AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782035950499
340 pages
Éditeur : Larousse (14/02/2018)

Note moyenne : 2.96/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Il est le génie mondial de l’intelligence artificielle, sur le point de révolutionner le monde avec sa création.
Elle est la chanteuse à la voix cristalline et aux 65 millions de disques vendus.
Un soir, il saute sans raison du haut du Golden Gate Bridge à San Francisco. Au même instant, elle subit un grave accident
de voiture à New York.
Après plusieurs mois de coma, il se réveille avec un nouveau cœur, et totalement amnésique.
El... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Ctr-ju
  11 août 2018

Alors, je n'ai rien contre ce Monsieur Chevallier, que je ne connaissais pas jusqu'alors, mais s'il est réelleent le "pionnier de l'Internet en France", qu'il s'en tienne à ça ou bien qu'il fasse quelques recherches GOOGLE concernant la construction d'un roman.
Car dès le début, je me suis dit :" Oula, s'il me fait le coup du : "il a reçu son coeur, elle est morte ais on le saura qu'à la fin", d'autres l'ont fait avant et l'ont amené bien plus subtilement."
Et puis, ouf ! Je me suis détendue quand j'ai compris que l'héroïne était toujours vivante.
Bref, qu'est-ce qui, selon moi, lectrice amateur, ne va pas dans ce roman?
1/LES PERSONNAGES
Déjà, difficile de s'y identifier.
On a au choix, une star internationale de la chanson qui envoûte son public. A part Mylène Farmer, je ne vois pas qui pourrait s'identifier.
Sinon, le Mark Zuckerberg. Et bien, là encore, à part Mark Zuckerberg... Bref vous voyez où je veux en venir.
Du coup, il nous en faudrait un peu à nous mettre sous la dent pour s'attacher aux deux héros.
Sauf que le Zuckerberg en herbe est amnésique. Pas de bol. Et la Castafiore a un "extraordinaire secret" (je n'invente rien, c'est écrit tel quel page 130) dans son passé. Ce qui ne laisse pas beaucoup de possibilités pour apprendre à la connaitre.
L'auteur ne nous offre donc pas grand chose : beaucoup de dialogues et pas, ou peu, de profils psychologiques.
Donc en résumé, on a :
- Un antipathique, tendance sociopathe
- Un commercial un peu beauf qui ne pense qu'au fric
- Une chanteuse un brin mystique mais surtout très soupe au lait
- Un ordinateur
- Et à un moment, au début, une cagole qui ne revient plus dans l'histoire (d'ailleurs j'espère qu'elle va bien)
2/ LE RYTHME
Au début, on ne sait pas trop comment on va se faire transporter.
Souvent dans les thrillers (mais est-ce un thriller?), on a une phase où on pose le décors, les personnages, l'intrigue, ensuite vient un élément déclencheur qui lance la machine. Dès lors, le rythme des informations et indices données au lecteur monte crescendo jusqu'à la fin où, presque à bout de souffle, on est capable de faire une nuit blanche (ou rater son métro) pour connaitre à tout prix le dénouement.
Ici, au début, on ne sait pas trop jusqu'à ce que viennent l'idée un peu laine de mettre un ultimatum avec la remise du projet d'intelligence artificielle.
Sauf qu'on ne sait jamais où on en est dans le décompte des jours ni à quelle vitesse avance l'histoire. du coup, on est pas non plus emporté par l'urgence de la situation.
Finalement, on continue à lire juste parce qu'avec tous les espaces entre les paragraphes et les dialogues, ça va vite.
3/L'INTRIGUE
Et pourtant, j'ai adoré "Demain" de Guillaume Musso, c'est dire si je suis prête à me faire balader et accepter des explications irrationnelles.
Mais quand même :
- La mère qui, sur le point d'accoucher, continue de jouer au piano et susurre à son mari :" Elle arrive"... sérieusement?!
