AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782266297899
528 pages
Éditeur : Pocket (06/02/2020)
Résumé :
Plus qu'un roman : un appel au bonheur !
L'auteur de Beignets de tomates vertes nous conte, dans ce roman choral, l'histoire d'un petit village du Missouri, Elmwood Springs, depuis sa fondation en 1889 jusqu'à nos jours. Les années passent, les bonheurs et les drames se succèdent, la société et le monde se transforment, mais les humains, avec leurs plaisirs, leurs peurs, leurs croyances, leurs amours, ne changent guère. Et c'est la même chose au cimetière pui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
Kittiwake
  16 février 2019
J'ai tant aimé Beignets de tomates vertes, le roman, le film, les personnages énigmatiques et touchants, leur part de mystère bien préservé, j'ai aussi bien aimé les Filles de la Station service, Miss Alabama et ses petits secrets, même s'ils profitaient de la cote d'amour infinie du premier ouvrage. Alors forcément un nouveau Fannie Flagg , ça se tente.
Malheureusement la magie n'est plus là.
C'est l'histoire d'une ville du Missouri, depuis sa fondation par des colons suédois, jusqu'à nos jours et même au-delà. La succession des familles, les petits arrangements avec les morts, les tout petits mystères et les quelques drames d'une grande banalité, tout cela peut parfois être le terreau d'une saga passionnante. Sauf que là, pour le style, on est plus près de Oui-Oui au pays de Mickey que de Cent ans de solitude. C'est plat, décortiqué (ce que sont les nuggets au poulet rôti), Beaucoup de personnages, mais pas de risque de se perdre, leur généalogie est reprise à chaque fois qu'ils interviennent. Quant au subterfuge fantastique, et le pseudo mystère qu'il laisse envisager, c'est léger, léger. Et finalement assez ennuyeux.
Les poncifs et réflexions philosophico-politiques volent au ras des pâquerettes, et les différentes époques sont caricaturées à l'extrême.

Donc grosse déception. Allez, je me refais une soirée Beignets de tomates vertes.
Challenge Pavés Babelio 2019
Lien : http://kittylamouette.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          753
jeunejane
  01 avril 2019
Le roman commence en 1889 dans le Missouri.
Une petite communauté suédoise s'installe peu à peu.
Lordor Norstrom, un Suédois de 37 ans fait la connaissance de sa femme Katrina par correspondance.
La petite ville s'appelle Elmwood town.
Lordor fait l'acquisition d'une ferme qui ne cesse de s'agrandir. Il aménage aussi un terrain sur le haut de la ville : Still Meadows. Ce sera le cimetière et le théâtre de choses étranges car les morts qui vont y arriver y font la conversation, se donnent des nouvelles des vivants de la ville. Certains se paient même le luxe de disparaître et de se taire à jamais.
Au début, j'ai été très intéressée par le développement de la ville au fur et à mesure que les années défilent.
J'ai appris pas mal de choses sur la vie américaine , sur les conflits avec le Japon, la Corée et le Vietnam.
A côté de la ville se forme un village de mobile homes et constituent une communauté tout à fait en dehors.
Plus les années passent et plus la ville perd son identité : les personnages se mêlent. C'est assez difficile de trouver son chemin.
J'ai beaucoup aimé la famille qui a repris l'entreprise de Lordor et leur fille HannaMarie née sourde. Celle-ci se fait escroquer par son mari mais j'aime assez la morale de la fin.
Le récit se termine en 2021 : j'y ai noté pas mal de points communs avec notre histoire dont la désertification des centres de gros villages au profit de centres commerciaux.
Je n'ai pas été étonnée de retrouver l'esprit que Fannie Flagg avait déjà un peu développé dans "Nous irons tous au paradis" où l'héroïne vit une expérience après la mort. Elle porte le même nom qu'une personne importante du roman Elner Shimfissle : une vieille dame au grand coeur qui, juchée sur une échelle tombe d'un figuier elle aussi.
Je l'ai connue avec son premier livre " Beignets de tomates vertes".
Challenge pavés 2019

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
iris29
  09 juin 2019
C'est un roman classé dans le genre " feel good", mais extrêmement original et ambitieux que nous propose Fannie Flagg.
Ambitieux parce qu'il a la volonté de balayer ,ni plus ni moins, que l'histoire de l'Amérique à travers une petite ville , ambitieux parce qu'elle propose une théorie toute personnelle (et malicieuse) sur la vie après la mort, ambitieux parce qu'il flirte avec le genre fantastique, et ambitieux parce qu'il brasse une multitude de personnages .
Tout démarre en 1889. Lordor Nordstrom ( 28 ans) quitte sa Suède pour acheter des terres en Amérique dans le but d'y élever des vaches . Il passera par les petites annonces pour trouver d'autres familles (puis une femme) afin de former une communauté qui deviendra une petite ville qu'ils appelleront Elmwood Springs. C'est l'histoire de cette ville, de ces amis et voisins et leurs descendants que racontera Fannie Flagg, jusqu'à nos jours. Beaucoup de monde se croise au rythme des naissances , mariages et morts . La ville opérera quelques changements . Il y aura les guerres, le rock, le disco, les mobiles homes, la drogue. Ce qui ressort de ces pages, c'est la " bonne intelligence", le travail, l'harmonie, l'entraide qui formaient le ciment de cette communauté, et plus le temps passe, plus la ville grandit, grossit, moins , elle est à taille humaine … Les liens se délitent, , les valeurs se perdent, les gens sont malheureux.
Terrible constat que fait Fannie Flagg : c'était mieux avant…
Et une génération disparait pour laisser place à la suivante petit à petit .. Où vont-ils ? Et bien au cimetière , là- haut sur la colline , un terrain qu'avait acheté le fondateur de la ville, en prévision. Et que font les morts ? Et bien , ils discutent entre eux, chaque nouvelle arrivée apportant des nouvelles fraiches des vivants, de leurs proches et puis les actualités… L'homme a marché sur la lune .
Et puis après, pfffft, ils disparaissent à nouveau , Où ? Personne n'en sait rien , mais nous on le saura à la fin. Car l'auteur sait retomber sur ses pieds. Ultime pirouette qui m'a fait sourire…

Alors voilà, c'est un roman charmant, malicieux qui peut rebuter par le nombre de personnages. C'est son seul défaut.
On n 'a le temps de vraiment les connaitre qu'au début , avec la création de la ville, après , ça va un peu vite. c'est normal , c'est le cycle de la vie et qu'est -on à l'échelle de l'univers, une micro seconde ? un microbe ? l'équivalent d'un brin d'herbe ? rien…
Mais je vous promet que vous serez émus en écoutant les discussions des morts...car de quoi, il parlent tous ces fantômes , ces esprits ? de ce qui arrive à leurs familles, leurs descendants ( de leurs bonheurs , leurs chagrins ), et ça , c'est universel. Ils parlent tous de ça , oui "Toute la ville…
Charmant, malicieux, léger, un brin superficiel mais original.
Challenge Mauvais genres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          464
isabelleisapure
  10 mars 2019
Missouri 1889, Elmwood Springs, une ville en devenir par la volonté d'un homme Lordor Nodstrom qui vient de quitter sa Suède natale pour fuir la misère.
Il ne manque ni de courage ni d'imagination pour mériter le rêve américain.
A peine arrivé, il achète une terre en espérant y bâtir une ferme qui abritera quelques vaches, puis passe une annonce dans l'espoir de fonder une communauté de fermiers.
Peu à peu la vie s'organise au fil des arrivées, les maisons forment bientôt des îlots de vie qui deviennent témoins de bonheur, de drames, de mariages, de naissance, d'amour d'amitiés.
Il n'y a pas beaucoup d'action dans ce livre et c'est ce qui fait son charme.
L'auteure y décrit la vie quotidienne, le temps qui passe, les personnages qui vieillissent, meurent et se retrouvent dans l'au-delà où une autre forme de « vie » remplace la précédente.
C'est drôle, c'est émouvant, c'est un réel plaisir de partager ces destins et une belle façon de découvrir la plume de Fannie Flagg.
Je remercie NetGalley et les Editions du Cherche Midi pour leur confiance.
#TouteLaVilleEnParle #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
coquinnette1974
  06 avril 2019
Je remercie les éditions le Cherche midi pour l'envoi, via net galley, du roman Toute la ville en parle de Fannie Flagg.
Venez avec moi, je vous emmène dans le Missouri à Elmwood Springs du moment de sa création en 1889 à nos jours.
Lordor Nodstrom a quitté la Suède, et c'est lui qui est à l'origine de la création de la ville. Il va trouver une épouse par correspondance, fonder une famille, trouver un médecin, et même faire en sorte qu'il y ai un cimetière. Lieu où dans quelques années ils se retrouveront sous une autre forme..
Toute la ville en parle est un roman que j'ai lu en seulement trois fois, j'avais énormément de mal à le lâcher pour aller travailler !
L'histoire est simple, nous découvrons une ville, ses habitants, leurs joies, leurs peines.. On traverse les années, les guerres, les bons et les mauvais moments.
Simple mais c'est très réussit et j'ai été captivée.
Même si je dois avouer qu'à un petit moment, vers le milieu du roman, j'ai un peu décroché !
J'ai adoré ma lecture mais il y a quand même pas mal de personnages au fur et à mesure que les années passent du coup il faut vraiment bien suivre sans quoi à un moment on est un peu paumé ! Ce qui a été mon cas :)
Il n'y a pas énormément d'actions mais honnêtement cela ne m'a pas dérangé. Il ne se passe pas rien dans ce roman, loin de là, mais il est au rythme du temps qui passe, tout simplement ;)
Je n'hésiterais pas à offrir ce roman car je connais plusieurs personnes de mon entourage qu'il pourrait captiver.
Je suis ravie de ma lecture et je mets quatre étoiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   01 avril 2019
Sur la colline de Still Meadows...Lucille Beemer venait de poser une question à sa voisine.
- Madame Bell, à quel âge avez-vous commencé à ne plus vous sentir jeune ?
...
- Et toi, Birdie ?
- Le jour où j'ai constaté que je ressemblais à ma grand-mère. Le plus drôle, c'est que je ne me sentais pas vieille à l'intérieur....
Commenter  J’apprécie          220
iris29iris29   09 juin 2019
( A propos de leurs femmes revenues d'une réunion de suffragettes )

- Nous sommes fichus, les gars. Nos femmes sont folles comme des génisses dans une tempête de neige.
Commenter  J’apprécie          140
iris29iris29   09 juin 2019
(…), la ville assista bientôt à la construction d'un château d'eau aux dimensions imposantes, paré, en grandes lettres noires, de l'inscription ELMWOOD SPRINGS, MISSOURI. On le repérait à des kilomètres à la ronde. On n'aurait su vous dire pourquoi, mais tout le monde se sentait plus important rien qu'en le regardant.
Commenter  J’apprécie          70
jeunejanejeunejane   01 avril 2019
- Monsieur Nordstrom, me suis-je mal conduite ? Vous ai-je déçu?
...
Mademoiselle Olsen, je suis absolument ravi. Qu'est-ce qui vous fait croire le contraire ?
- Vous êtes muet....
- C'est ce que je fais beaucoup de fautes, alors j'ai un peu honte.
Commenter  J’apprécie          30
Gribouille_idfGribouille_idf   14 mai 2019
Bien que fatigué, Gene ne s’endormit pas tout de suite. Cette dernière révélation le perturbait. Etait-ce bon ou mauvais signe ? Dans un cas, comme dans l’autre, mourir se révélait beaucoup plus compliqué qu’il n’aurait cru.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Fannie Flagg (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Fannie Flagg
Interview de Fannie Flagg.
autres livres classés : feel good bookVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Beignets de tomates vertes

Quel est le prénom de la chroniqueuse qui publie la si savoureuse "Gazette de Weems" ?

Penny
Dot
Ellie
Alice

10 questions
112 lecteurs ont répondu
Thème : Beignets de tomates vertes de Fannie FlaggCréer un quiz sur ce livre

.. ..