AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Persee (01/09/2012)
2.83/5   6 notes
Résumé :
Sept siècles après la Grande Destruction, les humains n’occupent plus sur la Terre que des îlots dérisoires. Les chemins et les destinées d’Aimery, Seigneur de Toul, et d’Ahmed, Émir de Dadjenit, derniers Potentats d’une planète en pleine mutation, vont se croiser...
Dans le monde où nous plonge l’auteur, l’épée a repris ses droits et le bras qui la brandit ne peut se permettre de trembler. Ses personnages paraissent évoluer dans les arcanes d’un jeu vidéo à ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ancolie
  24 octobre 2012
J'ai reçu ce livre dans le cadre de Masse critique, merci à Babelio et aux éditions Persée.
Ma première impression après avoir ouvert l'enveloppe a été «quelle magnifique couverture, que de belles couleurs», une illustration en accord avec le genre annoncé du roman, entre heroic fantasy et anticipation.
Le prologue nous apprend que nous sommes en 2188, à la veille d'une guerre planétaire et puis d'un coup, tout semble disparaître… 750 ans plus tard, les humains, toujours vivants, sont revenus à une civilisation qui nous rappelle incroyablement le Moyen Age. Nous suivons deux parcours : celui d'Aimery, seigneur qui vit dans les Pyrénées, et celui d'Ahmed, chef d'un clan d'Afrique du Nord. Tous deux connaissent des situations difficiles (manque de nourriture, d'eau, de sécurité) et préconisent l'exil pour améliorer leurs conditions. le premier s'engage vers le sud et le second vers le nord. Je ne vous gâche pas le suspens en vous disant qu'ils font route l'un vers l'autre (une carte nous détaille les chemins pris par les protagonistes dès le début de l'histoire).
Voilà pour la première partie du livre. Une première partie très virile, trop moyenâgeuse à mon goût. Les hommes sont forts et intelligents, ils guerroient sans cesse et les femmes sont douces et belles, objets de plaisir sans trop d'utilité (à l'exception de la belle et vaillante fille d'Ahmed – l'exception qui confirme la règle ?). L'auteur a peut-être la nostalgie d'une certaine idée qu'on se fait du monde médiéval mais pas moi…
Ensuite, quelque chose attire mon attention. Au travers du récit des deux seigneurs en chemin, apparaissent des rapports informatiques datant de 2187 qui traitent de simulations historiques… Quel lien y a-t-il avec les guerriers ? Ma curiosité est titillée. Rassurée, je me dis que ce Moyen Age revisité cache autre chose… En effet, sans trop dévoiler l'intrigue, il va être question de sauts dans le temps et d'éclaircissements sur les événements de 2188.
J'avais espéré que la seconde partie m'apporte plus que la première malheureusement, je n'ai vraiment pas été emballée. Les personnages sont versatiles, ils manquent de sincérité et de profondeur et surtout je n'ai pas tout compris. Peut-être n'ai-je pas été assez attentive vu mon intérêt décroissant mais à mon sens, l'histoire manque de cohérence et d'harmonie.
En conclusion, l'idée est originale mais la manière dont elle est traitée ne m'a pas convaincue. Je n'aime pas affirmer qu'un roman est plus adressé aux hommes ou aux femmes mais peut-être, en ce qui concerne celui-ci, qu'un public masculin sera plus réceptif que moi…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
aurora2206
  17 novembre 2012
J'ai terminé hier soir ma lecture du livre de Bernard DEGIOANNI "Les Naufragés de l'Apocalypse" et malheureusement, je dois dire que cette lecture a été très difficile. Je pense que ce style de roman n'est pas pour moi.
N'ayant pas trop compris l'histoire, je peux juste dire que "Les Naufragés de l'Apocalypse" se déroule en l'an 2188 et que l'on suit Aimery et Ahmed dans leur fuite de leurs pays respectifs.
Je crois que je ne suis pas "voyage dans le temps" en littérature. Ce roman a un moment de l'histoire aurait pu me plaire quand les 2 héros du livre, Ahmed et Aimery, se rejoignent et font connaissance mais la suite ne m'a pas donné ce que j'espérai.
Cette critique sera courte car je n'ai pas d'autre avis à donner sur ce livre si ce n'est cependant que je ne m'arrêterai pas pour autant de lire les autres livres de l'auteur. En effet, j'ai dans ma PAL "La femme-nénuphar" qui est, cette fois-ci, un thriller, et ce livre devrait beaucoup me plaire car le thriller est un de mes thèmes de prédilection en littérature.
Je tiens tout de même à remercier Babelio et les Editions Persée pour la découverte de ce livre que j'ai lu dans le cadre de l'opération Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Loubhi
  02 décembre 2012
Difficile de résumer un livre de cet ordre, mélange de fin du monde et de renaissance d'un monde post apocalyptique où l'on revient à des temps que l'on pourrait qualifier de médiévaux. L'apocalypse a eu lieu et nous voilà à la suite d'Aimery, Comte de Toul et son peuple alors que la peste noire frappe ses terres et ses gens et Cheikh Ahmed, avec sa tribu nomade, obligé de retrouver une autre terre plus hospitalière pour l'un comme pour l'autre.

Errance, combat comme des créatures mi humaines, mi bête et découverte d'un parchemin mystérieux, le tout amenant l'un et l'autre à travers un couloir spatio temporel, en opposant ou allié. le lecteur accompagne alors ses deux héros dans le passé et une histoire qui nous est contemporaine.

Un genre littéraire particulier mais plaisant mais qui doit trouver sa clientèle, il faut se laisser porter mais cela peut aussi surprendre voire faire abandonner.
Lien : http://passiondelecteur.over..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
AncolieAncolie   24 octobre 2012
Ce fut l'agonie d'une civilisation qui, faisant aveuglément confiance à de vulgaires assemblages de polymères et de processeurs, s'était placée dans cette situation. Dans le souffle torride des bombes d'antimatière, l'homme avait effacé l'homme. En émettant un bref grésillement, les circuits intégrés du dernier robot intelligent cessèrent de fonctionner.
Commenter  J’apprécie          70

autres livres classés : apocalypseVoir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2454 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre