnées pour intégrer les brigades des arcanes majeurs. Ainsi, elles doivent se rendre sur l'île des arcanes afin d'y apprendre les arts de la magie : tarot, divination, etc. Elles vont enfin se rencontrer et, en plus, une prophétie a été annoncée à leur sujet...

Dans un monde fantaisiste, l'autrice glisse énormément de références à la sorcellerie et va largement nous donner des informations sur l'occultisme, la lithothérapie, l'art de la divination... Même si je ne crois pas à tout cela, j'ai aimé en apprendre plus sur ces univers assez riches, et nous pouvons dire que j'ai été servie ! En effet, on se perd parfois un peu dans les détails, aux dépends du récit...

C'est une intrigue palpitante et ce premier tome n'est que la première pierre à un édifice qui semble déjà bien solide. L'autrice a fait un travail très intéressant pour que les lecteur•rices en apprennent plus sur la magie, tout en leur livrant une chouette histoire ! Au niveau des illustrations, elles m'ont beaucoup plu, j'ai adoré la façon dont la sorcellerie était mise en place dans les dessins, sublimée par de jolies couleurs !
Commenter  J’apprécie          280
Serena Blasco livre un premier tome des aventures de jumelles de 15 ans aux caractères très différents. Sur l'île d'Arcana les deux apprenties devront travailler avec les outils divinatoires, contrôler les énergies et maîtriser la composition des élixirs pour devenir arcane majeur à leur tour. Mais dans ce monde merveilleux, des êtres maléfiques les Nigrédos, sont à la poursuite des élèves.
La grande Prêtresse va les exterminer en se sacrifiant. Une nouvelle élue devra donc la remplacer en réussissant la course des XXI portes. Mais attention une terrible prophétie menace Arcana.
L'autrice qui auparavant avait écrit les Enquêtes d' Enola Holmes se met au goût du jour avec la mouvance des sorcières et des jeux ésotériques comme le tarot et ses 22 arcanes majeurs qu'elle personnifie.
Elle fait preuve d'une imagination graphique qui apporte au récit un univers onirique merveilleux avec des décors digne des palais orientaux.
Des aventures prometteuses et des destins hors du commun attendent nos deux ados.
Une BD d'initiation prometteuse . Attendons les trois autres tomes.
Commenter  J’apprécie          280
Il ne m'arrive pas souvent d'abandonner une bande dessinée jeunesse en cours de route. Mais là, je n'y suis pas parvenu.
C'est un univers Fantasy, axé sur la magie. Des jeunes ados sont sélectionnés pour entrer dans une école pour devenir des Arcanes, le tout dans un univers très “girly”.
L'angoisse de découvrir leur nouvelle école, l'utilisation de la magie à toutes les sauces, une prophétie bien sûr, on a déjà vu ça quelque part. Pas grand chose de nouveau, le filon est exploité, mais la magie est plus orientée sur les sciences divinatoires, d'où le titre. La structure du scénario est pompé sur du Harry Potter, le monde inventé est assez complexe, surchargé d'explications, on croirait lire un livre d'astrologie et d'apprentissage de divination par le tarot, avec des pages de schémas, avec des notes aussi inutiles que de lire les pages d'astrologie dans un magazine. le graphisme, un peu rococo, inventif est malheureusement parfois maladroit, et toujours surchargé de couleurs, de motifs, on se perd dans la page, entre réflexions inutiles sur ce qu'on va manger à la cantine et sur tel ou tel pouvoir supposé de tel ou tel individu, ou fonction. C'est "Petit Poney lit les tarots".
Non, je ne peux pas, on dirait un catalogue ou une revue de sciences occultes pour petites filles : et toi, tu préfères les tarots ou la boule de cristal ? On est pas loin du prosélytisme pour l'occultisme.
J'arrête !
Commenter  J’apprécie          132
Une petite BD sympa, colorée et dynamique, plutôt "doudou", parfaite pour un après-midi d'automne sous un plaid accompagnée d'un thé ^^
ça reste un tome introductif, très explicatif, sur l'univers, le système des îles, la magie, les personnages... J'ai moins apprécié les doubles pages très didactiques sur les arcanes et les divers ingrédients magiques, j'aurais préféré que tout ça soit intégré dans l'histoire, dans de vraies scènes. Couper l'histoire par des planches explicatives est un procédé qu'on voit plus dans les mangas, et qui généralement me plaît moyennement, mais bon. Vu que le thème m'intéresse, ça ne m'a pas plus dérangée que ça. J'espère juste que le second tome sera un peu plus fluide et qu'on entrera complètement dans l'intrigue, qui promet d'être assez intéressante, même si c'est un peu vu et revu, les histoires de jumeaux prophétiques... à voir si l'autrice saura renouveler un peu le trope !
Commenter  J’apprécie          150
Dans le paysage de la bd jeunesse, la dessinatrice Serena Blasco est surtout connue pour son adaptation dessinée d' Enola Holmes aux éditions Jungle, une adaptation haute en couleur flashis porté par un dessin gracieux et aérien qui fait la part belle aux mouvements et à une jolie forme d'espiéglerie.

Avec ce premier tome d'Arcana dont le second volume est paru en février dernier, Serena Blasco signe une bd plus originale et personnelle, une série de fantasy très ancrée dans le domaine de l'ésoterisme.

Plus qu'une intrigue, Arcana est un véritable monde de fantasy. On devine alors pourquoi ce dernier titre est actuellement édité par le label Drakoo, un label séduit par l'Imaginaire avec un grand I.

Carte d'un monde divisé en cinq grandes îles, une description riche de la magie alors placée ici sous le signe de l'ésotérisme, intrigue initiatique dont le cadre est une école qui va former les futurs Arcanes Majeures, tous les éléments dévoilant un monde de magie sont ici présentés dans un album assez dense et peut-être un peu trop généreux en terme d'explication même si on peut deviner aisément la passion qui anime ici le travail de la dessinatrice.

Serena Blasco possède un intéret certain pour l'ésotérisme, c'est à dire les sciences occultes telles que la divinitation par les cartes de tarot, la lithothérapie, la numérologie... Arcana est un début de série qui expose avec passion les différents aspects de ces sciences "occultes" avec ici et là des doubles -planches totalement explicatives. L'adjectif "occulte" est d'ailleurs ici inapproprié puisqu'à l'instar de la bd Enola Holmes , Serena Blasco expose ici une palette graphique éclatante. C'est lumineux, c'est flashy sans agresser psychédéliquement la rétine. Avec un chara-design aérien, plutôt féminin de par la constante finesse qui définit les personnages, on reconnait bien là le style brillant de la dessinatrice qui donne un réel charme à ce petit monde d'Arcana. Sans se conformer à une structure narrative ultra-codifée, la dessinatrice joue avec liberté avec le découpage des cases et des bulles laissant parfois dérouler la narration de manière circulaire ou encore proposant de très jolies doubles-planches telles des tableaux de contes.

Si Serena Blasco impose un style visuel plaisant, l'intrigue, quand à elle, est un peu trop noyée dans le verbiage explicatif des arts ésotériques et de la présentation de ce petit monde de fantasy à tel point que le rythme en vient à se perdre. J'avoue ne pas avoir totalement accroché aux planches détaillant les propriétés de tel ou tel pierre ou encore celle consacrées aux fonctionnements hierarchiques des îles. Il faut voir si ces informations sont importantes dans la construction de l'intrigue où si elles servent uniquement à étoffer cet univers crée par l'autrice. En soi, ce n'est pas forcément un défaut mais dans le cadre d'une bd , tant d'informations peuvent provoquer des ruptures et, finalement, ce premier tome accuse une petite baisse de régime pour une intrigue initiatique , loin d'être remarquable.

