AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266291947
Éditeur : Pocket (11/04/2019)

Note moyenne : 4.14/5 (sur 29 notes)
Résumé :
Saint-Florentin-sur-Lot : trois mille deux cents habitants répartis dans un isthme, encerclés par le Lot; un hôpital reclus dans les bois, à l’extrémité nord de la presqu’île.
Et une tempête déferlante.
Julie est interne dans le service de médecine et n’aspire qu’à une seule chose : une nuit de garde calme. Mais l’arrivée d’un nouveau patient vient bouleverser ses projets. Un homme plongé dans le coma, escorté par deux gendarmes, va perturber la quiét... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
Elodieuniverse
  12 novembre 2018
Tout d'abord, l'auteur a su créer une ambiance: une météo apocalyptique, une petite ville, un hôpital coupé du monde sans moyen de communication, quelques membres du personnel... Julie, Malee, Chloe, Marc, Yazid. Chaque personnage a une psychologie recherchée, fouillée. Des événements étranges se produisent, un meurtre puis d'autres... Les personnages se suspectent les uns les autres et on ne sait pas trop qui croire. Nicolas Druart gagne avec ce livre le prix du suspense 2018 présidé par Franck Thilliez, prix amplement mérité. Bref, c'est un huis clos oppressant qui nous plonge dans le chaos... (...)
Ma page Facebook Au chapitre d'Elodie
Lien : http://auchapitre.canalblog...
Commenter  J’apprécie          250
nelly76
  12 août 2018
Pour un premier,C'est réussi, il mérite bien le prix suspense 2018.Un bon petit polar addictif où l'on frissonne de peur au côté de ce personnel réduit, isolé ,dans cet hôpital de campagne ,à cause d'une effroyable tempête. Tous les ingrédients sont réunis pour passer un excellent moment de lecture (Je vous le déconseille la nuit s'il y a de l'orage!!).Le seul bémol pour moi est le coté hypnose et auto-hypnose du personnage principal,qui relève vraiment de la fiction mais vite rattrapé par une fin surprenante.Une bonne maîtrise de l'histoire ( Nicolas Druart, l'auteur,étant infirmier),pas de temps morts,une angoisse allant crescendo ,tout pour recommander ce très bon thriller à rebondissements incroyables !!Un auteur à suivre.🌟🌟🌟🌟
Commenter  J’apprécie          120
aure323165
  20 janvier 2019
Une tempête se lève, rompant les lignes téléphoniques, décimant les arbres sur les routes et isolant tout un corps médical et ses patients. Des pans entiers de terrains glissent sur les routes et rendent tout échappatoire impossible, la communication avec le monde extérieur est totalement coupée et le premier cadavre fait son apparition. Les infirmiers de nuit gardent leur calme et font face courageusement face à la situation, jusqu'à ce que Julie leur rappelle que le dernier transfert effectué en fin de soirée concerne un tueur en série: Archibald Tourmenteur et qu'il est ici dans une chambre, dans le coma..
Le nom du personnage est très bien choisi car le lecteur sera tourmenté par cet Archibald: est-ce bien lui qui commet ses crimes? Est-ce quelqu'un de l'équipe médicale ? Est-ce un autre patient? le doute est semé …
Nous sommes dans un huit clos, l' histoire se déroule une nuit , dans un seul et même lieu. On pourrait croire que l'on va vite tourner en rond et pourtant l'hôpital est grand, profond, sombre et plein de surprises.
On est rapidement happé par l'intrigue et nos repères de lecteur sont mis à rude épreuve. La tension est palpable et rapidement tous les protagonistes sont suspects. le nombre de cadavres ne cesse de s'allonger et on se demande quand est-ce que cela va prendre fin.
Totalement pris dans ce thriller et piégé dans cette lecture comme ces infirmiers le sont dans cet hôpital, on cherche nous aussi à trouver une issue , à respirer car chaque page tournée est sujette à la découverte d'un nouveau mort. C'est fort, C'est palpitant, le style est nerveux et poignant.
L'histoire alterne les passages relatant cette nuit intense et effroyable avec la découverte du journal écrit par le psychiatre de Archibald Tourmenteur. On apprend petit à petit quelques informations sur cet homme, on pense percevoir qui il est vraiment, mais les indices sont donnés au compte-goutte et réglés d'une main de maître par un auteur infirmier habitué à doser ses perfusions.
Alors oui, foncez!!! Foncez!!! Enfermez-vous, vous aussi entre ces pages , là où vous trouverez cet hôpital reclus et cette tension palpable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Loley
  02 juillet 2018
Wouh ça sent la maîtrise et j'apprécie grandement, j'ai toujours une petite appréhension de me lancer avec un auteur que je ne connais pas.
Je le reconnais, c'est idiot, c'est comme ça qu'on découvre des pépites en papier, d'ailleurs c'est un manuscrit sélectionné par Franck Thilliez himself.
Julie est une interne débrouillarde, qui a quitté la ville de Toulouse, pour jouer les rats des champs dans un hôpital du Lot, non loin de là.
Gendarmes et ambulanciers lui confient un patient dans le coma, à la base il s'agit d'un homme extrêmement dangereux.
Quelques heures plus tard, survient une panne de courant et Julie se rend compte que la tempête qui se joue à l'extérieur a fait des dégâts effroyables.
Elle se retrouve coupée de monde, avec une petite équipe de soignants... et de patients...
L'ambiance va vite devenir invivable.
Il faut que je vous parle de l'ambiance, elle est angoissante au possible, je me sentirais presque claustrophobe alors que nous sommes dans un hôpital, l'espace de jeu est pourtant grand à la base.
C'est un huis clos qui a du chien, j'ai cru étouffer, sans parler des rencontres glaçantes possibles au détour d'un couloir.
En parallèle, la jeune interne lit le dossier de son mystérieux patient.
Cet homme est un cauchemar à lui tout seul, je dois l'avouer j'ai eu la frousse et je suis passée par des moments où je n'étais pas tranquille.
Qu'il est bon de flipper avec un livre dans les mains et même si la ville est inventée, ça se passe chez moi à côté de Cahors, Luzech... chez moi quoi, dans le Lot.
La peur peut faire agir la personne la plus responsable et réfléchie comme une ado de 15 ans.
Les personnages ne s'ennuient pas, c'est le moins que l'on puisse dire, les petits meurtres sympas se succèdent et leur façon d'agir est parfois désarmante, parfois inconcevable.
Je vous laisse imaginer les regards soupçonneux échangés par les uns et les autres.
Le principal c'est que ça bouge, que ça vive ou que ça meure, au choix.
La promesse est tenue, la fin est folle, j'adore.
Tout est dans la psychologie, écoutez ma voix et lisez ce livre maintenant, 1, 2, 3, réveillez-vous ... ou pas ...


Lien : https://leshootdeloley.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Mavic_lit
  04 mai 2019
L'année 2019 commence très bien entre coup de coeur et découverte d'auteurs français. Et en voilà de nouveau la preuve avec Nuit Blanche de Nicolas Druart. Une atmosphère angoissante, des faits bien plus que troublants qui de se déroulent au sein de ce petit hôpital perdu au milieu de nulle part, et me voilà complètement transcendée par ce livre. C'est le premier livre de l'auteur et il place déjà la barre bien haute.
[...]
Ici, Nicolas Druart a saisi toutes ces subtilités et nous offre une intrigue exceptionnelle (et je pèse mes mots). Il place son histoire dans un décor apocalyptique. En effet, une tempête du feu de Dieu a éclaté à Saint-Florentin-sur-Lot obligeant l'équipe médicale présente à rester sur place pour assurer la continuité des soins. Ce qui est loin de réjouir les infirmiers et aides-soignants présents, ainsi que l'interne de garde, Julie, qui elle appréhende de ne pouvoir repartir le lendemain. Surtout que l'hôpital accueille un patient dans le coma escorté par les gendarmes, de quoi en perturber plus d'un. D'autant qu'à peine le patient arrivé qu'il commence à se passer des catastrophes qui vont monter crescendo au fur et à mesure. Voyez un peu le tableau… et bien ça ne fait que commencer.
L'auteur insiste sur les éléments climatiques pour favoriser cette sensation d'oppression et d'isolement qui permet au lecteur de s'imprégner de cette atmosphère si particulière des huis clos. La nuit, l'orage, les coulées de boues, la pluie torrentielle amenant une montée des eaux impressionnantes… tout donne la sensation d'être seul au monde et d'être impuissant face aux évènements qui s'y déroulent dans cet hôpital de campagne.
[...]
C'est dingue comme l'aura d'un personnage qui n'intervient pas physiquement parlant, parvient à influencer le comportement des gens alentours. Avec Archibald Tourmenteur c'est exactement ce qu'il se passe, il parvient à exacerber l'inquiétude des protagonistes, à les faire douter alors qu'il est dans le coma et donc aréactif. Par sa simple présence il insuffle un sentiment de peur et d'insécurité amplifié par ce qui se passe dans cet hôpital et qui a de quoi faire froid dans le dos. le patient intervient ici et là, par sa présence et fait monter d'un cran le suspens qui est déjà à son summum.
C'est un suspens, une angoisse qui s'insinue peu à peu, au fil des pages, à en devenir insoutenable sur la fin. de plus, le silence qui y règne, interrompu seulement par des sonnettes, et le fait d'être coupé du monde extérieur ne fait qu'exacerber ces sentiments et c'est grisant.
[...]
En bref,
Voilà un huis clos maîtrisé pour moi. Peur, angoisse, suspens vous accompagneront dans le premier thriller de Nicolas Druart. Un lieu oppressant, des personnages énigmatiques, une intrigue maîtrisé de bout en bout. Pas un seul ingrédient ne manque pour faire de moi une lectrice conquise. Alors allez-y, sautez le pas et pénétrez au sein de l'hôpital de Saint-Florentin-sur-Lot.

Lien : https://unlivretoujours.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
nelly76nelly76   09 août 2018
Vendredi 14 avril 2017,20h05.
-Cher confrère, merci de m'avoir adressé votre patiente,Mme Andrieu,cinquante -sept ans ,aide -ménagère à Luzech, pour le bilan mensuel de sa cardiomyopathie.L'ėchographie réalisée le jeudi 13 avril 2017 ne met pas en évidence de dilatation des ventricules ni de .... Ah!super!
Commenter  J’apprécie          100
nelly76nelly76   12 août 2018
Chloé n'a jamais hurlé sur personne-excepté sur ses chats quand ils font leurs griffes sur le canapé-et elle perd aussitôt ses moyens quand elle est spectatrice d'un conflit entre les autres filles du service .Elle ne sait jamais où se mettre,quoi dire ,qui soutenir,alors elle baisse la tête et attend que la querelle passe.Elle n'ose pas donner son point de vue,convaincue qu'il n'interessera personne,qu'il est dérisoire et qu'il sera tourné en ridicule par un collègue malveillant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nelly76nelly76   12 août 2018
-Julie,faut que t'arrêtes avec Olivier.On ne sait plus comment te le dire.Tu nous inquiètes ,Je sais que c'est cruel....mais il faut que tu l'acceptes.Je suis désolée. Olivier est mort .Ça va faire quatre mois qu'il s'est suicidé.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Nicolas Druart (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Druart
Nuit Blanche de Nicolas Druart - Gagnant du Prix suspense des éditions Prisma 2018
autres livres classés : thriller psychologiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr

Autres livres de Nicolas Druart (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1654 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre
.. ..