AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253126640
Éditeur : Le Livre de Poche (24/06/2009)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 30 notes)
Résumé :
Choisie dès sa plus petite enfance par Mahomet, Aïcha ne le quittera plus jamais. Témoin privilégié des révélations envoyées au Prophète, elle sera parmi les premières à en retranscrire les versets, prenant ainsi une part centrale à la naissance de l'Islam, à la source même de son message et au cœur des tumultes originels de son expansion.

Depuis l'Hégire à Médine jusqu'à la bataille du Chameau, Geneviève Chauvel, romancière et historienne, spécialis... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
MissSugarTown
  17 septembre 2011
Tout d'abord et avant tout, ce livre est très dangereux parce que les informations qui sont dedans sont à des années lumières de la vraie version de l'histoire, mais vraiment c'est 400 pages de mensonges et de conneries et d'un grand n'importe quoi !!! J'ai jugé utile d'arrêter au bout de 100 pages, aucune envie de continuer à consommer des bobards, et je réalise non sans fierté que mon premier instinct envers ce livre s'est avéré exact.
Au bout de la 24ème page, ce livre me dérange beaucoup. Il faut un maximum de précautions quand même pour aborder un sujet comme celui-ci, pour donner la parole au prophète et décrire ses "communications" avec Dieu ou comme elle les appelle elle, les entrées en transe... Je n'aime pas cette description, ni quand elle dit que le prophète disait qu'une malédiction le poursuit tout au long de la période où il communiquait avec Dieu! Je ne crois pas qu'il dirait une chose pareille et je pense que la traduction ici aurait dû être vigilante au maximum et ne pas être prise à la légère. Je lis ces pages avec une méfiance maximale, c'est comme si je tenais ces pages du bout des doigts parce que je ne veux pas de données qui saliraient l'image du prophète ou sa sagesse ou sa personnalité... Première réaction : je ressens presque du mépris pour ce livre.
Je ne connais pas vraiment grand chose à la religion, et encore moins à Mohamed, mais découvrir ici que c'est un être "normal" qui a réagi comme aurait réagi n'importe quel autre être humain à sa place... je ne sais pas, je n'avais pas imaginé les choses comme ça. Mais là je découvre qu'il a eu peur, qu'il a paniqué, qu'il s'est cru être devenu fou et qu'il refusait d'accepter qu'il a été choisi par Dieu... etc. ça m'a secoué.
La scène de la naissance d'Aïcha est trop émouvante, moi qui me demande toujours comment était la vie à l'époque où le prophète était de ce monde, et qui ressens malgré moi une certaine injustice et un certain regret de ne pas l'avoir vu et d'être plutôt perdue et tiraillée aujourd'hui dans une forteresse de croyances, d'informations, de vérités, de logiques, de pensées... alors que je devrai obéir fidèlement à un message transmis il y a 14 siècles, et que le système d'aujourd'hui essaie d'enterrer du mieux qu'il peut en nous éloignant le plus possible de cette époque là et en essayant de nous fournir le minimum d'informations possibles sur cette époque.
Je ne sais pas, mais je suis trop émue de découvrir d'aussi près la vie de ces hommes et femmes qui ont été les piliers de l'islam. Je ne m'y attendais pas à cette émotion, c'est comme si je retrouvais d'anciens potes, des frères dont j'avais entendu parler durant très très longtemps, et que je rencontrais enfin alors que je ne l'aurai jamais cru possible. Je me découvre.
Ce qui m'émeut c'est surtout de découvrir cette présence de la croyance dans la vie de tous les jours, dans leur langage, dans leurs habitudes... Dieu était partout, l'islam était la norme, la foi était innée... Je ne sais pas, c'est émouvant. Aujourd'hui, il ne reste plus rien de tout ça. Tout est infiltré, on a tué Dieu, l'islam est devenu une image de sauvages et la foi n'est plus qu'un mythe qu'on connaît à peine. C'est émouvant pour moi de retrouver cette époque là. Et encore une fois, je ne m'y attendais pas. Des fois je pense que je me connais à peine.
Cette auteur m'énerve avec ses traductions très mal faites, l'islam ne veut pas dire soumission madame mais "abandon" et la différence est de taille ! Les deux notions n'ont absolument rien à voir ! C'est de ça que je parle, trop d'infiltrations.
Euuuuh, elle dit que le prophète a choisi d'épouser une femme qui a la quarantaine parce qu'elle était expérimentée sexuellement et qu'il n'avait pas de temps à perdre pour initier les minettes !!!! On parle du prophète quand même là, je trouve qu'il n'y a aucun respect pour lui dans ce livre !!!
Une autre connerie, la profession de foi que prononce chaque musulman lorsqu'il se convertit, Chauvel écrit : "La illa i l'alla. Muhamadour rassoul Allah !" C'est devenu une mascarade ce bouquin !!!! Ce n'est plus une profession de foi, ça s'est transformé en chant symphonique ma parole !! Si tu es incapable de traduire fidèlement les paroles de Dieu, du prophète et de ses proches, pourquoi tu es partie te mêler de la vie de Aïcha ou du dernier messager de Dieu ???? Un écrivain est sensé retranscrire les faits le plus fidèlement possible à moins que ce ne soit un livre de fiction et là je me serai totalement gourée !
Par contre, c'est la première fois que je réalise que tout comme les juifs qui ont été chassés de partout, le prophète a également été chassé de plein de terres et de tribus et que les mécréants ont essayé de le tuer depuis qu'il a annoncé qu'il est le messager de Dieu. Nous aussi, en tant que musulmans, on a essayé de nous exterminer depuis la naissance de l'islam et ce n'est pas aujourd'hui que ça va changer. Je réalise aussi que le prophète a évité la mort chaque jour pour permettre à l'islam d'éclore et comment on le lui rend aujourd'hui ? En lui tournant le dos et en nous laissant emporter par des futilités matérielles et d'autres préoccupations plus bêtes encore. Et je ne peux m'empêcher de faire la comparaison avec les moqueries que nous subissons encore aujourd'hui quand on dit qu'on est croyant musulman et qu'on nous prend pour des arriérés, le prophète subissait ces moqueries chaque jour, et même ça, ça n'a pas changé aujourd'hui.
Enfin, elle dit que le prophète insultait les juifs, ce qui est à des années-lumières de la vérité, puisque le jour où des musulmans ont détruit la maison d'un juif pour bâtir une mosquée, le prophète est venu du côté du juif et a demandé aux musulmans coupables de reconstruire la maison du juif et qu'ils avaient commis une énorme injustice envers cette personne, et que tout le monde a les mêmes droits et tout le monde doit être traité sur le même pied d'égalité, quelle que soit la religion, la race, le sexe ou la couleur de la personne !!! Les droits de l'homme avaient existé bien avant et tout ce qui est cité dans ce torchon est à des années lumières de refléter ne serait-ce que l'ombre de la personne qu'a été le prophète, Aïcha, Abou Bakr et les autres !!!!! UNE HONTE !!!!!!!!!!!
Lien : http://laculturehajarienne.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          224
Surbookee
  05 avril 2012
Si ce livre garde un aspect plus romancé que biographique, il n'en demeure pas moins qu'il est extrêmement documenté comme en témoigne la longue bibliographie annexée à la fin. Geneviève Chauvel est connue pour être une experte du monde arabe et elle a bénéficié de l'appui de nombreux théologiens réputés (l'ouvrage est d'ailleurs préfacé par le Dr. Djelloul Seddiki, directeur de l'Institut de théologie de la Grande Mosquée de Paris).
On découvre au travers des yeux d'Aïcha la vie du Prophète avec ses forces et ses faiblesses d'homme car contrairement à Jésus dans la foi chrétienne, il n'a pas d'origine divine, il a été choisi parmi les hommes pour être le Messager et on s'aperçoit à quel point ce rôle peut être écrasant pour un humain mais jamais le Prophète ne se détourne ni ne se plaint de sa charge.
Toutefois, si le Prophète tient un rôle central dans ce roman, ce dernier est surtout consacré à Aïcha, son épouse bien-aimée dont on suit l'évolution de sa naissance à sa mort en parallèle de la naissance et de la propagation de l'Islam depuis l'Hégire à la Bataille du Chameau. On y découvre que contrairement aux idées reçues, la femme a une place importante dans l'Islam à travers le destin exceptionnel de cette épouse du Prophète qui a eu le privilège d'assister aux révélations envoyées au Prophète et qui grâce à sa mémoire, a été la première à retranscrire les versets. Elle sera la première "Mère des Croyants".
Pour peu qu'on s'intéresse à la culture arabo-musulmane, on ne peut qu'être touché par la vie des premiers croyants de l'Islam, par leur foi inébranlable qui parfois les conduit sur le chemin de la guerre et surtout par le rôle d'unificateur du Prophète car à sa mort, les tribus arabes se déchireront pour revendiquer sa succession, détournant parfois les versets du Coran pour servir leurs propres fins.
On ne peut qu'admirer la force de conviction d'Aïcha et la place prépondérante qu'elle occupera parmi les premiers croyants malgré ses faiblesses de femme, sa jalousie et sa peur d'être moins aimée du Prophète, des sentiments que toute femme peut connaître encore aujourd'hui. Précieuse conseillère et experte des versets du Coran et des hadiths que tout le monde viendra consulter à la mort du Prophète, elle prendra même la tête d'une armée à la Bataille du Chameau, loin de la place habituelle qu'on prête aux femmes musulmanes.
Ce livre est un hommage touchant rendu à celle qui, après le Prophète, constituera l'un des piliers centraux de la naissance de l'Islam.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
surgar
  05 juin 2014
Ce livre c est vraiment n importe quoi j ai cru faire un bon achat mais quelle déception en lisant les premières pages moi qui suis musulmane ! J'en y reconnais rien de tout ce que je connais tout est déforme et raconte par une occidentale qui n y connaît rien en islam et qui le comble se déclare spécialiste dummoi monde arabe. Voilà la vie de aicha vue par la lorgnette très déformant d une occidentale qui manifestement à raté l essentiel sur la vie de cette sai.te femme. C est bien triste. Je suis très déçue par autant d incompréhension et de jugement faits faciles etgratuits sans réel analyse et sans essayer d aller au fond des choses.
Commenter  J’apprécie          41
Kahina
  23 août 2013
J'ai adoré ce livre, je l'ai dévoré. Très agrébale à lire pour son écriture, en même temps nous apprend beaucoup de choses sur les premiers musulmans, le prophète et Aicha qui était une grande femme. Ce livre m'a appris que l'existence de Aicha le préférée du prophète n'est pas un hasard, elle à joué un très grand rôle dans la retranscription du Coran, sa relecture. Elle a été une grande savante, exégète du Coran...
Ce livre rend non seulement hommage à cette femme d'exception mais aussi à toute les femmes musulmanes...
C'est un livre qui nous montre qu'en Islam, la femme est valorisée et a toute sa place dans la société et dans le couple contrairement à ce que véhiculent certains clichés !
Je conseille vivement sa lecture.
Commenter  J’apprécie          30
ProutProut
  17 août 2011
J'ai beaucoup aimée ce livre dans son contenu mais les nombreux passage sur la vie intime d'Aïcha mon beaucoup gênais ( je les trouvais inutile et très déplacé ).
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SurbookeeSurbookee   04 avril 2012
La parole de Dieu et celle du Prophète ne peuvent être déformées. Il faut beaucoup de rigueur pour maintenir la vérité. Tant que je vivrai, je veillerai à ce qu'elle soit respectée scrupuleusement sous peine d'ouvrir la voie à un islam bien différent de la Révélation. Les interprétations mal contrôlées conduiront à une religion qui sera le contraire de ce que Dieu nous a enseigné par la voix de son Envoyé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
Videos de Geneviève Chauvel (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Geneviève Chauvel
Geneviève Chauvel est une auteur très reconnue parmi les lecteurs de roman d'histoire. Elle revient avec un livre sur la premier maire de Paris, Sainte-Geneviève.
"La vie de sainte Geneviève est nimbée de légende. On lui conférait des dons surnaturels : elle aurait rendu la vue à sa propre mère ! Mais elle était surtout une femme politique : elle exhorta les Parisiens à préserver leur foi des hérésies barbares et fut, vraiment, leur premier maire. Son plus haut miracle reste d?avoir décidé Clovis à courber la tête devant l?évêque Rémi pour se faire chrétien. Elle souda les Francs, les Gaulois, l?Église et permis l?émergence de la France moderne...
Qui donc était cette authentique rebelle qui sut imposer sa vision dans un monde dominé par le glaive et la toge ?"
Pour avoir plus d'informations et lire un extrait : http://www.editionsarchipel.com/livre/sainte-genevieve-premier-maire-de-paris/
+ Lire la suite
autres livres classés : islamVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1140 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre