AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2081386119
Éditeur : Flammarion (30/08/2017)

Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Voilà les quatre amies réunies chez Ambre au soir du Nouvel An, pour une réunion des Moonlight Dreamers. Maali raconte son inquiétude concernant la santé de son père ; Ambre sa déception à ne pas pouvoir contacter sa mère porteuse ; Sky avoue sa peur de la rentrée au lycée, et Rose fait son coming out. Toutes sont soulagées de livrer leur secret et enchaînent sur leurs rêves pour l'année à venir. Se réaliseront-ils ?
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
maevedefrance
  02 septembre 2017
Traduit par Marie Hermet
Nous retrouvons nos copines de Brick Lane que nous allons suivre pendant un an. A l'occasion du jour de l'an, Ambre, Rose, Sky et Maali se réunissent. L'une des doctrines du groupe est de tout se dire, "même les choses les plus difficiles à raconter. Surtout les choses difficiles à raconter".
Cela tombe à pic car les quatre amies vivent des moments compliqués. Ambre, qui vit avec ses deux pères, voudrait connaître sa mère biologique pour savoir qui elle est vraiment. Malheureusement, la femme qui l'a mise au monde a spécifié qu'elle ne souhaitait pas être contactée par son enfant. Coup dur pour Ambre : elle se sent désemparée, bien peu sûre d'elle et de sa place dans le monde. Depuis plusieurs semaines, elle est frappée par le syndrome de la page blanche, incapable de trouver de l'inspiration pour alimenter son blog.
Maali s'inquiète pour la santé de son père, victime de malaises de plus en plus fréquents. Très pieuse, l'épreuve qu'elle traverse va l'amener à s'interroger sur la place de la religion dans sa vie.
Sky reçoit comme un boomerang ce qu'annonce Maali : elle ne peut s'empêcher d'imaginer le pire pour les problèmes de santé du père de son amie. Sky est orpheline de mère, celle-ci est décédée d'un cancer. Mais avant tout, Sky , jusqu'à présent scolarisée à la maison, va devoir affronter le lycée. C'est ce qui l'angoisse le plus en ce début d'année : comment survivre au lycée, à l'image d'une prison pour un oiseau libre comme elle, esprit bohème qui ne vit que pour la poésie ?
Enfin, Rose a une annonce fracassante à faire : elle est gay. Bien entendu, elle craint la réaction de ses amies, notamment de la très pieuse Maali. Elle n'en demeure pas moins vouloir devenir pâtissière et envisage d'intégrer la voie de l'apprentissage après le lycée. En attendant, elle aide Francesca. Francesca, qui va devenir une obsession pour Rose.
La crise existentielle que traversent les quatre adolescentes va être l'occasion d'éprouver leur amitié et surtout la cinquième devise de leur groupe secret sous la houlette d'Oscar Wilde : "Les Filles de Brick Lane sont fières de ne pas être comme les autres. Elle préfèrent n'importe quoi plutôt que ressembler à tout le monde. Ressembler à tout le monde est un crime contre l'originalité : l'équivalent humain de la peinture beige."
Homosexualité, harcèlement, jalousie, mère porteuse, amour, amitié, sexualité, identité, droit à la différence, conformisme, pression sociale, écriture, engagement, voici quelques-unes des thématiques développées. Un récit très vivant, des thématiques riches, abordées avec intelligence, efficacité et humour. En filigrane, plane toujours l'ombre d'Oscar Wilde.
Une sympathique escapade à Paris avec Ambre, inspirée une fois de plus par son écrivain fétiche à un moment où elle a besoin de prendre de la distance avec la jalousie des filles du lycée qui lui pourrissent son blog, mais aussi de faire le point sur qui elle est vraiment : "Quand les bons Américains meurent, ils vont à Paris". Cette simple citation lui donne le courage de partir seule dans la capitale française. Un voyage qui va lui donner redonner inspiration et confiance en elle (et au passage, faire s'étrangler de rage les vilaines jalouses en postant des chroniques en direct sur son blog, depuis Paris ! :) ). On fait même un petit tour à la mythique librairie parisienne et anglophone Shakespeare & Co !
Les Filles de Brick Lane sont unies contre l'adversité, mais les choses se compliquent quand l'adversité, sous les traits de la jalousie, trouve une brèche pour s'infiltrer dans le groupe : Sky et Rose vont voir leur amitié être mise à rude épreuve en découvrant les épines des roses rouges de l'amour... et les peurs panique jamais avouées.
Cependant, la haine et le conformisme en prennent pour leur grade et n'ont pas droit de cité :
"(...) la semaine dernière, quelqu'un a mis des commentaires haineux sur ma page.
Ma première réaction a été de m'enfuir et de me cacher. de cesser complètement d'écrire.
Mais ça aurait voulu dire que je laissais la victoire à la haine et ceux qui la pratiquent. Et je ne veux pas laisser la victoire à la haine.
Parce que maintenant, je vois que ma différence est une chance, une chose dont je peux être fière, une chose qui peut me mener loin." explique Ambre à ses lecteurs.
Sky se révolte contre le système éducatif, ce lycée-prison qui lui tord les boyaux. C'est l'occasion de discussion à plusieurs reprises :
"Notre société n'a pas besoin d'un tas d'esprits libres qui savent ce qu'ils veulent et qui savent comment l'obtenir, en suivant leur propre chemin. Notre société a besoin d'un troupeau de moutons prêts à faire aveuglément tout ce qu'on leur dit de faire."
("bizarrement", ça me rappelle quelque chose ! :) )
"La proportion des jeunes sous antidépresseurs a grimpé de plus de cinquante pour cent au cours des sept dernières années. Et on voit partout un nombre croissant de jeunes qui souffrent d'anxiété et de troubles divers comme la boulimie ou l'anorexie ; d'autres se scarifient. Et je pense que la manière dont l'enseignement fonctionne y est pour quelque chose."
Sur son chemin, Sky croise une enseignante qui lui fait comprendre que se plaindre du système c'est une chose, mais que la société ne peut pas changer sans l'engagement de chacun. "C'est notre gouvernement qui décide du fonctionnement des écoles, Sky. (...) Si tu veux que ça change, il faut faire pression sur ceux qui prennent les décisions, tu comprends ? Et ce sont les politiques."
(Entre parenthèse, je me suis demandé pourquoi la prof qui n'a pas l'air très heureuse du système non plus, ne s'investit pas...).
Avec un peu d'imagination, une "plume" et internet, on peut faire des choses...
Je me suis un peu moins attachée au personnage de Maali, très effacée et tournée vers la religion, même si la maladie de son père va l'amener à s'interroger... On en oublie que son hobby est la photographie.
C'est un roman plein d'amour et d'espoir que nous livre Siobhan Curham à travers des adolescentes déterminées, très différentes, mais qui malgré les aléas de la vie, n'abandonnent jamais ! Un ode à la différence et au droit d'être soi-même. Un encouragement à avoir foi en ses rêves.
J'avais beaucoup aimé le premier tome de cette série et je crois pouvoir dire que ce tome 2 est un coup de coeur !
Je l'ai trouvé plus riche, les personnages gagnent en profondeur et complexité. Cela donne un roman encore plus distrayant. !J'espère bien qu'il plaira à nos ados !
Je laisse le dernier mot à Oscar Wilde :
"La plupart des gens sont d'autres qu'eux-mêmes. Leurs pensées sont celles de quelqu'un d'autre, leurs vies un mime, leurs passions une citation."
Lien : http://milleetunelecturesdem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Melisende
  24 janvier 2018
Le premier tome m'avait convaincue. Les quatre filles de Brick Lane m'avaient émue, chacune à leur façon et j'avais aimé suivre leur évolution. Un peu moins percutant à mon goût, le deuxième tome de Siobhan Curham offre malgré tout de beaux messages à ses jeunes lecteurs qui ne manqueront pas de s'identifier aux situations vécues par les quatre adolescentes.
Les amies ont été séparées quelques semaines mais l'approche du nouvel an signera bientôt leurs retrouvailles. Elles sont plus proches que jamais et plus que jamais présentes les unes pour les autres. Et heureusement, car ce nouvel opus apporte son nouveau lot de problématiques adolescentes diverses et variées.
Adoption, abandon, orientation sexuelle, avenir professionnel, rapport à la religion, maladie, harcèlement scolaire, premières amours… chaque lecteur y trouvera son compte, aucun doute là-dessus. Chacun pourra s'identifier parfois à l'une, parfois à l'autre… et peut-être même un peu à chacune. Car ces quatre filles londoniennes sont toutes inspirantes, chacune à sa façon. Je n'arrive d'ailleurs pas à choisir laquelle des quatre a ma préférence, car toutes m'ont apportée un petit quelque chose. Maali est peut-être celle avec laquelle j'ai le moins d'affinités car encore assez naïve (c'est la plus jeune des quatre) et Rose est peut-être celle qui m'impressionne le plus car définitivement la plus forte et déterminée, à mon goût. Ou en tout cas la plus fonceuse, la plus dans l'action.
Ce deuxième tome est donc à la fois riche de thématiques contemporaines mais en même temps parfois un peu superficiel et dans la facilité (ratio nombre de problématiques / nombre total de pages) donc un peu moins crédible.
Et puis, si précédemment Oscar Wilde avait une place véritable car il participait à l'évolution des demoiselles, il n'est plus ici qu'un prétexte à quelques citations certes inspirantes mais finalement pas bien plus… Dommage ! Mais je ne suis qu'une ronchon car dans l'ensemble, c'est plutôt efficace et émouvant.
En revanche, je ne comprends pas tellement le choix des sous-titres offerts à chaque tome. Est-ce un choix de l'édition française ou déjà le cas dans la version d'origine ? Si le premier volet – sous-titré Ambre –, trouvait son explication dans le fait que c'est effectivement cette héroïne qui fonde le club et offre le déclic à l'histoire, ce deuxième tome baptisé Sky ne met pas tellement plus cette demoiselle en avant par rapport aux autres.
La narration est à quatre voix et chaque chapitre propose en alternance, le bout d'aventures d'une des quatre filles. Je ne pense même pas qu'en terme de longueur de texte, Sky en ait plus que les autres ici. Ce n'est qu'un détail mais ne vous attendez pas à avoir le journal intime d'une seule des héroïnes dans chaque tome même si, je l'imagine fort bien, il y aura tout de même quatre volets à cette série. Je ne suis d'ailleurs pas certaine que ce découpage (une fille = un tome) aurait été meilleur car passer d'une voix à l'autre dans un seul et même livre permet d'offrir une certaine dynamique et limite la monotonie du narrateur unique (d'autant plus si on n'arrive pas à accrocher à celui-ci).
Et tant qu'on est dans la forme pure et dure, j'ai relevé quelques maladresses de style. Alors traduction un peu approximative ou texte d'origine un peu bancal ? Je ne me souviens pas avoir relevé ce petit bémol lors de ma lecture du premier tome mais peut-être étais-je alors moins concentrée ou moins tatillonne, au choix.
Les Filles de Brick Lane est une série qui, à l'instar de Quatre filles et un jean quelques années plus tôt, propose des héroïnes inspirantes à ses lecteurs. A travers des thématiques actuelles et bien traitées, Siobhan Curham rappelle à tous que chacun est unique et que chacun a sa place, il suffit de la trouver et plus important, de se trouver soi-même.
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapier
  30 août 2017
Les Filles de Brick Lane sont de retour et c'est avec un grand plaisir que je me suis lancée dans leurs nouvelles aventures londoniennes. le nouvel an approche et avec lui la prochaine réunion des quatre jeunes filles. Réunion à laquelle j'avais très hâte d'assister, pour découvrir où elles en sont toutes.

Sky, qui jusqu'alors suivait des cours à domicile, s'apprête à faire sa toute première rentrée au lycée. Elle est terrifiée par ce qui l'attend. Rose, quant à elle, aimerait pouvoir parler de son homosexualité mais craint les réactions de son entourage. Maali, très inquiète pour son père malade, perd peu à peu foi en la déesse Lakshmi. Elle ne sait plus si elle peut faire confiance à sa religion. de son côté, Ambre vient d'apprendre que sa mère biologique ne souhaitait pas prendre contact avec elle. Depuis la nouvelle, la jeune fille se sent perdue et doute d'elle même.

Chacune d'entre elles a des choses à confier. Elles profitent de leurs petites réunions pour exprimer leurs craintes, leurs angoisses. Petites ou grandes. C'est très agréable de suivre par la suite leur évolution. On sent que leur amitié est de plus en plus forte et qu'elle leur permet d'affronter plus sereinement les épreuves de l'adolescence et de la vie. Elles se conseillent mutuellement, se soutiennent. On ne peut que trouver ce cercle solidaire et particulièrement réconfortant. C'est une histoire d'amitié pleine d'espoir, qui réchauffe le coeur.

Dans ce deuxième tome, les quatre adolescentes poursuivent donc leur quête d'identité et cela permet d'aborder encore une fois des sujets très variés. On parle des attentes de notre société, de la différence, de la maladie, de la sexualité... Toujours avec un ton léger qui rend la lecture agréable et divertissante. La narration y est aussi pour beaucoup puisqu'on suit les quatres filles en même temps, en passant d'un personnage à l'autre très rapidement. Rose, Ambre, Maali et Sky sont difficiles à lâcher tant qu'elles n'ont pas trouver leur force respective.

Verdict : J'avais super hâte de retrouver les filles de Brick Lane et j'ai passé un super moment en leur compagnie. Elles sont toujours aussi attachantes et courageuses, et définitivement je pense qu'elles représentent quatre super modèles pour les jeunes lectrices. L'auteure continue sur sa lancée en invitant les adolescents à croire en leurs rêves, à mettre tout leur coeur dans ce qui les passionne, à se battre pour leurs convictions. Et ce, peu importe les qu'en dira t-on. En ressort alors un récit pétillant, positif et inspirant ! Il me tarde de poursuivre l'aventure !
Lien : http://revesurpapier.blog4ev..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
cats26
  14 mars 2018
La suite des aventures du club des quatre londoniennes.
Des choix graves arrivent à nouveau mais cela se termine toujours bien car cette série se caractérise par son optimisme et son côté plein de "bons sentiments".
J'avais eu du mal avec cet aspect-là dans le premier tome et là avec ce deuxième tome, mon opinion est définitivement faite. Cette série n'est pas faite pour moi : je suis trop vieille ou trop cynique pour l'apprécier à sa juste valeur. Je grince des dents à chaque fois que je lis les poèmes niveau CM2 de Sky, la poète du groupe ou que les protagonistes font montre d'une candeur et d'une naïveté (surtout Maali) peu en adéquation avec leur âge supposé : prier avec une pierre de lune pour exaucer ses voeux, faire des gâteaux aux couleurs de l'arc-en-ciel pour se faire du bien , c'est trop pour moi.
Du coup, je cherchais la petite bête : pourquoi la maman de Maali est-elle parfois désignée par son prénom alors que le père de Maali reste tout du long "le père"; le pauvre?
Comment cela se fait qu'Ambre qui est mineure part si facilement à l'étranger? Bon, il y a peut-être eu une éclipse dans le récit (comme en bande dessinée) mais quand même cette liberté de mouvement sans l'accord des parents me semble suspecte.
J'exagère mais c'est parce que je m'ennuyais...
Bref, j'arrête ici les aventures du club.
A partir de 12 ans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
orbe
  01 septembre 2017
Nous retrouvons dans ce second tome nos quatre adolescentes anglaises si différentes qui vont devoir se confronter à de nouveaux problèmes et prendre des décisions !
Ma préférée est Maali, suite à la maladie de son père elle va s'interroger sur la place de la religion dans sa vie. On aime l'explication sur les dieux hindous et l'ambiance familiale chaleureuse. Par contre ce volume met en attente sa recherche de l'âme soeur.
Ce tome met surtout en valeur le parcours de Rose. Elle va aussi bien avancer sur son projet professionnel que personnel. L'annonce de son orientation sexuelle est un peu abrupt mais le texte explique bien les difficultés à partager cette particularité avec ses proches.
Ambre est le personnage qui reste le plus en retrait en dépit d'une escapade parisienne sous le signe du grand Oscar Wilde. Sky va continuer à développer son goût pour la poésie et apprendre à partager sa passion.
Un roman à plusieurs voix sous le signe de l'amitié qui donne envie au lecteur de vivre ses rêves.
A partager !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
NadaelNadael   07 novembre 2017
« Je n’aime pas vraiment les garçons, poursuivit Ambre dont les joues s’étaient mises à brûler. Enfin, je veux dire, je ne suis pas gay non plus. Je ne suis rien, je suppose… Tout ceci était vraiment pénible. Elle ne savait pas ce qu’elle voulait faire de sa vie, et elle n’avait pas de sexualité. C’était officiel : Ambre était une non-personne. – Mais qu’est-ce que tu veux dire, tu n’es rien? Bien sûr que si, tu es quelque chose. (…) Mais Ambre n’y croyait pas : le monde entier était organisé par couples. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ValHou57ValHou57   26 octobre 2017
En montant l'escalier, puis en traversant le couloir, Rose réussit à ne pas pleurer, mais dès qu'elle atteignit sa chambre, elle se jeta sur son lit et laissa couler ses larmes. Elle pleurait pour toutes les occasions où elle s'était sentit ignorée, écartée par ses parents, toutes les occasions où elle avait senti qu'elle passait loin derrière leurs carrières et leurs réputations. Lorsque, plus jeune, elle avait été élevée par des nounous et des fille au pair qui passaient leur temps à la questionner sur ce que faisaient ses parents, et à fouiller dans leurs affaires. Et surtout, ce qui la faisait pleurer, c'était de voir que même avec les crises passées, sa mère n'avait pas changé. Quelle que soit la situation, Savannah penserait d'abord à elle-même.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   30 août 2017
Et si notre truc n'était pas un truc?
Nous autres ados, on nous demande sans arrêt de se définir. A travers notre apparence, notre comportement, avec les groupes que nous préférons, les vêtements que nous choisissons, et à travers notre sexualité. Il y a ce besoin constant de nous faire entrer dans une catégorie. Comme si la société devait absolument savoir dans quelle case nous ranger. Mais si aucune case ne nous convient? Si on ne rentre pas dans les cases? Si il n'y a aucune étiquette à nous coller au dos?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ValHou57ValHou57   26 octobre 2017
Daniel n'était peut-être pas son père biologique, mais il savait lire ses états d'âmes mieux que personne. Il sentait le moindre changement d'humeur sans qu'Ambre ait besoin de dire un mot. D'habitude, elle adorait qu'il ait ce talent qui rendait leurs conversations tellement faciles; mais pas ce soir-là. Elle ne supportait pas de devoir lui dure ce qui venait de se passer. Raconter l'histoire à voix haute la rendrait réelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   30 août 2017
En voyant le sourire de Rose, Ambre sentit renaître un peu d'espoir. C'était dans ce but qu'elle avait fondé le club des filles de Brick Lane. C'était parce qu'elle croyait aux rêves. Elle sentait que même si, à ce moment de sa vie, elle ne savait plus où elle en était, ses rêves lui montreraient la voie un jour. Quand elle aurait trouvé ce qui la faisait vraiment rêver...
Commenter  J’apprécie          00
Video de Siobhan Curham (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Siobhan Curham
Dans ce nouvel Update Lecture, je vous parle de 8 romans : des suites de sagas de fantasy, de nouvelles sagas pour les adolescents, un titre historique et même un récit autobiographique ! Retrouvez toutes les autres vidéos ici : http://urlz.fr/2DGt
Merci aux visiteurs fidèles et aux nouveaux abonnés. Merci à ceux qui prennent le temps de commenter et à ceux qui laissent un petit pouce positif. Merci pour votre bienveillance, votre positivité, votre soutien, vos conseils... Merci, merci, merci !
♣ Les Livres cités : - NéaChronical, T. 2 de J. VIGNE (Editions du Chat Noir) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Occultes racines, T. 1 de SARIGAN (Editions mille cent quinze) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Les Filles de Brick Lane, T. 1 de S. CURHAM (Flammarion Jeunesse) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Le Suivant sur la liste, T. 1 de M. FARGETTON (Rageot Thriller) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - La Vie rêvée d'Henrietta de R. MACKENZIE (Denoël) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Le Puits des Mémoires, T. 2 de G. KATZ (Scrineo) - Le Chagrin du roi mort de J.-C. MOURLEVAT (Gallimard Jeunesse) - M Train de P. SMITH (Gallimard)
Pour me suivre dans mes aventures, c'est un peu partout : ♣ Le blog : http://bazardelalitterature.com ♣ La page Facebook : http://tinyurl.com/7dya3ko ♣ Twitter : https://twitter.com/DameMeli ♣ Instagram : https://instagram.com/bazardelalitter... ♣ Mon mail : melisende(at)hotmail.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il Juif ?

Oui
Non
il était Zen
Catholique

11 questions
976 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre