AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le crépuscule des Urmes tome 2 sur 2
EAN : 9782383490197
400 pages
Gulf Stream Editeur (10/11/2022)
3.87/5   15 notes
Résumé :
Ayant à peine retrouvé son frère Egon, Jane en est séparée à nouveau : kidnappé par le gubbin Magnnus lors de l'accomplissement d'un rituel afin de le soumettre à l'Urme des ombres, Harmidia, le jeune Pan a basculé dans le Monde oublié.
Quant à Azko, le courageux Tzigane, il erre dans l'Entre-deux-mondes suite à son affrontement avec une fauchelâme. Jane est donc seule... mais plus déterminée que jamais, elle sillonne le territoire à la recherche du fa... >Voir plus
Que lire après Le crépuscule des Urmes, tome 2 : La prophétie du livre noirVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
Comment un auteur peut-il nous briser le coeur ?

Allez demander ça à @arnaud_druelle il sait comment s'y prendre . Bon il écrit si bien qu'on lui pardonne les hoquets larmoyants pendant la lecture... Mais tout de même .

(Comment ça je suis trop sensible ? Non. Absolument pas.)

Bon revenons en à notre lecture. le premier tome avait été un énorme coup de coeur (je remets le lien vers ma chronique en story). Ce second tome est un peu plus mitigé puisque je n'ai pas apprécié la première partie.

En effet il faut savoir être patient parfois... Et le temps que tout se mette en place j'ai trouvé que c'était un peu long, un peu trop. MAIS ! C'était absolument nécessaire pour la seconde partie du roman

Vous savez ce problème avec les seconds romans d'une trilogie, ça m'a fait la même sensation, la première partie était trop condensée à mon goût. Mais sans elle je n'aurais pas compris ni adoré la seconde partie.

Je ne parlerai pas de l'intrigue puisqu'il s'agit du second et donc dernier tome de cette magnifique duologie. Parcontre je vous conseille ardemment d'aller la lire. Si vous aimez rire, pleurer, voyager et découvrir des textes ensorcelants en lisant c'est vraiment LA saga faite pour vous. Bien entendu il faudra compléter avec le one-shot L'enfant Pan qui prend tout son sens à présent

De plus n'oublions pas de vanter la magnificence de cette couverture.. L'artiste s'est encore une fois surpassée, bravo @_passye

'' Plus que jamais vivants ''

Avez-vous déjà lu un livre écrit par Arnaud Druelle ? Ou de cette maison d'édition ?
Commenter  J’apprécie          31

"L'oeil qui ne peut voir a vu
Le retour du sombre hiver tout proche,
Le sang sacré d'un enfant rougir la roche,
Les ombres triomphantes, les hommes déchus.
L'oeil qui ne peut voir a vu
Ressurgir les affres d'une nuit sans fin
Telle qu'annoncée par Myrddin l'Ancien,
L'heure de la prophétie Du Livre noir advenue."

Pays de Galles. 1866. Après les évènements du premier tome, Jane, Azko, Marcus et Egon sont séparés. Chacun à leur manière, ils tentent de se préparer au combat final qui va opposer l'Ombre et la Lumière...

***

Un début plus dense (il m'a fallu 2-3 chapitres pour bien me remémorer l'histoire du premier tome), une alternance de points de vue qui nous permet de voir les personnages évoluer chacun de leur côté, jusqu'au final où tout s'entremêle. Un final rythmé, explosif.

Dans cette quête effrénée, on retrouve ce mélange un peu fou de légende arthurienne, tzigane, galloise, on découvre une prophétie, de la magie, tout en enchaînant les révélations, et quelques combats - bref, on passe par toutes les émotions à la lecture de de roman. Et cette fin... bouh... Que je suis triste !

Un second tome plus dense, sombre, mais toujours aussi envoûtant !


Commenter  J’apprécie          30
Un second et dernier tome aussi prenant que le premier. Un jeunesse divertissant, original et addictif.
On découvre en profondeur un monde menacé dès plus complexe. L'ambiance y est nomade, dangereuse et parfois festive. Aventure, action, quête, magie noir, secret, trahison. La plume est efficace, fluide et belle. La fin est bouleversante et triste car je ne m'y attendais vraiment pas...
On découvre de nouveaux personnages intrigants et attachants. J'ai aimé retrouver nos jeunes héros aux vécus difficiles 🙂
Commenter  J’apprécie          20
Un décor original de culture mythologique tzigane avec comme toile de fond le Pays de Galle, ses us et coutumes, son parler. L'ambiance nomade et les danses festives de ce peuple cachent difficilement les problématiques liées aux Urmes et à l'équilibre du monde menacé. L'enfant Pan, Egon dorénavant, va devoir user de courage le maintenir, aidés de sa soeur et de ses acolytes.
Toujours ces airs de Wendy et des garçons perdus sur fond de magie noire et diabolique, de quête vitale et de destinées croisées. le tout avec une plume efficace et enchanteresse qui nous plonge sans mal dans cet univers pourtant complexe.
Commenter  J’apprécie          00
Toujours aussi subjuguée par la plume et le récit d'Arnaud Druelle qui livre là une fin épatante pour son dyptique captivant. Avec moults rebondissements, révélations et autres scènes de combat, l'émotion n'est pourtant pas oubliée avec une part belle aux sentiments et des passages qui ne vous laisseront pas indifférents...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
L’œil qui ne peut voir a vu
Le retour du sombre hiver tout proche,
Le sang sacré d'un enfant rougir la roche,
Les ombres triomphantes, les hommes déchus.
L’œil qui ne peut voir a vu
Ressurgir les affres d'une nuit sans fin
Telle qu'annoncée par Myrddin l'Ancien,
L'heure de la prophétie du Livre noir advenue.
Commenter  J’apprécie          10
Azko n'était pas du genre à s'apitoyer sur son sort mais il avait la gorge nouée en songeant à tout ce qu'il aurait voulu vivre. Pour le garçon, le temps s'était écoulé comme une poignée de sable qu'on croit tenir au creux de la main mais qui, insensiblement, vous glisse entre les doigts. Il n'avait pas encore quinze ans. Il était à l'âge de tous les possibles et pourtant, les Urmes de la destinée en avaient décidé autrement.
Commenter  J’apprécie          00
Même si ses ancêtres n'auraient renié ni son courage ni sa détermination, le jeune Tzigane n'était pourtant qu'un enfant. Seul, perdu. Un enfant à qui on avait volé les rêves, en même temps que les nuits à la belle étoile et les voyages sans fin, en même temps que ... Jane.
Commenter  J’apprécie          00
L'appel de la grosse cloche ne mentait pas. La nuit serait encore longue.
Commenter  J’apprécie          20
Dans la vie, seuls ceux qui ont le cœur aveugle croient qu'ils sont sans ressource, dit-il. Regarde autour de toi. Ne ressens-tu pas les vibrations de la terre ? Il y a toujours un motif d'espérance, toujours.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Arnaud Druelle (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arnaud Druelle
Le Dernier Fragment, c'est le 1er tome de la nouvelle série ados d'Arnaud Druelle. Après L'Enfant-Pan, l'auteur explore cette fois la mythologie tzigane, tout en restant fidèle aux thèmes qui lui sont chers : magie, quête, destinée, nature et puissances obscures. Ici, il nous explique pourquoi il se dirige vers ces thèmes et particulièrement la mythologie Tzigane.
Le Crépuscule des Urmes - Tome 1/Le Dernier Fragment, en librairie le 12 mai.
autres livres classés : tziganesVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (49) Voir plus



Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
81 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..