Ainsi, notre duo d'héroines est loin d'être inoubliable avec ces deux soeurs jumelles qui se rencontrent et dont les caractères diamétralement opposés ( l'ombre et la lumière pourrait on dire) sont plutôt stéréotypés. de même, les personnages secondaires ne relèvent pas non plus l'intrigue, d'autant plus que la dessinatrice est bien décidé à tous les dessiner suivant le même moule de finesse et de légérete ce qui apporte au final peu de nuances à ce titre. On appréciera davantage la construction et l'étoffe même de ce monde de fantasy que le déroulement d'une intrigue qui avance avec lourdeur entre fatalité et destinée.


Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
BoDoi
15 octobre 2021
Comme Arcana est prévue en 4 tomes et que ce premier compte quelque 120 pages, l’autrice prend le temps de détailler son univers, n’hésitant pas à ralentir l’intrigue par des pleines planches d’explications illustrées, ou à chercher des mises en page variées. De quoi immerger totalement les jeunes lecteurs (qui s’amuseront à trouver pour quel Arcane ils sont fait, via un amusant quiz en ligne) et oublier les visages et postures quelque peu figés et une mise en couleurs parfois chargée. Une jolie réussite, finalement assez originale.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
- En tout cas, c'est un bel exemple de sérendipité.
- De sérendipité ?
- C'est la surprise de l'inattendu.
Le hasard qui n'en est pas un. Car tout ce qui doit arriver arrive.
Mais le chemin pour y parvenir prend parfois des tournants surprenants.
Ce sont souvent des découvertes brusques et imprévisibles que même les oracles n'ont pas le temps de prévoir.
C'est aussi ce qui a mené les cinq premiers Arcanes à se rencontrer.
On dit que ce sont des énergies supérieures qui interviennent pour nous rappeler que nous pourrons jamais tout maîtriser.
Qu'on ne peut pas tout anticiper ou contrôler, et qu'il serait prétentieux de penser pouvoir le faire.
La sérendipité est une manière bienveillante de nous évoquer qu'il y aura toujours plus grand que nous.
Et qu'il est important de laisser la magie et les énergies faire leur travailler et nous offrir au passage quelques surprises.
Commenter  J’apprécie          10
- Mais non, n'importe quoi, d'abord ! Je m'en servirais pour faire le bien !
- Tu parles, elle s'en servirait pour entrer en douce dans la cuisine et piquer tous les choux à la crème !
Commenter  J’apprécie          40
Être Arcane Majeur, ce n'est pas devenir mais se laisser être. Il s'agit d'apprendre à voir et à vivre avec ce qu'on a et en tirer des leçons.
Commenter  J’apprécie          32
- T'as vu, il paraît que sur la planète Gaïa ils mangent les animaux !
- Ouais, quelle drôle d'idée !
Commenter  J’apprécie          40
La vie des arcanes majeurs est passionnante ! Ce sont de grands sages. Ils parcourent le monde, rencontrent toutes sortes de créatures et sont adulés partout ils vont ! Et ce sont les seuls êtres de la sphère à recevoir des pouvoirs magiques !
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Serena Blasco (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Serena Blasco
Serena Blasco est l'autrice de la série BD "Arcana", qui compte actuellement deux tomes publiés. Nous avons pu la rencontrer lors du Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême 2023, pour échanger avec elle sur ce projet sur lequel elle s'est lancée en solo. L'intrigue s'articule autour de la thématique du tarot divinatoire, et s'appuie sur les nombreuses significations des arcanes. Nous l'avons interrogé sur son attrait personnel pour cet art divinatoire, et sur sa manière d'adapter cela à travers un récit fictif.
autres livres classés : tarotVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (296) Voir plus



Quiz Voir plus

Lili chantilly tome 1

Comment s'appelle la jeune styliste?

Lina
Lili
Lily

6 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Lili Chantilly, tome 1 : Je veux être styliste de Serena BlascoCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..