AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253905933
Éditeur : Le Livre de Poche (15/10/2002)

Note moyenne : 4.09/5 (sur 11 notes)
Résumé :
L'esclavage est la plus monstrueuse de toutes les institutions et, pour cette raison, l'une des moins étudiées. Il n'existait pas, jusqu'à présent, d'ouvrage offrant en langue française une vue d'ensemble de l'esclavage des origines à nos jours : telle est la lacune que ce livre voudrait combler. On y trouvera les principales étapes de son histoire, depuis sa naissance il y a cinq mille ans jusqu'à ses mutations les plus récentes, en passant par le système esclavagi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Walktapus
  08 août 2010
L'auteur est philosophe, pas historien, et engagé, et ça s'en ressent dans le livre. On a du mal avec certaines de ses affirmations (comme celle où il prétend qu'il n'y avait pas d'esclavage avant l'avènement des cités états de Mésopotamie, qui ne s'appuie sur rien).
J'aimerais par exemple pouvoir lire une étude sérieuse sur la corrélation entre les guerres et la traite à propos de l'Afrique sub-saharienne (ou les Balkans, ou le Caucase), si c'est possible. Non pas que je sois contre cette idée, mais je n'ai pas l'impression que l'auteur cite des études pour étayer cette notion. Egalement sur l'importance des bénéfices de la traite dans la révolution industrielle. J'imagine que c'est sujet à polémiques.
En dehors de ces réserves, le livre est plutôt intéressant. de la haute antiquité jusqu'à notre époque, où l'esclavage subsiste, en passant par la première démocratie, Athènes, le monde romain, le moyen-âge et les lumières, un panorama assez sombre est dressé. La traite des noirs qui voit son essor aux temps modernes est bien abordée, avec des chiffres, et pays par pays, sans négliger la traite transsaharienne et celle qui sévissait sur la côté est de l'Afrique.
A noter que les grandes religions ne condamneront l'escavage après tout le monde, en quelque sorte. L'impulsion vient de la secte des Quakers, d'abord, puis des Méthodistes en Angleterre. L'esclavage étant entériné par le Coran, l'abolition se fait très tardivement dans les pays musulmans (1968 pour l'Arabie Saoudite).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
polarjazz
  16 novembre 2019
L'auteur met en évidence l'histoire ancienne du système de l'esclavage et remonte dans les annales de la Mésopotamie, la Grèce et la Rome Antique. Cette "organisation" est mise en place comme une ressource économique et concerne les "barbares" introduisant la violence dans les rapports humains, instituée par un impérialisme brutal.
Pourtant, dès la Rome Antique, les affranchis existent et jouent un rôle important dans la vie de la cité.
L'auteur poursuit son périple dans l'occident médiéval où la main-d'oeuvre est utile dans les travaux agricoles. L'Eglise aussi profite de ce système entretenu par les rapports entre le monde occidental et le monde oriental. En effet, les arabes prennent part de façon notable à cette entreprise qui s'achève à la Reconquista.
L'essor de la traite reprend lors des grandes découvertes : Les Caraïbes, l'Amérique du Sud puis du Nord. Les européens s'approprient des territoires et ruinent les peuples autochtones, détruisant des civilisations. Les vaisseaux négriers partent dans ces contrées afin de travailler dans les plantations (canne à sucre, café, coton...).
Pourtant des voix s'élèvent contre ce système injuste et criminel. Même si l'esclave est jugé comme un étranger. Un étranger venant d'un pays lointain ou inconnu, un musulman, un noir. Cependant, ce n'est pas pour des raisons morales, mais pour des motifs bassement économiques que l'esclavage et la traite ont été abolis. C'est dans le monde anglo-saxon que s'amorce l'abolition de l'esclavage. de nouveaux profits se créent grâce à la colonisation des territoires d'Afrique par les européens. Une autre forme de servitude qui se poursuit malgré les indépendances de ces pays africains.
Une partie de cet essai retrace le long combat des esclaves noirs aux Etats-Unis. Une émancipation émaillée de lynchage. Cette lutte pour la reconnaissance de la citoyenneté des africains américains continue encore aujourd'hui.
Aujourd'hui, dans nos sociétés contemporaines, d'autres formes d'esclavage se sont développées comme la prostitution.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Dans la catégorie : EsclavageVoir plus
>Comportements économiques>Travail (Sociologie)>Esclavage (24)
autres livres classés : histoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1785 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre