AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Histoire de France Hachette tome 1 sur 5
EAN : 9782010088780
357 pages
Hachette (28/10/1987)
4.25/5   40 notes
Résumé :
En cinq volumes, l'Histoire de France Hachette retrace un millénaire de l'histoire politique de la France. La rigueur et l'originalité des analyses, la richesse de l'iconographie, l'intelligence des commentaires qui l'accompagnent, permettent à chacun de mieux comprendre le destin spécifique de ce pays.

« Le projet que nous avons bâti, Emmanuel Le Roy Ladurie, François Furet, Maurice Agulhon et moi, implique de concentrer notre discours sur le politi... >Voir plus
Que lire après Histoire de France Hachette, tome 1 : Le Moyen-Âge, 987-1460Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Ce n'est pas le meilleur ouvrage qu'ait produit Georges Duby. On est loin de ses réflexions sur l'art, sur la société médiévale, sur la hiérarchie sociale, sur le rôle du prêtre et du chevalier, sur l'imaginaire de la féodalité, sur la place de la femme en société ou sur la lecture et la contextualisation qu'il fait de la bataille de Bouvines, par exemple.
En comparaison ce livre sur le Moyen-Âge, 987-1460, publié dans le cadre d'une collection sur l'Histoire de France, paraît plutôt banal, et il l'est d'autant plus quand on lui oppose des travaux comparables écrits par d'autres historiens sur le même sujet. On a l'impression ici d'un manque d'originalité, et Georges Duby ne nous apporte rien que nous ne sachions déjà, surtout de nos jours.
Tout y est dit de l'essentiel, d'Hugues Capet à Charles VII, mais on l'avait dit avant Duby. Aussi, même si la lecture est agréable, elle n'apporte pas ce que l'on penserait pouvoir attendre de cet immense auteur. On voit bien que Georges Duby, qui appartenait à la lignée des historiens formés à l'esprit de l'école des Annales, était peu fait pour l'histoire conventionnelle et qu'il n'y montrait pas les mêmes qualités que celles qu'il développait quand il écrivait ses grands ouvrages universitaires ou ses écrits sur l'histoire de l'art.
Reste, bien sûr, que l'on a plaisir à parcourir les pages de l'Histoire de France médiévale vues à travers les yeux de ce grand spécialiste du Moyen Âge.

François Sarindar
Commenter  J’apprécie          1043
Georges DUBY au sommet de son art d'historien : il maîtrise tellement bien sujet (hstoire de la France Medievale politique), qu'il a rendu la lecture de son livre facile, en langage compréhensible. Néanmoins, il a su approcher au plus près les mentalités médiévales, si différentes des nôtres, si étranges, si fantastiques parfois ...
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Au moment où l'Église, par les dispositions prises en 1215 au quatrième concile du Latran pour mieux extirper les survivances du paganisme et pour mieux redresser les déviations hérétiques, fondait sur la cellule paroissiale, raffermie, l'appareil de propagande et de surveillance, soutien de sa domination sur les âmes, il apparut normal d'organiser la justice, la police, le maintien de l'ordre civil dans le cadre de la paroisse.
Commenter  J’apprécie          711
Ainsi, en plein Carême, durant l'office de prime, le comte fut tué, et avec lui quelques fidèles, le châtelain de Bourgbourg, ses fils, à l'épée, à la hache. Le cadavre resta dans l'église de Bruges. Elle était souillée par le meurtre. L'évêque de Noyon, averti, avait lancé l'anathème. On ne pouvait célébrer les funérailles. Sur une bière, dans le choeur, les chanoines qui n'avaient pas fui installèrent le corps. Auprès de lui, les meurtriers. Cherchant à apaiser le mort.
"A la manière des païens et des sorciers, dit Galbert, ils prirent une coupe de bière et du pain ; assis autour de la tombe, ils posèrent cette boisson et le pain sur la table du sépulcre, mangeant et buvant sur le corps du bienheureux comte pour que personne ne pût d'aucune façon le venger;"
Non loin du corps aussi, les mendiants, attendant le repas que le défunt, selon l'usage, devait leur servir.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Georges Duby (33) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Duby
A l'occasion de la publication de l'ouvrage : Martine Reid, Félicité de Genlis. La pédagogue des Lumières, Tallandier Avec Gilles HEURÉ, Michelle PERROT, Martine REID Michelle Perrot, historienne pionnière de l'histoire des femmes (Histoire des femmes en Occident, avec Georges Duby, 1991 ; Les Femmes ou les silences de l'histoire, 1998 ; George Sand à Nohant : une maison d'artiste, 2018) et Martine Reid, spécialiste de la littérature du XIXe siècle et notamment des femmes en littérature (George Sand, 2013 ; Félicité de Genlis. La pédagogue des Lumières, 2022), vont revenir sur ce champ de recherche qui ne cesse de s'enrichir et questionne de plus en plus la place des femmes dans la société d'aujourd'hui.
Gilles Heuré
+ Lire la suite
autres livres classés : histoireVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (154) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3217 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *}