AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lucien Poirier (Préfacier, etc.)Pierre-Marie Gallois (Auteur de la postface, du colophon, etc.)
ISBN : 2221093569
Éditeur : Robert Laffont (14/02/2001)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 14 notes)
Résumé :

Comment Hannibal a-t-il procédé pour vaincre, à la bataille de Cannes, une armée romaine plus nombreuse que la sienne ? En quoi le feu nucléaire modifie-t-il toutes les données d'un art de la guerre dont l'usage a été constant au cours des millénaires ? Des steppes de l'Asie centrale aux plaines de l'Europe, à quelles traditions les cultures stratégiques se rattachent-elles ? L'opposition entre nomade... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Walktapus
  08 juillet 2012
Gros pavé (1500 pages), ouvrage incontournable au principe très simple. Un ensemble d'auteurs (environ 150). Pour chacun, de longs extraits de textes, précédés d'une biographie qui précise le contexte.
On retrouve les usual suspects : Sun-Zi, Végèce, Machiavel, Clausewitz, Mao-Ze-Dong, De Gaulle, Churchill, mais aussi des choix plus originaux : la stèle de Naram-Sin, le Mahabharata, Ibn Khaldoun, Richelieu, Gandhi.
Avec une vaste culture et les centres d'intérêt qui sont les siens, Chaliand ne sous estime ni la culture stratégique de l'Asie, ni la guerre irrégulière.
C'est un panorama impressionnant, mais forcément toujours incomplet, qui est proposé là à l'amateur de pensée stratégique. Il embrasse toutes les époques et tous les continents, et aborde aussi bien l'art des sièges que la relation entre les militaires et les politiques.
Commenter  J’apprécie          90
SCOman
  07 novembre 2013
Réunir en un seul ouvrage tous les plus grands textes de stratégie militaire écrits depuis la nuit des temps : tel est le pari fou tenté par Gérard Chaliand. Et force est d'admettre que ce pari est pleinement réussi. Bien sûr une anthologie suppose certains choix arbitraires de la part de son auteur, mais l'épaisseur de l'ouvrage –1500 pages ! – lui confère une exhaustivité maximale. On retrouve bien sûr les historiens ou stratèges les plus célèbres, à l'image de Jules César, Sun Tse, Vauban, Clausewitz ou encore Guderian, mais on découvre également pléthores d'écrits méconnus, comme le rouleau de la guerre (Ier siècle av. J.-C.), le Livre des ruses arabe (XIVe siècle), La conquête du Pérou de Francisco de Jerez ou le traité des stratagèmes de Joly de Maizeroy. Gérard Chaliand introduit chaque extrait d'oeuvre par un bref paragraphe de présentation de son auteur et du contexte historique. Il déroule sous nos yeux quatre mille ans d'art de la guerre, sans omettre une seule des grandes périodes géostratégiques : l'orient ancien, la Grèce et Rome, Byzance, la Chine, l'Inde, les Arabes, les Persans, les Turcs, les Mongols et l'Asie centrale, les XVe-XVIe, XVIIe, XVIIIe, XIXe et XXe siècles, l'âge du nucléaire, et enfin la stratégie à l'heure de l'hégémonie américaine. Certains passages de cette anthologie se lisent comme des récits d'aventure. J'ai à titre exemple été tout particulièrement frappé par la retranscription que nous livre Xénophon de la retraite des dix mille, effectuée sur 2500 kilomètres et pendant plus de huit mois par une armée de mercenaires grecs harcelée par l'ennemi. Une des grandes originalités de l'auteur est d'engager une réflexion non pas occidentalo-centrée, mais qui prend en compte les influences théoriques reçues des Byzantins, Chinois, Indiens et musulmans. Dans sa brillante introduction, Gérard Chaliand montre en effet que jusqu'au XIVe siècle, « l'antagonisme fondamental, à l'échelle du continent eurasiatique, est celui entre nomade et sédentaires ». Une idée qu'il développera à nouveau dans son Nouvel art de la guerre.

Le lecteur ne peut s'y méprendre : cette imposante Anthologie mondiale de la stratégie est sans aucun doute le must-have ultime en matière de polémologie. À se procurer d'urgence, sans hésitation !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
LuniverLuniver   26 juillet 2014
C'est ainsi que se terminèrent le règne de Totila et sa vie. Il avait régné sur les Goths pendant onze ans. Sa mort ne fut pas digne de ses réalisations antérieures, car précédemment, il avait connu le succès et sa fin ne fut pas à la mesure de ses actes. Là encore, la fortune a montré qu'elle se joue des affaires humaines comme le chat joue avec la souris, faisant la preuve de son absurdité et de sa nature inexplicable. Spontanément, sans raisons, elle accorda pendant un temps la chance à Totila peut eut le caprice de lui infliger une mort misérable, bien indigne de ce qu'il méritait. Mais je soupçonne cela de n'avoir jamais été compréhensible à l'homme, et je pense que cela ne le sera jamais. Les hommes en parlent et les opinions vont et viennent sans cesse pour s'adapter aux goûts de l'un et de l'autre, chacun tentant de compenser son ignorance par l'explication qui lui semble la plus raisonnable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          93
Videos de Gérard Chaliand (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Chaliand
Gérard Chaliand: A AFRIN: ENTENTE ENTRE LA RUSSIE ET LA TURQUIE?
"Aujourd'hui, la Turquie est un État extrêmement isolé", dit Gérard Chaliand qui analyse l'entente entre la Russie et la Turquie concernant Afrin en Syrie.
>Administration publique>Art et science militaires>Situation et politique militaires (19)
autres livres classés : stratégieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1439 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre