AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290047538
Éditeur : J'ai Lu (04/01/1999)

Note moyenne : 3.93/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Les fées, on le sait, sont très belles, vêtues de longues robes diaphanes et équipées d'une baguette. D'elles on connaît surtout les contes, censés divertir les enfants. Personnages de légende ? En vérité, elles sont bien plus que cela, à la fois marraines qui se penchent sur le berceau des hommes pour les combler de dons, et divinités de la nature chargées de veiller au bon équilibre de notre planète. Mais le royaume de Féerie compte bien d'autres habitants : lutin... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Suny
  15 mai 2011
J'imagine que le titre doit en laisser certains sceptiques.... Parce que beaucoup de personnes ne croient malheureusement pas - ou plus - en l'existence de ces merveilleux êtres qui ont peuplé ou peuplent encore nos forêts, fontaines, jardins, clairières, lieux insolites...
Oui, moi j'y crois, pas forcément parce qu'il faut croire en quelque chose, faute de religion, mais parce qu'au fond je trouve la nature bien trop vivante pour ne pas être animée de créatures féériques. Certains trouveront que je ne suis qu'une rêveuse, d'autres que je ne fais que suivre une mode actuelle qui veut que tout ce que l'on voit dans Charmed ou Harry Potter soit basé sur une certaine vérité, et peut-être même que certains partageront mon avis. Peu importe, là n'est pas le sujet, car ce bouquin, même si l'on n'y croit pas une seconde, mérite d'être lu car outre cette dimension féérique, il est porteur de joie, de rêve, et peut-être même d'espoir.
J'ai pris beaucoup de plaisir à le lire, non seulement parce que le style est agréable, mais aussi parce qu'il apprend beaucoup de choses que l'on ne soupçonnerait pas, et que malgré le titre, le sujet de fond est bel et bien le respect et l'amour que nous devrions tous porter à notre planète, ainsi qu'à nous-mêmes...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          65
MlleJulie
  25 septembre 2013
Pour la première fois,tout ce qu'on se doit de savoir sur le petit peuple en format livre de poche. C'est une mine extraordinaire d'informations sur le sujet.
Il n'y a aucune illustration,il se lit à la façon d'un roman ce qui peut déplaire a certain. Moi,j'ai beaucoup aimé,et je le conseille pour une première approche du monde de féerie.
Commenter  J’apprécie          70
Tinaju
  26 juin 2017
Un livre intéressant car c'est une enquête très complète avec beaucoup de témoignages.
J'avoue que j'ai appris plein de choses.
Lecture enrichissante.
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
TeaSpoonTeaSpoon   19 décembre 2011
Et tel est le message essentiel de la fée: " Tout est possible. Aucun voeu au monde n'est irréalisable. Il suffit pour cela de rester fidèle à ses rêves et de croire en sa chance."
Commenter  J’apprécie          120
JacopoJacopo   13 août 2018
Le rapprochement est encore plus flagrant lorsque le comte de Gabalis évoque ces « navires aériens » qui rappellent étrangement, avec plus de mille ans d’avance, les soucoupes volantes évoquées par les « contactés » : « Il arriva qu’un jour, entre autres, on vit à Lyon descendre de ces navires aériens trois hommes et une femme. Toute la ville s’assemble alentour, crie qu’ils sont magiciens, et que Gri- moald, duc de Bénévent, ennemi de Charlemagne, les envoie pour perdre les moissons des Français. Les quatre innocents ont beau dire pour leur justification qu’ils sont du pays même; qu’ils ont été enlevés depuis peu par des hommes miraculeux qui leur ont fait voir des merveilles inouïes, et les ont priés d’en faire le récit. Le peuple entêté n’écoute point leur défense : il allait les jeter au feu, quand Agobard, évêque de Lyon, accourut au bruit. Il prouva au peuple qu’il se trompait, que des hommes ne pouvaient pas descendre de l’air, et que la prévention les avait abusés à l’égard des quatre inconnus; il fit si bien que le peuple le crut et rendit la liberté aux ambassadeurs des sylphes. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   13 août 2018
Quand il mange ce qu’il a récolté, l’homme découvre pleinement la notion de service, à tous les niveaux. Et l’association qui s’est créée à l’instant même où l’homme a foulé le sol de la terre, est célébrée par l’homme et la nature dans tous les domaines. Les humains qui travaillent avec la nature dans un esprit de co-créativité ont reconnu et démontré avec succès les liens à la fois physiques et spirituels qu’ils ont avec le monde de la nature. Et la nature a répondu en produisant la nourriture et le carburant pour entretenir la partie physique de l’esprit humain sur cette planète.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   13 août 2018
Chez les Latins, les Celtes ou les Germains, le culte rendu aux divinités de la nature et des éléments allait de pair avec ce que les Romains appelaient le genius loci, le « génie du lieu ». C’est pourquoi les autels et temples consacrés aux nymphes, aux ondines ou aux sylvains n’étaient pas édifiés n’importe où, mais à certains emplacements pourvus d’un cosmotellurisme particulièrement puissant. De même, on construisait les villes sur certains territoires élus entre tous pour la qualité des « esprits des lieux » censés y habiter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   13 août 2018
C’est pourquoi les esprits de la nature sont fréquemment appelés « élémentals » ou « élémentaux ». Ils animent la matière de leur énergie et la protègent de tous les dérèglements qui pourraient atteindre son intégrité. Ils sont, en quelque sorte, les esprits gardiens de la nature et de la matière, de la même manière qu’il existe des anges gardiens pour les hommes. Ils veillent sur la croissance et la bonne santé des animaux et des plantes; ils composent la part spirituelle de la terre, des pierres, des rivières ou du vent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Edouard Brasey (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edouard Brasey
Foire du livre 2016 – Terres de France Cette émission s’intitule « Terres de France », présentée par Patrick Bouthet qui reçoit : - Edouard Brasey pour son ouvrage « Le domaine des Oliviers », aux éditions Calman Lévy - Catherine École-Boivin pour sa publication « Enfuir l’hiver », aux éditions Presses de la Cité
>Coutumes, savoir-vivre, folklore>Folklore>Sujets du folklore: surnaturel et légendaire (122)
autres livres classés : natureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre