AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
La saga Waterfire tome 2 sur 4
EAN : 9782013973489
384 pages
Hachette Romans (27/05/2015)
4.25/5   72 notes
Résumé :
Serafina, Neela, Ling, Ava, Becca et Astrid ont été convoquées par un très puissant clan de sorcières. Elles ont appris qu’elles sont les descendantes directes des Six Souverains Originels. Ces mages gouvernaient autrefois l’empire de l’Atlantide. Leur mission est à présent de retrouver les six talismans leur ayant appartenu. C’est le seul moyen de vaincre la malédiction qui a jadis détruit la cité antique… et qui menace de se répéter. Chacune à sa façon, les jeunes... >Voir plus
Que lire après La saga Waterfire, tome 2 : Rogue waveVoir plus
Witch Song, tome 1 par Argyle

Witch Song

Amber Argyle

3.48★ (518)

2 tomes

Sky fall, tome 1 : Let the sky fall par Messenger

Sky Fall

Shannon Messenger

3.94★ (747)

3 tomes

Widdershins, tome 1 : Le Pacte de la voleuse par Marmell

Widdershins

Ari Marmell

4.25★ (397)

3 tomes

Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
4,25

sur 72 notes
5
7 avis
4
5 avis
3
5 avis
2
1 avis
1
0 avis
RISQUE DE SPOILERS DU PREMIER TOME !

Ayant lu le tome 1 très récemment et l'ayant beaucoup aimé, j'étais pressée de me replonger dans cet univers de sirènes que l'on croise rarement dans les livres. L'ambiance du premier était déjà remplie de suspense, et je suis bien contente de l'avoir aussi retrouvé dans ce second opus, avec encore plus d'anxiété et plus de révélations, qui montrent une saga bien plus complexe qu'on ne le pense. Ce second tome passe à un souffle du coup de coeur.

On retrouve donc Serafina et les cinq autres sirènes. Après avoir appris qu'elles descendent directement des Six Souverains Originels, elles ont une quête à mener : retrouver les six talismans leur ayant appartenu pour tuer une bonne fois pour toutes le monstre qui souhaite revenir à la vie et récupérer ses pouvoirs. Leurs aventures deviennent plus périlleuses et elles passent souvent proches de la mort, ce qui n'enlève en rien leur envie de sauver ce monde aquatique qu'elles aiment tant. de révélation en révélation, elles vont devoir combiner leurs pouvoirs, leurs connaissances, leurs envies pour déjouer les plans machiavéliques de leur ennemi.

Comme dans le premier tome, on est directement happé dans l'univers et leurs péripéties, à tel point que l'on a du mal à lâcher le livre. Il se lit très vite, car nos sirènes n'ont jamais le temps de souffler, et nous avec. Elles souffrent un peu plus que dans le précédent tome, et on constate que leur aventure est loin d'être une balade. Elles sont souvent face à la mort, surtout Serafina, qui n'hésite pas à mettre souvent sa vie en danger, pour sauver son peuple qu'elle aime par-dessus tout.

J'ai encore une fois apprécié retrouver ces personnage, qui mûrissent de plus en plus, bien qu'ils prennent des décisions parfois irréversibles. Malgré cela, on espère à chaque phrase qu'ils vont s'en sortir, même si l'on se doute que ce ne sera pas sans conséquence. Serafina est fidèle à elle-même : très motivée et partante pour trouver les fameux talismans, elle oublie aussi rapidement qu'elle n'est pas immortelle et qu'un coup mal placé pourrait la tuer ou gravement la blesser. C'est autant un point faible qu'un point fort, parce qu'elle n'hésite jamais et se lance dans le tas. Quant à Neela, sa joie de vivre et sa gaieté en prennent un sacré coup dans ce tome 2. Elle doit montrer à ceux qu'elle aime qu'elle n'est pas folle et qu'elle doit mener sa mission à bien, même si elle doit faire des choix difficiles.

Pourquoi je ne vous parle que de deux des six sirènes ? Tout simplement (et c'est là le seul regret que j'ai de ce second tome qui passe à un souffle du coup de coeur) parce que les autres ont ne les voit pas (sauf Ling, que l'on aperçoit très rapidement). Étant donné qu'elles sont toutes autant importantes les unes que les autres, j'aurais trouvé logique qu'on les suive toutes peu à peu. Ça aurait certes fait un gros pavé, mais vu la qualité de la plume et de l'univers, ça ne m'aurait pas du tout dérangée, au contraire. J'aurais vraiment aimé qu'elles soient présentes, qu'on voit leur évolution et qu'on sache si elles réussissent ou non à trouver les talismans, et si Astrid a finalement changé d'avis et les rejoint. Peut-être est-ce prévu dans le tome 3, mais c'est vraiment dommage...

Quant aux révélations, j'en avais deviné une dès le premier tome. Généralement, je ne suis pas aussi douée que ça pour ce genre de chose, mais je dois dire que les signes que laissait l'auteure étaient assez flagrants pour moi. Et quand ça été annoncé... bah j'étais très fière de moi ! Dans les 30 dernières pages, dirons-nous, j'étais complètement stressée, à tel point que je sentais mon coeur taper contre ma poitrine. Je sentais le coup foireux arriver, et j'avais peur que mes pronostics soient les bons. Et là fin... bah j'avoue que je ne m' attendais pas du tout, même si, a contrario, je ne suis pas si surprise que cela.

En résumé, malgré le fait que je regrette que l'on ne voit pas toutes les sirènes en action, c'est un second tome qui dépasse le premier. L'univers créé est tellement riche et prenant, qu'il est difficile de décrocher et de faire autre chose. Les personnages grandissent, prennent des risques, passent à un cheveu d'une mort certaine à chaque pas qu'ils font, mais le lecteur a toujours l'espoir que ça s'arrange. L'angoisse et le suspense sont encore plus présents dans cette suite et je crains le pire pour le tome 3, que j'ai hâte de découvrir ! Avec un univers aussi riche et complexe et une couverture encore plus sublime que la première, vous ne pouvez que craquer !

* Je remercie Hachette et Betty pour leur confiance ! *

Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
Commenter  J’apprécie          40
Je remercie les éditions Hachette et Betty pour leur confiance. L'année dernière, j'avais découvert Deep Blue, le premier tome de la saga, et l'histoire de Serafina m'avait conquise. Jennifer Donnelly était parvenue à créer un univers complexe, avec ses propres dialectes et ses usages. J'en étais ressortie très impressionnée. Retrouver le monde sous-marin a été un réel plaisir, malgré deux-trois petites choses qui m'ont quelque peu dérangée.

La route de Serafina, Neela et des quatre autres sirles vient de se séparer. Après les grosses révélations de la fin du tome 1, le moment est venu pour elles de partir à la recherche des artefacts. Elles n'ont que peu de pistes et c'est un combat de tous les instants que l'on va suivre. Nous sommes exclusivement aux côtés de Serafina et Neela, et le moins que l'on puisse dire, c'est que leur quête va être bien ardue. Non seulement leurs ennemis – pour une raison qu'elles ignorent – semblent avoir systématiquement un coup d'avance, mais en plus, entre peines de coeur et désillusions, le combat va être plus qu'éprouvant.

J'ai eu plus de mal à m'immerger dans Rogue Wave. Déjà, parce qu'il me restait peu de souvenirs du tome précédent et en plus, replonger dans les mers et refaire connaissance avec tous ces néologismes propres à l'univers était assez compliqué. J'ai piétiné pendant 150 pages environ avant de vraiment retrouver mes marques. C'est dommage, je pense qu'il aurait été judicieux de nous faire un rapide résumé du tome précédent dès le début du livre. Ce monde est tellement vaste qu'on peut rapidement perdre pied.

Arrivée à la moitié du livre, j'ai retrouvé le plaisir de suivre les aventures de nos jeunes sirènes. Les contrées sous-marines doivent faire face à un véritable chaos. Plus personne n'est en sécurité et on tremble à l'idée qu'une des élues soit attrapée. de plus, chacune doit mener l'enquête sur les talismans et la pauvre Serafina évolue presque à l'aveugle. Heureusement, elle fait des rencontres fortuites et avance peu à peu.

Dans ce cadre pour le moins sinistre, on se délecte en voyant que bien d'autres choses se jouent en coulisse. Les liens familiaux se font et se défont, des personnages que l'on pensait rayés du script refont leur apparition (pour mon plus grand plaisir !), et les trahisons sont là où on ne les attend pas !

De mon côté, j'ai été séduite par certaines scènes vraiment bien amenées. Celle entre l'infante espagnole et Serafina, par exemple. C'était original, la magie qui imprègne les épaves hantées était extraordinaire. Les scènes finales, également. Oh oui ! La fin est tout bonnement géniale. Déchirante, douloureuse… mais bluffante ! L'auteur nous a gardé le meilleur pour les 50 dernières pages et une fois la toute dernière ligne lue, on se demande quelle mouche l'a piquée de nous mettre un cliffhanger aussi frustrant.

Nos deux sirènes sont très attachantes dans ce roman. Tout aussi démunies, elles n'en demeurent pas moins fortes et décidées. J'ai admiré leur mental d'acier et leur courage. J'ai eu très très mal pour Serafina dans les derniers chapitres. Je comprenais sa colère, son envie d'intervenir à tout prix sans pouvoir le faire. On se sent révolté pour elle, vraiment. Elles ont énormément évolué, même si notre héroïne reste un brin candide, par moment, et sont devenues des combattantes dans l'âme. Les autres personnages sont intéressants à découvrir, bien que brossés en superficialité. Je les ai sentis lointains, éphémères, contrairement à nos élues.

En résumé, ce tome 2 reste un tome de transition, plus long à mettre en place. Mais il conduit vers une suite qui s'annonce réellement bouleversante. Je sens que Jennifer Donnelly n'en a pas terminé avec ses surprises, et je trépigne à l'idée de savoir ce qui nous attend. C'est pour moi une réussite, avec une fin qui vaut carrément le détour !

Lien : http://april-the-seven.weebl..
Commenter  J’apprécie          50
J'avais réellement apprécié le premier tome de cette saga, à la fois original et prenant. J'avais donc hâte de me plonger dans la suite !

Nous retrouvons Serafina et les autres, parties chacune de leur côté pour accomplir leur mission : localiser les puissants talismans, vestiges des anciens mages de l'Atlantide. Mais la route est longue et périlleuse.
Neela et Serafina réaliseront que l'amour est une grande force lorsque l'on affronte le danger, mais qu'il peut également vous briser... Serafina se sentira trahie, Neela déçue par ses proches. Au final, elles ne pourront plus compter que sur elles-mêmes. Fini les paillettes et la vie de princesses, elles seules peuvent sauver le monde ! Dragons terrifiants, cavaliers de la mort, homme aux orbites vides, roi du monde des miroirs et bien d'autres obstacles encore se dresseront sur leur chemin…

J'ai trouvé le démarrage un peu long. Il faut lire un bon nombre de chapitres avant qu'il se passe réellement quelque chose et qu'il y ait un peu d'action.
J'ai mis un peu plus de temps à entrer dans l'histoire qu'avec le premier tome. Peut-être aussi, car il n'y avait pas la surprise cette fois, il n'y avait plus cette sensation de découverte d'un monde si particulier et fantastique.

J'ai été un peu déçue que l'auteur ne se concentre que sur Serafina et Neela. J'aurais bien aimé suivre les périples des quatre autres sirènes en même temps. Cela aurait apporté un peu plus de dynamisme et je pense que je n'aurais pas ressenti cette légère impression de lassitude au départ.
À part cela, toutes deux ont pas mal d'épreuves à affronter, toutes très différentes les unes des autres. Si j'ai trouvé qu'elles s'en sortaient un peu trop facilement par moments et que les combats étaient bien moins spectaculaires que ceux dont je me souviens du tome précédent, au final ce n'est pas réellement cela le plus difficile pour elles. À mon sens, elles ont bien pire à affronter que les méchants auxquels elles s'attendent, bien évidemment. Qui a-t-il de pire que de se retrouver trahies, déçues par ceux que l'on aime, par sa propre famille ? Les batailles ici étaient donc plutôt de l'ordre « psychologique ». Nos héroïnes se retrouvent mises à mal et leurs certitudes en prennent un sacré coup.

On sent bien que ce tome est un tome de transition, comme souvent avec les seconds d'une saga. Il y a LA grosse révélation à la toute dernière page du livre. Cette fin m'a bien frustrée d'ailleurs, je n'aurais pas dit non à quelques chapitres supplémentaires. Car, c'est à la fin que tout se met réellement en place, que l'on entrevoit les machinations de l'ennemi, que certaines pièces du puzzle s'emboitent. Grâce à tous les indices laissés dans l'histoire, on se rend bien compte que le troisième opus risque d'être intense et surprenant !

J'ai tout de même été ravie de retrouver nos jeunes sirènes. Neela et Serafina ont réellement évolué depuis le début de leur aventure. le changement le plus flagrant concerne surtout Neela. Avant, sa plus grande préoccupation était de savoir quelle tenue elle allait porter et avec quels accessoires et d'être sûre qu'il lui restait encore des bonbons à dévorer. Désormais, ce côté-là de sa personnalité est de l'histoire ancienne ! Elle se révèle être une véritable guerrière et sait prouver sa valeur et son courage.
Serafina quant à elle, est plus méfiante, prend un peu plus confiance en elle, mais conserve tout de même une certaine naïveté. Tout du moins, jusqu'à la fin où survient un événement qui risque bien de la métamorphoser totalement.
On découvre aussi quelques nouveaux personnages que j'ai vraiment appréciés, même s'ils ne font pour l'instant que de brèves apparitions.
En bref, les protagonistes sont réellement attachants une fois de plus et ont tous véritablement leur propre caractère. C'est plaisant aussi de voir que, pour une fois, les femmes ont des rôles presque plus importants que les hommes, ça change de ce qu'on voit d'habitude.

Au niveau de la plume de l'auteur, rien à dire. Elle est fluide, agréable, sait nous emmener dans un monde original et bien décrit. Tout est bien pensé : de la manière de vivre des sirènes, aux animaux, moyens de transport, nourriture, légendes, calendrier, différences entre les cultures en fonction des royaumes, etc. rien n'a été oublié et c'est vraiment très appréciable !


En résumé, si on sent que ce tome est bien un tome de transition et qu'il prend un peu de temps à démarrer, il nous offre tout de même pas mal de surprises ! Certaines révélations nous permettent d'entrevoir quelques réponses, de mettre en place certaines pièces du puzzle. La fin est à la fois surprenante, bouleversante et frustrante ! J'ai retrouvé Serafina et Neela avec plaisir, même si j'aurais apprécié suivre également le périple des autres sirènes. En tout cas, j'espère que la suite ne tardera pas !

Lien : http://les-lectures-de-ice-q..
Commenter  J’apprécie          10
Le premier tome avait été un véritable coup de coeur (ma chronique ici). J'ai toujours été en adoration devant les sirènes et le mythe de l'Atlantide, alors les deux réunis dans ce tome, je m'étais littéralement jetée dessus. Et immédiatement, le charme avait opéré. Jennifer Donnelly a su créer un monde enchanteur, merveilleux, et ce second tome est tout aussi parfait que le premier.

Le livre est toujours aussi beau, sublimement travaillé, à la hauteur de Deep Blue. le glossaire, l'arbre généalogique et les cartes sont également présentes, tout comme les décorations de pages et en-tête de chapitre. Rien qu'en tant qu'objet, Rogue Wave vaut définitivement le coup d'oeil…

Quant à l'intrigue.. Je ne cache pas que j'ai eu un peu de mal à me replonger dans l'histoire, et les cinquante premières pages furent assez difficiles. Mais l'auteur a vraiment su bien faire les choses, puisque très vite les éléments nous reviennent en mémoire grâce aux petites indications qu'elle dissémine ici et là. Tout doucement, je me suis remise dans le bain, et la suite a très rapidement défilée. Jennifer Donnelly sait sans problème relancer le rythme et nous fournit certains éléments de réponse. Petit à petit, le récit, la prophétie, l'intrigue avancent tout doucement, et j'avoue que les derniers chapitres furent assez intenses, avec beaucoup de rebondissements que je n'avais absolument pas vu venir. Mais cela relance également toute l'histoire et promet un troisième tome tout aussi intense.

Serafina m'a un peu énervée au début, reprenant son attitude trop passive, trop princesse, se lamentant sur son pauvre sort. Mais elle réussit à se remettre rapidement en question, ce qui m'a empêchée de me lasser de son personnage. J'ai apprécié son évolution, très cohérente, jusqu'à nous éblouir et prendre cette épaisseur, ce charisme et ce courage qui sied à une future Reine.

On suit également en parallèle les aventures de Neela qui n'est absolument pas en reste. Et, à elles deux, elles finissent par lever le voile sur une situation qui était bien incertaine jusque là. Neela évolue énormément elle aussi, et continue son avancée opérée dans le premier tome. C'est un personnage que j'aime beaucoup, très réaliste et qui commence à ouvrir les yeux sur le véritable monde qui l'entoure.

Les différentes quêtes à travers lesquelles elles se lancent toutes deux relancent immédiatement l'intrigue. Mais je suis tout de même quelque peu déçue de ne pas avoir un mini point de vue externe sur ce que les trois autres sirènes du groupe effectuent. On a certes un petit aperçu de Ling, présente au début, mais on ne sait absolument rien de ce qu'il advient d'Ava, Becca et Astrid. En dehors de cet élément qui m'a manqué, j'ai quand même trouvé les nombreuses péripéties et rebondissements très bien amenés, et je me suis véritablement régalée.

Mais l'énorme point fort de cette série reste ses descriptions et ses décors. Et pourtant, c'est quelque chose dont je ne suis absolument pas du tout friande en temps normal, et que j'ai plutôt tendance à sauter dans les romans. Mais ici… C'est spectaculaire, un pur ravissement visuel et un délice d'imagination. Ces descriptions sont intenses et magiques ; les décors aquatiques imaginés par Jennifer Donnelly sont tout simplement de véritables bijoux. Telles des peintures enchanteresses, je n'avais qu'une seule envie tout au long de ma lecture : fermer les yeux et me représenter ces paysages merveilleux …

Pour conclure, ce livre est toujours aussi délicieux, visuellement comme qualitativement. L'histoire est addictive, originale, et sait nous maintenir en haleine. le cadre est tout simplement magnifique, une pure merveille. Je suis juste amoureuse de cette saga…
Lien : https://aliceneverland.wordp..
Commenter  J’apprécie          30
Nous retrouvons nos six héroïnes juste après la révélation finale du premier tome, qu'elles descendent directement des Six Souverains Originels ce qui annonçait que les choses risquaient de commencer à vraiment bouger dans cette série, où nous nous plongeons dans le monde des sirènes. Les six sirènes : Serafina, Neela, Ling, Ava, Becca et Astrid, qui s'étaient regroupées ensemble dans le même but, décident de se séparer afin de partir à la recherche des six talismans ayant appartenus à leurs ancêtres.

Nous suivons donc les aventures de Serafina et Neela qui sont parties ensemble de leur côté. Elles vont être confrontées à pas mal de défits et surtout de danger, qui pourraient les tuer. Serafina reste elle-même toujours aussi motivée et partante, prête à affronter les différents dangers, quand à Neela sa bonne humeur habituelle va être mise à l'épreuve, car de retour chez elle, elle va devoir leur prouver qu'elle n'est pas folle et ce méfier de ce que les apparences peuvent laisser croire. Les autres filles de l'équipe sont un peu moins présentes mais on découvre tout de même ce qui leur arrive.

Après un premier tome qui m'avait un peu déçu, car je trouvais que ça mettait un peu trop de temps à se mettre en route, et que ça ne commençait qu'à bouger vers la fin, j'étais curieuse de découvrir ce que ce deuxième tome allait me réserver. Dans ce tome, je trouve que l'action est plus présente, et on a l'occasion d'en découvrir plus sur nos héroïnes, surtout sur Neela. Ces jeunes filles vont être confrontées à de nombreux dangers, leur aventure devient de plus en plus dangereuse et plus intéressante. L'intrigue de fond est assez bien mise en place et elle est assez prenante, ce qui rend la lecture très fluide. Ce tome ce lit très vite.

Même si je dois avouer que je préfère ce tome, je dois dire que j'ai quand même encore un peu de mal à accrocher à cette histoire. Malgré de nombreuses révélations et manigances, j'ai des difficultés à être surprise et je n'arrive pas à être happée par cette histoire. Même si l'histoire me rend tout de même curieuse. Je trouve qu'il manque un petit quelque chose, mais je ne sais pas quoi ^^

Sinon, j'ai quand même été contente de retrouver cet univers plein de sirènes, de magie et de conspirations. Ce monde est intéressant et je trouve un certain nombre de personnages assez attachants et plutôt bien travaillés, même si certains n'ont pas encore été approfondi.

Au niveau de l'intrigue, je trouve que celle-ci est devenue un peu plus complexe. Plus il y a de réponses, et plus de nouvelles questions arrivent. Ce qui rend l'histoire intéressante. Et je doit dire que j'ai bien aimé les scènes de combat, qui sont bien décrites et m'ont permises de me plonger dans cet univers sous-marin.

