AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290038733
Éditeur : Editions 84 (04/05/2012)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
Eva et Michel forment un couple sans histoire. Mariés depuis 20 ans, lui est chirurgien plastique, elle tient parfaitement son rôle d’épouse. Ils ont été invités par un patient de Michel, Edgar Homme, un acteur célèbre.
Mais rien ne se passe comme prévu : c’est le 31 juillet, il tombe des trombes d’eau, Eva grelotte dans sa jolie robe de soie trop légère… Michel et Eva pensaient être accueillis dans une sublime villa pour un week-end de rêve… ils se retrouven... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
XoArum
  06 mai 2011
Ouvrage reçu pour l'opération Masse Critique
Michel et Eva sont mariés depuis une vingtaine d'années. Ils ont tous les deux la quarantaine. le premier est chirurgien et répare des nez et enlève des rides. La seconde rêvait d'être actrice mais elle abandonna pour devenir la femme du médecin. Dans leur Mégane, sous une pluie battante, ils roulent dans la pleine campagne. Ils sont tous les deux excités. Edgar Homme, un acteur riche et célèbre les a invités tous les deux à venir passer un week-end chez lui. le couple ne sait pas à quoi s'attendre. Ils rêvent d'un week-end de luxe, de célébrité et d'ambiance people. Loin de leur première idée, Edgar habite presque dans une grande cabane avec un chien aveugle, sourd et mourant sans sa femme qui peine à rentrer chez elle à cause des transports et une bonne à tout faire. L'ambiance est lourde : Michel et Eva ne savent pas du tout comment se comporter avec cet homme qui respire la reconnaissance et le monde des stars. Surtout qu'Eva et Michel traversent une période un peu triste : leur quarantaine. Michel a vécu la vie qu'il voulait et qu'il souhaitait. Il est chirurgien, il répare des stars à des occasions, il trompe sa femme avec des prostitués de luxe et a la chance d'être attendu par un chez-soi qui lui plait et par sa jolie femme Eva. Elle par contre se pose d'innombrables questions. Tout ce qui l'importait quand elle était plus jeune était de devenir comédienne. Elle pouvait bien tout quitter – amour, argent – tout pour devenir comédienne. La réalité a repris le dessus et Eva s'est retrouvée mariée à un étudiant en médecine et tout d'un coup… vingt ans avaient passé sans crier gare. En perdant son rêve, Eva s'est perdu elle-même. En se perdant elle-même, Eva a perdu ses formes qui faisaient rêver, elle a coupé ses cheveux roux si longs et a perdu l'étincelle dans ses yeux. En ce week-end du 31 juillet, Eva ne veut plus voir les saisons s'écouler encore et encore. Elle veut arrêter de regarder le calendrier et se rendre compte que, bah tiens, c'est déjà l'automne…
J'ai toujours un peu peur de ne pas percevoir les sous-entendus qui peuvent se cacher dans ce genre de livre. Et comme Eva est loin de représenter ce que je suis (bon, j'ai encore eu un an de plus il y a pas longtemps mais delà à faire ma crise de la quarantaine, on va attendre une vingtaine d'années encore…), j'ai eu encore plus de mal à comprendre les attentes de la dame. Ce que j'ai compris par contre c'est le talent de l'écriture et le flot de sentiments qui s'accumulent à mesure que les pages sont lues. Michel et Eva ont raté leur vie conjugale. Ils ne s'aiment plus depuis longtemps, elle disparait petit à petit tandis que Michel angoisse. Ils se sont mariés trop vite, trop tôt et n'ont rien appréciés. Ils ont vécu dans leur cocon et leur habitude, ont ce qu'ils appellent une vie normale de médecin et femme de médecin. Quand un acteur riche et célèbre leur montre de l'intérêt, Michel se sent propulsé dans cette vie de luxe et Eva se rappelle son rêve et ses années de théâtre. L'écriture est simple mais surprenante et j'avoue assez belle. On est le spectateur d'un flot continu de sentiments qui petit à petit auraient du exploser. Ce serait donc ma seule critique vis-à-vis de cet ouvrage : quand on voit une femme en pleine crise de quarantaine, on sait qu'à un moment donné il va se passer quelque chose de fort, de puissant. Ici, Eva prend une décision qui est normale et qui complète ses pensées. Forcement, il y a quelques conséquences mais rien qui n'explose vraiment. Elle a son coup de folie mais j'avoue n'avoir pas été touché par ce dernier. La fin m'a semblé affreusement bâclée. On en attend plus et on tombe sur des pages blanches. Outre cette fin insatisfaisante, Déjà l'automne est un livre de plus à ranger dans la catégorie « remise en question », « couple », « quarante ans ». Un livre agréable à lire, à apprécier mais sans plus. Il ne déclenche aucunement une flopée de sentiments.
Je ne remercierais cependant jamais assez à Mercure de France d'avoir gentiment rempli ma boite aux lettres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
edelwe
  16 mai 2011
Un roman déroutant. Je l'ai terminé perplexe. J'aurais aimé que cela se finisse différemment. Parce que c'est quand même assez déprimant. Jusqu'au bout j'ai cru qu'il allait y avoir une petite lueur. Mais non.

L'histoire est très bien construite. Peu à peu on découvre le passé d'Eva. Les chapitres alternent entre le présent (la visite chez Homme) et le passé (la passion d'Eva pour le théâtre). L'ensemble se lit facilement. On a envie d'arriver à la fin. D'en savoir plus. de voir comment tout cela va finir. Malheureusement pas de coup de théâtre (c'est la cas de le dire).

Le personnage d'Eva est troublant. On aimerait s'attacher à elle mais on ne la comprend pas. On reste toujours un peu de guingois. Un peu à distance. Pourtant on aimerait l'aider. la soutenir. On aimerait que son mari se secoue. Fasse quelque chose pour elle. Que quelque chose se répare entre eux.

Mais ce roman est une vraie découverte grâce au style de l'auteur. Très fluide. Beau. Précis. On se régale. On en redemande. C'est grâce à cette plume qu'on entre dans l'histoire. Qu'on se laisse ensorcelé. Et qu'on reste un peu hébété à la fin du roman. Une écriture magistrale. Une grand bonheur!

Un très grand merci à Babelio pour cette belle rencontre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
beatriceferon
  19 janvier 2015
Michel, un chirurgien plasticien, se sent très honoré d'avoir été invité pour un week-end à la campagne, en compagnie de sa femme, Éva, dans la propriété d'un acteur célèbre qui a été son patient, Edgar Homme.
Éva est réticente, et on peut se demander si elle n'avait pas raison: la maison n'est qu'une bicoque sans confort perdue dans un trou quasi introuvable, et leur hôte semble vouloir leur faire passer des épreuves.
J'ai lu ce roman sans déplaisir, mais aucun des personnages ne suscite l'empathie. Edgar et Michel sont des égocentriques uniquement attachés aux apparences. L'entourage d'Éva l'a toujours traitée comme un objet, et pourtant, à aucun moment elle ne se révolte. Sa passivité face aux autres et aux événements empêche qu'on s'attache à elle.
La problématique est toutefois intéressante, et on découvre par d'habiles rétrospectives le passé d'Éva et Edgar et leurs points communs.
Commenter  J’apprécie          10
nanet
  08 mai 2011
Le résumé raconte quasiment tout le livre... et c'est bien dommage ! j'espérais que ce ne soit qu'un détail, qu'un point de départ. Non, tout est dit...
Ce petit livre (162 pages) raconte la vie d'Eva aujourd'hui, le 31 juillet et il y a vingts ans. Les chapitres s'enchainent et on se retrouve un coup dans le passé, un coup dans le présent. Au début j'ai cru que l'auteure nous ferait basculer dans un marivaudage mais bien vite, c'est une crise identitaire qui se dessine sur les traces d'un passé quasiment oublié et refoulé. Eva a quarante ans. de sa vie actuelle on ne sait pas grand chose, si ce n'est qu'elle est l'épouse d'un chirurgien plasticien et qu'elle est "fragile". On se demande ce qui a pu lui arriver... elle va nous le raconter, au fil des souvenirs qui vont l'assaillir.
La suite sur le blog
Lien : http://lesmotsdenanet.blogsp..
Commenter  J’apprécie          50
antigoneCH
  17 avril 2011
Michel est chirurgien esthétique. Il reçoit ainsi régulièrement dans son cabinet des célébrités en quête de jeunesse et de perfection. Un jour, c'est Edgar Homme qui franchit son seuil, pour une simple opération nasale. L'acteur, séduisant, imposant, affable, enrobe très vite le quadragénaire de son charisme. Alors qu'il remarque une photo d'Eva sur le bureau du médecin, il les invite tous les deux spontanément pour un week-end à la campagne. Nous sommes début Août, Eva a acheté une nouvelle robe pour l'occasion, son mari cherche à faire bonne impression, mais la jeune femme a affreusement froid, et l'atmosphère de la demeure de leur hôte se révèle oppressante...
Ce petit roman acheté sur un coup de tête est plutôt une bonne surprise. Même si je ne suis personnellement pas vraiment adepte des maisons cachées au fond des bois, de l'humidité et des ambiances à la Hitchcock, il n'y a rien à redire à la qualité de ce texte. J'ai même ressenti de l'affection pour le personnage d'Eva, cette femme qui semble s'enfoncer en elle, victime dont ne sait trop quel traumatisme ancien, elle qui était si fière de ses rondeurs avant, si belle sur scène avec sa chevelure rousse lui tombant en cascade sur le dos. On aimerait peut-être quelques clés supplémentaires, une autre fin, mais ce roman, loin d'être aussi terrible que l'auteure me l'avait signalé est d'un romantisme sombre plutôt intéressant. Une auteure à suivre, donc...


Lien : http://antigonehc.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
nanetnanet   08 mai 2011
Sur la table, une tasse de café tournoyait entre les doigts de Michel. Comme un démiurge désœuvré, il se distrayait d'une tempête lilliputienne qui se déployait dans un cylindre de Porcelaine.
Commenter  J’apprécie          100
Video de Astrid Eliard (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Astrid Eliard
Astrid Eliard : Construire un recueil nouvelles .Comment construire un recueil de nouvelles ? D'abord choisir un thème. Mais ensuite comment se créent les différentes nouvelles ? Astrid Eliard nous révèle comment elle a élaboré son recueil de nouvelles Nuits de noces.Cette interview a été réalisée dans le cadre de la 5e édition du Salon du livre d'Ozoir-la-Ferrière (77) qui s'est tenue le 19 novembre 2011. Astrid Eliard a été la lauréate du Prix Ozoir elles en 2010.
autres livres classés : crise de la quarantaineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Couples célèbres de la litterature

Julien Sorel

Louise de Renal
Maguerite Gautier
Ariane
Camille
Celimene

10 questions
479 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , théâtreCréer un quiz sur ce livre