AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782226473301
Albin Michel (27/04/2022)
4.45/5   21 notes
Résumé :
Dea, onze ans, s’enfuit de chez elle et de la jungle indonésienne dans laquelle elle grandit.
Arrivée dans la ville de Kotanak, sur l’île de Sumatra, elle est recrutée par un groupe d’enfants des rues, les Anaks, que protège le mystérieux Aron. Alors que Dea se croit enfin en sécurité, une étrange maladie s’abat sur les enfants, entraînant le décès de certains. De son côté, Angka Zahara traque les trafiquants de drogue du célèbre gang du PPS, quand ses invest... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
4,45

sur 21 notes
5
5 avis
4
5 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis

jpguery
  16 mai 2022
Pour soulager ses parents très pauvres, Dea, onze ans, fuit sa jungle indonésienne et se réfugie dans une grande ville aux mille dangers. Accueillie au sein d'un groupe d'enfants protégés par Aron, un jeune homme au passé obscur, elle pense pouvoir souffler un peu.
Et tandis que la police traque Aron, Dea voit ses petits compagnons mourir un à un, victimes d'un mal mystérieux. Dans ce pays encore traumatisé par le tsunami de 2004, pourri par la mafia et écologiquement ravagé par la production d'huile de palme, il ne fait pas bon être pauvre.
Sa propre expérience auprès des enfants des rues en Indonésie crédibilise ce très puissant roman de Julie Ewa qui stigmatise l'exploitation des gosses par les gangs mafieux et les violences faites aux femmes.
Commenter  J’apprécie          342
gruz
  27 avril 2022
Chacune de ses fictions est une part de la réalité de Julie Ewa. Jungle pourpre est sans l'ombre d'un doute son roman le plus personnel. Et les enfants y ont toujours une place prépondérante.
L'autrice nous emmène cette fois-ci en Indonésie, du côté de l'île de Sumatra, à côtoyer les gamins des rues qui sont dans l'obligation de faire appel à la débrouille pour juste survivre. Regardant avec méfiance les rares personnes qui veulent les aider, devant se protéger des fléaux qui les menacent.
C'est à travers les yeux et les expériences d'une fillette de onze ans que l'action se déroule. Dea croit avoir trouvé une seconde famille avec un groupe d'enfants. Mais le mal rode, au point que certains tombent gravement malades.
On qualifie parfois les romans de Julie Ewa d'ethno-polars. Même si je n'aime pas ranger les livres dans des cases, celle-ci lui convient assez bien. Au-delà d'une seule intrigue policière, ses romans nous font découvrir un pays, des coutumes, une communauté.
C'est une véritable plongée dans les rues de Kotanak, ville fictive, à laquelle nous invite l'écrivaine. Qui se rapprochent d'endroits qu'elle connaît bien, du bidonville à la bibliothèque du quartier. Il n'est effectivement pas étonnant que tout sonne si juste, si vrai, puisqu'elle y a vécu plus d'une année, aux côtés de ces gamins, vivant dans un bidonville similaire, à les aider avec son association Kolibri.
C'est bien toute la singularité de ce roman qui en fait bien d'avantage qu'une simple curiosité. Outre l'histoire racontée, et l'attachement fort qu'on ressent envers les personnages, les gamins en tête, c'est un véritable enrichissement personnel.
L'auteure raconte le pays, les conditions de vie, sans manichéisme. Des filles tout particulièrement. Un trésor d'émotions qui permet de mieux comprendre la vie de ces îles de l'autre bout du monde.
Mais il y a aussi une enquête, qui permet d'apporter un autre rythme à l'ensemble, même si elle n'est pas le point de vue essentiel. La part de fiction est bien là aussi, c'est une vraie intrigue, même si ce sont les destins des jeunes qui priment.
Raconté à hauteur d'enfant, cet ethno-polar montre parfaitement combien Julie Ewa est une voix à part dans le milieu du roman noir français. Jungle pourpre est un voyage au plus près de personnages qui marquent les esprits. de la richesse du roman noir.
Lien : https://gruznamur.com/2022/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          271
magielivres
  03 août 2022
Jungle pourpre de Julie Ewa.
J'apprécie les livres de cette autrice, je ne les ai pas tous lu mais je le ferais avec plaisir.
Toujours une histoire concernant un enfant, mais le pays est différent. Nous visitons en restant sur notre canapé.
Bien écrit, du suspense, la véracité des faits vous frappe en plein coeur. Description de la jungle indonésienne, on s'y croirait. Ses faits ne peuvent pas être plus crédibles, vu que l'auteur vit entre la France et l'Indonésie. Elle a créé l'association Kolibri, pour aider les enfants défavorisés.
"-Alors clocharde, tu as raté la rentrée ?
Dea dévisagea ses ennemis : sept adolescents plus grands et plus âgés qu'elle, drapés de leurs beaux uniformes blanc et rouge flambant neufs. Leurs têtes ne lui étaient pas inconnues : ils l'avaient déjà martyrisée sans relâche sur les bancs de l'école primaire, sous l'oeil indifférent d'une enseignante peu concernée par la réussite des élèves les plus pauvres."
