AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9791033914150
400 pages
Harper Collins (03/05/2023)
4.1/5   244 notes
Résumé :
Un zoo niché dans une vallée des Pyrénées et, au sommet d’un plateau brumeux, quatre chalets prisés par les touristes en quête de nature. On s’isole ici pour souffler, se retrouver, profiter d’un cadre grandiose. En ce week-end de Toussaint, il y a des femmes, des hommes, un bébé. Il y a même un écrivain. Sept âmes perchées dans les nuages.

Mais quelque chose dissone dans ce décor sans faute. Est-ce le cri lancinant des oiseaux ? L’orage qui vient ?... >Voir plus
Que lire après L'instinctVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (83) Voir plus Ajouter une critique
4,1

sur 244 notes
J'adore, j'adore, j'adore .Ce roman est bufflant ,renversant, déroutant, terrifiant, démoniaque. Des disparations, des meurtres, plus sanglants les uns des autres, une histoire à multiples rebondissements ,un rythme intense, un suspens intenable, une intrigue menée par des mains de maitre. L'auteur nous signe un roman magistral. Un roman qui m'a scotché, un uppercut, une histoire qui m'a hanté , et qui me hante encore ,m'assurant des nuits blanches, le moindre bruit me traumatisme, chair de poule et frissons assurés.

Bienvenue dans les tréfonds de la folie humaine.

Bienvenue en enfer.

L'auteur ne ménage pas ses lecteurs ,n' a aucune pitié, il ne tergiverse pas , un plongeon immédiat dans son univers. Il est difficile de parler de ce roman sans spoiler.

Un huit clos angoissant, sept personnes se retrouvent, dans un lieu retrancher dans les Pyrénées, une villégiature, proche d'un zoo. 4 chalets sont occupés, un couple qui tentent de se reconstruire, un écrivain en manque d'inspiration, un couple de lesbiennes , une mère et son bébé. Ils pensaient passer un séjour de rêves de quiétude, mais se séjour devient un véritable cauchemar. L'auteur nos renvoi en 2019, où un drame c'est produit, que c'est-il passé sur cette air de repos. pourquoi, un homme c'est suicidé, d'une façon épouvantable dans ce zoo.

Un roman qui m'a rendu totalement folle, des indices semés mais qui ni nous lancent sur des fausses pistes, nous doutons de tout le monde, qui est capable de commettre de telles atrocités , existe un lien entre ses personnes, existe t'il un lieu avec la tragédie de 2019?

L'endroit, le temps , l'histoire tout est glauque, angoissant, oppressant et diabolique.

L'auteur a réussi a tenir ses lecteurs en haleine du début, jusqu'au dernier mot, je te dis bien jusqu'au dernier mot.

Pour les amateurs de thrillers angoissants sanglants , machiavéliques ce livre est fait pour vous.

Je me suis laissée hypnotiser par cette histoire que j'ai dévoré.
Commenter  J’apprécie          15914
Après vous avoir parlé un peu plus tôt ce mois-ci de Chrystel Duchamp, dont j'attends les livres avec impatience chaque année, il y a un autre auteur francophone qu'il me tarde aussi de lire dès que ses nouveaux livres paraissent ; il s'agit de Nicolas Druart. J'avais eu un énorme coup de coeur pour son troisième roman, « L'enclave » et depuis, je l'ai ajouté à ma liste des auteurs à suivre en matière de littérature noire.

Alors aussitôt commencé son dernier bouquin, « L'instinct », aussitôt j'ai été happée par une faille spatio-temporelle qui m'a empêchée de faire toute autre chose que de poursuivre ma lecture ! Autrement dit, je l'ai adoré ? Il est impossible à lâcher et heureusement pour moi, je l'ai débuté dès mes premiers jours de congé. Sinon, cela aurait été l'insomnie littéraire à coup sûr !

Digne des meilleurs écrivains de littérature noire, Nicolas Druart nous emmène dans une vallée des Pyrénées, où est niché un petit village avec un zoo qui accueillent les touristes en quête d'aventures, pouvant loger au plus près de la nature. A l'occasion du week-end de la Toussaint, sept individus qui ne se connaissent pas vont vivre un séjour cauchemardesque.

Page-turner dès les premiers chapitres, cette histoire m'a séduite en quelques pages seulement mais surtout, m'a conquise jusqu'à la dernière page. Avec une écriture très visuelle, ce livre fait vivre l'histoire à ses lecteurs comme s'ils y étaient, les faisant frissonner à bien des égards. le style très fluide accroche et maintient son lectorat en plein suspens, montant crescendo avec un final en apothéose.

Sans vous en révéler la teneur car cela vous gâcherait tout le plaisir (j'en suis certaine), il y a un élément présent dès le début qui vous surprendra à la toute fin et vous risquez de tomber de votre siège ou de votre divan, tout dépend où vous lirez ce livre. Nicolas Druart vous aura sûrement, comme je l'ai été, TOTALEMENT baladée. J'en tire mon chapeau.

Ce thriller est une bombe ! Vraiment, je ne peux que trop vous le conseiller très vivement. Il est et restera l'un de mes meilleurs moments de lecture de l'année 2023. Je vous en parle bientôt dans le podcast mensuel de Bepolar.
Lien : https://www.musemaniasbooks...
Commenter  J’apprécie          569
Moi, si on me parle d'un week-end dans de jolis chalets en montagne et qu'on me dit qu'il y a un zoo juste à côté, je suis partante, même si c'est en novembre et que je me doute que le week-end sera loin d'être idyllique.
Parce que dans ce genre de roman, justement, tout dérape toujours, les conditions météo sont affreuses, les gens qui devaient venir se reposer et se détendre vont connaitre des tensions, il y aura forcément des imprévus, des accidents, voire des meurtres, et ça j'adore !
Ce roman ne fait pas exception à la règle, tout bascule très vite pour les protagonistes, qui étaient venus pour passer du bon temps, au calme, dans de jolis petits chalets bucoliques.
J'ai adoré l'ambiance qui règne, entre les soupçons qui émanent de toute part, le brouillard, la pluie, les personnages qui semblent tous avoir des zones d'ombre et ces chapitres qui racontent un épisode qui s'est passé plusieurs années auparavant, sans qu'on comprenne bien de quoi il s'agit ni le lien qu'il y a avec les personnages d'aujourd'hui.
Certaines éléments sont prévisibles et on les voit venir de loin, mais ça n'a pas gâché ma lecture, j'ai beaucoup aimé suivre les mésaventures de ces vacanciers qui n'avaient surement pas imaginé que leur week-end serait aussi tordu et meurtrier.
Commenter  J’apprécie          351
Je ne vais pas participer à l'enthousiasme général des lecteurs pour cette histoire.

Lors du week-end de la Toussaint de 2021 , les quatre chalets nichés dans une clairière au fin fond des Pyrénées vont être occupés.
Chacun y séjourne pour une raison particulière : rabibocher un couple qui bat de l'aile, s'éclater avec sa copine, faire une pause en profitant de son jeune enfant ou débuter l'écriture d'un nouveau roman ...

Ces chalets dominent un zoo où un horrible suicide s'est produit deux ans auparavant : un homme s'est jeté dans la fosse des ours et a été dévoré , l'ourse a été abattue , cet événement ayant déclenché des manifestations hostiles .
Voilà planté le décor .

Le séjour qui devait être idyllique va ,bien entendu, virer au cauchemar et va finir en apothéose d'hémoglobine au milieu des animaux du zoo.

J'ai trouvé , mais ce n'est que mon avis, que les différents protagonistes de ce drame étaient caricaturaux , les situations dramatiques poussées à l'extrême , pas vraiment crédibles ...
Moi, en tout cas , si je sais qu'il y a l'Ogre catalan en liberté , je ne me balade pas en permanence dans des chemins improbables sous une pluie battante !

Même si l'auteur donne quelques pistes , le dénouement n'est pas celui que j'avais imaginé . L'identité de l'Ogre m'a laissé perplexe et il faut aller jusqu'à la toute fin pour la découvrir ( et éventuellement reprendre le début du roman pour voir ce qui a pu échapper au lecteur ) .
Lu en Juillet 2023
Commenter  J’apprécie          3311
Nicolas Druart joue en toute impunité avec les codes du film d'horreur et des romans en huis clos. Il sème les (fausses) pistes comme la terreur parmi ces sept personnes qui ont décidé de passer le week-end d'Halloween dans ce coin perdu des Pyrénées. Un couple en plein doute, une jeune femme avec un bébé de onze mois, un couple de jeune femmes et un écrivain à succès en mal d'inspiration on réserve quatre chalets à proximité d'un zoo. Deux ans plus tôt, celui-ci a été le théâtre d'un drame : un homme s'est suicidé en se jetant dans la fosse aux ours qui n'ont fait qu'une bouchée de cette nourriture imprévue.
Le séjour idyllique de nos touristes va vite tourner au cauchemar quand , après l'arrivée d'une météo moins clémente, le seul accès au village va être subitement coupé par le tronc d'un arbre mystérieusement tombé là. Une chute loin d'être naturelle mais plutôt un acte délibéré pour empêcher les habitants des chalets de partir.
Ce qu'ils ne savent pas encore c'est que leur calvaire ne faisait que commencer …en tout cas pour les survivants !

Amateurs de films d'horreur et de romans à suspense (insoutenable) , vous allez être gâtés ! Nicolas Druart n'a pas fait dans la demi-mesure, rassemblant avec un talent indéniable tous les ingrédients d'un bon thriller : atmosphère de plus en plus lugubre et angoissante, des personnages qui cachent bien leur jeu, un coin perdu dans la montagne entaché par un dramatique événement, des bêtes sauvages qui rôdent à proximité - vous allez notamment faire connaissance avec le fameux et dangereux Ogre catalan- une terrible météo automnale… bref il ne manque plus qu'une musique bien flippante pour couronner le tout.
Trêve de plaisanterie, l'intrigue tient parfaitement la route - malgré les terrains glissants dues à ces intempéries qui semblent ne jamais vouloir s'arrêter- le scénario qui ne laisse rien au hasard si ce n'est le malin plaisir d'entraîner ses protagonistes comme ses lecteurs vers de douloureuses impasses et pour certains des plus malchanceux dans la gueule du loup. Eh oui le récit s'apparente peu à peu à « Dix petits nègres» avec pour conséquence une réduction progressive des effectifs d'origine.
L'écriture, diaboliquement addictive, n'offre aucune relâche même s'il vaut mieux parfois être du bon côté de la page !


Commenter  J’apprécie          240

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
_Votre patronne est morte! Un inconnu s'est fait bouffer par un tigre! Il y a un tueur en liberté qui se promène dans le coin! Alors parlez, bordel!
Commenter  J’apprécie          40
D'autres soutiennent que c'est à cause de l'isolement , que les gens changent dans ces chalets, qu'il s'y passe des phénomènes étranges.
Commenter  J’apprécie          10
_Rentrez dans votre chalet. Prévenez les autres locataires, verrouillez les portes et les fenêtres. Des collègues vous avertiront quand la situation sera sous contrôle.
Commenter  J’apprécie          00
C’est curieux ,le progrès, fit la gendarme d’un air pensif. De nos jours , on n’entend plus une voiture qui nous frôle dans la rue, mais on a l’impression qu’un avion décolle quand on se fait couler un café.
Commenter  J’apprécie          140
Les mecs sont-ils tous des assistés ? Depuis des mois, voire des années, B2rengère était épuisée. A la limite du burn out. Elle en avait marre de penser à tout, tout le temps. C'tait elle qui s'occupait de leurs deux enfants, qui allait les chercher à l'école, chez la nounou ; qui gérait les courses, les repas, les lessives, le ménage, les vacances. Elle ne se souvenait plus de la dernière fois où elle s'était prélassée dans un bain en feuilletant un Bernard Minier.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Nicolas Druart (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Druart
Nicolas Druart - Cinabre
autres livres classés : thrillerVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (721) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2786 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}