AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782812600197
248 pages
Éditeur : Editions du Rouergue (30/03/2009)

Note moyenne : 3.77/5 (sur 24 notes)
Résumé :
Un matin, à l'aube, le frère de Lia a fugué. Elle n'arrive pas à comprendre pourquoi il leur a fait ça. Quand il revient, ce n'est plus ce frère qu'elle admirait tant. Mais presque un inconnu...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
thedoc
  03 novembre 2014
Un soir de novembre, Philippe quitte la maison. Cela fait six mois que sa soeur, Lia, quatorze ans, attend son retour. Et puis un jour, les gendarmes annoncent qu'ils ont retrouvé sa trace dans le sud de la France. Philippe va enfin rentrer à la maison.
Le roman débute avec ce retour annoncé. Une seconde partie aborde ce qui s'est passé six mois auparavant. Enfin, on termine avec le retour de l'adolescent, totalement transformé, distant, indifférent au mal qu'il a fait. « Je n'avais pas envie de revenir » murmure-t-il pour simple explication. Il a aujourd'hui de nouveaux idéaux, aspire à une vie loin de la société capitaliste et de consommation qui l'entoure.
Lia a du mal à comprendre son frère. Ses sentiments, sa nouvelle personnalité, ne sont pas les siens. Elle l'observe et sent que les choses ne seront plus jamais les mêmes. Autour d'elle, les personnages évoluent, parents bobos branchés légèrement agaçants, attentifs mais tout de même superficiels. le beau-père tatoueur se réfugie dans le bouddhisme et la musique asiatique. La mère veut garder le contrôle de sa famille mais surtout, angoissée, veut trouver un responsable à la fugue de son enfant – ce sera un temps la pauvre Lia… Cette dernière, paradoxalement à la faveur du chaos familial, va trouver sa propre voie et grandir à travers ces nouvelles relations qui se dessinent avec son frère.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Team4B
  28 mars 2015
Lia 14 ans, est très proche de son demi-frère Philippe, 16 ans. Ensemble, ils partagent tout, les fous rires, le chant et l'amour de leur mère, Mais Philippe a d'autres rêves que cette vie paisible dont leur mère les laisse libre de leur choix Philipe rêve de liberté. Comme sa mère l'avait fait autrefois, il s'en va une nuit de novembre. Avant de partir, il prend soin de prévenir Lia. Mais cette dernière, tirée d'un sommeil profond, ne retient pas un souvenir soudain de cette visiste nocturne. Il va s'écouler six mois avant que Philippe ne réapparaisse dans la vie de sa soeur. Six mois d'angoisse, de peur, de question. Six mois durant lesquels Lia va vivre un enfer, croyant parfois son frère mort. Mais ce retour n'est pas celui qu'elle avait tant espéré. Philippe a changé de meme dans comportement, son atitude une nouvelle personnalité qui n'est pas la sienne tout simplement il n'est plus le même qu'avant son départ. Lia ne le reconnait plus il la meme détruite. de plus que la relation qu'elle entretien avec sa mere n'est pas toujours facile pour Lia . Lia qui n'a rien demander et c'est pourtant elle la seule victime dans ce roman . le roman débute avec ce retour annoncé tant attendu par Lia sa mere et Ken. Une seconde partie aborde ce qui s'est passé six mois auparavant. Enfin, on termine avec le retour de l'adolescent.
. Lia parviendra-t-elle à retrouver un peu de son grand frère dans cet inconnu ?
C'est une oeuvre poignante et réaliste que nous offre ici Isabelle Collombat, en choisissant de s'attaquer à un sujet qui touche n'importe lequel d'entre nous. Famille, amour, chagrin, espoir, tout est réuni ici pour parler du quotidien d'une adolescente qui subit le départ brutal de son grand frère .
Cette histoire magnifique est à lire, car elle emmène de surprise en surprise, sans avoir peur de jouer avec nos émotions. de plus ce roman nous apprend que même entre frère et soeur tout peut changer et aussi ce roman mérite d'être lut car il nous montre que l'on peut passer d'une famille qui ne s'écoutent pas que chacun vie sa vie, a une famille qui devient soudé quand un événement pas du tout attendu surgit soudain dans leur vie qu'il croyait paisible et libre .

Lisa Verdier
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sylvie
  23 novembre 2009
Ce roman traite de l'adolescence et des difficultés que certains vivent de manière parfois radicale.
L'originalité de ce livre paru dans une collection pour adolescents est qu'il met à jour des paradoxes.
Les difficultés qui nous sont présentées sont celles d'un absent : Philippe a disparu, il s'agit d'une fugue.
Dans la famille qu'il laisse au désarroi, pas de violence, pas d'autoritarisme, pas de frustrations...
Les parents sont aimants et représentatifs d'une classe sociale qui pourrait s'apparenter à celle des "bobos" chantés par Renaud.
Celui qui est parti semblait plutôt bien dans ses baskets, grand, "beau gosse", faisant l'admiration de sa petite soeur...
Personne n'aurait pensé qu'il était en grande difficulté.
La narratrice de ce drame familial est la cadette.
Elle nous propose un récit en trois parties où l'on comprends que pour exister, son frère devait disparaître de la sphère familiale.
Cette construction révèle un portrait en creux.
Celui qui est au centre du roman est parti, et nous n'apprenons à le connaître qu'à travers les différents points de vue des membres de la famille en train de réagir à sa disparition.
Le lecteur comprend à la fin de cette histoire que le fugueur n'a jamais eu l'occasion d'être aussi présent parmi les siens qu'en disparaissant.
Le point de vue de la cadette est touchant et sans concession vis à vis de ses parents et de son frère.
Elle ne comprend pas sa révolte secrète.
Elle a souffert d'inquiétude, de sentiment d'abandon, elle s'est sentie trahie en même temps que coupable de n'avoir pas su voir ni entendre...
Le retour de Philippe, loin d'être un moment heureux, est décrit avec beaucoup de réalisme.
La vie dans la rue faite de violences et de privations a changé son frère à jamais.
Elle s'est rendue compte qu'elle ne le connaissais pas vraiment quand il était à ses côtés et lorsqu'il revient, elle découvre un être meurtri et blessé.
Celui qui est parti en quête de liberté et d'identité s'est perdu et est revenu hagard et diminué, portant sur lui, déjà, des stigmates de carences de soins qui n'en valaient peut-être pas la chandelle.
J'ai trouvé ce livre bien construit, original et juste dans sa manière d'aborder un sujet difficile et complexe.
des liens sur le blog
Lien : http://sylvie-lectures.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lirado
  16 juin 2019
Isabelle Collombat qui s'était déjà illustrée en abordant un sujet sensible avec Bienvenue à Goma, surfe sur cette voie, mais dans un tout autre genre puisqu'il est ici question de fugue.
Le texte, divisé en trois parties, raconte dans un premier temps l'annonce de la découverte de Philippe (Mon frère, enfin) puis on plonge dans les souvenirs de Lia des six derniers mois (184 jours) avant de faire face à l'inquiétude des retrouvailles entre les deux adolescents (mon frère, de retour). L'ensemble est juste et sensible. Les sentiments de Lia traduisent parfaitement la réalité d'une fugue. Contrairement à ce que la mère semble penser, on ne peut pas faire comme si rien ne s'était passé et continuer à se voiler la face. A l'inverse, Lia, elle, s'interroge et aimerait comprendre la raison du départ de son frère. Les retrouvailles sont dures, certainement pas celles espérées par la jeune fille qui se sent abandonnée et seule.
Quand mon frère reviendra traduit parfaitement le désarroi d'une famille confrontée à un phénomène de société encore trop courant et dramatique. Il reflète aussi le mal-être de certains adolescents dans la société de consommation, où les cadeaux ont fini par les lasser, et qui n'aspirent pas aux mêmes idéaux que leurs parents.
Le roman est loin d'adopter un ton désespéré et, au contraire, il s'agit pour la jeune fille d'observer, analyser, poser des questions. Ainsi les intérrogations de Lia ponctuent le texte, tentant de comprendre les différents rouages de notre monde actuel et les désirs de chacun. Une expérience troublante de la fugue, qui aura cependant fait grandir à la fois le frère et la soeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
CelineCDI
  19 février 2013
Lia attend. Elle attend que son grand frère Phil, en fugue depuis 6 mois, revienne. Lorsque les gendarmes appellent de l'autre bout de la France pour dire à sa mère qu'ils l'ont retrouvé, qu'il est en vie, en bonne santé, elle ne sait qu'en penser. Et lorsqu'il revient, il a tellement changé qu'elle ne le reconnait presque plus...
Un très bon roman sur le thème de la fugue, qui raconte l'inquiétude, les questions, la culpabilité de la famille puis les difficultés qu'il y a au retour du fugueur, amaigri, changé, grandi, un peu abimé, quoi qu'il en dise. Pas de leçons de morale mais un livre qui sonne très juste...
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
Lecturejeune   17 février 2012
Lecture Jeune, n°131 - septembre 2009 - Cela fait six mois que Philippe, 16 ans, a fugué du domicile familial quand la gendarmerie appelle pour annoncer qu'il a été retrouvé dans un squat du sud de la France. Si la mère de Lia est soulagée en apprenant la nouvelle, l'adolescente est inquiète et appréhende le retour de son frère. Rien ne semble pouvoir expliquer son départ : ils ont tous deux grandi dans une famille aimante. Alors qu'est-ce qui a bien pu pousser Philippe, autrefois si proche et si rassurant à son égard, à quitter la maison ? Dans quel état, physique et moral, va-t-il revenir ? Ce sont toutes ces interrogations qui hantent Lia, qui a dû faire face et continuer malgré tout à vivre. Puis, Philippe arrive, différent, transformé, et les retrouvailles sont difficiles. Un fossé s'est creusé entre ce frère, tant attendu, et sa famille. Le chemin pour réapprendre à vivre ensemble paraît long et incertain.
Ce roman sensible et réaliste est construit en trois parties : le moment où Philippe est retrouvé, son absence et son retour. Il traduit avec justesse les sentiments, les questionnements, l'angoisse et l'appréhension de toute une famille face à la fugue. C'est également un portrait en creux d'un adolescent en quête de la véritable liberté, de son identité. Cette expérience troublante et les interrogations du frère et de la soeur les auront fait grandir tous les deux. Perrine Concialdi
Lire la critique sur le site : Lecturejeune
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Team4BTeam4B   29 mars 2015
Parmi les milliers d'adolescents qui fuguent chaque année, Phil, le frère de Lia, en est un depuis le 17 novembre.

Lia et son frère, Philippe, surnommé Phil, sont deux collégiens ordinaires. Tout va bien dans leur petite famille. Mais, le 17 novembre, Phil fugue sans rien dire à personne, il entre juste dans la chambre de sa sœur pour lui réclamer quelques sous.
Dans le salon il laisse une courte lettre destinée à sa mère:
"Maman, je parts. Je veux être libre, c'est tout."
Phil.
Son départ bouleverse sa famille, surtout sa sœur qui entre en dépression et perd presque tous ses amis. "Elle était la sœur du plus beau garçon du collège, elle est maintenant la sœur du type qui s'est barré", précise Isabelle Collombat.
Le 20 mai, après six mois de silence, le fixe sonne, Lia et sa mère se jettent sur le portable. On a trouvé Phil, la maison se remplit de gaieté, mais lors de l'apparition de Phil, Lia et ses parents sont plutôt déçus et effrayés. Il a changé, beaucoup changé...

Une histoire très réaliste et très belle sur la jeunesse d'aujourd'hui. Un roman rempli de sentiments qui nous fait découvrir une magnifique aventure d'adolescents : l'amour, l'amitié, la crainte, l'espoir et la relation entre frères et sœur se retrouvent dans ce roman d'Isabelle Collombat.

Esther Oros Ara
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Team4BTeam4B   29 mars 2015
Parmi les milliers d'adolescents qui fuguent chaque année, Phil, le frère de Lia, en est un depuis le 17 novembre.

Lia et son frère, Philippe, surnommé Phil, sont deux collégiens ordinaires. Tout va bien dans leur petite famille. Mais, le 17 novembre, Phil fugue sans rien dire à personne, il entre juste dans la chambre de sa sœur pour lui réclamer quelques sous.
Dans le salon il laisse une courte lettre destinée à sa mère:
"Maman, je parts. Je veux être libre, c'est tout."
Phil.
Son départ bouleverse sa famille, surtout sa sœur qui entre en dépression et perd presque tous ses amis. "Elle était la sœur du plus beau garçon du collège, elle est maintenant la sœur du type qui s'est barré", précise Isabelle Collombat.
Le 20 mai, après six mois de silence, le fixe sonne, Lia et sa mère se jettent sur le portable. On a trouvé Phil, la maison se remplit de gaieté, mais lors de l'apparition de Phil, Lia et ses parents sont plutôt déçus et effrayés. Il a changé, beaucoup changé...

Une histoire très réaliste et très belle sur la jeunesse d'aujourd'hui. Un roman rempli de sentiments qui nous fait découvrir une magnifique aventure d'adolescents : l'amour, l'amitié, la crainte, l'espoir et la relation entre frères et sœur se retrouvent dans ce roman d'Isabelle Collombat.

Esther Oros Ara
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Team4BTeam4B   04 avril 2015
Lia est une jeune fille qui vit avec sa mère, son beau-père et son grand frère.
Un matin Lia se réveille et s’aperçoit que son frère a disparu.
Philippe le grand frère de Lia a fugué, mais personne dans cette famille ne s’aient ce qui la poussée a faire cela et pour quoi ?
Pourtant dans cette grande maison il ne manquait de rien. Lia désespère du retour de son frère elle n’imagine pas une seconde que son frère reviendra.
Mais a son retour Philippe n’est plus le même, il n’est plus le grand frère si calme, si beau et si intelligent qu’elle connaissait.
« Elle était la sœur du plus beau garçon du collège. Elle est maintenant la sœur du type qui s’est barré… »

Amitié, surprise, dangers, Lia redécouvre son frère qui n’est plus le sien.
Plonger dans ce livre je vous garantie que vous ne pouvez plus en ressortir.

Ce roman est merveilleux, c’est un roman réaliste qui évoque la liberté, la pensée des gens. Chacun à une pensé différente, il y en a comme le frère a Lia qui pense que la fugue et la meilleure solution pour avoir de la liberté.
Et d’autre trouve d’autre solution…

Quand mon frère reviendra, 2009, Isabelle Colomba, Catégorie do Ado au Rouergue.


Marty Manon
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
sylviesylvie   23 novembre 2009
-Les mots, d'accord, c'est compliqué. On se plante souvent, on dit un mot pour un autre et ça dérape et on finit par s'engueuler. - Sauf qu'on ne s'engueule jamais dans cette maison. L'autre jour, c'était la première fois. -Non, on ne s'engueule pas, on se barre ! je réplique aussitôt. Et je ne dis pas ça que pour toi. Il y a des milliers de façon de ne pas être là.
Commenter  J’apprécie          60

Video de Isabelle Collombat (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabelle Collombat
"Janusz Korczak : "non au mépris de l'enfance", le livre d'Isabelle Collombat publié par Actes Sud Junior dans la collection ceux qui ont dit non, est disponible en librairie à partir du 7 mars 2012.
autres livres classés : fugueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1121 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre