AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782280419390
648 pages
Éditeur : Harlequin (05/06/2019)
4.59/5   81 notes
Résumé :
Il est prêt à tout lui donner. Elle n’a plus rien à offrir.

Wade n’a peur de rien. Il a toujours avancé seul, sans l’aide de personne. Et il doit rester discret s’il veut continuer à travailler pour l’un des plus gros dealers de la ville. Alors, pas question de se laisser approcher par qui que ce soit.

Mackenzie a peur de tout. Peur des autres, d’aller au lycée, de ses crises d’angoisse. En lui prenant sa meilleure amie, la vie lui a au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (36) Voir plus Ajouter une critique
4,59

sur 81 notes
5
24 avis
4
7 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

Saiwhisper
  22 novembre 2020
Quelle lecture addictive, brutale et intense ! Si certains passages ne jouaient pas autant sur la surenchère du dramatique, j'aurais eu un coup de coeur, car les personnages sont incroyables. Ainsi, je quitte avec beaucoup de regrets Wade, Mackenzie, Jax et Dana. Il est à noter que j'ai acquis la version intégrale qui réunit les deux volumes de la saga. Or, je pense que j'aurais hurlé si je n'avais pas eu cette édition sous le coude, car la fin du premier tome est horrible ! Juliette Bonte a su malmener les narrateurs… et le lecteur aussi !
Dans le premier volet, on va faire la connaissance de Mackenzie, une demoiselle avec laquelle j'ai directement ressenti de l'affection. La jeune femme est du genre franc, observateur, taquin, sensible et fonceur. Malgré ses blessures intérieures, elle positive au maximum et montre rapidement sa belle personnalité. C'est une personne avec laquelle je me serais sans doute entendue si elle avait existé. Par ailleurs, j'ai apprécié le fait qu'elle souffre d'ochlophobie, une peur que je ne connaissais pas et que, comme beaucoup, j'aurais associé à l'agoraphobie. Au fil du récit, l'auteure développe très bien cette phobie ainsi que toutes les retombées psychologiques qu'elles entraînent… Mackenzie est une héroïne qui m'a aussi bien émue que fait sourire. J'ai par exemple savouré ses joutes verbales avec Jax ou Tate (un nageur dragueur, harceleur et collant), j'ai adoré sa relation avec sa mère (qui m'a manquée dans le second volet !) et j'ai retenu un sanglot lorsqu'il a été question de Harper, son ancienne meilleure amie décédée dans d'horribles circonstances. Par hasard, Mackenzie va faire la rencontre de Wade, un bad boy au passé sombre. J'avoue qu'au départ, j'avais un peu de mal avec ce personnage : en littérature, je me méfie toujours du stéréotype du beau ténébreux cassant et renfermé. Heureusement, son tempérament a été plus étoffé et nuancé que je le craignais, tandis que son comportement m'a souvent agréablement surprise. le duo que Kenzie et Wade forment est tout simplement génial ! Les voir s'apprivoiser, partager leurs passions et évoluer au fil des épreuves fut un régal.
C'est une ambiance digne des facultés américaines qui attend le lecteur dans le premier tome. En effet, on assistera à des fêtes étudiantes et la majorité des scènes se déroulent dans l'établissement. Si le contexte ne me déplait pas, j'ai néanmoins eu du mal avec certains personnages secondaires trop stéréotypés à mes yeux comme Tate ou Terry. Heureusement, ce point a été contrebalancé grâce à un univers mis en avant dans le récit : celui de l'art de rue ! En effet, Wade et son ami Jax sont fans de street art : ils graffent en secret et vont faire découvrir ce monde à Kenzie. Moi qui avais un apriori négatif sur le tag (je préfère de loin les graffitis autres que les « simples » blazes/noms), j'ai revu un peu mon jugement. Il y a vraiment toute une démarche artistique et psychologique autour de cet art illégal… J'ai ainsi pu découvrir qu'il y avait plusieurs styles comme le bubble, le wildstyle, etc.). le roman m'a donné envie d'approfondir le sujet et d'effectuer des recherches comme l'a fait l'héroïne.
Dans le second opus, on retrouvera le trio principal sept ans plus tard. Or, l'ambiance sera très différente du campus, de cet amour de jeunesse et des tags : on sera plus sur des héros évoluant dans le monde du travail et tentant de garder la tête hors de l'eau suite à des événements traumatisants. Alors que le dernier tiers du premier tome était déjà fort en émotions, cette suite s'est révélée bien plus sombre, violente et bouleversante… Dans un sens, cela ne m'a pas étonnée, car on est plutôt sur de la dark romance ! En effet, dès les premiers chapitres, on découvre que Wade a emprunté malgré lui un chemin dur et illicite : il vend de la drogue. Il lui arrive également d'en consommer et de se saouler avec de l'alcool… Autant dire que ces excès le conduiront à des situations dramatiques et à des rebondissements qui changeront aussi bien son futur que ceux de ses proches. le cocktail de tous ces univers fut parfois très difficilement supportable cependant, Juliette Bonte est toujours juste dans ses propos. Finalement, je suis passée par toute sorte d'émotions et j'ai été totalement happée par cette histoire d'amour pas comme les autres avec des personnages écorchés qui font de leur mieux pour être heureux. Voilà un roman aux thèmes originaux, sombres mais bien creusés qui m'a tenue en haleine pendant trois jours. Je recommande !
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          232
Beli_LivreSaVie
  31 mai 2019
J'étais déjà intriguée par cette histoire quand elle est sortie en numérique en deux parties, mais je ne l'ai pas lu à l'époque. Cette intégrale papier me donne l'occasion de rattraper le coup et de la découvrir dans son intégralité. Par contre, quand j'ai vu la couverture, j'ai du aller vérifier s'il s'agissait bien de cette histoire, sortie en numérique, car cette proposition de couleur m'étonne assez. Et une fois que j'ai lu l'histoire, je reste persuadée que le choix des couleurs et du traitement de la couverture n'est pas ce qu'il y a de mieux adapté à leur vécu. Après cela est très subjectif, je ne fais qu'exposer mon opinion personnelle, mais nous savons toutes que le choix de la couverture est primordiale et si cela n'avait tenu que cela, je n'aurai pas lu ce roman.
C'est donc une intégrale qui réunit deux livres, qui évoquent deux périodes de la vie des personnages de cette histoire. Nous commençons avec une première partie qui nous permet de faire leur connaissance alors qu'ils sont encore au lycée, Wade et MacKenzie sont donc tous deux de jeunes adultes, sortant de l'adolescence. La deuxième partie nous propulse sept ans plus tard à New-York, alors qu'ils sont devenus adultes. Deux parties qui restent donc liées car leur histoire individuelle comme commune restent le lien qui les unit.
Dans le livre un, nous allons donc faire la connaissance des deux personnages qui seront les narrateurs de cette histoire. Wade et MacKenzie, deux jeunes adultes qui vivent un peu en marge de la société et ceux pour des raisons différentes. MacKenzie est une lycéenne, qui va cette année-là redoubler sa dernière année pour rattraper le retard qu'elle a pris l'année d'avant quand elle a été subitement et longuement absente. C'est une jeune femme qui souhaite passer inaperçue, se fondre dans le décor, faire son année et ne penser à rien d'autre car réussir à survivre à chaque journée commencée. Elle a perdu sa meilleure amie, celle-ci est décédée, nous le savons et depuis MacKenzie consulte un psy et est très renfermée sur elle-même. Wade est un jeune homme, qui va profiter du lieu : le lycée, lieu idéal pour faire tourner son petit business. Il accompagne son meilleur ami, Jax, lui même lycéen qui connait tout de lui. Wade est un rebelle, un jeune homme qui n'a pas vraiment sa place au sein de la structure du lycée, si ce n'est illégalement, mais il a un but et il ne peut pas s'en éloigner.
MacKenzie et Wade, c'est un joli hasard qui les fait se rencontrer, quand ils se retrouvent après au lycée, Wade est ravi et curieux de comprendre son personnage. Elle l'intrigue et ils vont donc se rapprocher alors que rien ne les prédestinait à se connaitre. Tandis que la jeune femme attire les autres, par curiosité, parfois malsaine, par jalousie, elle tente de garder ses secrets. Elle se sent coupable de la mort de sa meilleure amie, vivant cela depuis très difficilement, une vie calme et vide, ponctuée de crises d'angoisse. Wade va vite se rendre compte de ces moments où elle panique, et il saura être là pour elle, pour l'aider et la secourir, lui apportant ainsi son soutien. Tous deux ont un lourd passé, tous deux sont mal à cause de celui-ci et ils vont ainsi savoir trouver dans l'autre, cette étincelle de normalité, ou tout du moins, de particularité qui leur permettra de s'en sortir. Ils reprennent vie et espoir l'un auprès de l'autre.
Mais leur histoire est loin d'être un long fleuve tranquille, et si individuellement ils sont de quoi faire, ajoutez les sentiments et émotions qui lient leur couple, rend les choses encore plus difficile. C'est ainsi qu'ils vont devoir affronter les obstacles, du aux autres déjà : qui tentent de s'imiscer entre eux, de se jouer d'eux et de leur faire du mal. Ils vont aussi devoir affronter leurs démons, mais aussi les conséquences de leurs décisions prises dans le passé. Des rebondissements qui auront raison d'eux et qui leur causeront beaucoup de mal. Cette première partie nous les présente fragilisés, mais nous les rend plus forts mais cela à la condition de pouvoir compter l'un sur l'autre.
Après avoir été assez embarquée dans la première partie qui répond à tous les critères et codes d'un New-Adult et qui m'a beaucoup plu, j'ai donc été ravie de pouvoir enchainer sur la deuxième partie. La première se finissant de façon assez spectaculaire et nous laissant dans le flou complet quand au devenir des personnages. C'est donc sept ans après, que l'action va se dérouler, on le comprend alors très rapidement, les personnages n'ont pas gardé le contact, malheureusement et c'est auprès de MacKenzie que nous allons découvrir ce qu'ils sont devenus.
Nous retrouvons une MacKenzie froide, distante, sans coeur qui exerce un métier qui ne lui ressemble pas du tout, ou tout du moins ne ressemble pas à l'idée que l'on s'était fait d'elle plus tard dans la première partie. Où est passée la jeune femme si douce et gentille ? Ici, elle n'a pas d'amis et bosse pour un journal aux scoops plus scandaleux les uns que les autres. Elle a été sacrément échaudée par son expérience et la trahison de Wade, tout comme de l'abandon de Jax à la même époque, elle ne tient plus depuis, à s'attacher à qui que se soit, de peur de souffrir de nouveau. C'est donc une toute autre femme que nous allons appréhender sept ans plus tard. Une femme professionnellement ambitieuse, déterminée et qui n'a rien d'autre que son boulot. C'est d'ailleurs par le biais de celui-ci qu'elle va tomber par hasard sur Jax, qui lui aussi a bien changé, bien qu'il soit toujours autant attirer par les femmes.
C'est alors que le passé refait surface, brutalement ! le retour de Jax, s'est faire remonter à la surface son histoire avec Wade, lui rappeler à quel point elle a pu en souffrir et ce qu'elle va apprendre va finir de l'achever. Il aura suffit de peu de temps pour que l'on retrouve un peu de la MacKenzie d'avant, celle qui était si fragile et sujette aux crises de paniques mais aussi une jeune femme en colère. Elle va devoir affronter les mensonges liés à ce passé, à cette période où elle attendait tant de Wade mais aussi de Jax. Les révélations, les secrets et les conséquences de tout cela vont se répercuter sur la vie actuelle de la jeune femme : sur ce job qu'elle aime tant, sur l'animosité de ses collègues vis à vis d'elle et sur sa sécurité.
C'est plutôt plaisant de les voir tant d'années après, mais j'ai trouvé que le récit alors était beaucoup moins intense que ce à quoi je m'attendais. J'ai été moins convaincue par ce que propose Juliette Bonte, il m'a manqué une passion dans le récit qui s'est perdu par rapport à la première partie. Si tout le début de ce second livre m'a paru un peu terne malgré le personnage de Jax qui s'est mettre du piquant dans ces moments que l'on partage avec lui, tout s'enchaine d'un coup, quand les rebondissements nous rappellent ce passé, nous découvrons alors les conséquences. Elles créeront des actions et des rebondissements qui vont se succéder d'un coup, apportant un autre rythme au récit. Peut être que le contraste entre la platitude du début de cette période et la fin, était selon moi trop différente pour le récit ne puisse me plaire tout du long.
En conclusion, je suis plutôt mi figue, mi raisin concernant cette intégrale, car si j'ai beaucoup aimé la première partie, j'ai été moins emballée par la deuxième malheureusement. Je m'y suis plus ennuyée, un peu comme si le soufflet s'était dégonflé entre les deux parties. Et pourtant j'étais bien avec ces deux personnages, qui vivaient à la fois comme des lycéens, mais qui portaient sur leurs épaules un poids considérable qui les avait fait murir plus vite que la normale. Ma note s'en ressent un peu, car je me suis sentie vraiment moins à l'aise à lire cette partie qui nous permet de les retrouver bien des années plus tard. La plume de l'auteur reste toutefois bien agréable à lire, ce qu'ils vont vivre vont nous les rendre attachants, mais c'est peut être le contraste très marqué entre leurs personnalités du début et de la deuxième partie qui créé ce fossé entre les deux. C'est normal, me direz-vous, ils sont devenus adultes, oui mais cela m'a gêné. L'ensemble n'est pas suffisamment équilibré pour que je puisse me dire que tout m'a plu. Cela reste une intégrale, et c'est souvent qu'une deuxième partie convainc moins qu'une première, ici je n'ai pas échappé à ce fait.
Lien : http://www.livresavie.com/me..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ptitelilie
  08 août 2019
Amatrice de la plume de Juliette Bonte, j'avais lu le tome 1 en numérique et, ayant appris la sortie papier, j'ai attendu la sortie papier de l'intégrale pour me lancer dans la deuxième partie.
Dans la première partie, écrite à deux voix, nous faisons connaissance avec Mackenzie, une jeune fille qui redouble sa dernière année de lycée suite à la mort de sa meilleure amie l'année précédente. Terrorisée par la foule, elle appréhende de retourner à l'école et de devoir continuer à vivre. Un soir, en sortant d'une séance chez sa psychologue, elle croise Wade, un jeune homme qui lui, n'a plus peur de rien. Vivant seul depuis la mort de sa mère et devant dealer pour payer sa dette, il ne laisse personne l'approcher. Mais sa rencontre avec Mackenzie va tout changer pour lui….et pour elle. Ces deux personnalités, qui semblent à l'opposé l'une de l'autre, peuvent-elles se compléter et s'apprivoiser ? Et finalement, ne sont-ils pas le remède des maux de l'autre ?
Mackenzie a été traumatisée par la mort de sa meilleure amie. Suite à cela, elle a développé une ochlophobie, c'est à dire la peur de la foule, et elle redoute de devoir retourner au lycée. Un peu sauvage, elle prend son parti de vivre sa scolarité dans son coin, sans lier d'attaches. Mais quand elle croise Wade, tout va changer. Irrémédiablement, elle va avoir besoin de sa présence et grâce à lui, elle va mettre de côté ses démons. Lui, le bad-boy aux yeux vairons, est revenu au lycée afin de trouver de nouveaux clients pour écouler son stock de marchandise. En soirée, il adore aller grapher, c'est un moment qui lui permet de laisser libre-cours à son expression et de se sentir libre. le seul qui a pu l'approcher, c'est Jax, son ami de toujours, qui graphe avec lui. Sa rencontre avec Mackenzie va lui permettre de se rendre compte qu'il fait fausse route et que sa vie n'est peut-être pas forcément tracée comme il le pensait. Tous les deux, ils vont se comprendre, évoluer et passer un cap dans leur jeune existence. Leurs douleurs se font écho et ils vont se nourrir l'un de l'autre pour grandir.
Ce couple est incroyable. Leur relation est surprenante et leur manière d'évoluer l'un avec l'autre est tout simplement unique. Amatrice de romance, je n'ai jamais ressenti autant d'émotions et d'amour entre deux protagonistes. Ils ont un besoin vital l'un de l'autre et ils vont tisser un lien spécial que personne autour d'eux ne va comprendre. On tremble, on sourit, on pleure aussi par moment mais surtout on se surprend à retenir son souffle à chaque nouvel obstacle traversé par notre duo.

La deuxième partie de l'histoire se déroule sept ans plus tard. Mackenzie a déménagé à New-York et elle a bien changé. Devenue journaliste, elle cultive une froideur et ne veut nouer de relations avec quiconque car elle ne veut plus souffrir. Un soir, elle recroise Jax et ne peut s'empêcher de demander des nouvelles de Wade. Mais est-elle prête à le revoir ? Son coeur est-il guéri ? Wade a-t-il laissé les ennuis derrière lui ?
La jeune femme que nous découvrons au début de ce tome est bien différente de celle que nous avions laissée au lycée. Sûre d'elle, arrogante, prête à tout pour réussir, elle s'est forgé une carapace suite à sa rupture avec Wade. Pourtant, son retour dans sa vie va tout bouleverser et tout changer, une nouvelle fois, dans son quotidien bien organisé. Quand à Wade, il a mûri suite aux épreuves qu'il a traversées mais son attirance pour la jeune femme va revenir dès qu'il va la retrouver. Obligé de se cacher, on le sent beaucoup plus homme, responsable et ayant la volonté de faire au mieux.
Leur relation va prendre du temps pour se reconstruire et la flamme que j'avais tant appréciée dans la première partie m'a semblé beaucoup plus terne. En effet, l'histoire est ici beaucoup plus sombre et moins dans la passion. Nos deux protagonistes ont vieilli, ont connu des épreuves et ils ne sont plus les mêmes. J'ai été parfois un peu lassée par la lenteur de l'intrigue qui, même si elle est forte en émotion, met du temps à se mettre en place. Je n'ai pas retrouvé l'entrain ressenti lors de la lecture de leurs années lycées et cela m'a un peu déconcertée. Néanmoins, je ressors de cette histoire avec une pointe de nostalgie à l'idée de ne plus retrouver Wade et MacKenzie. Je suis, comme beaucoup de bloggueuse, pour un roman sur l'histoire de Jax car je suis sûre qu'il ne nous a pas livré tous ses secrets ! Une fois de plus, j'ai été conquise par la plume de l'autrice qui arrive à vous embarquer de San Francisco jusqu'à New-York et à vous faire vibrer et croire en l'amour aux côtés de ses héros. J'ai beaucoup aimé son clin d'oeil à sa romance précédente en incluant dans son intrigue le Peppy Coffee, le théâtre de l'action de « les vrais amis ne s'embrassent pas sous la neige ».
Pour conclure, cette intégrale est une belle découverte qui m'a bouleversée et m'a transportée. L'histoire d'amour entre Wade et Mackenzie est singulière et ne ressemble à aucune autre. On retrouve ici tous les ingrédients qui font le succès des écrits de Juliette Bonte : de l'amour, des personnages attachants et une écriture diablement efficace. Je recommande donc cette lecture à tous les amateurs de romance et à tous ceux qui ont déjà succombé à la plume de l'autrice.
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Lectrice-Lambda
  27 mai 2019
« Méfie-toi de nous » est un univers beaucoup plus sombre que ce que j'ai pu découvrir dans « Because of you ».
Mackenzie est une jeune fille de dix-huit ans qui a du mal à vivre depuis la mort de sa meilleure amie. Elle enchaîne les crises d'angoisse et après plusieurs mois sans revenir au lycée, elle doit y retourner pour terminer ce cycle et espérer aller de l'avant.
Wade est nouveau dans le lycée de Mackenzie. Mystérieux, solitaire, il ne se mêle pas aux autres. Il est là pour un but précis : vendre la drogue du plus gros dealer de la ville.
Ils n'étaient pas faits pour se rencontrer, pourtant lorsqu'ils croisent le regard l'un de l'autre, le courant passe immédiatement. A travers leurs yeux, une conversation silencieuse s'installe. Une rencontre qui va changer leur univers.
En plongeant dans cette histoire, je ne pensais pas trouver un univers aussi sombre, aussi dense que ce que j'ai pu trouver. le résumé ne fait pas honneur au contenu, notamment parce qu'il ne dévoile que très peu de choses de l'intrigue. Ca a autant du bon que du moins bon, puisqu'il n'éveille peut-être pas autant d'intérêt que l'on voudrait, mais en même temps il nous réserve beaucoup de surprise.
L'intégrale comporte les deux livres que forment la série « Méfie-toi de nous ». Et heureusement que j'avais immédiatement la suite parce que cette histoire est intense dans tous les sens du terme !
On commence avec la rencontre entre Wade et Kenzie, une rapide rencontre, un regard, et c'est déjà fini. L'un se fait courser par la police, l'autre lui dit par où aller. Un choc éclair qui va être le début d'une histoire électrifiante.
Kenzie n'oublie pas le regard vairon du jeune homme qu'elle a aidé dans la rue, et quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle le croise à son lycée. Wade est le nouveau mystérieux dont tout le monde parle. Il est solitaire et hormis son meilleur ami, Jax, personne n'ose vraiment l'approcher. Il a un charme fou, il fait tomber toutes les filles les unes après les autres, mais il n'est pas intérressé. Il se mure dans son silence qui dérange adolescents et adultes. La seule qui attise sa curiosité, c'est Kenzie, cette fille qui l'a aidé, celle dont tout le monde parle depuis le décès de sa meilleure amie. Il y a quelque chose dans son regard qui l'intrigue, qui lui parle.
L'attirance entre les deux personnages est évidente. La relation évolue, à son rythme, dans une rapide lenteur. Ils prennent leur temps, mais chaque rencontre fait tomber une barrière. Ces deux solitaires vont trouver chez l'autre quelque chose qui va les faire remonter à la surface. Un espoir. Une fenêtre ouverte vers un avenir plus radieux.
J'ai succombé devant ces deux jeunes, devant cette histoire, ce premier amour qui chamboule tout. C'est un condensé d'émotions, intenses malgré l'âge des personnages. Bien qu'ils aient vécu tous les deux des choses terribles, ils sont incroyablement innocents dans leur relation.
Les chapitres alternent entre les deux points de vue, et j'ai adoré être dans leurs pensées.
D'ailleurs, c'était un très bon choix pour Wade qui ne montre aucune émotion devant les autres. Etre dans sa tête permet de savoir ce qu'il ressent, parce que sous sa carapace il y a un vrai coeur qui bouillonne et qui expérimente tout à fond.
Même si le drame qu'a vécu Kenzie est un point important de l'histoire, c'est vraiment le quotidien de Wade qui va être l'élément déclencheur de tous leurs problèmes. C'est sa vie de dealeur qui va dicter les conneries qu'il va faire et qui va tracer le chemin de sa relation avec Kenzie. Il n'est pas tombé dedans pour le « fun », non. Il a un vrai passé, un terrible passif qui fait qu'il est aujourd'hui lié avec des personnes peu recommandables. En rencontrant Kenzie, il se rend compte qu'il doit en finir au plus vite car il ne veut pas qu'elle découvre cette facette sombre de son histoire. Il veut être quelqu'un de bien pour elle, mais il ne sait plus comment faire.
En se plongeant dans « Méfie-toi de nous », je ne pensais pas embarquer dans de telles montagnes russes d'émotions. L'histoire des personnages nous prend aux tripes. On vit avec eux chaque moment dur, chaque instant de douceur. Juliette BONTE arrive à nous faire passer par tous les sentiments, à nous chambouler, à nous plonger dans les pensées et sentiments des personnages avec une facilité déconcertante. Il est rare que je sois autant scotchée par une histoire, encore moins que je le sois sans l'avoir vu venir.
Du début à la fin, je n'ai pas pu décrocher de cette histoire qui évolue. D'une histoire entre adolescents, on se retrouve dans la seconde partie avec de véritables adultes. J'ai aimé ce saut dans le temps, cette évolution, même s'il apporte de terribles nouvelles…
Jusqu'à la fin, on a le coeur en miettes. Jusqu'au bout, on se prend en pleine figure les drames, les sentiments, l'attente et les frissons.
Il m'a été très difficile d'arriver à la fin de cette histoire tant je me suis attachée aux personnages, aux décors, au monde de ce récit. J'en voulais un peu plus, mais c'est toujours le cas quand je passe un excellent moment de lecture.

En conclusion, « Méfie-toi de nous » est un vrai coup de coeur. Juliette BONTE a de l'or entre les doigts et ce livre en est la preuve parfaite. Son histoire mêle la romance et le drame à un rythme effréné qui nous serre le coeur du début à la fin. Les personnages sont imparfaits, mais terriblement touchants. L'intrigue est surprenante, jusqu'au bout on frissonne. C'est intense, addictif, touchant.
Laissez-vous surprendre par cette histoire qui vous emportera et ne vous quittera pas, même une fois le livre terminé.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MarieOrevesdesmots
  10 septembre 2019
En ce moment je suis dans la découverte d'auteures. Je ne lis que des livres dont la plume m'est totalement inconnue et je fais de très belles découvertes. Je commence mes chroniques avec [méfie-toi de nous] de Juliette Bonte. Et j'avoue que j'ai été conquise par la couverture de l'intégrale, les couleurs et la typographie m'ont tout de suite sautée aux yeux. Je serais passée à côté d'une histoire magnifique. Celle de Mackenzie et Wade.
Je vais découper ma chronique en deux parties.
Partie 1: La rencontre.
Mackenzie est une jeune fille de dix-huit ans qui essaie de survivre du mieux qu'elle peut depuis la disparition de sa meilleure amie. le monde lui fait peur, et les crises d'angoisse sont devenues sont quotidien, elle n'en peut plus, alors quand elle doit retourner au lycée, elle espère réussir à affronter ses peurs et aller de l'avant. Elle est loin de se douter que le jeune homme au regard particulier qu'elle a aidé quelques mois avant à échapper à la police va être sa bouée de sauvetage.
Wade est nouveau dans cet établissement et il est la pour une raison particulière… Son seul moyen de s'en sortir. Solitaire, mystérieux et peu bavard, il fait sa vie sans se mêler de celles des autres. Il cerne les gens mieux qui personne et il a vite compris Mackenzie. Son regard parle beaucoup, s'en suit une conversation des plus silencieuses, mais qui en dit beaucoup. La rencontre d'une vie, qui va les changer à tout jamais.
Mais s'il est sa bouée de sauvetage, elle pourrait être sa perte
Kenzi n'arrive pas à oublier ce regard vairon, elle y pense tous les jours, elle essaie de deviner sa vie ? Est-ce un voyou ? Alors quand elle le recroise au lycée, son monde commence ç changer, lui, il est le seul à la comprendre et à l'aider. Il ne lui demande pas de parler, un simple geste et il comprendra qu'elle a besoin de lui. Au contact de Wade, Kenzie redevient la fille qu'elle était avant, il l'aide à vaincre sa peur, ses crises. Adepte du Graff, il l'invite a extériorisé ses démons par la peinture et s'est exutoire à l'air d'être un bon moyen de faire redescendre la pression qu'elle peut avoir… . Cependant à part Jax et Kenzie, personne n'arrive à fissurer la carapace du jeune garçon, même si tout le monde parle de lui, il est de ces personnes qui sont inaccessibles. La seule pour qui il a envie de parler et faire des efforts reste Mackenzie, pour qui il est prêt à tout.
J'étais loin de me douter qu'il y aurait ce côté un peu sombre quand j'ai débuté ce roman. Honnêtement on ne s'attend absolument pas à ça, ce roman nous réserve énormément de surprises. Leur attirance est évidente, ils sont peut-être opposés et pourtant chacun à un mal-être évident. Chacune de leur rencontre fait tomber un peu plus les barrières qu'ils ont irriguées autour d'eux. C'est fou comme leur attirance peut faire naître un espoir.
Et pourtant, l'auteure ne les ménage pas, et cette fin nous laisse dans tout les états, heureusement que j'avais l'intégrale, sinon j'aurai pu péter un câble. On se doute de ce qui peut se passer, on a bien compris dans quoi trempe Wade, mais on est loin de se douter que cela peut aller si loin. Pourtant pendant ma lecture j'ai compris qu'il est intense et qu'il ne fait pas les choses à moitié. On le voit d'ailleurs dans son regard et sa façon d'être que c'est un garçon qui souffre, cependant, quand il aime, c'est à fond. C'est ce même amour qui l'a impliqué dans quelque chose qui le dépasse aujourd'hui et le met dans une situation des plus compliquée. Et cette fin, je le redis, mais cette fin du premier tome est époustouflante, elle m'a fait palpité, j'ai cru que mon coeur aller exploser. Ce n'est pas possible de faire vivre ça aux lecteurs.
Vous l'aurez compris, j'ai vraiment adoré cette première partie. L'auteure s'immisce petit à petit dans notre cerveau et nous laisse pantelants à plusieurs moments de l'histoire. Il y a certes peu de rebondissements, mais ils sont intenses et je n'ai pas réussi à les décrypter, il a fallu que je tombe dessus pour me dire «ah ouais ! Mais non ce n'est pas possible ». Et Juliette Bonte l'a fait. Et j'étais loin de me douter que la seconde partie serait pire émotionnellement. Cependant, elle est beaucoup plus Dark et ça, j'adore !
Partie 2 : 7 ans plus tard
Vous l'aurez compris, on passe de l'adolescence à une vie d'adulte. Je ne pourrais pas réellement parler du roman à proprement parler au risque d'en dévoiler vraiment beaucoup. Ce que je peux vous dire, c'est que si l'auteure ne ménage pas ses personnages et le lecteur par la même occasion, ce second tome est émotionnellement intense. Je suis passée par des moments ou j'ai dû mettre mon livre en pause tellement je devenais folle.
Mackenzie à tirer un trait sur son passé si douloureux, elle est devenue une femme redoutable, journaliste, elle n'hésite pas à étaler la vie des gens dans un journal à scandale, habitant New York, elle est loin de s'imaginer que son passer va revenir dans sa vie. Et c'est auprès de Jax, le meilleur ami de Wade, et par la même occasion son ancien frère de coeur. Elle n'arrive cependant pas à lui pardonner la façon dont il la traiter 7 ans plus tôt. Et pourtant, au détour d'un article qu'elle doit rendre, elle va être obligée de le côtoyer de nouveau.
Dans ce second tome, il y a beaucoup, mais alors beaucoup plus de rebondissements que dans le premier tome. On s'attend à voir les choses arriver, mais je ne m'attendais pas à autant de noirceur, et j'ai vraiment fort apprécié ce côté sombre. C'est terriblement intense. On plonge dans l'horreur en même temps que les protagonistes. Cependant, en 7 ans, on se rend compte a quel point les gens peuvent changer, et devenir fort. Mackenzie m'a énormément plus dans ce second tome, sa détermination et sa force fond qu'elle parait insensible, mais remettre une personne de son passé devant elle, mettez la en danger et vous verrez de suite qu'elle est devenue une guerrière qui n'a plus peur de rien. Ou presque.
J'ai été vraiment heureuse de découvrir cette nouvelle auteure, je vais me pencher d'un peu plus près sur ses écrits, s'ils sont aussi intense que [méfie toi de nous] je n'ai pas finir d'avoir le palpitant près à sortir et explosé. Une plume totalement addictive, qui vous fera passer par plusieurs émotions. Tout ce que j'aime retrouver dans un roman.
Vous l'aurez compris, si vous n'avez pas encore lu ce roman, courrez vite le lire, vous allez succomber vous aussi aux yeux vairons de Wade, et à la fragilité de Mackenzie.
Lien : https://auxrevesdesmots.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
aurore34490aurore34490   11 juin 2019
Il y a un truc que tu dois saisir, Mackenzie Rowe. Je suis à toi, et tu es à moi. Tu pourras te créer mille murs et te persuader du contraire, l’évidence te reviendra toujours comme un boomerang en plein cœur. On est deux, ou on n’est rien.
Commenter  J’apprécie          40
KimysmileKimysmile   07 août 2019
Ce que nous sommes l'un pour l'autre est une énigme. Mais je ne peux pas nier les faits : je m'inquiète pour elle et elle cherche ma présence. Qu'on le veuille ou non, un lien invisible, et de plus en plus puissant, nous unit.
Commenter  J’apprécie          40
KimysmileKimysmile   07 août 2019
Kenzie et moi, c'est un "nous". On se conjugue ensemble. On est deux, ou on n'est rien. Je l'ai dans la peau, dans les veines et dans les tripes.
Commenter  J’apprécie          60
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   17 juillet 2019
Mon premier, et mon toujours.
Il a abandonné la partie.
Je ne lui en veux pas.
J'ai compris ses adieux.
Commenter  J’apprécie          60
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   17 juillet 2019
Et moi je suis heureux.
C'est là que ça me percute.
Bordel, je suis pleinement heureux.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Juliette Bonte (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Bonte
Promis, on reste amis - Juliette Bonte
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4137 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..