AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020410877
Éditeur : Seuil Jeunesse (03/10/2000)

Note moyenne : 3.66/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Un concentré de tendresse et d’humour. Olivia est une petite cochonne très douée pour épuiser tout le monde, y compris elle-même. Essayages à gogo, barbouillages de murs, siestes qui n’en sont pas…, elle partage généreusement un quotidien plus vrai que nature. En noir et blanc et quelques touches de couleurs, ce livre est vraiment craquant !



Olivia would beEloise, if Eloise were a pig. She is good at singing 40 very loud songs and is... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Nastasia-B
  31 juillet 2014
Olivia est un album très recherché graphiquement et qui utilise la bichromie du noir et du rouge sur le fond blanc. S'il n'y avait qu'une note esthétique, j'aurais poussé sans hésitation jusqu'à cinq étoiles car je trouve le trait, les éclairages, et les astuces graphiques très biens faits.
Par moments, le dessin très riche et très minutieux rappelle étonnamment Chris van Allsburg, à d'autres, le trait minimaliste et l'absence de fond m'évoquent davantage Grégoire Solotareff, et d'autres dessins encore me font penser aux ambiances de Tex Avery.
Je suis un peu moins enthousiaste quant au fond et au texte, beaucoup plus ordinaires à mon goût. On y découvre Olivia, une petite truie qui en tous points est une petite fille citadine, (je m'interroge donc sur la pertinence du transfert) pleine de vie, un peu trop pleine de vie même, qui saute dans tous les coins et qui fait mille bêtises, bref, une petite fille ordinaire.
L'album met aussi beaucoup l'accent sur des références culturelles, telles que des tableaux d'artistes (Edgar Degas et Jackson Pollock), l'Empire State Building, la cantatrice Maria Callas ou même, les ambiances du cinéma noir et blanc entre le Faucon Maltais et Certains L'Aiment Chaud, d'ailleurs la couverture à un petit côté des affiches de films à la Billy Wilder lorsqu'il mettait en scène Audrey Hepburn.
En somme, un album qui a toutes les qualités du travail d'un authentique grand illustrateur mais aussi tous les défauts d'un manque de scénariste. Il s'agit du premier album de ce qui est devenu maintenant la série Olivia. Je reste persuadée qu'il y a un gros potentiel mais que l'auteur, Ian Falconer gagnerait à travailler en collaboration plutôt qu'en solo. Ceci dit, ce n'est que mon avis, c'est-à-dire, pas grand-chose.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          540
delfinejuju
  07 août 2013
Olivia n'est pas une héroïne comme les autres. Intrépide, turbulente, désobéissante, tourbillonnante, c'est juste une petite fille contemporaine pleine de l'envie d'explorer. Elle s'essaie à tous les arts, même si son imitation de l'oeuvre de Jackson Pollock qu'elle a vue au musée ne plait pas vraiment à sa mère (Allez comprendre pourquoi!). Ses idées et ses jeux nous font mourir de rire. Un personnage donc plein de personnalité qui pourrait ressembler à une anti-héroïne pour des parents qui aimeraient que les livres pour enfants soient éducatifs et édifiants, mais pour les enfants c'est bien une héroïne, un vrai exemple d'émancipation. C'est bien simple, Olivia ne fait jamais comme les autres! La collection des Olivia plait tout autant aux adultes qu'aux enfants, car il est bondé de références artistiques revues et actualisées par le regard enfantin et farfelu d'Olivia.
Commenter  J’apprécie          150
AmandineAuFildesPlumes
  19 mai 2019
Ma rencontre avec Olivia s'est faite complètement au hasard et quelle rencontre!
Il faut dire qu'Olivia est un sacré personnage! Cette petite fille qui prend les traits d'une cochonne a un fort caractère et elle n'hésite pas à faire tourner en bourrique toute la maisonnée. Dans ce premier opus, j'ai surtout découvert le personnage, son entourage et sa façon de fonctionner.
J'ai aussi découvert l'écriture très sympathique de Ian Falconer. Des répliques drôles et des situations plutôt cocasses qui rythment toute la lecture.
L'esthétique est en noir et blanc, seul le rouge reste présent. le trait est fin. J'aime ce style de dessin.
Dans la foulée, j'ai également découvert d'autres albums de la série Olivia et j'avoue qu'ils sont tous autant délicieux que celui- ci.
Commenter  J’apprécie          00
mamangel1
  18 janvier 2019
Olivia est un petit cochon quiest très actif.
Les illustrations de l histoire sont en parfaite cohérence avec le texte et le cartonnage épais du livre le rend manipulable par les plus petits.
Commenter  J’apprécie          00
PandaLiseuse
  30 octobre 2018
Olivia est un album graphiquement beau et avec l'histoire d'une héroïne pleine de vie, pleine d'enfance. N'en déplaise à certain parents ;)
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   06 juillet 2014
Voici Olivia. Elle est très douée pour beaucoup de choses. Elle est très douée pour épuiser tout le monde.
Commenter  J’apprécie          250
mamangel1mamangel1   18 janvier 2019
Elle est très douée pour épuiser tout le monde.
Et elle s’épuise elle-même.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Ian Falconer (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ian Falconer
Ballet "Lamentation" de Martha Graham, pour le clin d’œil dans "Olivia, reine des princesses"
autres livres classés : jeunesseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
14996 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre