AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782020362757
92 pages
Éditeur : Seuil (25/11/1998)
3.7/5   179 notes
Résumé :
Un petit livre d'initiation à l'antiracisme, réellement adressé aux enfants, par l'intermédiaire de la fille de l'auteur. On verra que les questions sont simples mais qu'elles permettent, de fil en aiguille, d'aller au fond des choses. Qu'est-ce que le racisme ? Qu'est-ce qu'un étranger ? Pourquoi n'accepte-t-on pas facilement la «différence» ? Le raciste a-t-il peur, et de quoi ? Etc. En définitive - et c'est le propre de ces petits livres d'initiation - les répons... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
3,7

sur 179 notes
5
3 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
1 avis

le_Bison
  05 mai 2017
Dis, papa, c'est quoi cette bouteille de lait ?
Alors… Bon, le raciste a toujours existé. Depuis l'homme des cavernes jusque dans les urnes électorales du mois de mai. Est-ce une raison pour l'ignorer ? D'ailleurs faut-il l'ignorer ou l'éduquer. Je reconnais que dans notre société moderne, il est plus facile d'engendrer la haine que de propager l'amour. Et puis de tout temps, l'homme a besoin d'un bouc émissaire. le fameux bouc, cet étranger que l'on ne connait pas et qui arrange tant notre société. Clamer que tous nos maux viennent de l'autre, cet homme que l'on ne connait pas, que l'on ne veut surtout pas connaître sous peine de se sentir obligé de se regarder face au miroir de la vie.
Sous forme de dialogues entre un père et sa fille, Tahar Ben Jelloun définit le racisme. Elle pose des questions, il répond, avec des mots francs, sincères et surtout simples. Il a su se mettre au niveau d'une collégienne. Il enchaîne les définitions, les faits, il y parle histoire, sociologie, comportement. Il explique, juge un peu, tente de comprendre. Mais surtout, il essaye d'annihiler la peur naturelle que l'on peut avoir envers l'autre, le mécréant, l'autre l'arabe, l'autre, la personne d'une autre couleur – et la réciprocité des couleurs se fait dans les deux sens. Il ne fustige pas, il explique. Il explique le racisme à sa fille.
Et quoi de mieux pour lutter contre le racisme que d'éduquer. Quoi de mieux pour lutter contre les préjugés que de rencontrer l'autre, cet étranger, homme inconnu venu partager notre monde. C'est par la connaissance de sa culture, de sa vie, de son environnement, que la peur diminuera, que la peur s'estompera, que la peur s'annihilera. Et si la peur disparaît, le racisme n'a plus de raison d'être, puisque on le connait…
Ce petit essai, de tout niveau, doit faire partir du parcours citoyen de chaque collégien, et de chaque homme. Une petite merveille qui explique avec des mots si simples – c'est que c'est un métier d'écrire. Et ce dialogue père-fille, un modèle du genre. Certes les chiffres mentionnés sur les électeurs du Front National ne sont plus vraiment d'actualité – le livre date de 1998, je crois – c'est tout aussi pire, et c'est pour cette raison qu'il est bien de remettre à l'honneur cet essai. Pour ne pas oublier de s'ouvrir aux autres avant d'en faire des boucs émissaires.
Lien : http://memoiresdebison.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7512
ADAMSY
  13 janvier 2015
Une réflexion de l'auteur sur le racisme et en même temps, l'occasion d' aborder beaucoup de notions qui s'y rapportent (différences socio-culturelles, étranger, discrimination, génétique...). Il essaye d'expliquer comment on en arrive à devenir raciste bien que les races n'existent pas, et comment on se sert de la religion pour dominer le monde. Une belle leçon de morale pour éviter d'en venir aux amalgames... A faire lire à nos enfants, évidemment.
Commenter  J’apprécie          321
araucaria
  03 septembre 2013
Un essai qui s'adresse plus aux enfants et aux adolescents, mais qui peut être parcouru sans dommage par des adultes pour leur rafraichir la mémoire sur la question du racisme.
Lien : http://araucaria20six.fr/
Commenter  J’apprécie          370
RazKiss
  20 mai 2017
Tahar Ben Jelloun tente d'expliquer à sa fille (et à tous les jeunes, par la même occasion) ce drôle de concept qu'est le racisme, avec des mots simples mais sans prendre l'enfant pour un imbécile. Ce livre peut bien sûr être lu par des enfants ou des parents, mais également par tout adulte s'intéressant au sujet.
Les explications sont claires et les thèmes variés : on décortique les mots "étrangers", "esclavage" ou "antisémitisme" mais on aborde également le sujet de la mélanine ou des groupes sanguins. Globalement, j'ai trouvé ce petit livre super bien fait. Ceci dit, je suis parfois restée perplexe face à certaines contradictions. Tahar Ben Jelloun nous explique consciencieusement qu'une couleur de peau particulière ne rend pas un être humain inférieur ou supérieur aux autres, qu'on ne peut classifier le genre humain en "races", etc. Et pourtant, il écrit plus loin que "en général, les métis sont beaux". Alors, étant métisse, je devrais peut-être me sentir flattée, mais cette petite phrase me semble tellement en conflit avec le reste du bouquin. Je me doute bien que ses propos sont simplifiés pour être compris facilement des enfants, mais des explications supplémentaires seraient parfois les bienvenues.
Malgré ces petits "défauts", ce livre est vraiment à mettre entre toutes les mains !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
LauraDranreb
  26 janvier 2016
Voila un joli livre qui permet d'aborder simplement la notion de racisme et tout ce qui en découle. Son utilité à fait ses preuves pendant la garde d'une enfant de 5 ans, intrigué par la couverture et avec qui j'ai pu m'entretenir sur le racisme et sa signification.
En lisant l'ouvrage, le plus triste et qu'il ne m'a pas semblé avoir été écrit en 1998 (bien que réédité plusieurs fois ensuite). Aujourd'hui, la question qui me semble primordiale et comment endiguer la progression du racisme et de la xénophobie. Je suis un peu restée sur ma fin car j'attendais un tout petit peu plus, l'explication faite à des enfants non raciste, j'aurais aimé connaitre quelques pistes pour ceux qui admettent malheureusement déjà des propos et des préjugés néfastes à l'égard de personnes qui leurs semblent différentes.
Ce livre reste néanmoins très agréable, abordable pour les enfants et recouvre bien toutes les facettes du racisme. A mettre entre de jeunes mains !
Commenter  J’apprécie          100

Citations et extraits (50) Voir plus Ajouter une citation
le_Bisonle_Bison   01 mai 2017
- Le raciste est celui qui pense que tout ce qui est trop différent de lui le menace dans sa tranquillité.
- C'est le raciste qui se sent menacé ?
- Oui, car il a peur de celui qui ne lui ressemble pas. La raciste est quelqu'un qui souffre d'un complexe d'infériorité ou de supériorité. Cela revient au même puisque son comportement, dans un cas comme dans l'autre, sera du mépris.
- Il a peur ?
- L'être humain a besoin d'être rassuré. Il n'aime pas trop ce qui risque de le déranger dans ses certitudes. Il a tendance à se méfier de ce qui est nouveau. Souvent, on a peur de ce qu'on ne connaît pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          403
le_Bisonle_Bison   03 mai 2017
- Dis, papa, je n'ai toujours pas compris pourquoi le racisme existe un peu partout.
- Dans les sociétés très anciennes, dites primitives, l'homme avait un comportement proche de celui de l'animal. Un chat commence par marquer son territoire. Si un autre chat, ou un autre animal, tente de lui voler sa nourriture ou de s'en prendre à ses petits, le chat qui se sent chez lui se défend et protège les siens de toutes ses griffes. L'homme est ainsi. Il aime avoir sa maison, sa terre, ses biens et se bat pour les garder. Ce qui est normal. Le raciste, lui, pense que l'étranger, quel qu'il soit, va lui prendre ses biens. Alors il s'en méfie, sans même réfléchir, presque d'instinct. L'animal ne se bat que s'il est attaqué. Mais parfois l'homme attaque l'étranger sans même que celui-ci ait l'intention de lui ravir quoi que ce soit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
araucariaaraucaria   02 septembre 2013
- Dis, Papa, c'est quoi le racisme?
- Le racisme est un comportement assez répandu, commun à toutes les sociétés, devenu, hélas!, banal dans certains pays parce qu'il arrive qu'on ne s'en rende pas compte. Il consiste à se méfier, et même à mépriser, des personnes ayant des caractéristiques physiques et culturelles différentes des nôtres.
Commenter  J’apprécie          570
TheWindTheWind   12 janvier 2015
A la rentrée des classes, regarde tous les élèves et remarque qu'ils sont tous différents, que cette diversité est une belle chose. C'est une chance pour l'humanité. Ces élèves viennent d'horizons divers, ils sont capables de t'apporter des choses que tu n'as pas, comme toi tu peux leur apporter quelque chose qu'ils ne connaissent pas. Le mélange est un enrichissement mutuel.
Commenter  J’apprécie          471
le_Bisonle_Bison   07 mai 2017
- Donc, si je résume bien, le racisme vient de : 1) la peur, 2) l'ignorance, 3) la bêtise.
- Tu as raison. Il faut que tu saches aussi : on peut posséder le savoir et l'utiliser pour justifier le racisme. L'intelligence peut être utilisée au service d'une mauvaise cause ; donc ce n'est pas aussi simple.
- Comment ?
- Parfois, des gens éduqués et cultivés, à la suite d'un malheur – le chômage par exemple -, rendent des étrangers responsables de leur situation. Au fond d'eux même, ils savent que les étrangers n'y sont pour rien, mais ils ont besoin de porter leur colère sur quelqu'un. C'est ce qu'on appelle un bouc émissaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          272

Videos de Tahar Ben Jelloun (43) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tahar Ben Jelloun
Avec Arthur H, Rim Battal, Seyhmus Dagtekin, Maud Joiret, Sophie Loizeau, Guillaume Marie, Emmanuel Moses, Anne Mulpas, Suzanne Rault-Balet, Milène Tournier, Pierre Vinclair & les musiciens Mathias Bourre (piano) et Gaël Ascal (contrebasse) Soirée présentée par Jean-Yves Reuzeau & Alexandre Bord
Cette anthologie reflète la vitalité impressionnante de la poésie francophone contemporaine. Quatre générations partagent des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 17 ans, les plus âgés sont nonagénaires. Ils sont ainsi 94 à croiser leurs poèmes sur la thématique du désir, un mot aussi simple que subversif.

ADONIS – ARTHURH – Olivier Barbarant – Linda MARIA BAROS Joël BASTARD – Rim BATTAL – Claude BEAUSOLEIL – Tahar BEN JELLOUN – Zoé BESMOND DESENNEVILLE – Zéno BIANU – Carole BIJOU – Alexandre BONNET-TERRILE – Alain BORER – Katia BOUCHOUEVA – Julien BOUTREUX – Nicole BROSSARD – Tom BURON – Tristan Cabral – CALI – Rémi Checchetto – William CLIFF – François de CORNIÈRE – Cécile COULON – Charlélie COUTURE – Laetitia CUVELIER – Seyhmus DAGTEKIN – Jacques DARRAS – Michel DEGUY – Chloé DELAUME – René Depestre – Thomas DESLOGIS – Ariane DREYFUS – Renaud EGO – Michèle FINCK – Brigitte FONTAINE – Albane GELLÉ – Guy GOFFETTE – Cécile GUIVARCH – Cécile A. HOLDBAN – Philippe JAFFEUX – Maud JOIRET – Charles JULIET – Vénus KHOURY-GHATA – Anise KOLTZ – Petr KrÁL – Abdellatif LAÂBI – Hélène LANSCOTTE – Jean LEBOËL – Yvon LE MEN – Perrine LEQUERREC – Jérôme LEROY – Hervé LETELLIER – Sophie LOIZEAU – Lisette LOMBé – Mathias MALZIEU – Guillaume MARIE – Sophie MARTIN – Jean-Yves MASSON – Edouard J.MAUNICK –
+ Lire la suite
autres livres classés : racismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Tahar Ben Jelloun

De quelle nationalité est Tahar Ben Jelloun?

Tunisienne
Marocaine
Algérienne
Egyptienne

10 questions
115 lecteurs ont répondu
Thème : Tahar Ben JellounCréer un quiz sur ce livre

.. ..