Au final, même si j'ai préféré ce deuxième tome, j'ai toujours un peu de mal à accrocher à cette histoire, et il ne me laissera pas de souvenirs mémorables. Par contre, je dois dire que j'apprécie cet univers unique et bien mis en place sur les sirènes, mais ça n'a pas suffi pour que j'accroche vraiment à l'histoire. Mais je tenterais quand même le troisième tome, car vu que j'apprécie plus ce tome que le précédent peut-être que je vais vraiment aimer la suite ^^
Lien : http://mesnouvelleslectures...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Une pièce -les vestiaires, sans doute- possédait des murs tapissés de miroirs, noircis, fissurés, ou tombés au sol pour la plupart. Il es restait néanmoins un, un panneau réfléchissant de bonne taille, qu n'était pas trop troublé. A l'intérieur, elles avaient trouvé donna Thalia, une aristocrate, première et unique occupante de ce miroir. Les sirènes avaient appris qu'elle y vivait seule depuis quatre mille ans.
_ Pauvre donne Thalia, s'était émue Séra. Vous avez dû vous sentir affreusement seule tout ce temps, sans personne à qui parler !
_ Pas tellement ! Je pouvais toujours converser avec moi-même, ma chère. Et je ne connais personne plus charmante, adorable, gracieuse, spirituelle ou captivante à tous point de vue que moi !
Comme toutes les vitrina, Thalia était un fantôme. Tombée sous le charme de son propre reflet lorsqu'elle était en vie, son âme était désormais prisonnière du miroir.
Commenter  J’apprécie          10
_ Je suis tellement heureuse que tu ne sois pas aussi bête que je le croyais, Yaz ! s'exclama Neela.
Yazeed lui lança un regard oblique.
_ J'ai cru que tu allais dire "que tu ne sois pas mort".
_ Oui, aussi.
_ Sympa, merci.
_ Vous nous avez vraiment bien eues, Madhi et toi ! [...] On pensait que vous étiez juste deux abrutis.
_ C'était l'idée.
Commenter  J’apprécie          20
Madhi effleura sa joue du dos de la main.
_ Ce n'est pas Lucia que je veux. C'est toi. Je te l'ai dit il y a deux ans et je te le redit maintenant. J'ai perdu mes parents. Je pourrais perdre la Matali. Je ne peux pas te perdre, toi aussi. Il faut que tu me crois, Sera. Dis-moi que tu me crois.
Serafina le regarda, cherchant la vérité dans ses magnifiques yeux sombres. Ce qu'elle vit lui donna la force d'y croire.
_ Je te crois, Madhi.
Elle se retrouva dans ses bras et il posa les lèvres sur les siennes, comme pour lui redire en silence à qui il appartenait. A elle. Pour toujours. Et l'espace d'un instant, il n'y eut plus de planque, plus de danger, plus de chagrin. Plus rien n'existait pour elle que la chaleur de ses lèvres et les battements de son cœur.
Commenter  J’apprécie          00
"L'amour du peuple de la mer est ma force." # devise de Merrow
"Le pouvoir le plus puissant d'une souveraine provient de son cœur, de l'amour qu'elle porte à ses sujets et de celui qu'ils lui portent en retour." # Thalassa
"Rien n'est plus puissant que l'amour." # Vraja
"L'amour est la plus grande magie qui soit." # Elena
Commenter  J’apprécie          10
-Je veux que nous échangions nos vœux.
[...]
Il lui pris la main.
-Tu acceptes?
[...]
-Oui, Madhi, dit-elle. J'accepte.
Commenter  J’apprécie          30

Video de Jennifer Donnelly (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jennifer Donnelly

La chronique de Gérard Collard - L'indomptable
L'Indomptable de Jennifer Donnelly et Florence Hertz aux éditions Pocket Londres, 1914. Depuis qu'elle a perdu une jambe en escaladant les parois du Kilimandjaro, la belle et indomptable...
autres livres classés : sirènesVoir plus
Les plus populaires : Imaginaire Voir plus


Lecteurs (201) Voir plus



Quiz Voir plus

La saga Waterfire

Comment se nomme la cérémonie à laquelle Sera doit participer au tout début du tome 1 ?

Le Dominique
Le Darasloi
Le Dokimi
La Cérémonie

12 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : La Saga Waterfire, tome 4 : Sea Spell de Jennifer DonnellyCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..