AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782234069510
364 pages
Stock (31/08/2011)
3.29/5   31 notes
Résumé :
David Sénat, Aurélie Filippetti, Jean-Hugues Matelly, Jean Charbonniaud, Christine Boutin, Pierre de Bousquet de Florian, Alain Genestar, Jacques Espérandieu, Marc Robert, Yannick Blanc, Isabelle Prévost-Desprez, Yves Bertrand, Claire Thibout, Éric Delzant, Julien Dray, Jean-Pierre Havrin, Gérard Dubois, Valérie Domain, Daniel Bouton, Abderrahmane Dahmane, Didier Porte, Dominique Rossi, Jacques Dupuydauby, Renaud Van Ruymbeke, Patrick Poivre d'Arvor, Patrick Devedji... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Heval
  12 septembre 2011
Le titre est accrocheur. Peint en rouge, sur fond noir, il interroge. de quoi ce livre peut-il bien traiter? La quatrième de couverture ne dit mot. Il n'y a rien d'autre qu'une liste de 27 noms.
Ecrit à deux mains, l'ouvrage révèle tout simplement la trajectoire de 27 personnes, toutes reconnues "victimes" de l'actuel Président de la République, Nicolas Sarkozy. Ce sont des hommes et femmes politiques, des hauts fonctionnaires, des policiers, des journalistes, des juges ou de simple témoin qui ont dû subir les affres de l'humiliation, ayant été un jour la cible d'un tireur politique particulièrement redoutable. Ils se disent humiliés, déçus, trahis, traqués, menacés et certains craignent plus que d'autres la fureur du Président de la République. Tous dénoncent un homme colérique, irascible, immature, assoiffé de pouvoir et incompétent. Les qualificatifs ne manquent pas pour dépeindre un Chef d'Etat qui, petit, nage dans ses bottes présidentielles. le livre dénonce, via quelques témoignages, la méthode sarkozyste qui piétine l'idéal démocratique et républicain et révèle un Président de la République aux pratiques plus que douteuses.
Ce livre a son utilité. En dénonçant les abus, Gérard Davet et Fabrice Lhomme font leur métier de journalistes. Ils éclairent les citoyens et les protègent de l'ignorance. Seulement voilà ... l'ouvrage présente quelques défauts. Il y a des témoignages dont on ne comprend pas bien la présence. Peut-on effectivement considérer Dominique de Villepin, Christine Boutin, Abderrahmane Dahmane, Patrick Devedjian ou encore Julien Dray comme des "victimes" du sarkozysme? La scène politique étant connue pour être un espace de lutte féroce, le jeu politique étant ce qu'il est, la victimisation de ces personnages politiques semble quelque peu dérisoire. Doit-on sortir les mouchoirs et verser quelques larmes pour le limogeage de Christine Boutin? Doit-on s'émouvoir du sort de Dominique de Villepin, battu par Nicolas Sarkozy? Il n'y a pas à victimiser ces personnages qui ont tout simplement perdu la bataille politique. Nicolas Sarkozy a emporté la victoire, lui qui avait perdu le trophée il y a quelque années, balayé et puni par les chiraquiens. Et les poignards dans le dos, les trahisons et coups bas étant légions dans le monde politique, on ne s'étonnera guère des ruses employées par l'homme politique aujourd'hui au sommet de l'Etat. Je ne vois donc pas l'intérêt de citer les personnages politiques précités. Leur sort n'est que la conséquence d'une guerre politique qu'ils se mènent tous entre eux, à coup d'hypocrisie et d'immoralité.
Autre point faible de ce travail journalistique: la surenchère. A trop rechercher la victimisation des personnages, à trop vouloir en faire des martyres du sarkozyme, les auteurs perdent en crédibilité. Gérard Davet et Fabrice Lhomme forcent effectivement le trait comme pour nous convaincre de la brutalité de Nicolas Sarkozy. Or, les faits se suffisent à eux-mêmes. Il n'y a guère besoin d'en rajouter. Car il en résulte une certaine forme de manichéisme avec d'un côté les bonnes et pauvres victimes et de l'autre le méchant Sarkozy et ses amis. le travail des deux journalistes perd alors en efficacité car les faits se noient dans un océan de futilités.
Le livre est tout de même à conseiller car il nous éclaire sur la Sarkozie et ses méthodes, pourtant bien connues.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
SergeTailler
  18 avril 2019
Compilation d'interviews et de témoignages de politiques et proches du pouvoir qui ont eu le loisir de croiser Sarkozy ....et de lui déplaire. Belle retranscription du caractère d'enfant capricieux et de la bassesse de cet ancient président qui a probablement été la plus grosse erreur de casting de l'elysée dans l'histoire de la 5ème république
Commenter  J’apprécie          60
Sumariner
  13 décembre 2011
Sarko m'a tuer, est une série d'interview ; d'hommes politiques, de journalistes, de chefs d'entreprises,... qui un jour, ont croisée la route politique de Sarkozy et qui ont eu le malheur de lui déplaire. Ils ont subi les foudres d'un Sarkozy acharné et impitoyable ! C'est un constat surprenant et peu flatteur pour un homme qui occupe la plus haute des fonctions d'État.
A lire absolument (si vous vous intéressez à la vie publique)
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
Lexpress   05 octobre 2011
Au-delà de ces histoires dont il faudra que la justice se saisisse pour que l'on sache un jour, tôt ou tard, ce qu'elles contiennent de vérité, le livre offre, témoignages soigneusement recueillis à l'appui, un stupéfiant tableau de notre République des règlements de comptes.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SumarinerSumariner   13 décembre 2011
Sarko m'a tuer, est une série d’interview ; d'hommes politiques, de journalistes, de chefs d'entreprises,... qui un jour, ont croisée la route politique de Sarkozy et qui ont eu le malheur de lui déplaire. Ils ont subi les foudres d'un Sarkozy acharné et impitoyable ! C'est un constat surprenant et peu flatteur pour un homme qui occupe la plus haute des fonctions d’État.
A lire absolument (si vous vous intéressez à la vie publique)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Paris75Paris75   05 mars 2012
Et même s'il ne veut pas s'exprimer plus avant, PPDA, qui aurait tant aimé couvrir la campagne présidentielle de 2012, a quand même ces quelques mots, à propos de Nicolas Sarkozy : "Il aura peu d'amis, à son départ, il a humilié trop de gens..."
Commenter  J’apprécie          10
Paris75Paris75   05 juin 2012
Avec Sarkozy, nous avions deux visions incompatibles : moi je vois la police au service de la population, lui la voit au service du pouvoir.
Commenter  J’apprécie          10
Paris75Paris75   05 mars 2012
tout ce que l'on racontait était vrai, Sarko rabaisse la politique vers le bas.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Gérard Davet (24) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gérard Davet
Gérard Davet & Fabrice Lhomme - Le traître et le néant
autres livres classés : nicolas sarkozyVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox