AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020395886
Éditeur : Seuil (17/03/2000)

Note moyenne : 3.47/5 (sur 15 notes)
Résumé :
A l'heure où la culture est confiée à des technocrates, il est temps de lui rendre son enthousiasme et sa créativité. Au terme du dialogue entre Jérôme Clément et sa fille Judith, le lecteur saura tout de la culture du poireau à l'art contemporain, de la BD aux " classiques " tombés dons l'oubli après l'école. Culture savante, culture populaire, livre, télévision, Internet ... rien n'échappe aux regards investigateurs et critiques de Judith et de son père, pas même ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Luniver
  06 avril 2012
Petit essai relativement court (80 pages), qui essaie de parcourir toutes les problématiques qui tourne autour de la culture.
L'auteur évoque d'abord la culture familiale et met en évidence que la vie de nos grands-parents peut influencer la manière dont on vit aujourd'hui : fort désir d'intégration, d'éviter de nouvelles guerres, patriotisme, ... La culture de notre pays nous façonne également : en naissant de l'autre côté du globe, notre système de valeurs aurait été totalement différent.
On aborde ensuite la problématique du "choc des cultures" : comment réussir à unifier un grand groupe d'individu sans détruire toutes les particularités de chaque région ? On prend notamment l'exemple de la France, qui a imposé l'usage du français au Sud et en Bretagne. Jérôme Clément montre aussi que les arts des peuples conquis sont souvent méprisés : l'art africain a longtemps été considéré comme primitif, et jugé uniquement sur nos propres critères d'esthétique.
La dernière partie parle de l'art, cherche à définir ce qu'est l'art, et comment le rendre accessible à tous.
L'essai est trop court pour approfondir tous ces points, mais soulève beaucoup de questions intéressantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Tom_Otium
  24 novembre 2015
Le 13 novembre 2015 à Paris, la culture a été attaquée. Et avec elle tout un « esprit des Lumières », une ouverture et une curiosité d'esprit, une volonté de transcender l'angoisse de la mort par la création et non par la destruction. Il fallait absolument que je lise ce court texte de 90 pages, sans chapitres mais rythmé par le dialogue entre un adulte et un enfant. C'est le concept de cette collection qui encore une fois ne déçoit pas. Au contraire je suis souvent agréablement surpris. Au vu de la couverture je pensais qu'il ne s'agirait que de culture spécifique : musique, théatre, danse...

En fait l'auteur va du général au particulier. Dans toute une première partie il est donc question de culture au sens ethnologique du terme. Il y a pas mal de bla-bla, de bien-pensance de gôche à citer tous les opprimés de l'histoire et puis au beau milieu du livre, la fille demande à son père ce qu'il en pense, lui. Et là l'auteur cesse de tourner autour du pot et indique clairement sa vision du monde et des conflits qui l'assaillent. Dans un brillant esprit de synthèse il fait le lien entre deux théories qui tentent d'expliquer le monde post guerre froide : la fin de l'histoire (l'unification du monde) et le choc des civilisations. On voit l'émergence d'une culture planétaire, d'une homogénéisation avec l'occident comme culture dominante et donc cible des « replis identitaires ».

Ces quelques pages sont passionantes. Malheureusement on retombe ensuite dans le bla-bla avec une Judith très bavarde qui raconte sa vie. Il y a aussi beaucoup de « name-dropping », de références culturelles. Cependant à la fin de cette deuxième partie, on trouve une discussion très intéressante sur l'art. le scepticisme de la jeune ado s'oppose alors à l'enthousiasme de son père. C'est donc une lecture inégale mais fluide, où l'on trouvera pas mal de définitions et quelques points de repères : types de culture, moyens de diffusion culturels pacifiques (voyages, soft-power) ou en rapport de force (colonisation, démographie, économie, technologie), histoire et autorités de l'art.
C'est donc vraiment un bouquin à lire malgré qu'il ait été écrit en 2000 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
LuniverLuniver   06 avril 2012
Une culture dominante, c'est une culture qui est majoritaire dans un pays, et une culture dominée, ce n'est pas nécessairement une culture dépendante, mais elle doit tenir compte de la culture dominante. Elle peut résister plus ou moins à la culture dominante. La question qui se pose dans un pays est de savoir jusqu'où l'on va dans l'intégration : droit de la nationalité du pays d'accueil, droit de vote aux élections municipales, accès aux droits sociaux (allocations familiales, etc.), reconnaissance des différences culturelles, et, par exemple, droit de pratiquer sa religion, ce qui a posé, outre la question du foulard, la question de faire accepter par une majorité de catholiques l'édification des mosquées.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Tom_OtiumTom_Otium   24 novembre 2015
la culture, qui ordonne l'esprit et façonne la personnalité, est au service de l'homme, avec ses forces et ses faiblesses. C'est pour cette raison qu'elle ne peut être considérée comme une marchandise, au même titre que d'autres biens de consommation courante.
Commenter  J’apprécie          30
Tom_OtiumTom_Otium   24 novembre 2015
Nous sommes passés d'une culture unificatrice autour de la Nation, une et indivisible, à l'affirmation du droit à la différence, et la reconnaissance d'une société multiculturelle.
Commenter  J’apprécie          20
Tom_OtiumTom_Otium   24 novembre 2015
La réaction des islamistes, avec ses excès, est la manifestation d'un refus d'être soumis aux normes de la culture planétaire, et d'adhérer aux valeurs qu'elle véhicule, venant pour la majorité du monde occidental.
Commenter  J’apprécie          10
Tom_OtiumTom_Otium   24 novembre 2015
L'aspiration à l'universel est un bel idéal, toujours très actuel, mais il est souvent le prétexte à une volonté de puissance et de domination.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jérôme Clément (15) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jérôme Clément
Retour en images sur la conclusion générale d'Alain Juppé.
Dans le cadre de la saison culturelle Liberté 2019 !, la Ville de Bordeaux et Bordeaux Métropole proposent la tenue de grands entretiens imaginés par Jérôme Clément autour de sujets cruciaux de notre époque.
Jérôme Clément invite des personnalités remarquables du monde de l?entreprise comme des chercheurs universitaires, des penseurs philosophes ou des artistes engagés à livrer leurs réflexions sur la liberté autour de 5 grands thèmes : les libertés publiques, les femmes, et le genre, les artistes, les sciences, l?économie.
Notes de Musique : © mollat
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : cultureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
414 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre