AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Francois Thibaux (Traducteur)
EAN : 9782253172529
348 pages
Le Livre de Poche (15/10/2002)
3.63/5   19 notes
Résumé :
Dans la salle des ventes de Churchill's, la tension est à son comble : l'un des plus célèbres bijoux de la collection Fabergé, l'Oeuf de lune, que l'on croyait disparu avec la famille impériale russe, est mis aux enchères. Toute la presse va annoncer le chiffre record de cette vente : six millions de dollars. Ce que tout le monde ignore, c'est que cette pièce exceptionnelle pourrait bien être un faux. Seul Peter, le fils de l'antiquaire Pat Devereaux, a d'excellente... >Voir plus
Que lire après Vous promettez de ne rien direVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Pas de surprise sur ce roman de Mary Jane Clark.
On retrouve sur celui-ci Faye Slater, journaliste pour Keys News, qui tourne son dernier reportage pour la chaîne car elle est sur le point de finir sa carrière sur cette chaîne.
Des meurtres, de l'argent et l'incroyable"oeuf de lune" de la collection Fabergé feront partis de sa vie durant ce roman.
Il se lit rapidement grâce à des chapitres courts. Beaucoup de personnages ne permettent toutefois pas de deviner la fin de ce roman.
Je trouve bien dommage qu'elle n'est pas développé plus son roman sur la partie historique concernant les Romanov. Il est bien léger sur différents niveaux.
Une déception, mais un livre vite oublié.
Commenter  J’apprécie          10

En ce qui me concerne, c'est le premier, et, le dernier polar de Mary Jane Clark que je lis !!!!

Etant la belle fille de Mary Higgins Clark, l'auteur utilise la notorieté de belle maman afin afin de gagner de l'argent facilement en imitant de façon médiocre sa belle mère (Mary Higgins Clark), et, sa belle soeur (Carol Higgins Clark).

Les romans sont plats, sans grand intérêt, il n'y a aucune intrigue, aucune action ...

En ce qui me concerne, je déconseille vraiment.
Commenter  J’apprécie          20
Superbe roman !
Une histoire passionnante et intéressante. Une enquête pleine de rebondissements et de tensions.
J'ai également bien aimé le récit découpé en courts chapitres, qui donnent un rythme rapide.

Conquise par la plume de l'auteure; du moins pour ce livre ci.
Commenter  J’apprécie          30
Pat est antiquaire. A ce titre, elle se rend régulièrement à des ventes aux enchères, pour proposer certaines pièces que des clients lui ont demandé de vendre pour eux.

C'est à cette occasion qu'elle entend parler d'un oeuf fabergé arrivé tout droit de Russie, et vendu pour un prix astronomique.

Mais ce qu'elle ne sait pas, c'est qu'elle se trouve étroitement liée à ce trésor de beauté. Elle va l'apprendre à son détriment...

Il s'agit alors de rétablir la vérité, toute la vérité.


C'est le premier livre que je lis de cet auteur. J'étais bien sûr habituée à la maestria de Mary Higgins Clark, la mère du présent auteur. J'espérais donc retrouver, quelque part, le même plaisir dans ce roman. Et je dois avouer que cela a été le cas.

On démarre sur un trésor connu, un oeuf Fabergé. Quelques petites explications historiques (réelles, j'ai vérifié), un enjeu important, et hop, nous voilà au coeur de l'intrigue principale. Et je me suis laissée emporter dans l'histoire!

Evidemment, le fait que j'aime l'univers des tsars de Russie ne pouvait que m'y aider, et les éléments que l'auteur donne à leur sujet sont suffisants pour que l'on puisse les inclure dans le récit. J'ai apprécié cela.

L'enquête en elle-même, la chasse au trésor, la résolution de mystères, tout y est. le suspens est là jusqu'au bout. Carol Higgins Clark gagne, pour moi, son étoile au firmament des écrivains de romans policiers.

J'ai passé un très bon moment de lecture.
Lien : http://au-fil-des-pages.ekla..
Commenter  J’apprécie          00
Après avoir lu "puis-je vous dire un secret ?" et "vengeance par procuration", je continue d'explorer les oeuvres de Mary Jane Clark que je trouve vraiment intéressantes.

Autant son tout premier roman "puis-je vous dire un secret" m'avait quelque peu déçu, autant celui-ci m'a parut vraiment mieux structuré et davantage compréhensible.
J'ai apprécié les personnages hauts en couleur, l'intrigue d'une efficacité redoutable et le dénouement qui est assez bien trouvé.
Je conseil ce livre qui se dévore totalement (une journée pour ma part).
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
La difficulté le stimulait. Rien ne lui avait procuré de plus grandes joies que ses longues années d’apprentissage en Russie, lorsqu’il fabriquait l’émail par strates, insérait des motifs de feuilles d’or entre les couches, puis gravait des décorations sur l’objet à recouvrir avant d’y appliquer l’émail lui-même. Ensuite, il le polissait à l’aide d’une peau de chamois pendant des heures, avec amour. Il savait que pour aboutir à une beauté parfaite, il ne faut ménager ni son temps, ni sa peine.
Commenter  J’apprécie          30
Parfois, le sujet traité par Faye se révélait plus intéressant que prévu. Le directeur de la rédaction était alors bien obligé de lui accorder une place dans le journal du soir. Il ne le faisait qu’en rechignant. Lorsque le reportage était bon, il en attribuait tout le mérite au correspondant sur place. S’il n’avait pas l’impact espéré, toute la responsabilité en revenait à Faye, éternel bouc émissaire.
Commenter  J’apprécie          10
Il aidait les aveugles et les vieillards à se frayer un chemin au milieu de la circulation de Madison Avenue. Bien sûr, il le faisait pour l’argent, mais aussi par principe. La plupart du temps, il ne le regrettait pas : ces personnes vulnérables se montraient généreuses avec lui, non parce qu’elles étaient riches, mais parce que sa bonne volonté et son empressement lui attiraient toutes les sympathies.
Commenter  J’apprécie          10
Mieux valait partir avant de changer d’avis. Quand on décide de commettre un crime, il faut aller jusqu’au bout, sans se poser de questions.
Commenter  J’apprécie          10
Dans un monde où l’on se prenait terriblement au sérieux, il avait l’art, grâce à son humour, d’apaiser les tensions.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : OeufsVoir plus


Lecteurs (72) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2673 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}