- La Castafiore a donc 2 coeurs. OK, pourquoi pas, mais comment est-ce qu'elle l'a vécu? Qu'elle a été son enfance dans ces conditions? C'est quoi ces voix qu'elle entend? Comment elles se manifestent? Allons au bout des idées !
- Mais à quoi sert cette blonde du début ? (vraiment j'arrive pas à comprendre)
- Monsieur intelligence artificielle est un petit génie. OK, mais encore? Comment en est-il arrivé là?
Il ne suffit pas de balancer 3 sous-entendus pour créer une intrigue, un univers.
En résumé, j'ai lu vite pour savoir jusqu'où on allait m'amener et aussi parce que je suis une éternelle optimiste. Jusqu'à la dernière page j'ai cru que j'allais être embarquée.
Autant dire que c'est la première fois depuis la série LOST que je suis aussi déçue de la fin d'une histoire. (Oui, j'ai regardé tous les épisodes de LOST, je vous ai bien dit que je suis une éternelle optimiste . Ou obstinée, au choix).
Alors franchement, 15€ pour 330 pages qui auraient tenues dans un livre de poche de 250 pages à 6€50, on peut parler des packaging voleurs de la grande distribution, mais si les maisons d'éditions d'y mettent aussi... On commence à tomber bien bas.
Et on peut parler deux minutes du Bandeau-rouge-marketing-ultra-vendeur?
"Le roman qui m'a fait raté mon métro"
"Un suspens captivant"
"Bluffant"
Déjà, qui sont ces gens? Je suis bien sûr tombée dans le panneau, mais avec du recul, je me demande qui est cette personne qui a raté son métro. J'espère juste qu'elle n'était pas sur la 13 aux heures de pointe parce que vraiment, ça n'en valait pas le coup.
En n'hésitez pas à me présenter celui ou celle qui a trouvé que le suspens est captivant, j'ai quelques lectures à lui recommander.
En conclusion, ce roman est à l'image de notre société digitalisée : superficiel.
Une lectrice déçue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Plume_de_laine
  29 juillet 2018
« Par-delà les apparences » Folco Chevallier.
Que d'émotions ! Je fus complètement subjuguée par cette histoire. On ne peut faire autrement. L'auteur nous entraîne dès les premières lignes dans l'histoire et au fur et à mesure que les mots s'enchaînent et que les pages se tournent, nous nous attachons aux personnages et nous ne pouvons plus décrocher de ce roman.
Je suis une nouvelle fois ravie par ma lecture. Les émotions se sont bousculées en moi, et c'est selon moi une chose vraiment importante lors d'une lecture. Si l'auteur arrive à toucher le lecteur, il a alors tout gagné. Les émotions sont fondamentales lors d'une lecture. Cela permet entre autre de garder le lecteur du début à la fin de l'histoire, de pouvoir le transporter et lui faire ressentir ce que peuvent ressentir les personnages. C'est quelque chose qui doit être présent dans chaque roman.
Les personnages sont attachants. Je me suis rapidement attachée à Laura et Léopold. Ils ont vraiment ce petit quelque chose, il nous touche par leurs personnalités.
Les descriptions des lieux et des personnages font que nous avons cette sensation de nous trouver à l'intérieur du roman avec eux. Nous avons l'impression d'errer dans cette histoire nous aussi. Là encore, double point pour l'auteur. Les descriptions nous transportent directement dans l'histoire au plus près de tout. C'est aussi ce qui fait qu'il nous ait difficile de décrocher de cette histoire.
La plume de l'auteur est douce, bourré d'émotions et j'adore ça. Je suis fan. Une bouffée d'air pure cette plume si douce, si légère. de belles citations dans ce roman. L'histoire est bien trouvée.