Cette jeune fille de onze ans, ne pouvait pas se défendre. Elle cachait ses bleus et ses blessures à sa famille, pour ne pas leur donner du souci.
Ses parents voulaient qu'elle aille au collège, mais sans argent c'était très dur. Ils se privaient de nourriture et travaillaient énormément.
Elle n'en pouvait plus de tout ça et décida de s'enfuir, malgré son chagrin.
Elle se retrouva à Kotanak, sur l'île de Sumatra. Elle fit connaissance, avec un groupe d'enfants des rues et protégé par Aron, un mystérieux personnage.
Alors qu'elle se croit en sécurité, une mystérieuse maladie s'abat sur les enfants. Plein de rebondissements, vous ne vous ennuierais pas.
Parallèlement, Angka Zahara traque les trafiquants de drogue du célèbre gang du PPS. Sa route croisera celle des enfants lors d'une enquête.
Un policier bien mené, l'autrice nous dépeint, la dure réalité de ce pays écartelé entre les gangs sauvages et la ferveur religieuse du pays, dont les filles sont souvent les premières victimes.
J'ai passé un très bon moment et je vous le conseille.
Bonnes vacances et bonnes lectures à tous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1712
Lilylivre
  03 juin 2022
Voyant ses parents se priver de manger pour payer ses études, Dea, 11 ans, s'enfuit de chez elle pour laisser une chance à sa famille de survivre. Elle s'enfonce alors dans la jungle indonésienne pour atterrir dans la ville de Kotanak, sur l'île de Sumatra. Elle y sera accueillie par Aron protecteur de tout un groupe d'enfants des rues. Alors qu'elle croit avoir trouver un certain équilibre, les enfants sont touchés par un terrible mal entraînant la mort de certains.
Parallèlement, nous suivons Angka inspecteur, en plein divorce, traquant les trafiquants de drogue du célèbre gang du PPS.
Injustice ! J'ai littéralement englouti ce polar rondement menée nous faisant voyager en plein coeur des îles indonésiennes. Dea est une petite fille bien courageuse se faisant passer pour un garçon pour intégrer ce petit groupe d'enfants vivant sous un pont. J'ai aimé le personnage d'Aron qui s'est donné pour mission de protéger ces enfants des rues. Encore traumatisé par le tsunami qui a emporté toute sa famille, il prend à coeur de les écarter des dangers de cette ville qui peut se refermer sur eux comme un véritable  piège. La place de la religion est prépondérante dans la vie des indonésiens soulevant au fil des pages des débats houleux sur la place de la femme et le rejet de l'homosexualité.Pauvreté, religion, drogue et corruption sont abordés au rythme d'une enquête palpitante. Sans trop en dire j'ai vraiment apprécié cette fin qui est à l'image des problématiques de ce pays.
A travers l'histoire de Dea, l'autrice nous parle si bien d'une Indonésie au bord de l'asphyxie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Tintinabulettre
  30 mai 2022
Je ferme à l'instant ce livre, ma réaction est donc à chaud.
Je le ferme bouleversée ! Quelle histoire ! Quel coup de coeur.
C'est plus qu'un simple polar et pour moi finalement l'enquête passe au second plan de ce que ce livre m'a fait ressentir. J'ai voyagé plusieurs fois en Asie et ai pu constater la détresse de beaucoup d'habitant mais surtout des enfants.
Suivre cette bande de gamins désoeuvrés, qui se battent avec ce qu'ils ont et leurs petits morceaux de rêves, nous rattache de suite à leur cause et m'a renvoyé en pleine figure tous ces sentiments que j'ai pu ressentir sur place.
Extrêmement réaliste et immersif, on s'attache de suite, on plonge dans cette histoire, dans ce petit morceau de vie remplie qui n'est que quotidien et habitude dans cette partie du monde.
Une fin qui prend aux tripes j'ai une boule dans la gorge et les larmes aux yeux.
Tout n'est pas blanc ou noir, il y a beaucoup de nuances de gris dans chaque situation, dans chaque Homme. Ne jugez pas les apparences.
Se battre toujours se battre belle leçon de courage, d'humilité.
Déa, brille petite Étoile pour les autres qui ont partager ton bout de chemin.
Dire que j'ai croisé ce livre par hasard en librairie et que j'ai retourné simplement parce que la couverture m'avait attiré. Tellement dommage qu'on en entende pas parler !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          62


Videos de Julie Ewa (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julie Ewa
Susan, physicienne forte d'un pouvoir singulier, Dina et Alessia, héritières de la mafia, Lina, empêtrée dans les affaires d'une famille Rom, Naomi, détective privée spécialisée dans la recherche d'enfants disparus : les visages de ce Cercle polar sont tous féminins et traités sur tous les tons, de la comédie noire au thriller angoissant.
"Le pouvoir de Susan" de Peter Høeg (Actes sud) "Les mafieuses" de Pascale Dietrich (Liana Lévi) "Le gamin des ordures" de Julie Ewa (Albin Michel) "trouver l'enfant" de Rene Denfeld (Rivages/noir)
autres livres classés : indonésieVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2386 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre