AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782355843167
336 pages
Sonatine (22/01/2015)
3.77/5   661 notes
Résumé :
Une jeune femme est retrouvée morte dans son appartement de Boulogne-Billancourt, massacrée à coups de hache. Elle s'appelle Élodie et son ami, Antoine Deloye, est identifié sur l'enregistrement d'une caméra de vidéosurveillance de la ville, sortant de chez elle, l'arme du crime à la main. Immédiatement placé en garde à vue, Antoine s'obstine à nier malgré les évidences. Il accuse son frère jumeau, Franck, d'avoir profité de leur ressemblance pour mettre au point un... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (211) Voir plus Ajouter une critique
3,77

sur 661 notes

Ladybirdy
  04 mai 2022
Antoine et Franck, des jumeaux monozygotes se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Depuis leur naissance, leurs parents peinent à les distinguer.
On va suivre leur enfance avec beaucoup de mystère car il faut comprendre : qui des deux a tué avec une monstruosité effroyable Élodie, la petite amie d'Antoine ? Tout accuse ce dernier. Pourtant il répète que le méchant, le bourreau c'est son frère Franck.
Les enquêteurs pataugent et tournent en rond.
Depuis le début, cette histoire est extrêmement malaisante et malsaine. On comprend très vite que ces jumeaux sont problématiques. Fusionnels, ils s'acharnent à brouiller les pistes sur leur identité, ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Quand les choses sérieuses arrivent, on ne sait plus qui est le gentil, qui est le méchant. Il y a une telle perversion dans ce duo de frères.
J'ai aimé cette histoire qui distille beaucoup de mystère et brouille constamment les pistes. Mais j'attendais avec impatience un épilogue concret qui malheureusement n'est pas venu. Les réponses restent en suspens ou au libre choix du lecteur. Il m'a manqué un aspect beaucoup plus psychologique.
Un apport éclairé par des avis de psychologues aurait été le bienvenu. Jacques Expert ne s'attarde que sur des faits, une escalade dans l'horreur. Sans s'arrêter sur l'affect ou la psychologie de ces jumeaux.
J'en attendais plus. Une fin grandiose et clair ou un fond avec une psychologie plus fouillée. Dommage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          7916
bibiouest
  24 mai 2019
Bon si j'aime Jacques EXPERT, son univers, son écriture fluide, en entament deux gouttes d'eau, je me suis dit: «encore une histoire de jumeaux, c'est bien gentil tout ça mais je risque de m'ennuyer...»
C'est là tout l'art de l'auteur, j'ai commencé tout doucement presque à reculons et petit à petit le charme opère comme d'habitude...
Ce n'est pas tant le crime qui est important mais la psychologie des personnages.
Jacques Expert à l'art et la manière je pense qu'après avoir lu ce livre vous ne verrez plus les jumeaux de la même façon.
Commenter  J’apprécie          822
NathalC
  04 janvier 2017
Jacques Expert a le don de nous entraîner dans une ambiance glauque. Il nous balade de gauche et de droite, en bas et en haut, il nous emmène, nous fait tournoyer... On tourne les pages et on ne peut plus s'arrêter jusqu'au point final !
Cette histoire est machiavélique...Qui est le coupable ? Franck ou Antoine, ou les 2 ? Qui est qui ? Et pourquoi ?
Des questions, encore et encore...
Bravo à M. Expert qui s'avère en être un, c'est indéniable !
Commenter  J’apprécie          580
jeunejane
  22 août 2018
Une jeune femme est massacrée dans son appartement.
Les caméras ont photographié à de multiples reprises l'assassin. Ils l'identifient et vont l'arrêter sur son lieu de travail.
C'est son fiancé qui nie les faits avec obstination.
Très vite, on s'aperçoit qu'il a un frère jumeau. Ils se ressemblent tellement qu'on ne peut les différencier.
Ils ont en plus une caractéristique, celle de ne pas avoir d'empreinte digitale.
Ils vont tous deux manipuler les services de police en s'accusant l'un l'autre.
En tant que lectrice, j'avais bien compris où les jumeaux voulaient arriver à la fin de l'enquête, je ne savais pas du tout où l'auteur allait nous mener.
Ils vivent une relation bien étrange générée depuis leur naissance. On peut lire des évènements de leur passé en famille avec leurs parents parallèlement à l'enquête.
J'ai apprécié l'ambiance dans le commissariat de police où le divisionnaire m'a fait penser à un Maigret actualisé.
La fin est très surprenante mais elle m'a bien plu, je dois dire. Le commissaire Laforge est un homme qui ne lâche pas sa proie...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          490
Anais90
  16 mai 2021
Je pense qu il n est plus utile de dire à quel point j affectionne cet auteur pour ses intrigues tordues, son style addictif, ses personnages cinglés et le fait de ne pouvoir lâcher son livre sans l avoir terminé.
J ai terminé ce roman qui n échappe pas à la règle de ce qui est cité plus haut. Une jeune femme est retrouvée décapitée dans son appartement, et on soupçonne son fiancé, Antoine d être le coupable. Il est donc menotté au boulot, on a pris soin de faire une arrestation publique, vu l ordure dont il s agit. Lors de l'interrogatoire, il n en démord pas. Il a d ailleurs un alibi, il aimait sa fiancée, ils allaient se marier. le vrai coupable, selon lui, est Franck, son frère jumeau. Ce dernier, averti de l incident et de l arrestation d Antoine, se rend au commissariat. Ils se ressemblent comme deux gouttes d eau. Impossible de trouver la moindre différence entre eux. Franck assure n avoir pas tué la jeune femme, et pour cause... Il a un alibi. le même que son frère...
Une histoire passionnante qui rend fou, où l on suit les interrogatoires, les événements passés et où l horreur ne fait que s accroître. J ai été captivée.
Le seul bémol est que j ai assez vite compris la fin, sans pouvoir l affirmer, étant baladée de ci, de la par l auteur.
Je l ai par conséquent trouvé un peu moins bon que les autres, mais j insiste sur le fait que c est un excellent thriller, qui m'a absorbée durant tout ma lecture. Je recommande !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          442

Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
jeunejanejeunejane   22 août 2018
"Franck et Antoine vivent une relation exclusive qui rend impossible toute idée de séparation. Ils se sont fondus en un individu unique, même s'ils continuent de s'affranchir l'un de l'autre...ils se comportent comme si leur ressemblance l'emportait toujours sur leur différence."
Commenter  J’apprécie          250
mamanzabeillemamanzabeille   16 août 2015
Sophie prit le bébé qui s’agitait sur le bras gauche de Philippe. Elle l’embrassa sur le front et alla s’asseoir au salon. Philippe l’imita et ce fut dans un silence réconfortant qu’ils nourrirent leurs enfants. Ils n’avaient pas besoin de parler pour partager leur bonheur. Chacun profitait de ce moment, les yeux posés sur l’enfant niché dans ses bras tandis qu’il vidait goulûment le biberon.

« Doucement, mon petit Antoine », finit par dire Philippe.

Il lui retira la tétine et le bébé se remit à hurler de plus belle.

Sophie avait réagi aussitôt : « Tut, tut, tut ! C’est moi qui ai Antoine !

– Mais non, c’est moi ! Regarde ! »

Philippe tira sur la manche de la chemise jaune pâle du bébé qui se tortillait au creux de son coude. Il examina son poignet droit. Puis le gauche. Sa première réaction fut l’amusement : « Il n’a plus son bracelet.

– Le mien non plus », constata Sophie, plus gravement
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
DucalmeLucetteDucalmeLucette   14 juillet 2016
Ce qui l’avait laissé sans voix, c’était la tête coupée de la jeune femme, posée sur la table basse. Elle avait été placée toute droite, soigneusement, elle penchait à peine. Coincé à la base du cou, un cendrier l’empêchait de basculer. Le visage était orienté en direction de la porte d’entrée. Les longs cheveux bruns ensanglantés avaient été ramenés sur son visage, comme si on avait voulu le cacher. Le commissaire avait été le premier à les écarter, du bout des doigts. D’une de ses mains gantées, il avait maintenu la tête. De l’autre, il avait écarté les mèches coagulées, avec d’infinies précautions. Alors, il avait découvert le visage d’une jolie jeune femme aux traits fins, aux yeux d’un noir intense. Volontairement, sans aucun doute, son assassin ne les avait pas refermés.
L’impression qui se dégageait de cette mise en scène était sans équivoque : le tueur l’avait placée là comme un trophée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
nelly76nelly76   22 décembre 2017
《 Il est neuf heures ,un flash d'information.Une jeune femme assassinée à coups de hache à Boulogne -Billancourt. ...》
Assis à l'avant du véhicule le commissaire divisionnaire Robert Laforge se tient droit,raide,comme dans une volonté de compenser sa petite taille et son buste court.Il tend l'oreille ,la voix du journaliste est grave quand il annonce:" Exclusivité RTL: une jeune femme de vingt -sept ans a été trouvée assassinée à son domicile de la rue Carnot à Boulogne- Billancourt en banlieue parisienne,baignant dans son sang.Ce sont les voisins ,alertés par des cris ,qui ont averti la police.La mort serait due à plusieurs coups de hache dont l'un fatal au niveau du crâne.L'enquête a été confiée à la police judiciaire. ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mamanzabeillemamanzabeille   16 août 2015
Enfin il écrit au feutre rouge sur une nouvelle page vierge :

CONCLUSION : UN SEUL DES FRÈRES DELOYE EST L’ASSASSIN.

Garlantezec est le premier à rompre le silence pesant :

« Tout désigne quand même Antoine Deloye, commissaire, non ?

– Non, capitaine. La seule certitude que nous avons est que ce crime a été commis par l’un d’eux, grâce aux images vidéos et à l’analyse ADN. Mais lequel ? C’est ce que nous devons trouver cette nuit, avant d’envoyer le coupable devant le juge demain matin. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Jacques Expert (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jacques Expert
LES COUPS DE CŒUR DES LIBRAIRES - 25-02-2022
autres livres classés : gémellitéVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura