AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330026837
364 pages
Éditeur : Actes Sud (08/01/2014)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 49 notes)
Résumé :
(De Verdovers, 2011) - Dans le milieu hospitalier, entre service d'anesthésiologie et de psychothérapie, Allard Schuurman, un étudiant en médecine, va se trouver au cœur d'un drame familial qui finira par lui être fatal.

Drik est psychothérapeute, sa soeur Suzanne est anesthésiste. Ils sont extrêmement liés depuis que tout enfants ils ont perdu leur mère. Quand son épouse vient à mourir après des mois de maladie, Drik poursuit son activité. Il accepte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Bookycooky
  26 mai 2015
Un frère psychanalyste,une soeur anesthésiste,étroitement liés.Leur chemin va croiser celui d'un jeune homme,peu stable,étudiant en psychiatrie,qui décidera d'abondonner cette formation pour l'anesthésie.Ce jeune homme va être a l'issu d'un drame familial.
Ce livre est extrêmement intéressant,mettant en scène le paradoxe de la psychanalyse qui réside dans le fait d'accueillir ses souffrances,les regarder bien en face pour ne pas les subir,et de l'anesthésie qui au contraire consiste à endormir pour ne plus sentir la douleur,ne plus en souffrir.Sur fond d'analyse des natures humaines,le livre pose aussi beaucoup de questions,notamment sur la pratique de la psychanalyse et de ses limites ,sur l'éthique et la responsabilité des soignants,et donne une image réaliste et glaciale du milieu hospitalier,ce milieu dont nous sommes si dépendants et duquel on attend toutes les réponses,les miracles,les soulagements.....
L'anesthésie est la branche médicale qui m'a toujours la plus fascinée,ce livre donc me comble.Bien que la trame dramatique soit un peu tarabiscotée(trop de coïncidences),j'ai adoré ce roman!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          345
Annette55
  28 avril 2014
C'est un très beau roman dense, complexe, prenant, un peu austère qui nous transporte vraiment dans la dernière partie mais elle est bien amenée et maîtrisée comme la plupart des ouvrages des Éditions Actes Sud.
Anna Enquist est une écrivaine Néerlandaise que je connaissais déjà.
Suzanne, anesthésiste endort les patients, son mari Peter travaille en psychiatrie.
Il est responsable de la formation en psychothérapie.
Dirk,le frère de Suzanne est psychothérapeute.
Tous deux endorment les consciences et plongent dans l'inconscient des êtres.
Tous deux traitent de la Douleur Humaine.
"Les endormeurs" se passe dans le milieu médical: pour qui ne connaît pas le monde hospitalier, le luxe des détails liés aux opérations chirurgicales peut paraître rébarbatif....
Mais l'auteur sait de quoi elle parle, elle même a exercé le métier de psychanalyste, elle a observé pendant plusieurs mois de très prés le monde des hôpitaux et s'y est immergée,elle décrit le travail des anesthésistes avec minutie en référence à celui de Suzanne à l'hôpital.
Les détails techniques abondent, les sentiments, l'apparence physique et l'attitude des patients opérés disséqués.
Drik vient de perdre son épouse Hanna du cancer.Suzanne et Drik ont perdu leur mère enfants....elle est tombée d'une falaise... le père de Drik, atteint de démence sénile est dans dans une maison de retraite médicalisée.
Une personne, un étudiant Allard Schuurman, désireux de se former à la psychotérapie auprès de Drik viendra tout bousculer ........
Ce roman tente de montrer de belle maniére , car on s'attache très vite aux personnages et aux situations que ceux qui traitent de la douleur des autres ne parviennent pas à traiter leurs propres névroses...
Car il me semble que le point commun à tous les acteurs de cet ouvrage est la Névrose .....mais je ne veux pas en dévoiler plus...
Pour Suzanne:"C'est la lutte contre la souffrance qui lui procure le plus de satisfaction. L'anesthésiste apporte la délivrance.
On est comme le gardien de but d'une équipe de foot, on attend, on observe, on surveille pendant l'opération, très longtemps, les choses se passent de l'autre côté derrière la toile mais la menace se rapproche et la balle passe dans notre camp.
Et là, il faut assumer, intervenir, procéder à un sauvetage adéquat avec une concentration maximum, c'est la lutte contre la souffrance qui lui procure le plus de satisfaction.....le patient se détend,le calme se répand, la boule de feu se résorbe, un sourire s'épanouit alors sur ses lèvres...."
Pour Drik qui analyse sa profession :"Nous, les psys, nous sommes des diseurs d'histoires et notre meilleure histoire est celle que nous assénons aux oreilles du patient. C'est l'histoire sur laquelle nous nous mettons d'accord en cours d'analyse, celle qui deviendra la vérité vers laquelle convergeront toutes nos émotions et toutes nos fantaisies."
"Celle qui permet l'apaisement, et une structuration des pensées du patient sur l'image qu'il se fait de lui même, et alors, nous pouvons préparer la phase d'adieu. Je tourne autour du pot en philosophant sur ma profession."....
Cet ouvrage interroge et nous porte à réfléchir à propos de l'éthique et du rôle de deux corps médicaux face à la douleur.
Il ne m'a pas été facile d' écrire sur ces sujets austères, c'est la première de couverture , un majestueux cygne endormi, la tête dans les plumes qui m'avait attirée......





+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          162
traversay
  15 février 2014
Avant d'écrire, Anna Enquist a exercé en tant que psychanalyste. Et pour Les endormeurs, elle s'est immergée dans le monde des hôpitaux, observant pendant plusieurs mois le travail si particulier des anesthésistes. Inutile donc de préciser que son roman fourmille de détails sur ces deux univers dont l'objectif commun est de délivrer de la douleur, mentale et corporelle. Pour qui ne s'intéresse pas particulièrement à l'analyse ou aux opérations chirurgicales, Les endormeurs se révèle, il faut bien l'admettre, parfois rébarbatif par son luxe de précisions et de détails techniques. Heureusement, l'histoire qu'elle a imaginée compense quelque peu cet écueil. Un frère et une soeur, fusionnels depuis l'enfance, vont se trouver confrontés à l'apparition d'un corps étranger, patient pour l'un, collègue et amant pour l'autre, qui va remettre en question leur relation et provoquer de graves dégâts collatéraux. C'est simple : la névrose est le point commun de tous les personnages du livre, le psychanalyste (surtout) et l'anesthésiste inclus. Anna Enquist a la main assez lourde dans les questionnements psychologiques liés à des traumatismes passés. Stress et souffrances prennent toute la place dans un roman bien mené mais terriblement pesant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          203
mariecloclo
  01 octobre 2014
Ce roman est né d'une commande particulière . L'éditeur propose à différents auteurs d'écrire un roman ayant pour cadre le milieu hospitalier.
Anna Enquist étant psychanalyste de formation, elle a choisi de situer son roman dans un service d'anesthésiologie et le personnage principal est psychiatre.
C'est un roman passionnant mais aussi éprouvant à lire. Les personnages souffrent suite à un deuil et doivent aussi gérer des problèmes rencontrés pendant leur enfance.
Drick le psychiatre, vient de perdre son épouse Hannah. Il est soutenu dans cette épreuve par sa soeur Suzanne dont il est très proche.
Suzanne exerce le métier d'anesthésiste, elle a épousé Peter un psychiatre ami de Drick, ils ont une fille unique Rose.
Le drame va survenir à l'arrivée d'un nouveau personnage, un jeune homme qui s'appelle Allard, interne obligé de suivre une analyse en fin de formation. Il va donc régulièrement consulter Drick et va rencontrer Suzanne dans le cadre de son travail et Rose dans ses loisirs. Il va causer beaucoup de mal dans cette famille, faisant exploser d'un seul coup des liens pourtant forts.
Très intéressant, de par l'analyse des sentiments, personnages très complexes et travaillés.
Eprouvant car parle de mort, de résilience, du manque d'amour, de famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
myriampele
  11 juin 2017
Il m'est difficile de donner un avis sur le contenu du livre: On y côtoie des anesthésistes, des chirurgiens, des psychiatres dans un milieu qui m'est vraiment étranger. Mais le roman est extrêmement bien construit, bien renseigné ( j'ai compris pourquoi en lisant "Pour conclure" en fin d'ouvrage. L'écriture d'Anna Enquist est incisive, percutante, ses personnages humains , en proie avec leurs chagrins, leurs doutes, leurs émotions, finement analysés par l'auteure. A travers cette lecture, on entre dans les coulisses de la chirurgie, mais aussi dans celles de la psychanalyse.
Commenter  J’apprécie          110


critiques presse (2)
Liberation   03 mars 2014
Anna Enquist dissèque une famille en deuil où le frère est psy et la sœur anesthésiste.
Lire la critique sur le site : Liberation
LaLibreBelgique   28 janvier 2014
Anna Enquist oppose, dans "Les Endormeurs", l’anesthésiste et le psychanalyste. Tous deux traitent de la douleur humaine.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
art-bsurdeart-bsurde   28 octobre 2014
Pendant le repas rapide, préparé par Peter, Suzanne repense à l'homme qui est resté la journée entière comme mort sur la table et qui, réchauffé et réveillé dans son lit, conversait avec son épouse dans la salle de réveil vers les six heures. Elle imagine le sang qui, entre-temps, cherche son chemin à travers le pontage sous la peau recousue et coule avec force par la valve de porc. Combien de temps pour oublier cette incursion dans le royaume des morts? Immédiatement, pense-t-elle, dès l'instant où on se remet à vivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
fanfanouche24fanfanouche24   20 janvier 2014
Le patient n'est pas le seul à être nerveux lors d'un premier rendez-vous. C'est aussi un moment crucial pour le thérapeuthe. Il doit faire toute une série de choses à la fois. Observer, écouter, établir le contact, prendre des décisions, en informer le patient, évaluer, mémoriser...(p.12)
Commenter  J’apprécie          150
BardaneBardane   29 septembre 2017
Drik de Jong attend.
Il attend dans sa propre salle d'attente qui n'est pas vraiment une salle d'attente, plutôt un coin sous l'escalier où il n'y a de place que pour une seule chaise.
Une photo représentant une rangée d'arbres dans un paysage de polder est accrochée au mur droit.
Drik de Jong attend un nouveau patient.

-incipit-
Commenter  J’apprécie          70
BookycookyBookycooky   25 mai 2015
La timidité est un phénomène bizarre.Les timides se sentent toujours observés,comme s'ils étaient le centre du monde.p.198
Commenter  J’apprécie          210
myriampelemyriampele   11 juin 2017
Quatre femmes leur ont succédé sur le court. Elles ont emmené les enfants à l'école, pense Drik, et maintenant elles se défoulent entre copines. Travailler? Pas question! Elles ont fait des études universitaires coûteuses, pour, finalement, jouer à la balle et ricaner ici.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Anna Enquist (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anna Enquist
Depuis longtemps déjà, les romans d?Anna Enquist, publiés chez Actes Sud, ont conquis de très nombreux lecteurs français. Cette oeuvre, d?une profonde cohérence, excelle dans la peinture des mille et une nuances de l?âme humaine, de ses contradictions, grandeurs et faiblesses. Ses livres célèbrent la musique, disent le deuil irréparable, reflètent l?évolution de nos sociétés vers toujours plus d?individualisme? Et sa prose, d?une élégance toute classique, révèle la grande poétesse et pianiste qu?est également l?auteure de Contrepoint et Quatuor. Animé par Florence Noiville, le Monde des Livres.
Samedi 26 mai, Salle Molière - 33e Comédie du Livre
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature néerlandaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
324 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre

.. ..