Sincèrement, pour tout ceux qui n'ont jamais lu cette auteur, je vous conseil. Découvrez donc cet auteur ainsi que son univers et ses écrits. C'est vraiment une très belle découverte pour moi, et j'ai hâte de pouvoir découvrir à nouveaux ses prochains écrits. Deux livres lus et deux livres que j'ai adorée, alors n'hésitez plus et foncer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
VivianeB
  27 mai 2018
En lisant la quatrième de couverture, je n'ai pas été particulièrement attirée et je m'attendais à lire une copie des livres de Marc Lévy. Bien m'en a pris car je me suis laissée emportée par l'écriture, certes ce n'est pas un grand roman mais l'aspect surréaliste, romantique et prenant m'a rendue la lecture plutôt sympathique et qui soulève quelques questions sur les bienfaits et méfaits de l'intelligence artificielle.
Commenter  J’apprécie          80
livreclem
  09 avril 2018
Mauvais moment de lecture : mal écrit, histoire dont on devine assez facilement les rebondissements.
Un Marc Lévy - Musso en pire... Je pense tout de même que ça plaira mais que ce n'est pas moi la cible...
Commenter  J’apprécie          70
vertescollines
  22 janvier 2019

Léopold et Laura (et puis Eve) sont liés mais par quels liens ? Est-ce ce coeur transplanté lors du suicide de Léopold et de l'accident de Laura. Car Laura avait une particularité dès sa naissance deux coeurs qui battent à l'unisson. Et ces deux coeurs sont interconnectés enfin le croit-on . Car Léopold a conçu une intelligence artificielle Eve qui a réussi à apprendre les sentiments humains en s'évadant et en découvrant le monde par Internet. Etrange que ce roman. L'intrigue est simple. Mais tellement réelle et très certainement plausible. Car cette intelligence artificielle peut exister, existe peut-être dans un coin de ce monde. Mais cette intelligence ne sert pas l'humanité au contraire elle la dessert ! Léopold pour couper ce lien avec Eve et Laura fait un dernier geste pour sauver la femme qu'il aime. Un beau roman sur le numérique, sur l'intelligence artificielle, sur le progrès humain, sur le lien entre deux êtres et sur l'amour que deux êtres peuvent éprouvés au-delà de la mort. Intéressant mais sans plus. J'attendais un peu plus sur l'intrigue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Plume_de_lainePlume_de_laine   29 juillet 2018
Il y a des intersections qui changent une vie ou un destin. A une seconde près, des rencontres se font ou ne se font pas. Peut-être qu'ailleurs, dans d'autres univers dits "parallèles", d'autres histoires s'écrivent. Une infinité d'autres histoires, issues d'une infinité d'embranchements, de rencontres, de choix.
Mystère à jamais insondable.
Vertige de la vie et de ce que l'on appelle le hasard.
Sauf pour ceux qui trichent et qui tirent les ficelles.
Là-haut.
Ou ici-bas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
DelfduboisDelfdubois   10 mars 2018
Et ce monde est fait d'émotions, qui parfois vous guident et parfois vous perdent. Je ne peux pas rendre le monde meilleur sans comprendre profondément la nature humaine.
Commenter  J’apprécie          10
vertescollinesvertescollines   22 janvier 2019
Un parfait connard !
J'étais dans ma vie précédente un parfait connard !
Un petit con, prétentieux, infiniment imbu de sa personne.
Totalement irrespectueux de tout ce qui m'entourait, et en particulier de mes troupes.
C'était à se demander comment j'avais réussi à créer mon entreprise.
Commenter  J’apprécie          00
vertescollinesvertescollines   22 janvier 2019
Régression numérique
Un parfait connard !
J’étais dans ma vie précédente un parfait connard !
Un petit con, prétentieux, infiniment imbu de sa personne/
Totalement irrespectueux de tout ce qui m’entourait, et en particulier de mes troupes.
Commenter  J’apprécie          00
Plume_de_lainePlume_de_laine   29 juillet 2018
Ce monde est fait d'émotions, qui parfois vous guident et parfois vous perdent.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : greffe cardiaqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1910 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre