AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791033907725
342 pages
Éditeur : Harper Collins (14/10/2020)
4.34/5   209 notes
Résumé :
Charlie déteste Blade, et Blade le lui rend bien. Elle a essayé de s’entendre avec ce grand brun – vraiment ! – mais entre eux, ça ne passe pas. Le problème, c’est que Blade est un ami de James, le nouveau petit copain de la meilleure amie de Charlie. Alors, autant dire que l’éviter est sans espoir car, si les filles ont la réputation de n’aller aux toilettes qu’à deux, les hommes, eux, sont visiblement incapables de boire une bière sans leurs homologues testostéron... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (96) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 209 notes
5
53 avis
4
28 avis
3
7 avis
2
1 avis
1
0 avis

cicou45
  05 octobre 2019
Bon, ok, j'avoue que je me suis laissée prendre au jeu même si la fin était prévisible dès le début - j'ai joué le jeu et j'ai plutôt aimé ça ! J'en profite d'ailleurs pour remercier Babelio ainsi que les éditions Harlequin qui m'ont envoyé cet ouvrage par erreur lors d'une opération Masse Critique Privilégiee (comme quoi, le hasard fait parfois bien les choses car en me l'envoyant par erreur, ils ne pouvaient pas s'imaginer qu'ils allaient viser dans le mille !)
Moi qui suis un peu noëlophobe depuis quelques années mais pour des raisons en particulière, je me suis beaucoup identifiée au personnage de Charlie (notre héroïne qui, elle, est noëlophobe depuis sa plus tendre enfance et qui, contrairement à moi, elle, a un caractère de cochon, surtout lorsqu'elle se retrouve en face d'une certaine personne du sexe opposé répondant au prénom de Blade).
Charlie et Savannah sont les meilleures amis du monde, plus que cela même. Elles ont toutes deux grandi dans le même foyer alors autant dire que pour elles deux, c'est à la vie à la mort ! Aussi, lorsque Sav' rencontre celui qui sera l'homme de sa vie, James, propriétaire du Misc boutique de réparation ou de transformation d'objets cassés (on est en plein dans l'actualité du jour avec les diverses opérations lancées un peu partout sur le territoire "Zéro déchet" et les divers ateliers de réparation), Charlie ne peut que se réjouir pour son amie, d'autant plus que maintenant, tous les vendredis soirs, après la fermeture de la boutique, le "parton" et ses employés (qui sont en réalités plus ses amis qu'à considérer dans le sens hiérarchique qui le voudrait), à savoir Sally Grayson et, pour le plus grand malheur de Charlie, cet opportun de Blade. Si elle ne le porte pas dans son coeur, c'est vraiment réciproque et tous deux s'amusent à le faire savoir à la terre entière en s'insultant (mais avec grâce, enfin tant que le degré d'alcool ingurgité lors de ces dites soirées n'est pas encore trop élevé ou à se faire des crasses en douce - cela en est même devenu presque une coutume pour eux, pour le plus grand dam de leurs amis, qui, à force, ne trouvent même plus cela rigolo et voient avant eux, l'évidence qui crève les yeux). C'est au cours d'u voyage de Noël en Laponie (destination choisie par Blade afin d'empoisonner le vie de sa meilleure ennemie) que les langues vont se délier (et pas que) et pas seulement pour ces derniers.
Alternant des chapitres où 'on voit le point de vue de Blade et d'autres, celui de Charlie, l'auteutre nous permet de prendre un peu de hauteur et de ne pas trop vite prendre parti pris pour l'un ou pour l'autre. Une comédie légère, qui se lit très rapidement et même si le goût du suspense m'a été gâché d'entrée tant cela m'a semblé tellement gros pour être évident, je réitère ce que j'ai dit en commençant cette lecture, à savoir que j'ai passé un moment très agréable et que je vous recommande donc cette lecture surtout, si, tout comme moi en ce moment, vous n'avez pas trop envie de réfléchir mais simplement de vous évader un peu !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          422
Saiwhisper
  02 octobre 2019
Une comédie romantique dans l'esprit de Noël ? Ce n'est pas forcément le type de fiction après laquelle je cours en général… Néanmoins, je me suis mise à la new romance et un peu plus aux histoires d'amour cette année. J'ai donc essayé de plonger dans ce titre en faisant fi de mes idées reçues ou de mes appréhensions. Or, le moins que l'on puisse dire, c'est que je me suis régalée ! Je n'ai pas décroché de mon livre de la journée, j'ai gloussé plusieurs fois et j'ai senti mon rythme cardiaque s'accélérer lors d'un ou deux passages. Certes, le scénario est hyper prévisible et on devine le dénouement concernant chaque personnage, mais je me suis quand même laissée prendre par l'ambiance !
Mon enthousiasme pour ce titre, je le dois surtout au tandem principal : la fougueuse Charlie et le taquin Blade. Leur relation est tumultueuse, car depuis leur première rencontre, ils ne cessent de se quereller. Tous deux sont incapables de se supporter ou de prendre sur eux lorsqu'ils se savent dans la même pièce ! Ils ne cessent de s'envoyer des piques bien senties, en viennent aux mains ou se font des crasses ! J'aime beaucoup ce rapport chien et chat, en particulier lorsque les protagonistes ont autant de répartie. Ainsi, j'ai ri à plusieurs reprises, me délectant de chaque échange entre ces narrateurs à la langue bien pendue. Comme si les choses n'étaient pas assez compliquées, Savannah, la meilleure amie de Charlie, sort avec James, le patron de Blade. Pour souder les liens de son équipe, James organise chaque semaine une soirée avec ses employés. Hélas, un soir, le groupe décide unanimement de partir ensemble en vacances. Dès lors, le duo sait que ce séjour va se révéler très compliqué, puisqu'aucun des deux ne souhaite temporiser les choses. On assiste alors à une guerre sans merci où tous les coups sont permis ! Ces actions m'ont divertie et je me plaisais à essayer de deviner quelle serait leur prochaine perfidie. Bien sûr, j'attendais également LE moment où tout basculerait car, comme on le répète souvent, il n'y a qu'un pas entre la haine et l'amour…
Le récit ne manque pas de rythme ! Entre échanges envenimés, coups bas, découverte de la Laponie avec diverses sorties, festivités, soirées et contretemps, on n'a pas le temps de s'ennuyer. Par ailleurs, l'auteure aborde plusieurs sujets sensibles comme l'adoption, les familles d'accueil, la résilience, les conflits au sein d'une famille et la passion d'un métier. Juliette Bonte a su trouver le bon tempo pour faire progresser le scénario, tout en développant les personnages secondaires. Ces derniers m'ont agréablement surprise. D'ailleurs, je ne pensais pas tous les apprécier, car je craignais qu'on les laisse de côté aux dépens du tandem principal ! Finalement, l'énergique Savannah, le protecteur James, la bienveillante Sally et l'amusant Grayson ont réussi à me convaincre. J'en suis venue à regretter de les quitter si vite… Vous l'aurez compris, j'ai réellement accroché à « Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite ! ». Ce fut une comédie romantique légère, sympathique, sans prise de tête et ni guimauve ou niaise. À mes yeux, son seul défaut est sa trame cousue de fil blanc… Un point noir que j'ai volontiers balayé ! Merci à Babelio et aux éditions Harlequin pour ce cadeau de Noël avant l'heure.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          237
LightandSmell
  08 décembre 2020
J'ai décidé de lire ce roman dans le cadre du Cold Winter Challenge, et je dois dire que la magie de Juliette Bonte a tout de suite opéré sur moi malgré mon manque d'appétence pour les romances de Noël. Il faut dire que le livre suit le schéma « ennemies to lovers » que j'aime beaucoup d'autant que dans ce domaine, l'autrice semble exceller !
Je me suis d'ailleurs tellement laissée prendre au jeu que j'ai lu le livre d'une traite, le terminant à trois heures du matin, le sourire aux lèvres et le coeur empli de jolis moments d'amitié, de rire, de complicité et d'amour. Certes, Juliette Bonte ne révolutionne pas le genre, mais elle a réussi à se l'approprier pour nous en proposer une version pleine de charme, de peps et de mordant qui pourra plaire autant aux amateurs de romance qu'aux lecteurs voulant s'initier au genre en douceur.
En effet, au-delà de la relation tumultueuse entre deux protagonistes, le roman aborde des sujets sérieux, mais avec une certaine légèreté, les personnages n'étant pas du tout du genre à s'apitoyer sur leur sort. Non, bien au contraire, si la vie ne les a pas gâtés, ils ont réussi à avancer et à se créer un nouveau cocon, un havre de bienveillance et de tolérance dans lequel chacun est accepté tel qu'il est, avec son passé, ses failles, ses douleurs, sa personnalité et ses talents. Et ce petit miracle, on le doit à James, créateur et propriétaire du Misc, un endroit dans lequel on redonne vie aux objets vieillissants ou dont les propriétaires ne veulent plus.
Donner sa chance à d'anciens objets pour en proposer quelque chose de nouveau, en voilà une démarche dans l'air du temps ! Mais en voilà surtout un projet dont la symbolique finit par nous frapper à mesure que l'on découvre l'histoire personnelle de chacun. Abandon et adoption, familles dysfonctionnelles, parents intolérants et obnubilés par la réussite scolaire et sociale, nonobstant l'épanouissement de leurs enfants… Au fil des pages, on comprend à quel point le Misc est important pour James, Sally, Grayson et Blade. Ce n'est pas seulement un lieu de travail avec un patron et des collègues sympas et originaux, c'est une véritable famille !
Une famille qui s'est agrandie avec l'arrivée de Savannah, en couple avec James, et par association avec l'arrivée de Charlie, les deux jeunes femmes étant inséparables depuis leur plus tendre enfance… Si la première est acceptée par tous, la seconde est viscéralement rejetée par Blade. Quant à savoir pourquoi, il vous faudra vous plonger dans le roman pour le découvrir, mais je peux néanmoins vous dire que la révulsion est réciproque et que tous les deux sont bien décidés à remporter la guerre des nerfs dans laquelle ils se sont lancés…
Et ça commence par des vacances en Laponie, pays rêvé pour les amoureux de Noël, cauchemar pour Charlie, ce dont était bien conscient Blade avant de proposer ce lieu de villégiature au groupe. Diabolique, n'est-ce pas ? Mais rassurez-vous, Charlie n'est pas mal dans son genre et saura trouver les moyens de se venger et de prouver à Blade qu'à ce jeu, elle possède aussi quelques atouts dans sa manche. Vous découvrirez également que son esprit de revanche est particulièrement retors et n'a rien a envié à l'esprit tordu de Blade.
Entre les regards tueurs, les petites et grosses vacheries, les réparties qui fusent, les noms d'oiseaux qui volent, les petits coups en douce et les chamailleries constantes, Charlie et Blade assurent le spectacle ! Les deux meilleurs ennemis possèdent l'art et la manière de se tirer dans les pattes pour le plus grand plaisir des lecteurs qui se régalent de leurs échanges musclés, piquants et savoureux. Si comme moi, vous aimez voir deux personnages se détester plus ou moins cordialement, avant de se rapprocher et de transformer la haine en un sentiment bien plus doux, vous allez tout simplement adorer la relation entre ces deux fortes têtes.
En plus de la relation entre Charlie et Blade pleine de sel et de l'amitié omniprésente, on appréciera le doux esprit de Noël et de partage qui règne sur cette romance et le fait que l'autrice ne tombe jamais dans la guimauve. Elle n'hésite d'ailleurs pas à détourner certaines traditions avec espièglerie. le dépaysement offert par le voyage en Laponie devrait, quant à lui, vous donner envie de braver le froid pour découvrir ce pays qui marquera un tournant majeur dans la relation entre Charlie et Blade… Mais seront-ils prêts à l'affronter ?
En conclusion, Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite ! fut une excellente surprise que je ne peux que conseiller aux lecteurs appréciant les romances dans lesquelles les personnages se détestent de toute leur âme avant de finir par se rapprocher. Entre les coups bas et les réparties qui fusent, vous ne verrez pas les pages défiler d'autant qu'en plus d'une histoire d'amour pleine de peps, d'humour et de piquant, l'autrice nous offre également une magnifique histoire d'amitié, nous prouvant que la vraie famille, c'est avant tout celle que l'on choisit.
Lien : https://lightandsmell.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Lectrice-Lambda
  23 octobre 2019

Juliette BONTE fait partie de mes auteurs français chouchous. A chaque fois que je plonge dans l'un de ses livres, je ne suis pas déçue. Alors lorsque j'ai appris que son nouveau livre était une comédie romantique de Noël, j'ai sauté de joie !
« Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite ! » va nous présenter le duo d'enfer que forment Charlie et Blade. Depuis leur première rencontre, ils se détestent. Leur but ? Se pourrir la vie lorsqu'ils sont en la présence de l'autre. le problème est qu'ils sont menés à se voir souvent puisque la meilleure amie de Charlie sort avec le meilleur ami de Blade. Une vraie conspiration.
Mais les choses deviennent encore pires lorsque le projet de partir tous ensemble en vacances voit le jour, en plus pendant les fêtes de fin d'année.. Un cauchemar pour Charlie qui déteste Noël. Cauchemar qui se transformera rapidement en enfer si Blade a le malheur de l'apprendre.
Encore une fois, la plume de Juliette BONTE a fait mouche.
J'ai succombé face à son humour, à ses personnages, à son histoire. C'est une belle comédie romantique de Noël qui met du baume au coeur et le sourire aux lèvres. On ne peut pas rester de marbre face à cette histoire et que ça fait du bien de sourire et rire pendant une lecture.
Charlie et Blade se détestent, ça saute aux yeux. Chacune de leur rencontre nous prouve ô combien ils ne peuvent absolument pas voir l'autre en peinture. C'est presque viscéral, comme s'ils avaient acquis un don pour sentir la présence de l'autre et faire en sorte que sa vie devienne un enfer.
A chaque fois qu'ils sont ensemble, c'est l'occasion de constater leur ingéniosité et leur répartie. Certaines répliques sont déjà cultes et j'ai eu un nombre incalculable de fois un grand sourire pendant ma lecture… Quand je n'ai pas explosé de rire bien sûr, au grand dam des gens qui m'entouraient et qui doivent me prendre aujourd'hui pour une folle.
J'ai autant adoré cette partie du livre où ils se chamaillent sans arrêt que la suivante où ils apprennent à se connaître et qu'ils se plaisent.
La romance s'installe doucement, elle se fait attendre. On essaie d'attraper tous les instants où ils se rapprochent, mais il va falloir être patient. Cette évolution est touchante puisqu'ils apprennent à se connaître et nous apprenons aussi à les connaître eux. Ce n'est que lorsqu'ils révèlent leurs passés et leurs peines que l'on découvre les personnages dans leur intégralité, avec leurs qualités et leurs failles.
Si vous aimez les histoires où les scènes de sexe sont très présentes: passez votre chemin. Ici ce n'est que douceur, attente et patience, et que ça fait du bien !
Charlie est un personnage que j'ai apprécié. Elle est forte, elle est drôle, elle est loyale envers ses amis. C'est surtout avec ses faiblesses que je l'ai le plus aimée. Lorsqu'elle est vulnérable, lorsqu'elle révèle ses secrets, on découvre une autre femme beaucoup plus touchante.
Blade m'a davantage plu, notamment de par son caractère. OK, il est autant imbuvable que Charlie au début, mais elle le lui rend bien. J'ai vraiment succombé face à son caractère. Il est entier et reste droit dans ses chaussures. le fait qu'il reste toujours impartial, même si ça ne l'arrange pas, a fini de me convaincre que c'était mon personnage préféré de cette histoire.
Que dire des personnages secondaires ? Il y en a quand même pas mal, notamment parce que le groupe se compose de six personnes. J'ai eu un beau coup de coeur pour Grayson et Sally qui m'ont fait mourir de rire. Ils sont atypiques, ils sont parfois bizarres, mais on ne peut que les aimer.
Malgré toute cette légèreté, il y a des thématiques plus sombres qui sont présentes. le passé des personnages n'est pas tendre. On s'y attend, forcément, mais lorsque l'on apprend la vérité elle est difficile à accepter. Il y a plusieurs moments assez difficiles qui font ressortir en nous toute la tendresse que l'on peut ressentir pour les personnages.
La fin m'a plu. Les personnages prennent un chemin qu'ils ne pensaient jamais prendre.
Il y a un peu de tension et un peu de gêne, ce qui redonne un peu de souffle au récit pour terminer. le final est convenu, certes, mais c'est ce que l'on attend en lisant ce genre de livre.

En conclusion, « Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite ! » est une comédie romantique comme je les aime. Juliette BONTE m'a une nouvelle fois fait voyager dans son histoire, dans son univers, avec une facilité déconcertante.
Les héros sont drôles et touchants et les personnages secondaires ne sont pas en reste. le livre fait évoluer la relation entre Blade et Charlie avec douceur, en prenant son temps, rendant l'histoire encore plus douce.

C'est maîtrisé, c'est drôle, c'est frais, c'est intense, c'est émouvant, c'est tout simplement parfait.
Lien : https://lectrice-lambda.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Tachan
  08 décembre 2020
Je suis une grande amatrice de romances mais peu me passionnent au point de ne pas lâcher et de les terminer au milieu de la nuit : Tu fais quoi pour Noël ? Je t'évite !, fait partie de celles-ci.
Avec ce titre, je découvre Juliette Bonte, une autrice très prolifique dans le domaine de la romance, qu'il faut vraiment que je lise plus tant j'ai trouvé sa plume simple et addictive, douce et incisive, piquante et touchante. En un peu plus de 300 pages, elle a construit un univers cohérent mais surtout des personnages attachants qui ne font pas que se lancer des piques pour nous amuser.
Oui, le titre m'a avant tout séduit par son humour au début. Dès les premières pages, la relation à couteaux tirés entre Blade et Charlie m'a fait me bidonner. Je ris rarement quand je lis un livre même quand il m'amuse, mais ici impossible de rester impassible et de me contenter de sourire. Les mauvais tours que se font Blade et Charlie sont tellement désopilants que je n'ai pas résisté au fou rire qu'ils provoquaient chez moi.
Il faut dire que leur relation est explosive. Nous les rencontrons lors d'une des célèbres soirées du Misc, une boutique qui transforme des objets abandonnés pour les revendre, où Charlie et sa meilleure amie Savannah ont trouvé de nouveaux amis depuis le coup de foudre de cette dernière pour le patron. Sauf que pendant qu'elle tombait amoureuse, Charlie, elle, développait une véritable haine, totalement partagée, pour Blade, employé au Misc. Entre eux, c'est tout feu tout flamme. Ils ne peuvent s'empêcher de se chercher et de se disputer comme des enfants mais dans des corps d'adultes, c'est ça le drame. Leurs amis regardent ça de loin en levant les yeux au ciel. Mais ce jour-là, alors qu'ils cherchent un lieu pour leurs futures vacances en commun, Blade entendant une conversation confidentielle et découvre que Charlie déteste tout ce qui a un rapport avec Noël, ni une ni deux, il propose donc la Laponie comme destination et c'est ce qui est choisi. le calvaire de Charlie ne fait que commencer !
J'ai adoré dès les premières pages le ton ultra pétillant et piquant de cette romance. Comme je l'ai dit plus haut, je me suis énormément amusée des chicaneries des héros qui vont quand même assez loin, entre voiture abîmée, bâtons dans les roues lors de leurs tentatives de séduction, nuit gâchée à l'aide de playlist de Noël ou encore petit déjeuner de l'enfer ! Ces deux-là se détestent vraiment et ne peuvent s'empêcher de l'afficher. MAIS ça ne s'arrête pas là et heureusement. On ne suit pas juste l'histoire des crasses qu'ils vont se faire, nous suivons également une belle bande de potes !
J'ai adoré partir en voyage avec les employés du Misc et leurs amies. Ils forment un groupe soudé très sympa, avec le "papa" et les enfants un peu foufou, dont l'une est tatouée, l'autre percé + Don Juan et le dernier un tombeur impénitent. Les filles qui découvrent ce groupe d'amis haut en couleur ne sont pas moins soudées. Elles viennent toutes les deux de l'assistance publique et ont grandi ensemble dans un orphelinat, ce qui rapproche forcément. Elles sont comme les doigts de la main. J'ai adoré cette complicité, cette belle entente, le fait qu'ils soient là pour les uns et les autres. En même temps, ce n'est pas toujours tout rose et ils savent dire stop à leurs amis, pointer leurs erreurs, les remettre dans le droit chemin. C'était super chouette !
Grâce à tout ce petit monde, j'ai vécu de beaux moments et de belles romances, car si oui il y a un couple principal, les autres qui gravitent autour d'eux ne sont pas en reste et sont fort sympathiques à suivre. Tout cela apporte une vraie richesse et un vrai dynamisme au titre, en plus de leur drôle de séjour, riche en événements, en Laponie.
Mais pour en revenir à la romance au coeur de tout ça, je l'ai adorée, elle aussi. J'aime toujours quand les héros se détestent au premier abord. Ça apporte toujours beaucoup de piquant et de tension. Ça rend les rapprochements explosifs et ici je n'ai pas été déçue. J'ai en revanche été surprise par la douceur qui s'y insinue peu à peu. Une fois le rideau de flammes passé, on découvre derrière deux âmes blessées, souffrant du syndrome de l'abandon chacune à sa façon. Leur rapprochement est alors une évidence. Tout cela est en plus très bien raconté et mis en scène. A aucun moment ils m'ont agacée ou donné envie de les baffer, c'est rare. J'ai au contraire trouvé l'évolution de leur relation très juste et vraiment belle, chacun ayant une belle âme. Ainsi que ce soit lorsqu'ils se détestent, lorsque qu'ils cessent les hostilités, lorsqu'ils se rapprochent à leur plus grand désarroi, lorsqu'ils s'éloignent avant de se rapprocher, chaque instant était parfait ! C'est vraiment une romance comme je les aime.
En un volume, Juliette Bonte est arrivée direct dans mon Top des meilleures autrices de romances contemporaines. S'il y a des amateurs/amatrices de l'autrice ici, je suis preneuse des meilleurs titres de sa bibliographie afin d'enrichir ma PAL 😁
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
cicou45cicou45   04 octobre 2019
"_Les gens n'aiment pas la nouveauté, la différence. Elle leur fait peur. Ils préfèrent rester sur leurs acquis, là où tout n'est que sécurité. Si le talent d'un Van Gogh, d'un Vermeer ou d'un Gauguin n'a pas été reconnu à temps, c'est parce que personne n'a eu le courage de leur faire confiance. Pas même leur famille."
Commenter  J’apprécie          220
SaiwhisperSaiwhisper   02 octobre 2019
- Un seul manteau suffit, Gray. Tu es constamment dans l'excès !
- Je me laisse le choix. Si tu faisais pareil, ça te permettrait de ne pas porter ce truc immonde tous les jours, dit-il en tirant sur la manche de son anorak.
- Tu n'as aucun goût.
- La couleur ressemble à celle d'un vomi de tortue intoxiquée à la salade périmée.
- Si tu savais comme je regrette parfois de te connaître...
Commenter  J’apprécie          80
Morgane_De_MussetMorgane_De_Musset   06 janvier 2020
Je ne peux rien te garantir, dit-il enfin. Tu me rends fou, j'ai une prédisposition à t'emmerder et j'aime ça. Je n'arrive pas à voir un futur où on se promène dans Chicago main dans la main, parce qu'on finirait par se broyer les doigts. Je ne nous imagine pas dans le cadre d'un dîner aux chandelles, parce qu'il y a fort à parier que tu me balancerais la cire chaude en plein visage. Toi et moi, c'est illogique. Mais demain, après-demain et les jours qui suivent, je veux qu'ils soient faits de toi. De ton caractère exécrable. De nos disputes. Je ne sais pas lire l'avenir, mais une chose est sûre : tu es incluse dedans. Invariablement. Fais-moi confiance sur un point, Charlie : j'ai aimé tes défauts avant tes qualités. c'est une bonne base pour démarrer une histoire solide, tu ne penses pas ?

J'acquiesce. Je le crois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
cicou45cicou45   03 octobre 2019
"Les baisers sont des équations complexes basées sur l'assemblage de deux inconnus, et dont le calcul peut donner des centaines de milliers de résultats différents. Tomber sur le nombre parfait du premier coup est exceptionnel."
Commenter  J’apprécie          120
cicou45cicou45   01 octobre 2019
"Cela peut paraître idiot, mais s'autoriser à être soi-même en ayant l'assurance de ne pas se confronter à un mur de réflexions est rare."
Commenter  J’apprécie          200

Video de Juliette Bonte (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Juliette Bonte
Promis, on reste amis - Juliette Bonte
autres livres classés : noëlVoir plus
Notre sélection Roman d'amour Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17205 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..